Égypt-actus
Follow
Find tag "Al-Aswany"
365.2K views | +23 today
Égypt-actus
Égypt-actus
revue de presse sur l'actualité culturelle, archéologique, politique et sociale de l'Égypte
Curated by Egypt-actus
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Le désespoir de l'Egypte et son espoir, par Alaa Al-Aswany

Le désespoir de l'Egypte et son espoir, par Alaa Al-Aswany | Égypt-actus | Scoop.it

Is the Egyptian revolution over, as the frustrated young Facebook poster declared? The answer is provided by recent official statistics that show that the country’s population has already reached 85 million, 60 percent of whom are under 29. It is these young people — the majority of the population — who made the revolution. It is they who, in the end, will win out, because they alone are the future.

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

"J’aurais voulu être égyptien", au Théâtre Nanterre-Amandiers

"J’aurais voulu être égyptien", au Théâtre Nanterre-Amandiers | Égypt-actus | Scoop.it
Egypt-actus's insight:

Du 9 au 20 janvier 2013

D'après le roman "Chicago" d'Alaa El Aswany
Texte français Gilles Gauthier

Adaptation et Mise en scène  Jean-Louis Martinelli

 

Ce spectacle présenté la saison dernière part pour une longue tournée en France et à l’étranger. Nous sommes heureux de le reprendre au Théâtre Nanterre-Amandiers

 

Travailler sur les textes d’El Aswany a été pour Jean-Louis Martinelli une évidence, une façon de rappeler que le théâtre doit être, encore et toujours, une chambre d’écho du monde, au centre de la cité.

 

« Les personnages de ce roman polyphonique se débattent entre deux mondes, dans une Amérique traumatisée par les attentats du 11-Septembre et juste avant une visite du président Moubarak. Il sera question de système policier, de corruption, de désir de révolution, mais le grand art d’Aswany est de rendre ces questions concrètes, de leur faire traverser la vie de couples qui en resteront déchirés, écartelés. Ainsi l’espace de la sensualité et du désir est miné par le politique.

L’exilé peut-il se ré-enraciner ? Dans Chicago, deux pays se font face et se mêlent : l’Égypte et les États-Unis d’Amérique dans un difficile dialogue amoureux porté par plusieurs couples d’hommes et de femmes. »  
Jean-Louis Martinelli

 

Tous les jours à 20h30 sauf le dimanche à 16h et le jeudi à 19h30 - Relâche le lundi 
Durée : 3h entracte compris

 

more...
No comment yet.
Scooped by Egypt-actus
Scoop.it!

Escale du livre à Bordeaux : Al Aswany, le devoir d’écrivain

Escale du livre à Bordeaux : Al Aswany, le devoir d’écrivain | Égypt-actus | Scoop.it

Pour Alaa Al Aswany, l’engagement et la littérature ne font qu’un. Cet acteur de la révolution égyptienne sait ce qu’il dit.

 

Dans « L’immeuble Yacoubian », immense succès éditorial, l’écrivain égyptien Alaa Al Aswany décrivait avec précision le substrat sur lequel a fleuri la révolution à laquelle il a largement participé.

Il présentera dimanche ses « Chroniques de la révolution égyptienne » (Actes Sud), diffusées chaque semaine dans le monde entier. Son dernier ouvrage, « L’Automobile Club », est paru jeudi en langue arabe et devrait sortir en français en janvier prochain chez le même éditeur.

 

Votre nouveau roman se déroule dans les années 40 égyptiennes. Mais de quoi parle-t-il réellement ?


En fait le premier chapitre commence en Allemagne. Il s’agit d’une fiction historique: je me suis intéressé à l’invention de la première automobile par Karl Benz et j’ai suivi comment l’automobile est arrivée en Égypte. Ici commence le roman. L’histoire a vraiment un rapport avec ce qui se passe aujourd’hui en Égypte. Notre relation à l’Occident, la relation entre la société des serviteurs noirs, venus du sud de l’Égypte, et celles des membres du club, essentiellement européens...

 

Votre engagement dans la révolution vous a-t-il éloigné de l’écriture ?

J’ai arrêté d’écrire pendant un an mais je n’ai jamais senti que la révolution éloignait de la littérature. Parce que la littérature est une défense artistique des valeurs humaines. À travers l’art, on défend l’humanité (....)

 

 

Plus:http://www.sudouest.fr/2013/04/06/le-devoir-d-ecrivain-1016394-4608.php

 

 

more...
No comment yet.