Un logiciel est-il capable de corriger des copies avec la même pertinence qu’un être humain ? Au-delà de la question technique, l'enjeu est, bien sûr, également économique et politique.