Éducation Spécialisée
39 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Gabrielle Grenon
Scoop.it!

Accueil - Fondation Jasmin Roy

Accueil - Fondation Jasmin Roy | Éducation Spécialisée | Scoop.it
Gabrielle Grenon's insight:

J'avais déjà beaucoup entendu parler de cette fondation, mais jamais je n'avais poussé mes recherches pour en savoir davantage. Hier était la journée contre l'intimidation et les médias ont beaucoup parlés de cette fondation. Je crois que je ne suis pas la seule à connaître celle-ci, sans vraiment en savoir plus c'est donc pourquoi j'ai décidé de vous la présenter.

La fondation Jasmin Roy a pour mission de lutter contre la discrimination, l’intimidation et la violence faites aux jeunes en milieu scolaire aux niveaux primaire et secondaire. Comme l’intimidation se soit beaucoup dans les milieux scolaires cette fondation a aussi pour but de faire de l’école un milieu de vie stimulant et sécurisant pour tous. Pour y arriver, la fondation à mise en place un coffret disponible pour toute personne travaillant en milieu scolaire qui porte sur une démarche d’élaboration et de mise en œuvre d’un plan d’action réalisable. Ce projet disponible en janvier 2014 est offert au coût de 99$. De plus, la fondation Jasmin Roy finance un projet pilote mis sur pieds pour apporter l’aide d’un intervenant, une journée par semaine pendant un an pour prévenir et réduire l’intimidation au sain de l’école.

La fondation Jasmin Roy n’offre cependant pas d’aide individualisé aux jeunes qui ont besoin d’aide. Celle-ci soutient les personnes qualifiées qui sont en mesure d’intervenir pour sensibiliser, prévenir et agir contre l’intimidation particulièrement dans les milieux scolaires.

Pour plus d’informations, il est possible d’aller voir le site internet de la fondation ou encore de les contacter par email (info@fondationjasminroy.com) ou par téléphone ((514) 393-8772).

more...
profODS2013A's comment, December 4, 2013 8:08 AM
commentaire 10 corrigé
Scooped by Gabrielle Grenon
Scoop.it!

Persévérance scolaire - Décrochage: traiter garçons et filles sur un pied d’égalité

Persévérance scolaire - Décrochage: traiter garçons et filles sur un pied d’égalité | Éducation Spécialisée | Scoop.it
Le Québec ferait complètement fausse route s’il se dotait d’une politique...
Gabrielle Grenon's insight:

Un débat qui succite plusieurs réactions chez les parents, professeurs et professionnels depuis plusieurs années. Est-ce que le fait de faire des écoles de garçons et des écoles de filles diminurait le décrochage scolaire? Est-ce que les garçons sont plus visés par le décrochage scolaire? Tant de questions, mais peu de réponse unanime.

Il ne faut pas oublier de mentionner qu'il n'y a pas si longtemps c'était les garçons à l'école et les filles à la maison à aider maman. Je crois que les garçons ont autant la capacité que les filles de réussir. Ce qui vient faire la différence ce sont les préjugés, la société nous montre que les garçons sont plus à risque de décrocher et c'est ce que nous croyons, c'est encré dans nos pensées. Nous agissons donc de la sorte. Je crois que ce qui fait la différence est la capacité de l'enseignent à adapter son enseignement aux différents types d'élèves, peu importe qu'ils soient des garçons ou des filles. Personne apprend de la même manière. L'enseignent doit trouver une manière qui stimulera autant les filles que les garçons, c'est ce qui fera la différence. Je crois que si l'enseignent part avec le préjugé que les garçons décrochent plus facilement que les filles, sont enseignement ira dans le même sens et c'est ce qui amène des difficultés.

Je suis d'accord pour dire que nous devons traiter les garçons et les filles sur le même pieds d'égalité. C'est dans la manière que nous devons travailler.

more...
Guillaume Pelletier's comment, November 7, 2013 9:50 PM
C'est effectivement un débat qui suscite plusieurs réactions et sur lequel on devrait d'avantage se pencher, suite à la lecture ton commentaire je pense comme toi, la société et les préjuger que nous entretenons influence beaucoup et on une influence néfaste sur la façon dont les jeunes garçon se perçoivent et réussissent à l'école . Par contre je pense que la manière d'apprendre des garçon et des filles n'est pas la même et que l'on devrait tendre à adapter les pédagogie d'enseignement pour que les deux sexes réussissent bien.Sans tomber dans les généralités les garçon aprrenneent souvent mieux dans la pratique que dans les cours magistraux . Lesfilles quand à elle apprenne mieux dans la théorie et le parcoeur Il est important bien-entendu de prendre en considération le caractère individuel de la personne car chaque enfant a une personnalité, un tempérament et une façon d'apprendre différente pour orienter nos interventions et services pour ne pas tomber dans de trop grande généralisation.
profODS2013A's comment, November 11, 2013 8:40 AM
commentaire 8 corrigé Gabrielle
profODS2013A's comment, November 11, 2013 8:41 AM
commentaire 8 corrigé Guillaume
Scooped by Gabrielle Grenon
Scoop.it!

Canoë Santé

Canoë Santé | Éducation Spécialisée | Scoop.it
Renseignements et actualités sur la santé canadienne rédigés et revus par des experts médicaux. Santé Canoë contient des articles et des cas études pour vous tenir au courant des nouveaux traitements et des nouvelles techniques de diagnostic.
Gabrielle Grenon's insight:

J'ai fréquenté des ami(e)s victimes de violence, quelque soit le type, et ces statistiques ne me surprennent en rien. En observant les relations familiales de mes ami(e)s, j'ai remarqué, ce qui n'est pas secret, les enfants imitent les comportements de leurs parent, puisqu'ils sont un modèle pour eux. Bien que la reproduction des comportements négatifs, comme la violence physique, soit inconsciente chez les enfants, les statistiques nous prouvent que ses comportements chez les parents ne sont pas à négliger malgré qu'ils soient bien encré dans la culture et façon de fonctionner de certaines familles. Je crois qu'il serait nécessaire de faire davantage de prévention auprès des parents, par exemple en fesant des conférences sensibilisatrices dans les écoles. Dans le cours de relation d'aide aujourd'hui, Sylvain nous parlait des interventions faites auprès des familles et des signalements faits lorsque nécessaire, et je trouvais triste de voir toutes les répercusions que les comportements des parents avaient sur leurs enfants. Je crois qu'il serait aussi pertinent de faire plus d'intervention, comme Zippy, avec les enfants au niveau des habiletés sociales. Faire en sorte que les techniques de coping comme Zippy, Fluppy et compagnie soient plus présents dans les écoles primaires afin d'encadrer davantage jeunes, ainsi que de pallier au manque d'éducation des comportements adaptés dans certaines familles. Même dans les petits gestes comme la fessée on observent des répercussions négatives chez les enfants, il ne faut donc pas négliger les petits gestes. «C'est dans les petits gestes qu'ils y a les plus grandes blessures» ...

 

more...
profODS2013A's comment, October 25, 2013 8:59 AM
commentaire 6 corrigé
Scooped by Gabrielle Grenon
Scoop.it!

Les compressions font mal, constate la Protectrice du citoyen | Simon Boivin | Politique

Les compressions font mal, constate la Protectrice du citoyen | Simon Boivin | Politique | Éducation Spécialisée | Scoop.it
Quoiqu'en dise le gouvernement, les compressions imposées à l'appareil public réduisent bel et bien les services aux citoyens, souvent ceux destinés aux aînés et aux...
Gabrielle Grenon's insight:

Au coeur de l'actualité depuis aujourd'hui, mercredi le 25 septembre, le dépôt du rapport annuel de la protectrice du citoyen, Mme Raymonde St-Germain, qui dénonce l'agrandissement de l'écart entre les services annoncés par le Québec et ceux qui sont réellement donnés aux citoyens, en raison des pressions budgétaires.

Dans le cours de clientèles et problématique volet personnes âgées, je me suis rendue compte, voire même révolté, de voir l'état des établissements privé non convectionnés. En lisant cet article, je me rends compte que dû au manque de ressources, l'État à recours de plus en plus au privé. Il mentionne de plus, que, malgré la certification obligatoire des résidences privées, les inspections ont été négligé et la qualité du service et la formation du personne est touchées. Je m'alarme? Plus les années avances, plus nous allons faire face aux besoins des personnes de la génération baby-boomer en perte d'autonomie. Nous allons avoir besoin de plus de places en résidence, mais le gouvernement a déjà de la difficulté a pallier avec la situation actuelle qui compte beaucoup moins de clients que dans les futurs années.

Les personnes ayant besoin de ces services, soit les aînées en perte d'autonomie et les personnes ayant un handicap physique ou intellectuel, ne sont pas des clientèles que nous devons négliger. Ils ont besoin d'une bonne qualité de services ainsi que de constance. Je suis en accord avec les propos de la protectrice qui dénonce «la déresponsabilisation face à la façon dont sont donnés les soins».

Notre gouvernement fait de belles promesses, mais est-ce qu'il les tienne vraimen?. Je me questionne de plus en plus... Et vous?

 

Gabrielle

more...
Gabrielle Grenon's comment, September 25, 2013 9:22 PM
vraiment*
profODS2013A's comment, September 26, 2013 8:13 AM
commentaire 3 corrigé
Scooped by Gabrielle Grenon
Scoop.it!

Un québécois fait passer une sapristi de belle journée à un itinérant!

Un québécois fait passer une sapristi de belle journée à un itinérant! | Éducation Spécialisée | Scoop.it
Un québécois vraiment cool a pris l’initiative d’aller chercer un sans abris dans la rue pour lui faire passer une
Gabrielle Grenon's insight:

Wow quel beau geste! En regardant ce vidéo, je me suis dit «mais quelle bonne idée, un donné au suivant pour personnes itinérantes». Plusieurs organismes sont mis en place dans la société pour les itinérants comme les soupes populaires, les cafés rencontres, etc. mais en regardant ce vidéo je me suis dit qu'il serait génial d'avoir un organisme qui vient en aide plus individuellement. Le Ministère de la Santé et des Services Sociaux a mis en place un Cadre de Référence, qui a pour but, en autre, d'identifier des actions de prévention et intensifier les interventions auprès des personnes en situation d’itinérance, mais dans le vidéo l'homme dit qu'il pensait arriver dans un bureau de voir un intervenant et d'avoir un petit cadeau. En regardant ce vidéo je me suis rendue compte que oui il y a des organismes présents pour eux, mais qu'ils avaient peut-être besoin d'encore plus d'encadrement individualisé, besoin de personnes qui seront là réellement pour s'investir et les aider. L'idée d'un donné au suivant, sur une base de don, m'est vraiment inspirante!

more...
Gabrielle Grenon's comment, September 12, 2013 8:20 PM
Source Ministère http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/prob_sociaux/itinerance/index.php?actions
profODS2013A's comment, September 13, 2013 8:37 AM
commentaire 1 corrigé
Scooped by Gabrielle Grenon
Scoop.it!

Canoë Santé

Canoë Santé | Éducation Spécialisée | Scoop.it
Renseignements et actualités sur la santé canadienne rédigés et revus par des experts médicaux. Santé Canoë contient des articles et des cas études pour vous tenir au courant des nouveaux traitements et des nouvelles techniques de diagnostic.
Gabrielle Grenon's insight:

Je trouve cet article très intéressant, puisque c’est une problématique qui prend de plus en plus de place dans notre société. C’est une problématique avec laquelle les intervenants en milieux scolaire devront travailler davantage dans les années à venir.

Comme on peut le lire dans l’article, les jeunes commencent la surdose de médicament dès leur jeune âge, soit 10-11 ans. Ce fait est probablement un fort facteur prédisposant à la consommation de drogue, tel que le cannabis, le speed ou la «E» au secondaire. On voit aussi apparaitre depuis quelques années la contrebande de ritalin dans les écoles secondaires, mais aussi dans les écoles primaires. Les adolescents sont toujours en recherche de nouvelles stimulations, le ritalin peut leurs amener une nouvelle vision sur la réussite scolaire, différente que celle du speed, soit d’avoir une meilleure concentration et ainsi avoir plus de facilité lors des cours et examens. Une forte sensibilisation contre la consommation de drogue est faite depuis quelques années dans les écoles autant primaires que secondaires. Je crois qu’il serait pertinent de parler davantage de ces nouvelles drogues moins connues des jeunes afin de prévenir et de sensibiliser. Cette nouvelle consommation est aussi vue dans les Cégep ainsi que dans les Université. Si nous sensibilisons et prévenons chez les jeunes, cela les conscientisera aussi pour leurs futures années, soit celles qui leur amèneront un futur métier. Il serait aussi pertinent de sensibiliser les parents puisque l’éducation de nos jeunes commence à la maison.

 

Gabrielle Grenon

more...
profODS2013A's comment, November 18, 2013 3:05 PM
commentaire 9 corrigé
Scooped by Gabrielle Grenon
Scoop.it!

La mission de la Fondation Martin-Matte

La mission de la Fondation Martin-Matte | Éducation Spécialisée | Scoop.it
Fondation Martin-Matte, traumatisme crânien, mission, Martin Matte, accident de voiture, Québec, Maison Martin-Matte, déficience physique, enfants, adultes, hébergement adapté, handicap.
Gabrielle Grenon's insight:

En regarde l'émission Accès Illimité la semaine dernière j'ai découvert la Fondation Martin Matte... J'en avait déjà entendu parler brièvement, puisque celui-ci glisse quelques phrases au sujet de l'histoire de son frère dans ses spectacle, mais je n'avais pas poussé mes recherches. En écoutant l'émission, j'ai été surprise de voir l'ampleur de ses démarches. La Fondation Martin Matte, en bref, «contribue à offrir une meilleure qualité de vie aux enfants et aux adultes vivant avec un traumatisme crânien ou une déficience physique». De plus, il existe la Maison Martin Matte qui accueil plusieurs personnes, dont son frère, Christian Matte. En cliquant sur mon lien il est possible d'aller lire un extrait d'un mot écrit par Christian Matte sur son histoire personelle et se que la Maison Martin Matte lui apporte. Je crois qu'il est extraordinaire d'offrir des milieux de ce genre à cette clientèle, puisque les personnes vivant avec un traumatisme crânien ou une déficience physique on souvent de la difficulté à avoir une toît adapté. D'autres ne peuvent être en maison et nous devont les placer dans les CHSLD où la clientèle est majoritairement des personnes âgées en perte d'autominie, ce qui est ''plate'' pour les personnes plus jeunes puisqu'ils sont souvent les seuls ou presque de leur âge dans l'établissement. Je crois donc qu'il est important d'encourager ses personnes qui donne beaucoup de leur temps pour améliorer la qualité de vie de ses personnes. Pour finir, j'espère que la Fondation Martin Matte se développera de plus belle dans les futures années et qu'ils pourront ouvrir d'autres maison d'hébergements un peu partout dans la province. Un accident ça arrive si vite, à n'importe qui, même nous...

more...
profODS2013A's comment, November 1, 2013 9:16 AM
commentaire 7 corrigé
Scooped by Gabrielle Grenon
Scoop.it!

Limoilou, un quartier influencé par la pratique sage-femme

Limoilou, un quartier influencé par la pratique sage-femme | Éducation Spécialisée | Scoop.it
[caption id=
Gabrielle Grenon's insight:

Je ne connaissais pas vraiment les maisons d'accouchement jusqu'à ce que je lise cet article. Je suis surprise de voir l'impact sur la cité de Limoilou. En lisant les propos de Jessie Roy, sage femme, je me rends compte que le centre hospitalier n'est pas la seule place où une femme peut accoucher en sécurité. Je suis certaine que je ne suis pas la seule à penser de cette manière, par manque d'information sur les maisons d'accouchement dans la population. Je crois que les sages femmes ont du positifs à apporter dans le processus de grossesse et d'accouchement d'un couple, et je crois qu'il serait positif de faire de la sensibilisation et de la promotion dans la population. Je crois que plusieurs personnes opteraient vers les maisons d'accouchement et possiblement que d'autres maisons pourraient voir le jour. La population manque d'information à ce sujet, et comme dit Jessie Roy, la femme doit avoir confiance au processus naturel et la capacité de la femme à faire un enfant et à le mettre au monde elle-même.

 

Gabrielle

more...
profODS2013A's comment, October 18, 2013 2:41 PM
commentaire 4 corrigé
Scooped by Gabrielle Grenon
Scoop.it!

Libre Espace Orléans

Organisme en santé mentale sur la Côte-de-Beaupré

Gabrielle Grenon's insight:

À ma grande surprise, je suis entourée de pleins de ressources que je ne soupconne même pas l'existance. J'habites sur la Côte-de-Beaupré et depuis que je suis toute petite je crois que les ressources sont seulement situées à Québec, par habitude peut-être puisque tous les magasins de vêtements ou autres sont à Québec. Je ne suis probablement pas la seule à penser de cette manière, alors voilà donc, je veux vous faire connaître la ressource en santé mentale, le Libre Espace Orléans située à Ste-Anne-de-Beaupré sur le boulevard Ste-Anne. J'en ai pris connaissance il y a même pas une ou deux semaines lorsque j'avais à faire dans la bâtiste à côté. Je suis allée voir sur internet, par le lien du Centre d'information et de référence de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches (211). Cette ressource est un organisme communautaire régis par la loi sur les services de santé et les services sociaux. En quelques mots cet organisme est un lieu d'accueil, pour les personnes ayant des problèmes de santé mentale ou dont la santé mentale est menacée. Ce centre offre :

 

- Suivi individuel 
- Information et référence 
- Journal mensuel « Le Dionnier » 
- Entraide 
- Activités de formation : estime de soi, communication 
- Ateliers : dessin, tricot 
- Cafés-rencontres 
- Loisirs de groupe : quilles et natation 
- Jardinage collectif 
- Comptoir vestimentaire 
- Repas communautaires : Halloween, Noël, Pâques

 

Pour accèder au service, il est possible d'appeller ou d'écrire un courriel à la directrice générale, Geneviève Manon Morel, ou encore ce présenter sur place au 9694 boulevard St-Anne, Sainte-Anne-de-Beaupré.

 

En regardant la description de l'organisme faite par Centre d'information et de référence de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches, je me suis rendue compte que ce n'était pas accessible aux personnes à mobilité réduite. Je vais essayée de me renseigner du pourquoi, puisque je trouve important que ces personnes aient aussi droit à cette ressource. Elles sont aussi sujettes, voir même plus dû au tromatisme que certains ont eu à vivre, à avoir des problèmes de santé mentale, et je crois qu'ils seraient important qu'ils aient une place à proximité où avoir de l'aide. Surtout qu'en faisant une recherche, j'ai constaté que le Libre Espace Orléans est le seul organisme qui vient en aide aux personnes ayant un problème de santé mentale dans la MRC de la Côte-de-Beaupré, qui couvre un territoire de 4 974 km⊃2; ayant 26 792 habitants, répartis dans neuf municipalités.

 

Gabrielle Grenon

more...
Gabrielle Grenon's comment, September 19, 2013 5:00 PM
Sources : http://recherche.211quebecregions.ca/record/QBC1184?Number=1 et http://www.mrccotedebeaupre.com/portrait_territoire.shtml
profODS2013A's comment, September 23, 2013 7:13 PM
commentaire 2 corrigé
profODS2013A's curator insight, September 23, 2013 7:16 PM

Très intéressant Gabrielle. Je ne connaissais pas cet organisme.

Merci de ce partage

JAcinthe