Éducation
7 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Katherine Lortie
Scoop.it!

Mission et principes

Mission et principes | Éducation | Scoop.it
L’AMIE est un organisme d’aide internationale à l’enfance dont l’action vise essentiellement à répondre aux besoins fondamentaux des enfants de pays défavorisés en agissant avec des partenaires locaux, dans la perspective d’un développement durable.
Katherine Lortie's insight:

Je dois dire que j'ai été surprise de découvrir cet organisme d'aide internationale dont le siège social se trouve à côté de chez moi.

L'AMIE est un organisme à but non lucratif qui vise à venir en aide aux enfants nés dans des pays défavorisés. Beaucoup de ces enfants ont des besoins de bases qui ne sont pas comblés à tous les jours et c'est avec l'aide de cet organisme qu'ils peuvent avoir un niveau de vie meilleur. Aussi, sur le terrain, une sensibilisation aux droits de l'homme est faite afin d'essayer d'améliorer les conditions de vie des enfants. Au Québec, l'AMIE sensibilise également les citoyens québécois à l'aide internationale. Pour cela, plusieurs ateliers sont offerts dans la région de Québec et du Bas-Saint-Laurent. On peut, si l'on veut, faire parti de leurs voyages humanitaires et communautaires. L'organisme considère que nous sommes tous citoyen du monde et que l'entraide est importante. Il y a également possibilité de parrainer un enfant à l'étranger. Ce service est présent depuis 40 ans.

 

Il y a 4 principes qui orientent les actions de l'organisme selon leur site internet: Le volontariat solidaire, l'aide efficace, le respect des droits des enfants, le développement durable.

 

Je trouve que c'est un bel organisme malgré le fait que ses actions soient dans d'autres pays que le Canada.  J'ai aussi remarqué que le ministère des relations internationales du Québec ainsi que l'agence Canadienne de développement international du Canada figurent parmi les partenaires économiques de l'organisme. En tant que citoyenne Québécoise, je n'étais pas au courant que le gouvernement québécois et canadien donnaient de l'argent à de tels organismes. Avec un peu de recul, je trouve que c'est une bonne découverte. Je pense que chaque individu sur cette planète devrait vivre pleinement ses droits humains et avoir accès à l'éducation. Au Québec, nous avons beaucoup d'organismes mobilisés pour aider notre population, mais ce n'est pas partout dans le monde que l'on peut bénéficier de cela. Il est donc pertinent d'envoyer une patte de nos services à l'international. 

more...
profODS2013A's comment, November 18, 2013 8:27 AM
commentaire 9 corrigé
Scooped by Katherine Lortie
Scoop.it!

Voix dissidente au sein des commissions scolaires

Voix dissidente au sein des commissions scolaires | Éducation | Scoop.it
Est-il possible de se serrer la ceinture tout en diminuant le décrochage scolaire ?
Katherine Lortie's insight:

Voilà un article riche en information qui me porte à réfléchir sur l'organisation du système d'éducation au Québec. Madame Diane Lamarche-Venne, présidente de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys, semble être un bel exemple à suivre pour aider les élèves à ne pas aller vers le décrochage: elle a réussi à faire diminuer le taux de décrochage scolaire dans sa commission. Dans l'article, elle propose un autre système de commission scolaire soit un système par région au lieu d'être par commissions scolaires étalées un peu partout au Québec. Je trouve cette proposition très intéressante puisque ce n'est pas toutes les régions qui ont les mêmes types de clientèle. Les ensembles d'écoles regroupées par territoire auraient ainsi une meilleure communication entre elles et pourraient davantage aider leurs jeunes à s'épaouir au travers de leurs études. Aussi, il y a un autre point qui soulève mon attention. Madame Lamarche-Venne explique qu'elle s'est dissociée  de la Fédération des commissions scolaires du Québec suite au fait que la Fédération aurait donné une compensation de 50 000$ à la présidente de celle-ci pour son départ. Il est vrai, selon moi, que l'argent du gouvernement, soit celle des citoyens québécois, par le fait même, ne se dirige pas toujours au bon endroit pour être utile. Suite à des coupures dans les commissions scolaires, je ne pense pas que ce type de geste ait sa place. L'éducation est à la base de la société et il faut trouver des solutions qui visent à intégrer tous les élèves équitablement. Avec la coupure de budjet, certains ont été atteints, même si la présidente de la commission scolaire Marguerite-Bourgeoys affirme qu'il est possible d'économiser et de mieux gérer la compression. En fait, je suis plutôt d'accors avec celle-ci. Aussi, je pense qu'il faudrait revoir la direction de ces grosses commissions scolaires sans pour autant faire ressentir trop de changement au jeunes. Il faudrait seulement réajuster certains programmes afin d'aider ceux qui en ont besoin sans pour autant affecter les autres qui vont bien dans ce système.

more...
profODS2013A's comment, October 28, 2013 7:55 AM
commentaire 6 corrigé
Scooped by Katherine Lortie
Scoop.it!

Francisation et alphabétisation vont souvent de pair

Francisation et alphabétisation vont souvent de pair | Éducation | Scoop.it
La Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) offre des formations en alphabétisation...
Katherine Lortie's insight:

Il est pertinent de voir que les intervenants du secteur communautaire ou public reçoivent une formation pour être équipé avec la clientèle qui n'est pas tout à fait francisée ou qui est analpabète. Ils ont également une approche de francisation qui ressemble à ce qu'un éducateur spécialisé pourrait faire avec ses clients, c'est à dire qu'ils intègrent des activités quotidiennes à l'apprentissage de la langue écrite ou parlée. Nous avons chaque année plusieurs immigrants qui arrivent au Québec et même s'ils sont francophones, il arrive parfois qu'il y ait quelques lacunes dans leur éducation du aux conditions plus difficiles dans lesquelles ils vivaient avant d'arriver ici. Ce programme de formation est alors utile pour les aider à s'intégrer dans notre société où la langue est très importante. De plus c'est un programme utile pour les québécois qui sont encore analphabètes, d'apprendre à lire et à écrire. 

more...
profODS2013A's comment, September 11, 2013 9:16 PM
commentaire 1 corrigé
Scooped by Katherine Lortie
Scoop.it!

Québec annonce des mesures de quelques centaines de millions pour les pauvres

Québec annonce des mesures de quelques centaines de millions pour les pauvres | Éducation | Scoop.it
Québec — Dans l'espoir de redorer son blason auprès des groupes sociaux, le gouvernement Marois promet d'investir 318 millions $ pour améliorer le sort des plus pauvres.
Katherine Lortie's insight:

Dans cet article il est question d'un nouveau budjet de 318 millions $ pour améliorer les conditions des personnes qui vivent dans la pauvreté au Québec. Selon moi, l'argent a tout à fait sa place dans ce type d'investissement. Il est vrai que c'est bien peu pour tout ce que nous avons à améliorer du système, mais c'est déjà un coup de pouce. Parmi ce montant, une partie sera versée aux organismes communautaures oeuvrant auprès de ces personnes et aussi dans des cours de francisation. Il est très important d'éduquer ceux qui n'en n'ont pas eu la chance. Je considère que l'éducation ne doit pas se faire seulement à l'école, mais aussi parmi les communautés. Certaines personnes qui vivent dans des conditions de pauvreté ont besoin de soutien et d'éducation. Les organismes sont là pour ceux qui le désirent. Avec des fonds d'argents adéquats, ces organismes pourront davantage aider la communauté. Aussi, le fait que la ministre  de la Solidarité sociale ajoute 50$ par mois au montant minimum de la prestation mensuelle d'aide sociale s'avère hautement important. Considérant qu'avec ce montant en plus, les personnes pourront couvrir environ 52% de leur besoins de base, je crois d'autant plus qu'il est primordial, dans un pays aussi riche que le Canada et dans une province aussi bien développée que le Québec, que les fonds attribués aux organismes communautaires ne soit pas diminués. Tout le monde à le droit aux besoins de bases et à l'éducation de base. C'est au travers des organismes communautaires que l'individu peut plus faciliement s'adapter à la société et trouver du soutien autant matériel, que psychologique ou qu'informationnel, etc. Sans ces organismes ou ces ressources subventionnées par l'État, l'écart entre les riches et les pauvres serait démesurée. Voilà l'importance des fonds d'argent dans ce système.

more...
profODS2013A's comment, November 1, 2013 9:04 AM
commentaire 7 corrigé
Scooped by Katherine Lortie
Scoop.it!

Éducation - Après le défi de l’accessibilité s’impose celui de la réussite pour tous

Éducation - Après le défi de l’accessibilité s’impose celui de la réussite pour tous | Éducation | Scoop.it
Le système d’éducation québécois d’aujourd’hui doit...
Katherine Lortie's insight:

Je trouve intéressant de voire qu'il y a des idées proposées afin de contrer le décrochage scolaire. Il est bien de constater le progrès fait depuis les années 1960. Aujourd'hui, on parle d'ajouter une maternelle 4 ans obligatoire afin de contrer le décrochage scolaire principalement observé dans les milieux défavorisés. C'est définitivement un moyen sûr que chaque enfant aura un contact avec l'alphabet en bas âge. Dans l'article il est mentionné que les parents devraient enseigner l'alphabet à leur enfant, mais que cela ne se produit pas dans chaque famille. Je trouverais alors pertinent que le gouvernement recommande fortement aux CPE subventionnés d'organiser des jeux éducatifs avec les lettres de l'alphabet pour les enfants de 4 ans. Souvent, les enfants issus de familles à faible revenus fréquentent ses services qui coûtent bien moins cher que les milieux privés. La publicité faite à la télévision sur l'importance de lire avec les enfants est également un bon moyen d'ici à ce que l'école commence à 4 ans. 

more...
profODS2013A's comment, September 23, 2013 8:19 AM
commentaire 2 corrigé