Econopoli
125.6K views | +45 today
Follow
Econopoli
Economie et Politique
Curated by Uston News
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Uston News
Scoop.it!

La moitié des Québécois pessimistes | Marie-Eve Fournier | Commerce de détail

La moitié des Québécois pessimistes | Marie-Eve Fournier | Commerce de détail | Econopoli | Scoop.it
La moitié des Québécois croient que la situation économique de la province se détériorera au cours de la prochaine année, révèle un sondage effectué par le Groupe Altus pour le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD), qui sera dévoilé aujourd'hui. Seuls 15 % des répondants estiment, au contraire, qu'il y aura une amélioration. Ces proportions sont sensiblement les mêmes qu'il y a un an.

À plus long terme, les Québécois ne sont pas beaucoup plus optimistes. Quand on leur demande quel sort attend la province au cours des trois prochaines années, 42 % arrêtent leur choix sur « chômage/récession ». Le quart des répondants prédisent de la croissance et un autre quart d'entre eux entrevoient « une stagnation » ou « un mélange des deux ».

Par ailleurs, 65 % des sondés pensent que le revenu de leur ménage augmentera moins vite que l'inflation.

Résultat, l'indice de confiance des consommateurs québécois demeure faible. Il s'établit en effet à 84,8 points. « Il y a encore plus de pessimistes que d'optimistes, donc l'indice est encore en bas de 100. Mais la situation s'améliore », a commenté le PDG du CQCD, Léopold Turgeon. L'hiver dernier, l'indice était à un creux des 10 dernières années, à 78,7 points.

À la lumière de ces résultats, il n'est donc pas étonnant de constater que 80 % des Québécois ne prévoient pas effectuer un achat important comme une automobile, des électroménagers ou des meubles dans la prochaine année.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Quand les Etats, même démocratiques, doivent payer de gigantesques amendes aux actionnaires des multinationales

Quand les Etats, même démocratiques, doivent payer de gigantesques amendes aux actionnaires des multinationales | Econopoli | Scoop.it
Le système d’arbitrage pour régler les conflits entre une entreprise – le plus souvent une multinationale – et un gouvernement a été inventé dans les années 90. Il arbitre les désaccords financiers ou fiscaux comme d’autres institutions arbitrent les conflits frontaliers. A la différence que ce système est privé, opaque, trusté par une poignée de cabinets juridiques et qu’il est impossible de faire appel à la décision, y compris lorsque les amendes s’élèvent à des milliards de dollars. En partenariat avec des journalistes néerlandais, Basta ! publie en exclusivité une enquête en cinq épisodes sur cette guerre invisible entre multinationales et Etats. Ce deuxième volet nous fait remonter aux origines du controversé Investor-State Dispute Settlement, dans le lointain Sr
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

L'Etat prêt à recapitaliser EDF si nécessaire, dit Macron

L'Etat prêt à recapitaliser EDF si nécessaire, dit Macron | Econopoli | Scoop.it
L'Etat français souhaite qu'EDF lance le projet de centrale nucléaire de Hinkley Point C et recapitalisera l'électricien public si nécessaire, a déclaré jeudi Emmanuel Macron.

Le Pdg d'EDF avait indiqué la semaine dernière aux salariés que le groupe ne s'engagerait définitivement dans la construction de deux réacteurs de type EPR à Hinkley Point, dans le sud-ouest de l'Angleterre, que si l'Etat sécurisait sa situation financière.

Une décision début mai
"Ne pas faire Hinkley Point serait une erreur", a déclaré Emmanuel Macron à des journalistes lors d'une visite de la centrale nucléaire de Civaux (Vienne), précisant qu'une décision sur un soutien à EDF serait prise "d'ici le début du mois de mai". Prié de dire quelle forme prendrait ce soutien, il a ajouté :

"La réponse sera équilibrée. L'Etat sera une partie de la réponse, soit par de la renonciation au dividende, comme nous l'avons fait cette année, soit par de l'augmentation de capital. Mais je ne veux dire ici aucun chiffre précis parce qu'il est trop tôt."
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

French Blue, cette low-cost long-courrier qui veut secouer le marché

French Blue, cette low-cost long-courrier qui veut secouer le marché | Econopoli | Scoop.it
C'est désormais officiel. Comme nous l'annoncions le 12 février dernier, la compagnie low-cost long-courrier que lance le groupe Dubreuil, également propriétaire d'Air Caraïbes, s'appelle French Blue. Ce projet a été dévoilé ce jeudi à l'occasion d'une conférence de presse. Il s'agit de la première création de compagnie aérienne française long-courrier depuis L'Avion en 2006. Juste auparavant, la liquidation d'Air Lib en 2003 avait provoqué le lancement de l'activité long-courrier d'Air Caraïbes et d'Air Austral (tous deux opérateurs régionaux, à l'époque), et la création ex-nihilo d'Air Bourbon, laquelle a vite disparu.

Il s'agit surtout de la première compagnie aérienne française low-cost long-courrier.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Médecine du travail, les visites d’embauche et périodiques seraient inutiles

Médecine du travail, les visites d’embauche et périodiques seraient inutiles | Econopoli | Scoop.it
Suite de notre série comparative code du travail/réforme du code du travail : les visites médicales d’embauche et périodiques remises en question.

Ce que dit le code du travail

- Article L4622-2 : « Les services de santé au travail ont pour mission exclusive d'éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail. A cette fin, ils :

1° Conduisent les actions de santé au travail, dans le but de préserver la santé physique et mentale des travailleurs tout au long de leur parcours professionnel ;

2° Conseillent les employeurs, les travailleurs et leurs représentants sur les dispositions et mesures nécessaires afin d'éviter ou de diminuer les risques professionnels, d'améliorer les conditions de travail, de prévenir la consommation d'alcool et de drogue sur le lieu de travail, de prévenir le harcèlement sexuel ou moral, de prévenir ou de réduire la pénibilité au travail et la désinsertion professionnelle et de contribuer au maintien dans l'emploi des travailleurs ;

3° Assurent la surveillance de l'état de santé des travailleurs en fonction des risques concernant leur santé au travail et leur sécurité et celle des tiers, de la pénibilité au travail et de leur âge ;
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Prélèvement de l’impôt sur le revenu : quand la source devient trouble, ce qui en sort l’est aussi

Prélèvement de l’impôt sur le revenu : quand la source devient trouble, ce qui en sort l’est aussi | Econopoli | Scoop.it
À nouveau sans concerter, le gouvernement vient de préciser comment il compte transformer le recouvrement de l’impôt sur le revenu en obligeant à l’acquitter dès la perception des salaires.

Force Ouvriere rappelle son opposition au prélèvement à la source. Celui-ci contribuerait à la dissolution du principe d’égalité devant l’impôt : ce système ne concernera que les seuls salariés et retraités, sans toucher les autres catégories pour lesquels le prélèvement directement à la source est impossible.

En parallèle à un assèchement accru des moyens de l’administration fiscale, cette dernière devra faire face à des charges supplémentaires : suivi des contribuables et des tiers payeurs, multiplication des phases de recouvrement et contrôles plus difficiles.

Transférant la charge de la perception des impôts aux entreprises, les soi-disant économies réalisées sur le dos de l’administration par suppression d’effectifs engendreront de nombreuses dépenses de compensations envers les entreprises (exonérations sociales ou fiscales supplémentaires, délais pour reverser les sommes collectées, etc.).

Mais surtout des informations personnelles et familiales du salarié risquent d’être entre les mains des entreprises. Outre l’atteinte au respect de la vie privée, ce serait accroître le lien de subordination des salariés envers leur employeur.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

ALLONS MANIFESTER CHEZ LES RICHES ! | Là-bas si j'y suis

ALLONS MANIFESTER CHEZ LES RICHES ! | Là-bas si j'y suis | Econopoli | Scoop.it
Jour de manif, oui, mais pourquoi pas à Neuilly ou dans le 16ème ? En soutien aux sans-abri violemment rejetés par les habitants des beaux quartiers ? Et pourquoi pas des manifs payantes ? Un bon moyen pour se compter et pour réunir des fonds pour des luttes difficiles ? Et puis, faut-il être si nombreux ? La quantité prouve quoi ?
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Naufrage moral : l'hystérie des habitants du XVIème contre l'ouverture d'un centre d'hébergement pour SDF - Chroniques du Yéti

Naufrage moral : l'hystérie des habitants du XVIème contre l'ouverture d'un centre d'hébergement pour SDF - Chroniques du Yéti | Econopoli | Scoop.it
Quelques “noms d’oiseau” adressés à la maire de Paris et à la sous-préfète lors de la manif anti centre d’hébergement : « Salope ! Caca ! » L’avis de Monique Pinçon-Charlot,
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Le syndrome Tolstoïevsky, par Slobodan Despot

Le syndrome Tolstoïevsky, par Slobodan Despot | Econopoli | Scoop.it
" Le problème, avec l’approche occidentale de la Russie, n’est pas tant dans le manque de volonté de comprendre que dans l’excès de volonté de ne rien savoir...."
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

40 ans de déréglementation du marché du travail

40 ans de déréglementation du marché du travail | Econopoli | Scoop.it
« Irréformable », « immobile », « campée sur ses acquis sociaux » la France ? Pourtant, depuis plus de quarante ans, le code du travail s’est enrichi de nombreux régimes dérogatoires et d’assouplissements accordés aux entreprises.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Comprendre le capitalisme

Comprendre le capitalisme | Econopoli | Scoop.it
De nos jours, le capitalisme est l'un des concepts les plus utilisés en sciences humaines et sociales, mais également l'un des plus mal compris. Loin (...)
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

La Russie livre des armes aux Kurdes irakiens

La Russie livre des armes aux Kurdes irakiens | Econopoli | Scoop.it
L'attaché du consulat général de Russie à Erbil (Irak), Artiom Grigorian, a annoncé que la Russie avait livré des armes aux Kurdes irakiens.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

« Le syndicalisme est un des rares espaces où les ouvriers peuvent encore lutter contre leur domination »

« Le syndicalisme est un des rares espaces où les ouvriers peuvent encore lutter contre leur domination » | Econopoli | Scoop.it
Paradoxe : alors que la réforme du droit du travail sera discutée à l’Assemblée nationale dans les prochaines semaines, celle-ci ne compte aucun ouvrier parmi les élus « du peuple ». Avec les employés, ils constituent pourtant la moitié de la population active française. Le syndicalisme demeure l’un des rares espaces qui leur offre une expression et une action collective. Le sociologue Julian Mischi a suivi des militants CGT d’un atelier de la SNCF dans une localité rurale en Bourgogne. Son ouvrage Le bourg et l’atelier bat en brèche plusieurs idées reçues : celle d’un syndicalisme agonisant ou corporatiste, et celle d’un monde rural qui n’aurait d’autres choix que de se replier sur lui-même. Entretien.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Missiles : le feu d'artifice de MBDA à l'export

Missiles : le feu d'artifice de MBDA à l'export | Econopoli | Scoop.it
Pour MBDA, l'année 2015 a été tonitruante sur le plan commercial, comme d'ailleurs pour les groupes de défense français qui travaillent sur le Rafale. Ainsi, le missilier européen a connu l'année dernière "un niveau de commandes historique", à hauteur de 5,2 milliards d'euros (27% de croissance par rapport à 2014), dont 3,6 milliards à l'exportation. Une très belle année commerciale qui a permis à MBDA de porter son carnet de commandes à 15,1 milliards (cinq ans d'activité), record historique qui tenait depuis 2003, année où le missilier avait atteint un pic à 14,8 milliards d'euros.

Le Rafale propulse MBDA à l'export
Le grand export a représenté l'année dernière 70% des commandes du MBDA. Les deux contrats Rafale en Égypte (800 millions environ pour MBDA) et au Qatar (2 milliards) ont bien sûr beaucoup pesé pour atteindre cette performance inédite. En revanche, les petits et moyens contrats semblent en net retrait par rapport aux deux années précédentes même si MBDA a obtenu en 2015 l'armement de la frégate multmissions FREMM en Égypte (300 millions d'euros environ) et en Géorgie un contrat de système de défense aérienne VL-Mica (entre 100 et 150 millions).

En 2013 et 2014, MBDA avait engrangé un bon niveau de commandes à l'export (2,2 puis 2,5 milliards d'euros) en partie grâce à plusieurs contrats d'un montant inférieur à 200 millions d'euros. En 2015, ils ne représentaient qu'un flux de 500 millions d'euros environ, dont notamment des contrats de MCO (Maintien en condition opérationnelle) principalement pour la remotorisation de missiles.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Biocoop conforte sa place de leader sur le marché du bio

Biocoop conforte sa place de leader sur le marché du bio | Econopoli | Scoop.it
Des coopératives qui ne connaissent pas la crise. Tiré par un marché de l'alimentation bio en pleine expansion, à +10% l'an passé, le réseau Biocoop a vu sa fréquentation largement augmenter en 2015. Le chiffre d'affaires de ses 383 magasins à travers l'Hexagone a progressé de 16,9%, à 768 millions d'euros, indiquent jeudi ses représentants à l'occasion du bilan annuel.

Des résultats à faire pâlir les grandes surfaces françaises qui ont vu leur chiffre d'affaires reculer de 0,9% en 2014, selon une étude de l'Insee. Les supermarchés et hypermarchés ont ainsi perdu respectivement 1,8% et 1,7% sur cette période, quand Biocoop comptabilisait déjà en 2014 une activité en hausse de 13,4%.

La comparaison avec la grande distribution s'arrête évidemment si l'on met en perspective les chiffres d'affaires non plus en pourcentage mais en numéraire, avec par exemple 40,6 milliards d'euros en France en 2015 pour le leader Carrefour, contre 768 "petits" millions d'euros pour Biocoop.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Visite médicale, apte ou pas à l’emploi telle sera la question

Visite médicale, apte ou pas à l’emploi telle sera la question | Econopoli | Scoop.it
Suite de la série comparative code du travail/réforme du code du travail : les visites médicales recentrées sur l'aptitude à l’emploi.

Ce que dit le code du travail

- Article L4624-1 : « Le médecin du travail est habilité à proposer des mesures individuelles telles que mutations ou transformations de postes, justifiées par des considérations relatives notamment à l'âge, à la résistance physique ou à l'état de santé physique et mentale des travailleurs. Il peut proposer à l'employeur l'appui de l'équipe pluridisciplinaire du service de santé au travail ou celui d'un organisme compétent en matière de maintien dans l'emploi.

L'employeur est tenu de prendre en considération ces propositions et, en cas de refus, de faire connaître les motifs qui s'opposent à ce qu'il y soit donné suite.

En cas de difficulté ou de désaccord, l'employeur ou le salarié peut exercer un recours devant l'inspecteur du travail. Il en informe l'autre partie. L'inspecteur du travail prend sa décision après avis du médecin inspecteur du travail. »

 (Article R4624-21 : « lors de l'examen de préreprise, le médecin du travail peut recommander : des aménagements et adaptations du poste de travail ; des préconisations de reclassement ; des formations professionnelles à organiser en vue de faciliter le reclassement du salarié ou sa réorientation professionnelle. »)
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Code du travail : quand Macron explique sa stratégie pour piéger Laurent Berger et tromper les jeunes en lutte

Code du travail : quand Macron explique sa stratégie pour piéger Laurent Berger et tromper les jeunes en lutte | Econopoli | Scoop.it
Au sujet du projet de loi El Khomri, les déclarations faites à Cannes le 14 mars par Emmanuel Macron et l’analyse dans Le Monde du texte par Augustin Landier, professeur à l’école d’économie de Toulouse, en disent long sur la dangerosité d’une telle loi pour les salariés français.
Emmanuel Macron demande aux parlementaires de réintroduire dans le texte de loi les mesures retirées voilà quelques jours par François Hollande et Manuel Valls pour tenter de faire baisser l’opposition des salariés et celle de la jeunesse contre ce texte. Selon Macron, « les jeunes ont été poussé à se mobiliser, avec un mélange ce bonne foi et de cynisme. La tension sociale, réelle, des intérêts catégoriels, tout cela aidant, il y a eu un refus d’obstacle», a dit le ministre de l’Economie le 15 mars à Cannes, venu là soutenir les spéculateurs en inaugurant le Marché international des professionnels de l’immobilier, en compagnie d’Eric Ciotti, député influent du parti de Sarkozy.
Selon Emmanuel Macron, dont les propos sont rapportés dans le Monde daté du 17 mars, cette loi « va permettre d’aligner la France sur le droit de l’Union européenne. C’est le début de l’adaptation de notre économie à la modernité, qui va ouvrir plus d’agilité et en même temps de sécurité individuelle, non pas statutaire ou corporatiste». Macron emprunte à Pierre Gattaz le mot « agilité » pour préconiser plus de précarité et le reste de sa phrase consiste à dire que l’on est mieux protégé individuellement quand le vote d’une loi permet de mettre fin à des protections collectives inscrites dans le code du travail.
Voilà pourquoi il « espère que le débat parlementaire permettra de réintroduire des dispositions de bon sens qui ont été retirées à la demande des syndicats réformistes et des organisations de jeunesse. A force de vouloir prendre des mesures protectrices pour les jeunes, on ne les protège pas au travail, mais on les protège du travail. J’avoue que je n’arrive pas à m’y résoudre», ajoute le banquier devenu ministre après avoir été le conseiller du prince pour les questions économiques. Ces deux phrases sont lourdes de sens. 
Dans la même page du Monde, le professeur d’économie Augustin Landier tente de faire croire aux lecteurs de ce quotidien que le projet initial « avait le mérite de poser un diagnostic objectif sur le marché du travail français. La principale pathologie de notre pays, ce n’est pas le taux de chômage à 10% mais la précarisation de la population, dont une part grandissante est, ou retombe, au chômage de façon quasi permanente ». Suivent quelques larmes de crocodile versées par cet esclavagiste sur ceux qui « se retrouvent de facto exclus de la vie normale (…) parce qu’ils n’ont pas de CDI ».
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Garantie jeune, sa généralisation est prévue mais à quelles conditions ?

Garantie jeune, sa généralisation est prévue mais à quelles conditions ? | Econopoli | Scoop.it
La garantie jeune existe déjà dans 91 départements d'ici la fin de l'année et serait généralisée à des conditions qui n'ont pas été décrétées. Voici ce qui en est et ce qui est prévu par le projet de loi El Khomri.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

VOICI LE TEMPS DES COLÈRES ! | Là-bas si j'y suis

VOICI LE TEMPS DES COLÈRES ! | Là-bas si j'y suis | Econopoli | Scoop.it
C'est déguisé en socialisme que le néo-libéralisme a le mieux réussi à duper le monde et s'imposer profondément depuis plus de trente ans. Mais pour Serge HALIMI, le social-libéralisme est en bout de course un peu partout, en France spécialement.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Automobile. À Dieppe, Renault fabrique la Bluecar de Bolloré

Automobile. À Dieppe, Renault fabrique la Bluecar de Bolloré | Econopoli | Scoop.it
Dans le groupe Renault, l'usine de Dieppe est un site à part. Premier signe, sur les bâtiments, c'est le grand A de la marque Alpine qui s'affiche. Logique, Dieppe est le berceau d'Alpine fondé par Jean Rédélé en 1955 et racheté par Renault en 1973.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Blog gaulliste libre: La loi El Khomri, le désespoir et la colère (billet invité)

Blog gaulliste libre: La loi El Khomri, le désespoir et la colère (billet invité) | Econopoli | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Edgar Morin : “Le temps est venu de changer de civilisation” par Denis Lafaye

Edgar Morin : “Le temps est venu de changer de civilisation” par Denis Lafaye | Econopoli | Scoop.it
" Dans un entretien exceptionnel, le sociologue et philosophe Edgar Morin ausculte, du haut de ses 94 ans, l’état du monde et celui de la France. Economie, Front national, islam, fanatisme, immigration, mondialisation, Europe, démocratie, environnement : ces enjeux trouvent leur issue dans l’acceptation du principe, aujourd’hui rejeté, de “complexité”. Complexité pour décloisonner les consciences, conjurer les peurs, confronter les idéaux, hybrider les imaginations, et ainsi “réenchanter l’espérance” cultivée dans la fraternité, la solidarité et l’exaucement de sens. “Le seul véritable antidote à la tentation barbare a pour nom humanisme”, considère-t-il à l’aune des événements, spectaculaires ou souterrains, qui ensanglantent la planète, endeuillent la France, disloquent l’humanité. “Il est l’heure de changer de civilisation.” Et de modeler la “Terre patrie.”....."
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Grande perdition : les quatre fronts de l'effondrement occidental - Chroniques du Yéti

Grande perdition : les quatre fronts de l'effondrement occidental - Chroniques du Yéti | Econopoli | Scoop.it
La destruction de Sodome et Gomorrhe, par Peter Schoubroek Dans tout bon polar, les policiers chargés d’une enquête se réunissent fréquemment pour faire le point et essayer de
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Merci Myriam ! - Episode 4 - FAKIR | Presse alternative | Edition électronique

Merci Myriam ! - Episode 4 - FAKIR | Presse alternative | Edition électronique | Econopoli | Scoop.it
Avec Bonjour tristesse et Xavier Mathieu en guest stars. Merci patron ! campe au ministère du Travail, pour le « marathon du dialogue social ». (...)
more...
No comment yet.