Econopoli
Follow
Find
64.9K views | +93 today
 
Scooped by Uston News
onto Econopoli
Scoop.it!

» [Média] BFM Business, Les Experts – 4 novembre

» [Média] BFM Business, Les Experts – 4 novembre | Econopoli | Scoop.it

"

Nicolas Doze m’a invité à son émission Les Experts le 18 octobre, sur BFM Business (la radio filmée, pas BFM TV).

Avec Léonidas Kalogeropoulos, PDG de Médiation&Arguments et Gilles Le Gendre, fondateur d’Explora & Cie.

Voici les vidéos :..."

more...
No comment yet.
Econopoli
Economie et Politique
Curated by Uston News
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Conférence de presse du 31 janvier 1964 - Charles de gaulle - paroles publiques - Ina.fr

Conférence de presse du 31 janvier 1964 - Charles de gaulle - paroles publiques - Ina.fr | Econopoli | Scoop.it
Au cours d'une conférence de presse donnée à l'Elysée le 31 janvier 1964, le général de Gaulle aborde plusieurs points importants : les institutions, l'Europe, la coopération de la France avec d'autres pays du monde, et l'ouverture de relations normalisées avec la Chine.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Boris Nemtsov, mort d'un infatigable opposant

Boris Nemtsov, mort d'un infatigable opposant | Econopoli | Scoop.it
Assassiné dans la nuit de vendredi à samedi de quatre balles dans le dos qui l'ont tué sur le coup, alors qu'il sortait d'un restaurant en compagnie d'une jeune Ukrainienne, la mort de l'opposant Boris Nemtsov a plongé la Russie dans le choc. "Un meurtre commandité et une provocation", a réagi le président Poutine qui est bien conscient des dégâts d'un tel assassinat sur la réputation du pays.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Jean GADREY » Blog Archive » Prêter à la Grèce, augmenter sa dette, OK mais sous réserve qu’elle nous achète massivement des armes ! Austérité contre ventes d’armes !

Jean GADREY » Blog Archive » Prêter à la Grèce, augmenter sa dette, OK mais sous réserve qu’elle nous achète massivement des armes ! Austérité contre ventes d’armes ! | Econopoli | Scoop.it
C’est la variante grecque du deal irakien « pétrole contre nourriture », sauf qu’ici on a réduit la nourriture (et bien d’autres choses) pour continuer à armer un régime… Les raisons de l’explosion de la dette grecque, avant 2007 comme après, sont multiples. Les plus importantes (intérêts usuraires, choix délibéré d’une baisse des recettes, récession sous diktat extérieur) ont fait l’objet de billets précédents. Les dépenses d’armement ne font pas partie de ces raisons majeures, au moins en termes de masses financières concernées. Mais elles ont manifestement joué un rôle politique bien plus important que leurs montants.

Image : Hoplite grec (fantassin lourdement armé et protégé, son nom est un terme dérivé du mot grec hoplon, qui signifie arme)
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Michel Abhervé » Blog Archive » Fusion des régions : des économies lointaines et incertaines, des dépenses supplémentaires immédiates et certaines

Michel Abhervé » Blog Archive » Fusion des régions : des économies lointaines et incertaines, des dépenses supplémentaires immédiates et certaines | Econopoli | Scoop.it
Pour ceux qui ont suivi le dossier de la fusion des régions, ils se souviennent que l’un des arguments évoquées était lié aux économies que cette évolution permettrait. André Vallini avait  même évoqué le montant de 25 milliards d’euros, sans qu’il sot en mesure d’expliquer un tant soit peu sérieusement comment ce chiffre avait été calculé
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Fraude fiscale en Grèce: l'ex-ministre des Finances jugé à Athènes

Fraude fiscale en Grèce: l'ex-ministre des Finances jugé à Athènes | Econopoli | Scoop.it

Georges Papaconstantinou est accusé d'avoir retiré les noms de proches d'une liste de détenteurs de comptes auprès de la filiale suisse de HSBC, présumés coupables d'évasion fiscale. En poste lors du début de la crise de la dette, il est l'un des artisans du premier plan d'austérité.

Il était ministre des Finances lors du début de la crise de la dette et a contribué à mettre en place avec la troïka le premier plan drastique d'austérité de la Grèce (2010-2012). Georges Papaconstantinou affronte à partir de mercredi 25 février un tribunal spécial à Athènes, devant lequel il est renvoyé pour les crimes de tentative d'abus de confiance et falsification de documents publics.

more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Puissante et incontrôlée la troïka - Documentaire 2015 - YouTube

Une enquête édifiante sur la fameuse Troika FMI CE BCE qui dicte sa politique à l Union Européenne. Cinq ans déjà que les États en crise de la zone euro vive...
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Alexis Tsipras ne veut pas d'un troisième plan d'aide pour la Grèce

Alexis Tsipras ne veut pas d'un troisième plan d'aide pour la Grèce | Econopoli | Scoop.it
Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a démenti vendredi que son pays aurait à demander un troisième plan d'aide internationale à la fin de la prolongation de quatre mois du programme en cours.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

One in three Germans say capitalism to blame for poverty, hunger

" BERLIN (Reuters) - Nearly a third of Germans believe that capitalism is the cause of poverty and hunger and a majority think true democracy is not possible under that economic system, according to a survey published on Tuesday by the Emnid polling institute for Berlin's Free University. The poll of 1,400 people found that 59 percent of Germans in the formerly communist east consider communist and socialist ideals a good idea for society. In western Germany, 37 percent said they considered communist and socialist ideals to be good. The radical Left party in Germany remains strong in the formerly communist East, a quarter century after the Berlin Wall fell, paving the way for German unification in 1990. The survey found that more than 60 percent of Germans believe there is no genuine democracy in their country because industry has too much political influence and that the voice of the voters plays only a subordinate role....."
more...
No comment yet.
Rescooped by Uston News from Nouveaux paradigmes
Scoop.it!

Découvertes de pétrole et de gaz: les plus mauvais chiffres depuis 1952

Découvertes de pétrole et de gaz: les plus mauvais chiffres depuis 1952 | Econopoli | Scoop.it

Voilà encore des chiffres qui vont à l'encontre des interprétations trop rapides que l'on peut entendre ici ou là sur la situation énergétique mondiale. Depuis 2009 et le début de l'incroyable progression des gaz et pétrole de schiste aux Etats-Unis, de nombreux rapports et commentaires promettent une disponibilité énergétique sans précédent à l'horizon 2020. Certains articles titraient même que nous risquions d'être noyés sous le pétrole !


Via Christophe CESETTI
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

L'Espagne menacée par une gigantesque faillite dans l'immobilier - RTBF Economie

L'Espagne menacée par une gigantesque faillite dans l'immobilier - RTBF Economie | Econopoli | Scoop.it
Le tribunal de commerce n'a pris aucune décision pour l'instant, faute d'avoir reçu toutes les réponses des créanciers avec lesquels le groupe tente de rénégocier sa dette, a déclaré à l'AFP une source judiciaire. Le passif atteindrait environ 6,5 milliards d'euros, selon la presse.

Et "Martinsa-Fadesa n'a aucune connaissance officielle du résultat", dit le groupe dans un communiqué.

Toutefois, ajoute-t-il, "un conseil d'administration extraordinaire a été convoqué le lundi 2 mars, afin d'étudier une demande de liquidation judiciaire de l'entreprise".

Ce groupe, l'un des leaders du secteur en Espagne et symbole des excès qui ont conduit à l'explosion de la bulle immobilière en 2008, avait été déclaré en cessation de paiement à l'été 2008. Mais il avait annoncé en mars 2011 avoir trouvé un accord pour refinancer sa dette.

Mais selon la presse, citant des sources financières, l'entreprise n'est pas parvenue à redresser la barre et le juge va décider de la liquider, les principaux créanciers refusant d'aller plus loin.

Face à un passif d'environ 6,5 milliards d'euros, la société dispose d'actifs évalués à 2,4 milliards, selon le journal El Mundo.

L'éclatement de la bulle immobilière a plongé l'Espagne dans une profonde récession dont elle est sortie en 2014, avec une explosion du taux de chômage qui reste toujours à des niveaux records, à 23,7% de la population active.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Ces patrons du CAC40 attachés au redressement d’Areva

Ces patrons du CAC40 attachés au redressement d’Areva | Econopoli | Scoop.it
l n’y a pas qu’EDF qui s’inquiète du redressement d’Areva, l’un de ses principaux fournisseurs. D’autres grandes sociétés, liées à l’ingénieriste nucléaire en tant que partenaires ou sous-traitants, espèrent que la société pourra retrouver des couleurs et honorer ses engagements.
A l’occasion de la présentation des résultats de GDF Suez ce jeudi 27 février, le PDG, Gérard Mestrallet, a commenté la situation de son partenaire Areva. L’entreprise nucléaire va afficher environ 5 milliards d’euros de pertes pour 2014. Le 4 mars, la nouvelle direction d’Areva, le président Philippe Varin et le directeur général Philippe Knoche, présenteront un plan stratégique qui modifiera la structure même de l’entreprise. 
"Nous sommes très concernés par ce qui se passe dans le nucléaire français. Areva est un grand partenaire de GDF Suez. Nous avions développé de très bonnes relations déjà avec Cogema et Framatome (dont la fusion a permis la création d’Areva en 2001, ndlr). Et ces relations se sont poursuivies", explique Gérard Mestrallet. 
Son groupe est lié à Areva à travers trois sujets. Premièrement, la construction en Turquie de quatre Atmea, un réacteur nucléaire conçu par Areva et MHI. Deuxièmement, le développement de deux parcs éoliens offshore avec des machines de 8 MW fournies par Areva. Enfin, GDF Suez a pris une participation dans l’usine flambant neuve Georges Besse II, construite par Areva pour convertir l’uranium.
"PATRIMOINE INDUSTRIEL FRANÇAIS"
"En Turquie, nous avons remporté le plus grand appel d’offres nucléaire depuis Fukushima. C’est une victoire essentielle au prestige de la filière française. Il faut la protéger en garantissant qu’Areva pourra bien fournir les quatre réacteurs Atmea. Nous avons rencontré les nouveaux dirigeants d’Areva qui en ont convenu", explique encore le grand patron.
"De même, nous avons l’assurance d’Areva qu’elle pourra nous fournir les éoliennes de 8 MW pour les parcs français". S’il veut des garanties, Gérard Mestrallet ne montre pas une inquiétude démesurée : "Je fais confiance aux dirigeants d’Areva et à ses actionnaires (l’Etat et le CEA en particulier, ndlr) pour trouver les bonnes solutions. Et je souhaite, en tant que Français, que cette entreprise essentielle du patrimoine industriel français soit préservée."
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

L’archaïque Monsieur Valls - Les blogs du Diplo

L’archaïque Monsieur Valls - Les blogs du Diplo | Econopoli | Scoop.it
Trois jours avant l’ouverture du Salon de l’agriculture, un mois avant une nouvelle Berezina annoncée aux élections cantonales, Manuel Valls a tout cédé à la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA), syndicat agricole majoritaire [1], qui vote et a toujours voté à droite, dont le gouvernement n’a donc strictement rien à attendre, et à qui il vient pourtant d’annoncer qu’il ferait droit à toutes ses exigences. Ce faisant, M. Valls trahit sa filiation, celle d’un homme politique des années 1960.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Grèce : pourquoi François Hollande n’a pas levé le petit doigt

Grèce : pourquoi François Hollande n’a pas levé le petit doigt | Econopoli | Scoop.it
L’arrivée au pouvoir de Syriza en Grèce n’aura finalement pas été le signal qu’on pouvait espérer d’une réorientation des politiques économiques au sein de la zone euro.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

La force aérienne italienne commande 6 drones MALE P.1 HH Hammerhead - Zone Militaire

La force aérienne italienne commande 6 drones MALE P.1 HH Hammerhead - Zone Militaire | Econopoli | Scoop.it
Qui a dit qu’il n’y avait pas de drone MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) européen? En 2011, les industriels italiens Piaggio Aerospace et Finmeccanica Selex ES ont lancé les travaux pour développer un appareil de ce type, sur la base de l’avion d’affaire P-180 Avanti II.

Les choses sont allées très vite. Présenté en février 2013 à l’occasion du salon IDEX, aux Émirats arabes unis, le démonstrateur P.1 HH Hammerhead a effectué son premier vol 9 mois plus tard.

« Le succès du vol inaugural du démonstrateur P.1 HH représente une étape fondamentale vers la mise au point du premier drone MALE en Europe, capable de mener des patrouilles de surveillance et de contrôle », avait alors estimé Alberto Galassi, le Pdg de Piaggo Aero, dans le capital est contrôlé par le fonds souverain émirati Mubadala.

Le vol inaugural du premier prototype du P.1 HH a eu lieu en décembre dernier. L’annonce en a faite par l’industriel lors de la dernière édition du salon IDEX, le 24 février.

Doté de capteurs fournis par Selex ES, le P.1 HH a une autonomie maximale de 16 heures et peut évoluer à 45.000 pieds d’altitude à une vitesse de croisière de 320 noeuds. Est-il de taille à rivaliser avec les drones MQ-1 Predator et MQ-9 Reaper de l’américain General Atomics?

L’Aeronautica Militare [la force aérienne italienne, ndlr] devrait être en mesure de trancher rapidement cette question. Elle vient en effet de commander 6 P.1 HH ainsi que 3 stations au sol  alors qu’elle dispose déjà de  6 MQ-9 Reaper et de 6 MQ-1C Predator A + mis en oeuvre par le 28º Gruppo VT.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Déficit public français : tout ça pour ça - Rue89

Déficit public français : tout ça pour ça - Rue89 | Econopoli | Scoop.it
Ouf ! Merci Bruxelles ! Pas besoin de tour de vis fiscal supplémentaire ! Inutiles les nouvelles coupes budgétaires envisagées ! Le retour « dans les clous », selon l’expression usitée, du déficit des finances publiques françaises (c’est-à-dire 3% du produit national brut) est reporté à… 2017. Il sera donc constaté et validé… en 2018. Et ce sera en quelque sorte l’héritage du Président élu (ou réélu) précisément au printemps 2017.

Tout ça pour ça. Voici des années, bien avant même l’élection de François Hollande, que chacun savait, sans toujours se l’avouer il est vrai, que l’on ne nage pas contre une marée montante, autrement dit qu’on ne peut pas vraiment redresser les finances publiques d’un pays, diminuer ses déficits à contre-conjoncture.

L’expérience, si l’on ose dire, de la Grèce, en est la meilleure illustration. Sans passer sous silence les errements des gouvernements grecs successifs - on verra à l’usage comment se comporte celui qui vient d’être porté au pouvoir –, la preuve est faite que l’austérité à marche forcée, cela enfonce un pays plutôt que l’aide à émerger. C’est une démonstration grandeur nature.

Une politique « contra-cyclique »

Les théoriciens de l’économie, Keynes au premier chef, ont depuis longtemps exprimé qu’on ne peut réduire efficacement les déficits que lorsque la croissance est au rendez-vous et qu’à l’inverse, les dépenses publiques doivent avoir un rôle actif et moteur pour doper l’économie lorsque la récession et plus encore la déflation pointent le bout de leur nez. Ce qu’on nomme une politique « contra-cyclique ».

La Banque centrale européenne, en décidant une politique monétaire « accommodante », en injectant de la monnaie fraîche dans l’économie européenne, le président de la Commission en lançant un programme massif d’investissement (dont on voudrait bien voir le prologue du début de réalisation) et la Commission elle-même en accordant à la France un nouveau délai, semblent avoir enfin compris cette évidence : seule une croissance revigorée peut permettre de résorber les déficits. On ajoutera qu’une inflation un peu plus forte peut également y contribuer.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Grèce : les rodomontades d'Éric Le Boucher contre Syriza - Acrimed | Action Critique Médias

Grèce : les rodomontades d'Éric Le Boucher contre Syriza - Acrimed | Action Critique Médias | Econopoli | Scoop.it
Dans un article paru le 22 février sur le site Slate.fr, Éric Le Boucher, qui est aussi le directeur de la rédaction d’Enjeux-Les Échos et une vieille connaissance d’Acrimed [1], fait part de ses observations sur l’accord imposé par ses créanciers internationaux au gouvernement grec dirigé par Syriza – et sur l’échec de ce dernier à obtenir des concessions plus importantes et plus conformes à son programme. Qu’Éric Le Boucher jubile devant ce qu’il appelle « La capitulation grecque » (c’est le titre de l’article), cela n’est guère surprenant et c’est son droit le plus strict. Encore faudrait-il que ses opinions, plus que ses analyses, soient un tant soit peu étayées… Or force est de constater que si en termes d’invectives la coupe est pleine, le compte en arguments économiques et politiques est loin d’y être. Petite explication (consternée) de texte.
Journalisme économique ou guérilla idéologique ?
Dès le chapeau introductif du papier, Le Boucher passe à l’attaque, sans nuance :
« Contrairement aux rodomontades, le gouvernement grec a fini par accepter les conditions de la troïka. Une dure leçon pour les populistes d’extrême gauche comme d’extrême droite. »
On ne sait pas trop ici à quoi renvoie le terme de « rodomontades »… Le Boucher cherche-t-il plutôt à disqualifier le programme de Syriza, les premières annonces du nouveau gouvernement ou certaines déclarations d’Alexis Tsipras ou d’autres ministres ? Visiblement, en tout cas, pour ce grand journaliste, le fait même de discuter, de critiquer et de contredire les recommandations de la troïka est en soi une provocation. Dans la deuxième phrase, deuxième malveillance à l’égard de Syriza, tout aussi floue et gratuite. Le Boucher en appelle en effet à un procédé vieux comme la paresse intellectuelle et le journalisme à gages : le qualificatif de « populiste » lui permet de mettre dans le même sac et sans autre forme de procès « extrême gauche » et « extrême droite ».
Un début en fanfare, donc, n’ayant rien à voir avec du journalisme économique, mais tout avec des techniques sommaires de guérilla idéologique, et que surpasse encore la suite de l’article, qui puise aux meilleures sources :
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

En Grèce, après les négociations à Bruxelles, tout reste à faire - Page 1 | Mediapart

En Grèce, après les négociations à Bruxelles, tout reste à faire - Page 1 | Mediapart | Econopoli | Scoop.it

a fallu reculer. Après des semaines d'allers et retours entre Athènes et Bruxelles, de pression de certains pays de la zone euro, Allemagne en tête, le gouvernement Tsipras a toutefois sauvé les meubles. Si toutes les promesses de campagne de Syriza ne sont pas dans l'accord signé avec les partenaires de la zone euro, les plus importantes y figurent, en particulier les mesures de lutte contre la crise humanitaire.

Afin d'obtenir le « prolongement » de quatre mois des versements des prêts UE-FMI, soit environ 7,2 milliards d'euros, Athènes a dû en effet veiller à son équilibre budgétaire et s'engager à mettre en œuvre de nouvelles réformes de l’État. Certaines de ces réformes, comme la finalisation du cadastre ou la réforme du système fiscal, avaient déjà fait l'objet d'accords avec les gouvernements précédents, mais tous avaient échoué à transformer quoi que ce soit. Il convient par ailleurs de rappeler que lorsque l’Eurogroupe parle de « prolongement » du soutien financier à la Grèce, il s’agit d’un ensemble de prêts, décidé en février 2012 par la Commission européenne, la BCE et le FMI (la « Troïka »), et que les versements correspondant à ce financement, étalés dans le temps, ont été progressivement remis en cause ces deux dernières années et assortis, au fur et à mesure que le temps passait, de nouvelles conditions.

Quel est, précisément, le programme de mesures sur lequel Athènes et les membres de la zone euro se sont mis d'accord ? Arrêté finalement lundi 23 février au soir et formalisé par le biais d'une lettre envoyée par le ministre grec des finances, Yanis Varoufakis, au président de l'Eurogroupe, il intervient dans quatre domaines (voir sa version en anglaisou en grec) : politique fiscale, stabilité financière, politiques de relance, crise humanitaire. Le gouvernement Tsipras s'engage notamment à réformer la TVA, renforcer l'administration fiscale, améliorer la collecte de l'impôt, éliminer les exemptions et lutter contre la fraude à travers « l'usage complet de moyens électroniques et autres innovations technologiques ». Il promet également d'« améliorer la gestion des finances publiques », de diminuer les dépenses publiques hors salaires et pensions de retraites, de mieux contrôler les dépenses de Sécurité sociale, de faire de la lutte contre la corruption « une priorité nationale ».

Parmi les mesures censées rapporter de l’argent dans les caisses de l’État, il y a notamment le paiement par les télévisions privées des fréquences attribuées par l’État, jusque-là non respecté, mais aussi la réduction d'un certain nombre de privilèges attribués aux élus, déjà mis en œuvre par le gouvernement Tsipras. L'accord prévoit en outre la possibilité, pour les foyers ou entreprises surendettés, de trouver le moyen de sortir de l'endettement : il s'agit de « décriminaliser les débiteurs à petit revenu, avec des passifs peu élevés ». Autre mesure, qui était cruciale aux yeux de Syriza : « Collaborer avec les banques et les institutions pour éviter, dans la période à venir, la mise aux enchères des résidences principales des foyers au-dessous d'un certain seuil. »

Sur le plan des privatisations, aucune des ventes déjà réalisées ni aucun appel d'offres en cours ne sera annulé. En revanche, la suite du processus nécessitera un réexamen « de façon à maximiser les bénéfices à long terme pour l'État ». L'ambition d'« augmenter »(c'est-à-dire de rétablir à son niveau initial) le salaire minimum est soulignée. Mais le montant et la date de cette mesure seront décidés « en consultation avec les partenaires sociaux et les institutions européennes et internationales ». L'accord prévoit également l'achèvement du cadastre, qui n'est toujours pas complet en Grèce et pose d'infinis problèmes juridiques.

more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Grèce : guerre déclarée contre les riches

Grèce : guerre déclarée contre les riches | Econopoli | Scoop.it
Le ministre grec des Finances Yanis Varoufakis n'a pas exclu samedi l'adoption d'"une taxe extraordinaire" pour "ceux qui peuvent payer" afin d'assurer des budgets à l'équilibre. "Nous nous sommes engagés à avoir des budgets à l'équilibre. Si je suis contraint d'imposer une taxe extraordinaire, je le ferai mais ce sera pour ceux qui peuvent payer (...), on ne va pas demander de l'argent à ceux qui souffrent", a déclaré le ministre lors d'un entretien à la télévision grecque Skaï.

"On s'intéresse à ceux qui disposent de l'argent et ils n'ont jamais payé. Ils sont notre cible et on sera impitoyable", a-t-il ajouté. "On veut trouver une solution pour faire payer ceux qui ont de l'argent", a-t-il insisté. Le ministre a notament souhaité que les partenaires européens "aident la Grèce s'agissant de leurs propres compagnies (qui échappent à l'impôt, ndlr) et pas seulement pour nous donner des leçons".

Le Premier ministre Alexis Tsipras a annoncé vendredi soir un premier train de mesures pour lutter contre l'évasion fiscale et accroître les recettes de l'Etat en incitant les contribuables à payer une partie de leurs arriérés.b Le cumul des arriérés d'impôts des contribuables grecs s'élève à 76 milliards d'euros et continue d'augmenter tous les mois, en raison des difficultés économiques des ménages.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

À la Une: Kosovo, les illusions perdues de l’indépendance - Europe - RFI

À la Une: Kosovo, les illusions perdues de l’indépendance - Europe - RFI | Econopoli | Scoop.it
" Le Kosovo existe-t-il vraiment ? Sept ans après la proclamation d’indépendance, sa reconnaissance demeure incomplète, sa souveraineté illusoire. Tandis que les Européens ne s’intéressent qu’au « dialogue » avec Belgrade, fermant les yeux sur la corruption, la faillite de l’État et de la justice, tout le monde s’accommode du statu quo qui permet à chacun - Kosovo, Serbie et Union européenne - de conserver ses illusions. • Kosovo : les illusions perdues de l’indépendance et de la souveraineté • Kosovo : le flux de migrants inquiète l'Allemagne ...."
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

La Grèce pourrait exclure Siemens, Eurocopter et Rheinmetall des marchés publics. - Le blog de Lucien PONS

La Grèce pourrait exclure Siemens, Eurocopter et Rheinmetall des marchés publics. - Le blog de Lucien PONS | Econopoli | Scoop.it
La Grèce pourrait exclure Siemens, Eurocopter et Rheinmetall des marchés publics Le ministre suppléant de la Défense Kostas Ysichos (SYRIZA) a dit que ces trois entreprises doivent être exclues des marchés en raison de pratiques illégales et de «...
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

» Revue de presse du 28/02/2015

» Revue de presse du 28/02/2015 | Econopoli | Scoop.it
"Cette semaine dans la revue, comme un paradoxe en Allemagne ; via la Grande-Bretagne, l’OTAN officiellement en Ukraine ; pour la France, un spécial analyse de la loi Macron ; et dans le thème Vue D’Ailleurs, d’autres qu’on ne voit pas, plus Sarkozy et l’argent....."
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Dédollarisation : La Russie ratifie la Banque BRICS au capital de $ 100 milliards - Paul Craig Roberts : le cancer de la répression financière (et pourquoi vous ne pouvez rien y faire)

Dédollarisation : La Russie ratifie la Banque BRICS au capital de $ 100 milliards - Paul Craig Roberts : le cancer de la répression financière (et pourquoi vous ne pouvez rien y faire) | Econopoli | Scoop.it
Une banque de bric – comme alternative au FMI et permettant aux nations de devenir moins dépendantes de la monnaie de réserve mondiale– avait été initialement discutée lors du sommet des BRICS de 2...
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Détecteur de fumée: un enfumage à 1 milliard d'euros

Détecteur de fumée: un enfumage à 1 milliard d'euros | Econopoli | Scoop.it
En obligeant les Français à installer dans leur domicile des détecteurs de fumée, l'Etat a cédé à un lobby qui peut ainsi se livrer à une pure opération de racket. Il est plus que temps de dénoncer cette hérésie.

Ahurissante. il n'y a pas d'autre adjectif pour qualifier cette histoire de détecteur de fumée (toutes les dispositions légales sont là). Ahurissante, mais inattaquable. Qu'on ose s'insurger et la réponse fuse: "Vous voulez faire mourir les enfants Monsieur Soumier ? Vous êtes irresponsable."  Qu’est-ce que c’est que cet argument ? Parce qu’alors mieux vaut les priver de tout: finis la mobylette, le ski, les rollers, le vélo, le poney...
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

En Chine, la bulle d’investissement menace de s’effondrer

En Chine, la bulle d’investissement menace de s’effondrer | Econopoli | Scoop.it
[NDLR : Jim Rickards a lancé une toute nouvelle lettre d'investissement mensuelle appelée Intelligence Stratégique. Avant de continuer votre lecture, cliquez ici pour découvrir pourquoi c'est une source d'informations dont tous les investisseurs ont besoin s'ils veulent voir leur argent survivre à la crise actuelle...]

▪ Selon des signes avant-coureurs, le dégonflement de la plus grande bulle de l’histoire économique moderne pourrait débuter cette année en Chine. Pour de nombreux investisseurs, les conséquences seront douloureuses. Cependant, si vous êtes positionné correctement, et à temps, je suis persuadé que vous pourriez en sortir gagnant.

Pour ce faire, il est important de comprendre la dynamique actuelle. Les bulles ont trois caractéristiques constantes : elles sont faciles à repérer ; elles durent plus longtemps que l’attendent la plupart des investisseurs (c’est même pour cette raison que ce sont des bulles) ; et elles se terminent mal, avec des pertes colossales pour les investisseurs encore positionnés lorsqu’elles touchent leur sommet.

Ces trois caractéristiques sont liées en termes de psychologie et de comportement des investisseurs. Même lorsque ces derniers voient une bulle, souvent, ils ne peuvent résister à l’envie de surfer sur la vague, persuadés qu’ils seront assez intelligents pour sortir au bon moment. Le fait que les bulles durent plus longtemps que ne le prévoient la plupart des analystes tend à valider ce présupposé. Les gens qui attendent en coulisses sont souvent ridiculisés par ceux qui empochent de gros gains alors que la bulle gonfle.


Généralement, cependant, les profiteurs tendent à rester trop longtemps à la fête et subissent des pertes gigantesques. Les marchés de bulles peuvent en effet perdre facilement 30% ou plus en quelques mois, voire en quelques semaines, les actifs étant vendus en masse tandis que les investisseurs se ruent vers la sortie. Aujourd’hui, certaines des plus grosses bulles de l’économie moderne sont en Chine.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Londres: pas de livraisons d'armes en Ukraine à présent / Sputnik France - Actualités - Prises de Position - Radio

Londres: pas de livraisons d'armes en Ukraine à présent / Sputnik France - Actualités - Prises de Position - Radio | Econopoli | Scoop.it
Londres ne juge pas bon de livrer à présent des armes en Ukraine, a déclaré vendredi le secrétaire aux Affaires étrangères britannique Philip Hammond, en visite à Prague.
"La Grande-Bretagne ne croit pas que livrer des armes en Ukraine soit à présent une bonne décision", a indiqué le chef du Foreign Office.


© SPUTNIK. IRINA GERASCHENKO
Il faut à présent « gagner la paix »
"Quoi qu'il en soit, nous nous réservons le droit de réviser cette position si cela devient nécessaire et si la situation change", a-t-il ajouté.
Le président ukrainien Piotr Porochenko ne cesse d'appeler les pays membres de l'Otan à fournir des armes à Kiev qui peine à réprimer la révolte populaire militarisée.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

L'étiquetage nutritionnel révèle quelques surprises

L'étiquetage nutritionnel révèle quelques surprises | Econopoli | Scoop.it
Du cassoulet en boite aussi équilibré qu'une pomme, du 0% au même niveau qu'un produit lambda : voilà ce que révèle une étude UFC-Que Choisir, qui teste la proposition gouvernementale de nouvel étiquetage nutritionnel simplifié (par code couleur) des produits transformés.
more...
No comment yet.