Econopoli
115.8K views | +25 today
Follow
Econopoli
Economie et Politique
Curated by Uston News
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Jean-François Gayraud, La logique guerrière de la finance

Jean-François Gayraud,  La logique guerrière de la finance | Econopoli | Scoop.it
Xerfi Canal TV a reçu Jean-François Gayraud, essayiste et commissaire divisionnaire, dans le cadre de l'ouvrage:
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

High Frequency Trading. | Blog de Paul Jorion » FRANCE 2, Cash investigation, vendredi 8 juin à 22h30

High Frequency Trading. | Blog de Paul Jorion » FRANCE 2, Cash investigation, vendredi 8 juin à 22h30 | Econopoli | Scoop.it

"Je viens de le visionner. Ça mérite d’être vu ! Vous saviez que la recherche en HFT est subventionnée par les impôts que nous payons ? Qu’un trader pris la main dans le sac de manipuler le prix d’actions de sociétés françaises, dont gain 1/2 million d’euros a été obligé de régler une amende de 10 000 € ?.."

more...
No comment yet.
Rescooped by Uston News from la Planète financière : espaces et territoires à l'ère de l'économie globalisée
Scoop.it!

Le fonds pour les retraites, grand ami des fossiles

Le fonds pour les retraites, grand ami des fossiles | Econopoli | Scoop.it
Une ONG climatique a recensé les sociétés aux activités polluantes dans lesquelles a investi le FFR, créé en 1999 par le gouvernement Jospin.

Le saviez-vous ? La cagnotte destinée à financer nos retraites sert aussi ce qui compromet notre avenir : les industries fossiles du tabac, de l’armement, des OGM… Et cela se passe en France en 2015, année de la grande conférence Paris Climat de l’ONU censée prémunir l’humanité contre les effets funestes du dérèglement climatique. Tout est détaillé dans un rapport commandé par le mouvement mondial pour la justice climatique, 350.org, au site associatif l’Observatoire des multinationales. Publié vendredi et intitulé «Fonds de réserve pour les retraites et énergies fossiles : des investissements aux dépens des générations futures ?» il devrait faire reparler de nos retraites sous cet angle inédit.

Souvenez-vous. Créé en 1999 par le gouvernement Jospin, le Fonds de réserve pour les retraites (FRR) devait être notre réserve collective de noisettes pour faire face pendant le pic du papy-boom, à partir de 2020. Mis en place en 2001 et hébergé par la Caisse des dépôts et consignations, principal établissement financier public, ses actifs n’ont jamais atteint le niveau envisagé de 150 milliards d’euros (il s’élevait à 36,3 milliards d’euros fin 2013). Et nous y puisons allègrement depuis 2011. Cette cagnotte fonctionne comme un mini-fonds souverain dont la politique d’investissement laissera songeur les esprits critiques.

Via François Arnal
more...
François Arnal's curator insight, February 14, 2015 4:52 AM

L'investissement socialement responsable est revendiqué par la société civile. Le FRR a placé en tout 2,12 milliards d’euros dans 268 entreprises. Soit 11,7% de son portefeuille actions et 6,1% du portefeuille d’obligations dans le secteur fortement émetteur de gaz à effet de serre...

Les entreprises dans lesquelles le fonds est le plus investi sont les français Total et GDF Suez, l’italien ENI, le suisse Glencore, les américains ExxonMobil, Chevron, Halliburton… Sans oublier le russe Gazprom. Autant de groupes qui sont «impliqués dans des activités controversées ou particulièrement polluantes», comme les sables bitumineux canadiens, les gaz et pétroles de schiste ou l’exploration pétrolière en Arctique.

Le FRR a mis en place des politiques d’investissement responsable, en partie pour «décarboner» son portefeuille, mais les choses avancent peu rapidement et continue à investir dans l'industrie du tabac, des casinos, de l'huile de palme, de l'arment ou des OGM.