" La croissance et l’inflation contre la dette

10 février 2013Par Jacques Sapir

La question de la dette publique est l’objet de confusions importantes. En réalité, elle tourne toute entière autour de la question de la croissance nominale (croissance réelle + taux d’inflation) et non pas de celle de la pression fiscale. La question de la pression fiscale est importante pour déterminer le niveau de déficit budgétaire qui pourrait être acceptable.

Dette et croissance nominale

La formule utilisée pour mesurer le poids de la dette ou Dette/PIB contient déjà une confusion. Elle compare un stock (la dette) à un flux, la richesse crée dans une période de référence (ici une année) et mesurée par le PIB (somme des valeurs ajoutées). Une mesure plus cohérente consisterait à comparer la dette au stock des immobilisations et du capital (infrastructures) que possède l’État. Ce stock est largement supérieur à la valeur annuelle du PIB. Si nous conservons la formuleDette/PIB, qui est une formule en analyse statique, la formule en dynamique (dérivée) s’écritDéficit Budgétaire/Croissance Nominale du PIB.... lire la suite -> http://russeurope.hypotheses.org/855 ;