Econopoli
119.6K views | +12 today
Follow
Econopoli
Economie et Politique
Curated by Uston News
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Conférence de presse du 31 janvier 1964 - Charles de gaulle - paroles publiques - Ina.fr

Conférence de presse du 31 janvier 1964 - Charles de gaulle - paroles publiques - Ina.fr | Econopoli | Scoop.it
Au cours d'une conférence de presse donnée à l'Elysée le 31 janvier 1964, le général de Gaulle aborde plusieurs points importants : les institutions, l'Europe, la coopération de la France avec d'autres pays du monde, et l'ouverture de relations normalisées avec la Chine.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Hayek ou le bolchevisme néolibéral

Hayek ou le bolchevisme néolibéral | Econopoli | Scoop.it
« Néolibéralisme » : le terme a été si souvent utilisé qu'il n'évoque plus aux yeux du public que l'appellation semi-savante de « pensée de marché ».
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Ces détails qui vous ont peut-être échappé sur l’annonce de candidature de Manuel Valls - Le Lab Europe 1

Ces détails qui vous ont peut-être échappé sur l’annonce de candidature de Manuel Valls - Le Lab Europe 1 | Econopoli | Scoop.it
Ces détails qui vous ont peut-être échappé sur l’annonce de candidature de Valls.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

« Nobodysation » du travail : pourquoi la suractivité nous séduit

« Nobodysation » du travail : pourquoi la suractivité nous séduit | Econopoli | Scoop.it
La pièce Nobody, mise en scène par Cyril Teste et le Collectif MxM à partir de textes de Falk Richter, qui fut un grand succès des scènes françaises en 2015 et 2016, réalise la performance de faire éprouver jusqu’au vertige une caractéristique fondamentale du travail contemporain.

[[Encadré[[« Nobody » ou la mise en scène du vertige

Entre le spectateur et la scène se dresse une paroi de verre derrière laquelle il peut observer ce qui se passe dans l’entreprise Outsource : un open space, une salle de réunion, une photocopieuse, des cellules séparées par une cloison, dans lesquelles s’affairent des employés en chemise blanche, tailleur ou costume gris, sur leur ordinateur portable. Au fond, on aperçoit un espace qui se révèle être une chambre. Au-dessus de la vitre, un écran géant : c’est ici que se prolonge le spectacle commencé derrière la cloison vitrée, les acteurs jouant à la fois devant le public et sous l’œil de caméras. Ils évoluent dans différentes situations (réunions, entretiens, accueil d’un stagiaire, fête…), la caméra se focalisant sur un visage, un échange, sur une séquence, pendant que les autres acteurs continuent à jouer dans le hors-champ. Si la mise en scène permet de voir conjointement l’ensemble des espaces, le film projeté en temps réel met l’accent sur certains personnages, tandis que les autres continuent d’être présents au regard. Les acteurs, indifférenciés – même âge, vêtements similaires – bougent, changent de place, dans cet espace où presque tout peut être vu. Le personnage principal, Jean Personne, passe alternativement de la chambre, où l’attend sa femme, à la sphère du travail. Et sa femme, tel un fantôme, apparaît dans l’espace professionnel, lui enjoignant de la retrouver, sans que l’on sache si sa présence est un rêve ou une réalité. Les téléphones ne cessent de sonner, la vie familiale ou amoureuse fait irruption au travail et, réciproquement, le travail envahit tout l’espace « privé ». ]]fin de l’encadré]]
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Un siècle et ses enfants…

Un siècle et ses enfants… | Econopoli | Scoop.it
Le livre que vient de publier Alexandre Devecchio, Les Nouveaux Enfants du Siècle[1], est à la fois un enquête et une réflexion. Enquête, il l’est non pas dans un sens statistique mais qualitatif, quand il identifie trois générations qui aujourd’hui s’affrontent et se combinent, la « génération Dieudonné », la « génération Zemmour » et la « génération Michéa ». Réflexion, car il identifie bien certains des maux qui rongent notre société, dont certains prétendent qu’elle a basculé dans le « post-moderne » alors que d’autres remettent en cause la modernité. Il montre l’existence d’un malaise généralisée qui se cristallise autour de trois fractures, une fracture générationnelle, une fracture sociale et une fracture éducative. Il montre aussi – et cela nous le constatons tous les jours – que sombre ce que l’on a pu appeler la « génération morale » alors que se lève la génération du contre-Maastricht.

Ce livre fait référence à de multiples autres, de sociologues, d’anthropologues, de géographes. Il se présente ainsi non comme la synthèse de ces ouvrages mais comme leur illustration. Et c’est cela qui lui donne toute sa place dans la production éditoriale de cet automne. Par ce livre, Alexandre Devecchio prend date pour les événements qui surviendront dans les prochains mois et, au-delà, dans les prochaines années.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

La question du jour

La question du jour | Econopoli | Scoop.it
Après le Brexit, la victoire de Trump, le "non" massif à Renzi... Qui, à votre avis, a le plus de chances de l'emporter de ces deux candidats à l'élection présidentielle ? OD Lire aussi : Bruno Retailleau : "François Fillon est le candidat anti-système" Rappel : Jacques Sapir : "François Fillon prétend parler comme de…
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

L’effarante droitisation de la campagne présidentielle

L’effarante droitisation de la campagne présidentielle | Econopoli | Scoop.it
En deux semaines, Nicolas Sarkozy, Alain Juppé et François Hollande ont pris leur retraite politique. Mais si l’on peut s’en réjouir, le ton pris par la campagne présidentielle demeure très inquiétant. L’ultralibéralisme semble gagner la bataille des idées, comme l’a montré la victoire sans appel de François Fillon, et peut-être plus encore les résultats des sondages sur son programme.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

La Turquie propose de faire fi du dollar dans les échanges avec Russie, Chine et Iran - Le Blog Finance

La Turquie propose de faire fi du dollar dans les échanges avec Russie, Chine et Iran  - Le Blog Finance | Econopoli | Scoop.it
Erdogan enfonce le clou : après avoir exhorté les Turcs à convertir leurs devises étrangères en livre turque ou en or, le président turc a proposé à la Russie, à la Chine et à l’Iran d’utiliser les monnaies nationales dans les échanges réciproques. Histoire notamment d‘endiguer la chute vertigineuse de la livre turque.

Le journal Hürriyet Daily News a ainsi annoncé samedi que le Chef de l’Etat turc avait proposé à son homologue russe Vladimir Poutine d’utiliser le rouble et la livre turque à la place du dollar dans les échanges commerciaux entre les deux pays.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Maroc / Nigeria : lancement du projet d'extension du gazoduc d’Afrique de l’Ouest via le Sénégal - Le Blog Finance

Maroc / Nigeria : lancement du projet d'extension du gazoduc d’Afrique de l’Ouest via le Sénégal  - Le Blog Finance | Econopoli | Scoop.it
Voilà qui pourrait bouleverser la géopolitique et l’échiquier énergétique mondial. Dans une vidéo publiée sur le compte Twitter de la présidence nigériane, le ministre des Affaires étrangères, Geoffrey Onyeama, a confirmé qu’un projet d’extension d’un gazoduc transafricain qui ira du Nigeria au Maroc, pour se poursuivre jusqu’en Europe, était en discussion entre les deux pays. Confirmant ainsi l’information publiée par le site marocain spécialisé Economie-entreprises. Ce projet pourrait ainsi damer le pion à la Russie, principal fournisseur de gaz de l’Union européenne.

Le chef de la diplomatie nigériane a par ailleurs indiqué qu’il s’agissait d’ un pipeline destiné au transport de gaz qui allait « traverser toute la côte ouest africaine jusqu’au Maroc et éventuellement l’Europe ».
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Banques et dette italiennes : après le "non" au référendum, que va-t-il se passer ? - entretien avec Steve Ohana

Banques et dette italiennes : après le "non" au référendum, que va-t-il se passer ? - entretien avec Steve Ohana | Econopoli | Scoop.it
Hier s'est tenu un référendum décisif en Italie, relatif à la réforme constitutionnelle portée par Matteo Renzi. Le « non » l'emporté très largement et Renzi a immédiatement annoncé sa démission. Un tel scénario, anticipé avec anxiété par tous les acteurs et observateurs des marchés, avait fait pronostiqué l’apocalypse au Financial Times , qui est allé jusqu'à prévoir la faillite de huit banques. Pourquoi un tel alarmisme ? Quelle est la situation exacte des banques transalpines et à quoi est-elle due ?
Comme aux États-Unis, en Espagne ou en Irlande, les banques italiennes ont octroyé des prêts en grande quantité avant la crise de 2008, à des ménages et à des entreprises qui, aujourd’hui, n’ont pas les moyens de les rembourser.
Trois caractéristiques de l’Italie rendent la situation particulièrement critique aujourd’hui. D'abord l’exécutif italien s’est refusé à assainir le système bancaire de façon systématique et globale, comme l’ont fait par exemple l’Espagne et l’Irlande. Au lieu de procéder à une restructuration systématique de l’ensemble des banques, Matteo Renzi a opéré par recapitalisations successives des plus petites banques (certaines au cours de l’année 2015, d’autres à l’été 2016 via le fonds privé Atlante). Il a sans doute parié sur une sortie de crise dans la zone euro, qui aurait pu permettre à la plupart des crédits à risque d’être finalement remboursés, et aux grosses banques d’absorber les petites banques plus fragiles.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Le Conseil d’Etat ne s’oppose pas à l’extraction de sable dans la baie de Lannion

Le Conseil d’Etat ne s’oppose pas à l’extraction de sable dans la baie de Lannion | Econopoli | Scoop.it
Les opposants contestent l’exploitation d’une dune sous-marine dans les Côtes-d’Armor, autorisée par l’ancien ministre de l’économie, Emmanuel Macron.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Licencié avec la bénédiction de Myriam El Khomri

Licencié avec la bénédiction de Myriam El Khomri | Econopoli | Scoop.it
La ministre du Travail a autorisé le licenciement de Stéphane Bueno, travailleur handicapé et militant CGT.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Violeta Bulc veut une loi européenne sur les péages

Violeta Bulc veut une loi européenne sur les péages | Econopoli | Scoop.it
Après un long débat avec l'Allemagne, la Commission songe à uniformiser les systèmes de péage en Europe.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Italie : c'est l'histoire d'un domino qui tremble

Italie : c'est l'histoire d'un domino qui tremble | Econopoli | Scoop.it
Par Lenny Benbara Angoisse à Bruxelles. Notre ami Jean-Claude Junker, qui ne cache plus son rejet des référendum, a du trembler
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

« Beppe » Grillo, encore un homme providentiel pour l’Italie

« Beppe » Grillo, encore un homme providentiel pour l’Italie | Econopoli | Scoop.it
Dans un accès de franchise, le président du conseil italien Mario Monti a regretté que « les gouvernements se laissent complètement brider par les décisions de leurs Parlements ». Ce genre de désinvolture démocratique installe un climat favorable aux mouvements parapolitiques, tel celui du comique Giuseppe (« Beppe ») Grillo.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

[Exclusivité] L'hémorragie des adhérents PS en cartes

[Exclusivité] L'hémorragie des adhérents PS en cartes | Econopoli | Scoop.it
Répartition géographique des adhérents du PS depuis 2006:           Évolution 2008-2015:       Cart
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

La victoire du « non » et la défaite de Renzi

La victoire massive du « non » au référendum italien, avec plus de 59% des suffrages, vient de déclencher le mécanisme d’une bombe à retardement au sein de la zone euro et de l’Union européenne. L’ensemble des facteurs d’instabilité et de crise qui marquent cette zone va ressurgir à l’occasion de ce vote. Nous allons assister au déploiement d’un drame en plusieurs actes.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Comment la Réserve fédérale truque-t-elle les marchés financiers ?

Comment la Réserve fédérale truque-t-elle les marchés financiers ? | Econopoli | Scoop.it
Le scandale abyssal de la Fed, et des banques centrales en général, passe fort malheureusement à mille pieds au-dessus de la tête de l’immense majorité des Français, qui ne savent même pas à quoi servent les banques centrales – voire qu’elles existent… Tant pis, un petit rappel ne pourra pas faire de mal. Pour le reste, on verra assez vite si Trump a réellement l’intention de s’attaquer au cartel bancaire ou si ses propos n’étaient que des promesses de candidat, qui n’engagent, comme chacun sait, que ceux qui les reçoivent. OD
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Quand Uber augmente sa commission de 40%...

Quand Uber augmente sa commission de 40%... | Econopoli | Scoop.it
La semaine dernière a encore vu une conjonction d’informations extraordinairement révélatrices, cette fois, sur la réalité du modèle d’affaire de Uber, que je dénonce depuis longtemps. Dans un article quelque peu complaisamment titré « Uber écoute ses chauffeurs et monte ses prix », on apprend que l’entreprise va augmenter ses prix de 10 à 15% sur les UberX et les Van. Mais plus loin dans l’article, on découvre qu’Uber augmente aussi sa commission de 20 à 25%. En clair, si les prix augmentent de 10%, le chauffeur touchera 2,5% de plus, quand Uber, lui, touchera 37,5% de plus (sur une base 100 avant et 110 après, la commission de Uber passe de 20 à 27,5, ne laissant que 2,5 de plus pour les chauffeurs). Pour une hausse de 15%, un chauffeur ne gagnerait que 6,25% de plus, et Uber 43,75% de plus… Comment déguiser un abus de position dominante caractérisé en geste presque bienfaiteur.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Airbus : les licenciements secs ne peuvent être exclus selon Tom Enders - Le Blog Finance

Airbus : les licenciements secs ne peuvent être exclus selon Tom Enders  - Le Blog Finance | Econopoli | Scoop.it
nquiétudes pour les salariés d’Airbus. S’exprimant dans les colonnes du Figaro, le PDG d’Airbus Group, Tom Enders, a répondu au journaliste lundi qu’il ne pouvait pas garantir que le plan de suppression de 1164 postes au sein du groupe aéronautique n’entraînerait pas de licenciement sec, refusant de s’engager à ce sujet. Le cas échéant, il s’agirait d’une première dans l’histoire de l’avionneur européen.

« Nous nous préoccupons de nos employés. Nous mettrons en place toutes les mesures d’accompagnement possibles, notamment de formation, de mobilité et de reclassements internes », a toutefois assuré le PDG d’Airbus Group, sans vraiment rassurer.

Mardi dernier, la direction d’Airbus a annoncé la suppression de 1164 postes en Europe, tout en promettant de tout faire pour éviter des licenciements secs. Néanmoins selon les syndicats, les suppressions de poste auront en particulier lieu à Suresnes, dans la banlieue parisienne, et Ottobrunn, près de Munich, où travaillent 1.200 personnes environ au total, et dans une moindre mesure sur le site aviation d’Airbus à Marignane près de Marseille.

Les syndicats dénoncent un plan guidé par une logique purement « financière », mettant en avant un carnet de commandes record de près de 1000 milliards d’euros et plus de 5 milliards de trésorerie.

Selon les informations préliminaires divulguées aux salariés lors de trois récents comités d’entreprise européens, le groupe s’apprête à supprimer « 780 postes sans réelle justification », a annoncé fin novembre la CFTC dans un communiqué.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

La Turquie au bord du chaos économique : Erdogan appelle à convertir devises étrangères en livre turque ou en or - Le Blog Finance

La Turquie au bord du chaos économique : Erdogan appelle à convertir devises étrangères en livre turque ou en or - Le Blog Finance | Econopoli | Scoop.it
Si aux yeux du grand public, la Turquie semblait fanfaronner face à l’Union européenne, jouant sur ses capacités à stopper le flux migratoire en provenance notamment de la Syrie, l’état de son économie n’en est pas moins préoccupant.

Alors que la livre turque ne cesse de se déprécier, le président turc Recep Tayyip Erdogan a exhorté vendredi ses concitoyens à convertir leurs devises étrangères en livres turques ou en or. « Que ceux qui ont des devises étrangères sous l’oreiller les convertissent en or, les convertissent en livres turques. Que la livre turque et l’or gagnent de la valeur », a ainsi clamé Erdogan lors d’un discours à Ankara retransmis à la télévision.

Il faut dire que la situation s’aggrave de jour en jour : la monnaie nationale turque bat chaque semaine de nouveaux records à la baisse face au billet vert. Vendredi soir, la livre s’échangeait à 3,50 pour un dollar, perdant 0,3% de sa valeur en 24 heures. Durant le seul mois de novembre, la monnaie turque s’est dépréciée de 10% par rapport au dollar.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Désintoxication de la langue de bois

Ce film nous invite à découvrir cette proposition inventée par les coopératEurs de l’ex-SCOP Le Pavé, suite à la présentation de la conférence gesticulé
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

La loi travail veut lâcher la bride aux licenciements « boursiers »

La loi travail veut lâcher la bride aux licenciements « boursiers » | Econopoli | Scoop.it
La nouvelle définition du motif économique de licenciement entre en vigueur aujourd’hui. À la clé, le risque de justifier des suppressions d’emplois dans des entreprises ne rencontrant aucune difficulté économique réelle.

Il y a quinze ans, la gauche plurielle avait tenté de restreindre la définition du licenciement économique pour lutter contre les licenciements dits « boursiers », avant d’être censurée par le Conseil constitutionnel. Le quinquennat de Hollande risque au contraire de se traduire par un encouragement à licencier même en l’absence de difficultés économiques réelles. En vertu de l’article 67 de la loi travail adopté cet été, une nouvelle définition du licenciement pour motif économique entre en vigueur aujourd’hui. Toujours dans l’objectif de « sécuriser » sur le plan juridique les employeurs, elle tente de réduire l’appréciation des juges sur les difficultés économiques de l’entreprise. Si le nouveau texte était appliqué à la lettre, certains indicateurs comptables justifieraient automatiquement les licenciements et les recours des salariés licenciés seraient voués à l’échec.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Matteo Renzi démissionne après l'écrasante victoire du «non» au référendum

Matteo Renzi démissionne après l'écrasante victoire du «non» au référendum | Econopoli | Scoop.it
Avec 60% des suffrages et une participation avoisinant les 70%, le «non» l'a très largement emporté en Italie dimanche 4 décembre. Matteo Renzi, le chef du gouvernement, a annoncé sa démission suite à ce désaveu cuisant.
Uston News's insight:
(null)
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

EXCLUSIF : la carte des réacteurs nucléaires à l'arrêt. Des coupures de courant se préparent en cas d'hiver rigoureux

Ce lundi 5 décembre, une dizaine de réacteurs nucléaires sont à l’arrêt et une partie d’entre eux ne devraient pas redémarrer de tout l’hiver. Cette situation n’a jamais été observée.
more...
No comment yet.