Econopoli
Follow
Find
82.6K views | +88 today
Econopoli
Economie et Politique
Curated by Uston News
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Conférence de presse du 31 janvier 1964 - Charles de gaulle - paroles publiques - Ina.fr

Conférence de presse du 31 janvier 1964 - Charles de gaulle - paroles publiques - Ina.fr | Econopoli | Scoop.it
Au cours d'une conférence de presse donnée à l'Elysée le 31 janvier 1964, le général de Gaulle aborde plusieurs points importants : les institutions, l'Europe, la coopération de la France avec d'autres pays du monde, et l'ouverture de relations normalisées avec la Chine.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

« Les 1 % les plus riches mettent tout en œuvre pour maintenir des sociétés inégalitaires »

« Les 1 % les plus riches mettent tout en œuvre pour maintenir des sociétés inégalitaires » | Econopoli | Scoop.it
Si Joseph Stiglitz s’est orienté vers l’économie et a abandonné ses études de physique, c’est pour changer le monde. Cinquante ans plus tard, même s’il reste combatif, il ne peut « qu’être frappé par l’abîme qui sépare nos aspirations d’alors et ce que nous avons fait ». Pourquoi est-ce si difficile de changer le monde ? Qu’est-ce qui différencie un économiste de gauche d’un économiste de droite ? Pourquoi la crise financière n’a-t-elle pas été favorable aux idées progressistes ? Rencontre avec le célèbre économiste américain, en tournée française pour promouvoir son dernier livre.

Le 17 septembre prochain la banque centrale des Etats-Unis doit décider si elle remonte ou pas son taux d’intérêt directeur. Doit-elle le faire ?

Non. La reprise de l’économie américaine reste faible. Le taux de chômage officiel se situe autour de 5 %, mais si l’on prend en compte les personnes en temps partiel subi, on est plus proche de 10 %. On le voit dans la faible progression des salaires, qui diminue même dans les grandes entreprises. Ce n’est pas une économie saine. De plus, la banque centrale a un objectif d’inflation de 2 % : le rythme de hausse des prix reste bien en dessous et il n’y a aucune tension inflationniste.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Baisse du livret A : le gouvernement abandonne l’épargne d’utilité sociale

Baisse du livret A : le gouvernement abandonne l’épargne d’utilité sociale | Econopoli | Scoop.it
Le gouvernement français a donc suivi les préconisations de la Banque de France : baisser le taux de rémunération du livret A. Un choix qui encourage la migration de l’épargne des Français vers d’autres produits financiers, comme l’assurance-vie, qui n’offrent pas - loin de là - les mêmes garanties en termes de transparence et d’utilité sociale.

Le taux de rémunération du Livret A est passé de 1% à 0,75% depuis le 1er août 2015, son taux le plus bas depuis sa création en 1818 pour combler les déficits hérités des guerres napoléoniennes. Cette baisse est censée refléter la faible inflation. « La baisse du taux du livret A aidera la croissance et l’emploi en allégeant le coût des crédits », estime la Banque de France, et doit « favoriser l’investissement du secteur du logement social, avec un gain de plus de 300 millions d’euros », vante le ministère de l’Economie et des Finances. Soit 5000 logements sociaux de plus en une année. Cette baisse du taux du livret A entraînera mécaniquement celle des autres livrets d’épargne « réglementée » : livret développement durable (LDD) ou livret d’épargne populaire (LEP).

Plusieurs organisations syndicales, associations de locataires et pour le droit au logement ne partagent absolument pas cet optimisme. Vu le faible taux d’intérêt, ils craignent que l’épargne continue de se réorienter vers des placements plus lucratifs, comme l’assurance-vie. La baisse du taux menacerait ainsi « les capacités de financement du logement social et des besoins d’intérêt général (transports en commun, université, hôpitaux...). Elle ne profitera ni aux classes populaires qui y placent leurs économies et celles de leurs enfants, ni aux locataires HLM, qui n’ont jamais vu leur loyer baisser malgré la baisse quasi ininterrompue du taux du Livret A depuis 1981 », expliquent-elles dans un communiqué commun [1].
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Frédéric Lordon sur Mediapart : pour une autre Europe, faut-il sortir de l'euro ?

Frédéric Lordon sur Mediapart : pour une autre Europe, faut-il sortir de l'euro ? | Econopoli | Scoop.it
Crise grecque, élections le 20 septembre à Athènes, en novembre en Espagne, le débat sur la sortie de l’euro, sa possibilité, ses conditions, l’élaboration d’un « Plan B », la démocratisation des instances européennes : c’est l’ordre du jour principal de cette rentrée.

Pour en débattre, entretien avec Frédéric Lordon, directeur de recherche au CNRS, économiste et sociologue.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Soyez sur vos gardes ! | LE SAKER FRANCOPHONE

Soyez sur vos gardes ! | LE SAKER FRANCOPHONE | Econopoli | Scoop.it
C’est indéniable ; les déclencheurs de l’effondrement final sont sur nous, ceux même contre lesquels les économistes alternatifs nous avaient mis en garde depuis l’implosion initiale de 2008. Dans les années suivant la catastrophe autour des produits dérivés, il n’a pas été mis fin à la propagande absurde et ridicule provenant des médias financiers, et comme la situation sur les marchés empire, la propagande ne peut qu’augmenter. Cela peut sembler contre-intuitif pour beaucoup. On pourrait penser que plus l’effondrement économique devient évident, plus les analystes alternatifs seraient vindicatifs et plus la personne moyenne serait éveillée et consciente. Pas nécessairement…


En fait, la machine de propagande dominante va accélérer le mouvement et les données les plus négatives seront exposées et absorbées par les marchés. Si vous connaissez votre histoire, alors vous savez que c’est une tactique classique des élites pour enchaîner le public avec de faux espoirs afin qu’ils ne se préparent pas ni ne prennent de mesures alternatives alors que le système se désagrège autour d’eux. Au début de la Grande Dépression, les mêmes stratégies ont été utilisées. Regardez, si vous avez entendu des citations pareilles à celles-ci dans les journaux grand public au cours des deux derniers mois :
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Un oligarque ukrainien siphonne les crédits du FMI | LE SAKER FRANCOPHONE

Un oligarque ukrainien siphonne les crédits du FMI | LE SAKER FRANCOPHONE | Econopoli | Scoop.it
Le FMI a injecté au cours des derniers mois des milliards de dollars dans le système financier ukrainien pour stabiliser les banques du pays. C’est ainsi qu’environ $1,8 Mds de dollars revenaient au plus grand établissement financier : PrivatBank qui est contrôlé par l’oligarque Igor Kolomoiski. Mais au lieu d’investir l’argent dans l’économie ukrainienne, Kolomoiski a créé des crédits d’urgence par un réseau d’ entreprises offshore à l’étranger.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Poutine propose d’éliminer le dollar des échanges commerciaux entre pays de la CEI !

Poutine propose d’éliminer le dollar des échanges commerciaux entre pays de la CEI ! | Econopoli | Scoop.it
La dédollarisation continue et Vlad Poutine mène la danse : « Putin says dump the dollar » titre le RT anglais (poutine demande de dumper le dollar)

Rappelez vous que entre autres, La Russie et l’Egypte pourraient bientôt abandonner le dollar pour leurs échanges commerciaux bilatéraux, avait annoncé en début d’année Vladimir Poutine dans une interview aux médias égyptiens (à la veille de sa visite au Caire). De plus , « La Russie et le Vietnam doivent commencer à utiliser plus activement leurs monnaies nationales dans leurs échanges commerciaux », avait dit le Premier ministre russe Dmitri Medvedev en Avril.

Et maintenant ce seraient 4 pays de plus (sans compter La Chine qui en plus dump les treasuries par centaines de milliards,  et d’autres)

La demande de dollars au niveau mondial est en train de prendre un gros coup, sans oublier la portée symbolique, et les véritables ondes de chocs géopolitiques que cela entraîne à travers le monde . Le règne du roi dollar touche ostensiblement, à sa fin . Z 

Le président de la Russie, Vladimir Poutine, a introduit mardi un projet de loi qui permettrait d’éliminer le dollar des échanges commerciaux entre les pays de la Communauté des États indépendants (CEI).

Cette loi a notamment pour objectif de créer un marché financier commun entre la Russie, la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan et d’autres pays de l’ancienne URSS.

L’accès direct aux marchés financiers des pays membres et les conditions avantageuses des opérations interbancaires, prévus par le projet, «bénéficiera à l’extension de l’utilisation des monnaies nationales lors de paiements étrangers, en créant des prémisses pour la hausse de liquidité des marchés des monnaies nationales», lit-on dans la communiqué du Kremlin.)

La loi permettra finalement de faciliter les échanges commerciaux dans la région et aidera à arriver à la stabilité macro-économique.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

TF1 laboure le terrain de la FNSEA

TF1 laboure le terrain de la FNSEA | Econopoli | Scoop.it
« Le but, c’est de ne pas trop embouteiller le périphérique », précise un conducteur de tracteur rencontré sur l’autoroute A4. « On est sur l’A1, on emmerde tout le monde, c’est pas notre but », renchérit un céréalier dans le JT du lendemain. J’ai rarement vu des manifestants aussi mignons, ils cherchent à « bloquer » les axes routiers mais, surtout, sans déranger. Un tact que ne possèdent pas les cheminots CGT, si prompts à prendre les usagers en otages.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Israël : les écoliers chrétiens privés de rentrée

Israël : les écoliers chrétiens privés de rentrée | Econopoli | Scoop.it
Benyamin Nétanyahou a lancé, mardi 1er septembre, la rentrée scolaire israélienne dans une école primaire d’Ashkelon. Le premier ministre israélien a souhaité bonne chance aux nouveaux élèves. Entouré de petites mains qui agitaient des drapeaux israéliens, il a conseillé aux enfants de surtout briller « en mathématiques et en sciences ».

Pas un mot cependant sur les 33 000 élèves privés de rentrée. Le chef du gouvernement, tout comme son ministre de l’éducation, Naftali Bennett, n’ont pas abordé le sujet qui fâche : la grève illimitée lancée depuis ce mardi par les établissements de la Custodie en Terre sainte. Derrière cette appellation se trouvent 47 écoles chrétiennes installées en Israël. Répartis entre la Galilée, le centre du pays et la côte, ces établissements catholiques, protestants et orthodoxes ont décidé d’un mouvement inédit.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Le Rafale, toujours à la recherche de son troisième contrat à l’export

Le Rafale, toujours à la recherche de son troisième contrat à l’export | Econopoli | Scoop.it
Qui sera le troisième client à l'exportation du Rafale ? C’est sûr, pas l’Indonésie. Jakarta a fait officiellement savoir qu'elle retenait le Sukhoi Su-35. La course était presque courue d’avance vu les choix historiques de l’armée de l’air indonésienne en faveur des chasseurs russes. Côté français, la déception est toute relative.
Selon nos informations, l’avionneur n’avait en effet pas déposé d’offre formelle et simplement répondu aux demandes préliminaires des autorités indonésiennes. Aucune compétition technique n’aurait été organisée avec l’appareil français. A titre de comparaison, l’engagement de Dassault Aviation en Malaisie est bien plus significatif. L’avionneur a déposé une offre en coordination avec le ministère de la Défense pour un appel d’offres qui concerne 18 appareils. Là encore, l’avionneur bénéficie du soutien actif du ministre Jean-Yves Le Drian qui s’est rendu personnellement à Kuala Lumpur début septembre. Dans cette négociation, la Malaisie, qui traverse une passe économique difficile, a déjà laissé entendre que le prix de l’appareil sera déterminant.
UNE ÉTAPE MAJEURE EN INDE
En Inde, Dassault Aviation doit s’armer de patience. Son dossier pour la vente de 36 appareils a toutefois franchi une étape majeure cette semaine. Il a été jugé financièrement et juridiquement compatible avec les règles en vigueur en matière d’achat d’armement par un comité spécialisé rattaché au ministère indien de la défense. Si cela ne présage en rien d’une conclusion rapide, un véto aurait nécessité de reprendre le dossier depuis son point de départ.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Photojournalisme : la chasse aux photos volées

Photojournalisme : la chasse aux photos volées | Econopoli | Scoop.it
Le web charrie en masse des photographies d’amateurs, mais également des images réalisées par des photographes professionnels. Toutes se retrouvent sur le web, très souvent sans que les droits d’auteurs soient acquittés. Les photographes peuvent maintenant faire valoir leurs droits grâce à des logiciels. Le point à l’occasion de Visa pour l’image.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Nouveau report de la mise en service de l’EPR de Flamanville

Nouveau report de la mise en service de l’EPR de Flamanville | Econopoli | Scoop.it
Le PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy, a annoncé, jeudi 3 septembre, un nouveau report de la mise en service de l’EPR de Flamanville (Manche) et une réévalution de son coût final. Le premier réacteur nucléaire français de troisième génération, d’une puissance de 1 650 mégawatts (MW), devrait finalement coûter 10,5 milliards d’euros, très loin des 3 milliards d’euros du devis initial. Le chargement du combustible et le démarrage du réacteur ne devraient donc pas intervenir avant fin 2018, soit avec près de sept ans de retard sur le calendrier prévu. Dès l’ouverture de la Bourse, les investisseurs ont sanctionné cette annonce : le titre EDF perdait 4,12 % (à 17,94 euros) alors que l’indice CAC 40 gagnait 1,18 %.

Lire aussi : EPR de Flamanville : les quatre malédictions d’un chantier controversé

Un aléa de plus sur ce gigantesque chantier qui en a connu tant depuis son lancement en 2007 ? C’est en tout cas la première fois qu’un PDG d’EDF s’engage personnellement sur une date précise et un coût final, en s’appuyant sur un plan d’« optimisation du pilotage » de cet énorme chantier. Dès sa nomination à l’automne 2014, M. Lévy avait annoncé qu’il lancerait rapidement un audit complet pour identifier toutes les causes des retards et des surcoûts, et proposer des remèdes, conformément à la lettre de mission dans laquelle le gouvernement lui demandait d’« améliorer la gestion du chantier » et de « le livrer en optimisant les coûts et les délais ».

Lire aussi : Nouvelle incertitude sur l’EPR de Flamanville

Depuis, il a suivi personnellement le dossier. Mais seule la « maîtrise industrielle du chantier » permettra, selon l’ex-patron de Vivendi et de Thales, de tenir les engagements pris. Le directeur de Flamanville 3 (deux anciens réacteurs sont déjà en exploitation sur le site), Laurent Thieffry, aura autorité sur l’ensemble du projet. Il sera directement rattaché à M. Lévy et à Xavier Ursat, le directeur exécutif chargé de l’ingénierie et des projets « nouveau nucléaire ». Sur le chantier, la présence managériale sera également renforcée.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

» 72 secondes de bonheur avec Michel Onfray

» 72 secondes de bonheur avec Michel Onfray | Econopoli | Scoop.it
(la tête de la journaliste, façon “Seeeeeeeerge, grouille pour couper, un type dit la vérité à l’antenne !!!”)
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Air France brandit la menace de licenciements secs, ce qui serait une première

Air France brandit la menace de licenciements secs, ce qui serait une première | Econopoli | Scoop.it
La direction a indiqué ce vendredi que, à défaut de négociation de nouvelles mesures d'amélioration de la productivité du personnel, elle réduirait ses capacités de 10% sur le long-courrier. Ce plan d'attrition se traduirait, selon certaines sources, par 3.000 ou 4.000 suppressions de postes, notamment des départs contraints. Ce serait une première dans l'histoire d'Air France.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

20 000 emplois supprimés, 13 millions d'euros de prime de départ : le bilan de Michel Combes à la tête d'Alcatel

20 000 emplois supprimés, 13 millions d'euros de prime de départ : le bilan de Michel Combes à la tête d'Alcatel | Econopoli | Scoop.it
20 000 emplois supprimés, 13 millions d’euros de prime de départ : le bilan de Michel Combes à la tête d’Alcatel
4 SEPTEMBRE 2015 PAR IVAN DU ROY
Près de 20 000 suppressions de postes dans le monde, dont environ 2 300 en France. Soit un quart des effectifs évaporé en un peu plus de deux ans : tel est le bilan social de Michel Combes pendant ses 29 mois à la tête d’Alcatel. L’entreprise spécialisée dans les technologies de télécommunications comptait 72 344 salariés fin 2012, deux mois avant l’arrivée de Michel Combes [1]. En mars 2015, avant la vente d’Alcatel à Nokia et le départ de son PDG, le bilan social de l’entreprise recense 52 673 employés, dont un sur dix travaille en France.

De quoi alimenter la polémique sur les émoluments que pourrait percevoir, suite à son départ, l’ancien polytechnicien formé à France Télécom. Selon le Journal du Dimanche, ces gratifications comprennent une clause de non-concurrence comprenant une indemnité de 4,5 millions d’euros, des stock-options d’une valeur actuelle d’un million d’euros et deux millions d’actions – appelés « unités de performance » – d’une valeur avoisinant, selon nos propres calculs, les six millions d’euros au cours actuel d’Alcatel (2,9 € par action) [2]. Son chèque de départ, en partie virtuel car il dépend de la réussite de la fusion et du cours de l’action dans les années à venir, s’élève donc potentiellement à 11,5 millions d’euros.

Si l’on ajoute les rémunérations fixes et variables perçues par Michel Combes au cours de ses deux années d’exercice – un salaire de 1,5 million annuel en 2013 et de 2 millions en 2014 –, le grand patron aura potentiellement touché un total de 15 millions d’euros pour 29 mois de travail ! Soit 520 000 euros mensuel : l’équivalent de 355 Smic bruts. Sans oublier les 700 000 euros provisionnés par Alcatel pour sa retraite.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Russie : un été agité - Les Econoclastes

Russie : un été agité - Les Econoclastes | Econopoli | Scoop.it
On a constaté dans les derniers jours de juillet et les premiers jours d’août une nouvelle dépréciation du cours du rouble par rapport au Dollar. En termes nominaux on a atteint des niveaux comparables à ceux de décembre dernier. Pourtant, il est clair que l’on n’est pas confronté à un problème de spéculation comme ce fut le cas en décembre 2014. Il est facile de comprendre ce qui se cache derrière cette dépréciation, mais plus complexe d’en comprendre les conséquences à moyen terme.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Wall Street rechute, l'emploi US maintient le flou

Wall Street rechute, l'emploi US maintient le flou | Econopoli | Scoop.it
La Bourse de New York a été de nouveau emportée vendredi par un accès de volatilité et a terminé la semaine sur une nouvelle séance de baisse, les chiffres de l’emploi du mois d’août aux Etats-Unis n’ayant rien fait pour dissiper les incertitudes entourant le calendrier du relèvement des taux d’intérêt de la Réserve fédérale.

L’indice Dow Jones des 30 grandes valeurs a perdu 272,38 points, soit 1,66%, à 16.102,38 points. Le Standard & Poor’s-500, plus large, a cédé 29,91 points (-1,53%) à 1.921,22 et le Nasdaq Composite a reculé de 49,58 points (-1,05%) à 4.683,92.

Sur la semaine, le Dow a abandonné 3,2%, le S&P 3,4% et le Nasdaq 3%.

Le rapport mensuel du département du Travail se prêtant à plusieurs interprétations, les investisseurs restent dans le flou quant aux intentions supposées de la Fed à l’entame d’un week-end prolongé, lundi étant férié aux Etats-Unis pour cause de Labour Day.

Les créations d’emplois ont été nettement inférieures aux attentes (173.000 contre 220.000 attendues par les économistes) mais les chiffres des deux mois précédents ont été revus en hausse, le taux de chômage (5,1%) est tombé à un plus bas depuis avril 2008 et le salaire horaire moyen et la durée hebdomadaire de travail ont tous deux augmenté.

La lecture de ce rapport ne fait qu’alimenter l’anxiété d’investisseurs déjà rendus nerveux par les multiples signes de ralentissement de l’économie chinoise et la chute des marchés actions depuis la mi-août à travers le monde.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Bienvenue dans la guerre des accords commerciaux en Extrême-Orient | LE SAKER FRANCOPHONE

Bienvenue dans la guerre des accords commerciaux en Extrême-Orient | LE SAKER FRANCOPHONE | Econopoli | Scoop.it
BANGKOK — La Chine continue de croître à 7%, pas mal. Et pourtant, à cause de la dévaluation du yuan et de la forte baisse du marché boursier, dans la plupart des capitales occidentales, le narratif en a fait un Armageddon s’abattant sur un modèle économique qui, au fil des années, a multiplié par six le PIB chinois.


Peu de gens sont au courant que Pékin, simultanément, est engagé dans une tâche trois fois titanesque : faire passer son modèle de croissance des exportations et des investissements massifs vers les services [et la consommation domestique, NdT] ; s’attaquer au rôle négatif ou auto-satisfait des entreprises d’État; et dégonfler au moins trois bulles – la dette, la spéculation immobilière et le marché financier – dans le contexte d’une virtuelle stagnation économique mondiale.

Tout cela tandis qu’il n’y a pratiquement pas de couverture médiatique occidentale sur l’avancée de l’intégration commerciale eurasienne conduite par la Chine, qui aidera finalement à consolider l’Empire du Milieu comme la plus grande économie du monde.

Et cela nous amène à une intrigue secondaire mais essentielle dans le tableau général : l’Asie du Sud-Est.

Dans quatre mois, l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), forte de dix membres, est destinée à être intégrée dans la Communauté économique de l’ASEAN (AEC).

L’AEC n’est pas un mince exploit. Nous parlons de l’intégration économique d’un marché combiné de 620 millions de personnes et d’un PIB collectif de $2.5 trillions.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Quand un lobby patronal s’invite dans les lycées pour influencer les enseignants

Quand un lobby patronal s’invite dans les lycées pour influencer les enseignants | Econopoli | Scoop.it
Cela se présente comme une sélection d’articles d’actualité destinée aux professeurs pour « ouvrir et alimenter le débat en classe » et « éclairer les thématiques du programme » des Sciences économiques et sociales (SES) enseignées au lycée. C’est ce que propose Actuéco, une publication de quatre feuilles, dont le prototype a été distribué lors des entretiens enseignants-entreprises fin août. Derrière cet événement et cette publication, une même structure : l’Institut de l’entreprise, un think tank créé en 1975 qui « a pour objectif de mettre en avant le rôle et l’utilité de l’entreprise dans la vie économique et sociale », et qui rassemble de grands groupes français et des syndicats professionnels [1].

Après Melchior, un site Internet dédié aux Sciences économiques et sociales et lancé en 2001, l’Institut de l’entreprise étend la diffusion de ses idées grâce au papier. Dans cette première mouture, Actuéco promeut « l’assouplissement du marché de travail », la réduction du montant du Smic, et regrette, en vrac, « les réglementations inadaptées, les taxes trop élevées, les politiques macroéconomiques inadaptées, les administrations inefficaces ». En dernière page, on trouve aussi une tribune du secrétaire général du groupe Carrefour.

« La tonalité de cette sélection, caricaturale, c’est qu’il faut moins de réglementation et plus de flexibilité », résume Erwan le Nader, président de l’Association des professeurs de sciences économiques (Apses). Il regrette « un manque de pluralisme gênant pour la conception de l’enseignement de la discipline ». Pire : l’ensemble est estampillé du logo du ministère de l’Éducation nationale.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

greek crisis: Temps balayé

greek crisis: Temps balayé | Econopoli | Scoop.it
Moments passablement rugueux. Élections prochaines parodiées et violées d’emblée, citoyens en colère, très en colère même, se sentant piégés par les maîtres du jeu et par les politiciens escrocs, nouveaux comme anciens. La vague de l’espoir SYRIZA étant délibérément brisée sur la digue du mémorandum Tsipras, rien ne sera plus comme avant. Les Grecs s’abstiendront peut-être massivement lors du prochain scrutin, ou sinon, ils iront voter comme... pour vomir dans le siphon de la dictature imposée.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Et Xavier Beulin, président d’Avril-Sofiproteol, fut hué par les agriculteurs désespérés

Et Xavier Beulin, président d’Avril-Sofiproteol, fut hué par les agriculteurs désespérés | Econopoli | Scoop.it
« 1 700 tracteurs à Paris, qui aurait pu imaginer cela il y a deux semaines ? Bravo à vous tous ! » Il est 15 heures, et Xavier Beulin revient avec un air victorieux sur la grande estrade installée par la FNSEA place de la Nation. A ses pieds, une foule de 5 000 agriculteurs colorée des drapeaux verts du syndicat, des drapeaux rouges des JA - Jeunes Agriculteurs -, et du noir et blanc du Gwenn ha Du breton.
Les applaudissements sont parsemés, l’enthousiasme pas débordant, les oreilles se tendent, attendent les annonces. Le président du premier syndicat agricole français sort de chez le Premier ministre et a réservé sa première prise de parole à ses troupes. « Le gouvernement nous a entendu […]. Vous n’êtes pas venus pour rien ! »
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Si la Syrie était la France, 32,5 millions de personnes auraient été déplacées par le conflit

Si la Syrie était la France, 32,5 millions de personnes auraient été déplacées par le conflit | Econopoli | Scoop.it
En 2014, le site ifweweresyrian proposait de rapporter les chiffres du conflit en Syrie à la population de divers pays du monde, afin de mieux mesurer l’ampleur des dommages causés par la guerre. Nous nous sommes inspirés de leur travail avec les derniers chiffres disponibles, rapportés à la population de notre pays.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Manifestations paysannes : la propagande des médias et de la FNSEA

Manifestations paysannes : la propagande des médias et de la FNSEA | Econopoli | Scoop.it
Il est choquant de constater que des céréaliers sont venus manifester à Paris avec les éleveurs. Quelle hypocrisie ! La récolte de cette année est en effet la meilleure depuis... 80 ans, et le revenu des céréaliers des plus confortables compte tenu des cours très élevés du blé. Or, c’est justement le coût très élevé des céréales destinées à l’alimentation du bétail qui entraîne les principales difficultés financières des éleveurs !

Que dire aussi de ces superbes et hyperpuissants tracteurs qui ont défilé ! Quiconque s’intéresse un tant soit peu à la question agricole sait que de très nombreux agriculteurs se sont considérablement endettés par l’achat de matériels et de bâtiments souvent surdimensionnés.

Que deviennent les PME, les commerçants ou les artisans qui gèrent mal leurs finances et continuent d’appliquer des vieilles recettes non adaptées à notre monde actuel ? L’état intervient-il en leur versant sans cesse des subventions par crainte de débordements ? Est-ce l’Etat qui fixe les prix de vente de leurs produits ?
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

Le droit du travail face au dogmatisme libéral

Le droit du travail face au dogmatisme libéral | Econopoli | Scoop.it
Par Christophe Ramaux (Économiste, Centre d’Économie de la Sorbonne – Université Paris I, coanimateur des Économistes atterrés). La commission conduite par Jean-Denis Combrexelle doit remet son rapport en ce mois de septembre, mais avant même d’en examiner les conclusions et préconisations, il est permis de s’interroger sur l’objectif qui lui a été assigné. La lettre de mission de Manuel Valls témoigne en effet d’une profonde régression.
Une commission de réflexion est censée réfléchir de façon ouverte à une question posée, en l’occurrence celle de la place à accorder à la loi et aux accords collectifs. La lettre de M. Valls tranche au contraire d’emblée : « la place donnée à l’accord collectif par rapport à la loi dans le droit du travail en France est encore trop limitée », d’où l’objectif de « dégager des propositions pour aller plus loin, faire une plus grande place à la négociation collective et en particulier à la négociation d’entreprise ». La vocation de la commission est donc étroitement bornée : lister les dispositions – ouvrant des « perspectives nouvelles audacieuses » et pas de simples « aménagements » – permettant d’affaiblir la loi au profit des accords décentralisés, sans s’interroger sur la pertinence même de cet objectif. Or cette pertinence est éminemment discutable.
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

L’économiste Joseph Stiglitz : "La France torpille son avenir "

L’économiste Joseph Stiglitz : "La France torpille son avenir " | Econopoli | Scoop.it
Le prix Nobel 2001 critique la politique économique de François Hollande et appelle à une réforme de la zone euro : "La monnaie unique pourrait disparaître".
more...
No comment yet.
Scooped by Uston News
Scoop.it!

» [Chienne de garde] “La « star » Varoufakis se cherche un destin”, par Marie Charrel

» [Chienne de garde] “La « star » Varoufakis se cherche un destin”, par Marie Charrel | Econopoli | Scoop.it
Le Monde a décidé de financer une envoyée spéciale à Athènes : c’est bien.

Le Monde a choisi d’envoyer du lourd : Marie Charrel, 32 ans, lauréate de la catégorie “jeunes journalistes” du Prix du Meilleur Article Financier 2015, remis par Christian Noyer, tsar de la Banque de France… : c’est bien.

Le Monde a décidé d’envoyer son envoyée spéciale interviewer Yanis Varoufakis : c’est bien.

Résultat : on a donc un excellent article Paris-Match…

Pour continuer dans la série TD d’école de journalisme, je le commente ici en couleurs, selon le degré d’inutilité (rouge) et de désinformation (jaune).
more...
No comment yet.