ECONOMIES LOCALES...
Follow
Find
33.6K views | +20 today
 
Scooped by Raphael Souchier
onto ECONOMIES LOCALES VIVANTES
Scoop.it!

Amsterdam Bike Culture Offers Model For Other Cities (VIDEO)

Amsterdam Bike Culture Offers Model For Other Cities (VIDEO) | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it

From Shea Gunther and Mother Nature Network: I'm fascinated by the bike culture of Amsterdam.

...

more...
No comment yet.
ECONOMIES LOCALES VIVANTES
L'avenir de nos économies est à la fois enraciné et interconnecté.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

La culture contribue sept fois plus au PIB que l'industrie automobile...

La culture contribue sept fois plus au PIB que l'industrie automobile... | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
La culture contribue 7 fois plus au PIB français que l'industrie automobile a...
Raphael Souchier's insight:

" Le rapport établit en outre "une corrélation positive" entre la présence d'une implantation culturelle et le développement socio-économique d'un territoire."

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

L'Observatoire de l’Implicite - Découvrir les rouages profonds de la coopération

L'Observatoire de l’Implicite - Découvrir les rouages profonds de la coopération | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
Participer à l'émergence d'une société du savoir et vivre ensemble
Raphael Souchier's insight:

Le changement réussit grâce à  beaucoup de détails non dits ni écrits. L'observatoire de l'implicite part à leur recherche.

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

A Ungersheim, manger local et payer en radis

A Ungersheim, manger local et payer en radis | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
Cette petite commune du Haut-Rhin, qui veut assurer sa souveraineté alimentaire, a créé sa propre filière agricole.
Raphael Souchier's insight:

"Assurer la souveraineté alimentaire de la commune, en créant une filière locale « de la graine à l’assiette », autrement dit en proposant aux villageois des aliments produits localement : c’est l’objectif poursuivi depuis quatre ans par la municipalité d’Ungersheim..." 

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

La ferme de demain, écolo et prospère, existe déjà, nous l’avons visitée

La ferme de demain, écolo et prospère, existe déjà, nous l’avons visitée | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
Elle aurait pu rester une ferme bretonne comme les autres, et subir la crise, comme les autres. Pourtant, quand il a repris la ferme paternelle des Petits-Chapelais, Gilles Simonneaux s’est tourné vers le bio et s’est diversifié, quand ses voisins intensifiaient et se spécialisaient. Visite guidée avec un paysan qui a redonné du sens à son métier.

Chavagne (Ille-et-Vilaine), reportage

Une allée d’arbres fruitiers conduit le visiteur jusqu’à la cour bordée de bâtiments en vieilles pierres. Les (...)
Raphael Souchier's insight:

Agriculture: Demain, c'est déjà aujourd'hui.

more...
Cathryn Wellner's curator insight, January 12, 2:15 PM

There'll be more farms like this - and they can't come too soon.

Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Monnaie locale: le Buzuk fait son trou à Morlaix.

Monnaie locale: le Buzuk fait son trou à Morlaix. | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
Le Buzuk, c'est le projet de citoyens du Pays de Morlaix qui souhaitent redonner du sens à leurs échanges grâce à une Monnaie Locale Complémentaire (MLC). Le buzuk c'est à la fois le nom breton du ver de terre qui ...
Raphael Souchier's insight:

Bienvenue Buzuk!

more...
No comment yet.
Rescooped by Raphael Souchier from Territoires en transition, ESS et circuits courts
Scoop.it!

La percée des coopératives d’intérêt collectif ...

La percée des coopératives d’intérêt collectif ... | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it

Depuis quatre ans, leur nombre a doublé. Les Scic ont le vent en poupe.


Via Michel Briand
Raphael Souchier's insight:

SCIC: des partenariats vivants et souvent novateurs entre les acteurs d'un territoire.

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Bayonne : à la cantine, on mange bio, local, et même végétarien

Bayonne : à la cantine, on mange bio, local, et même végétarien | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
La Ville de Bayonne a renforcé la présence d’aliments bio dans les menus scolaires et a même instauré un repas végétarien une fois par semaine
«Tu as mangé quoi ce midi à la cantine ? » Cette...

 

Via Xavier Denamur

Raphael Souchier's insight:

Votre municipalité peut beaucoup plus que vous ne le pensez. Dites-le lui.

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Pourquoi développer les Circuits courts?

Généralement, les produits que nous consommons viennent de loin et sont passés par une multitude d'intermédiaires qui s'occupent chacun d'une ou de plusieurs...
Raphael Souchier's insight:

Bravo à l'Agence pour l'Entreprise et l'Innovation (Wallonie), pour ce court film qui dit tout (ou presque) sur les circuits-courts en moins de 3 minutes. :)

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Les robots menacent 4,4 millions d'emplois en Allemagne !

Les robots menacent 4,4 millions d'emplois en Allemagne ! | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
Reportage dans l'usine historique d'Audi à Ingolstadt, où des robots accomplissent déjà nombre de tâches à la place des humains.
Raphael Souchier's insight:

Millions d'emplois robotisés à court terme. Au delà de nouveaux métiers, il est urgent de penser et organiser la redistribution des bénéfices de la productivité.

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Envie de vacances ? Cap sur chez moi

Envie de vacances ? Cap sur chez moi | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
Une nuit à l’hôtel du coin, une visite à la ferme voisine, une séance de yoga dans son jardin… Limité par son budget ou par le manque de temps, le nouveau vacancier tire le meilleur parti de son environnement.
Raphael Souchier's insight:

Tourisme: (re)découvrons les merveilles qui nous entourent.

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Demain est arrivé! allez vite le voir au cinéma. Le meilleur des anti-dépresseurs :)

Bande-Annonce de DEMAIN, un film de Cyril Dion et Mélanie Laurent. Le 2 décembre au cinéma. http://www.demain-lefilm.com/ https://www.facebook.com/demain.lef...
Raphael Souchier's insight:

DEMAIN, c'est déjà aujourd'hui. Des millions d'humains font bouger le monde dans le bon sens. Un fil plein de vitamines. 

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Vaud: la présidente des hôteliers veut pactiser avec le diable Airbnb

Vaud: la présidente des hôteliers veut pactiser avec le diable Airbnb | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
«Airbnb présente une forte concurrence pour les hôteliers, en tout cas pour les 3 et 2 étoiles jusqu’aux Auberges de jeunesse...» Propriétaire de l’Hô...
Raphael Souchier's insight:

Location hôtelière: De nouveaux équilibres en vue? Contrairement à Uber, AirBnB veut faire partie de la solution, pas du problème...

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Pourquoi acheter local? Quelques chiffres

Pourquoi acheter local? Quelques chiffres | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
Raphael Souchier's insight:

L'intérêt d'acheter  local en chiffres et en images (Plus, et en Français, sur www.madeinlocal.info

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Piqo One, l'ordinateur français qui tient dans la main

Piqo One, l'ordinateur français qui tient dans la main | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
Émilien Court, un Neversois de 31 ans, bouscule les codes avec des nano-ordinateurs à moins de 100 euros. Destinés au grand public, ils sont assemblés en France et affichent de bien meilleures performances énergétiques que les unités centrales classiques.
Raphael Souchier's insight:

«Nevers est une ancienne ville industrielle en milieu rural. Le taux de chômage reste élevé. Elle doit faire une vraie transition vers les nouvelles technologies. Pour nous, il était évident de rester, pour essayer de créer des emplois ici et pas ailleurs»

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Mensuelle Clim'actions de Février 2016

Mensuelle Clim'actions de Février 2016 | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
Au palais des Arts à Vannes, ouvert à tous.
Raphael Souchier's insight:

Climat et économie, y-aurait-il un lien? Voyons, voyons...

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Pollution de l’air, manger local : l’Assemblée étudie 5 propositions écologistes

Pollution de l’air, manger local : l’Assemblée étudie 5 propositions écologistes | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
Le groupe écologiste a fait trois propositions de loi visant notamment à faire la chasse aux substances toxiques et à favoriser l’ancrage territorial de l’alimentation.
Raphael Souchier's insight:

Un nouveau test de la capacité du gouvernement et de sa majorité à mettre en œuvre un développement respectueux de la santé et de l'environnement.

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Pas un conte de Noël: Une ville renoue avec la démocratie directe. Résultats : 0 chômage, 0 violence… et 0 misère !

Pas un conte de Noël: Une ville renoue avec la démocratie directe. Résultats : 0 chômage, 0 violence… et 0 misère ! | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
A Marinaleda (Espagne), les jeunes qui veulent construire une maison peuvent même bénéficier gratuitement des matériaux, d’un architecte et de maçons ! Quand on pense aux utopies, on pense souvent …
Raphael Souchier's insight:

“Qu’on ne vienne pas me dire que notre expérience n’est pas transposable : n’importe quelle ville peut faire la même chose si elle le souhaite” 

Manuel Sánchez Gordillo, maire de Marinaleda.

more...
No comment yet.
Rescooped by Raphael Souchier from Autogestions et Biens Communs Durables
Scoop.it!

L'association Galapiat cirque se transforme en Scic

L'association Galapiat cirque se transforme en Scic | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it

Depuis bientôt dix ans, la compagnie bretonne accompagne, soutient, fabrique et crée des spectacles, des événements et du lien local, avec un fort ancrage historique en Côtes d'Armor. 
Elle rassemble une vingtaine de professionnels, artistes, techniciens, coordinateurs, une vingtaine de membres du Conseil d'Administration et une centaine d'amis bénévoles.
Pour refléter cette diversité, 6 catégories d’associés ont été définies : les artistes, les administratifs, les techniciens, les amis, et les structures partenaires.


Via Pierre-Yves JAN
Raphael Souchier's insight:

Côtes d'Armor: Création ancrée dans un territoire.

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Choisissons l’artisanat (première entreprise de France)

Choisissons l’artisanat (première entreprise de France) | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
Choisir L'Artisanat - Découvrir et choisir l'artisanat, première entreprise de France : 250 Formations, Actualités, fiches métiers, orientation
Raphael Souchier's insight:

Faciliter le développement d'entreprises artisanales offrant des prestations de qualité, valoriser des métiers en constante évolution, renforcer le dynamisme des économies locales: c'est bon pour eux, c'est bon pour nous.

more...
No comment yet.
Rescooped by Raphael Souchier from Biomimétisme-Economie Circulaire-Société
Scoop.it!

Lancement des "donneries" dans 9 déchèteries de la Métropole - Site Officiel de la Ville de Lyon

Lancement des "donneries" dans 9 déchèteries de la Métropole - Site Officiel de la Ville de Lyon | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
Raphael Souchier's insight:

Donner, c'est faciliter la réutilisation d'objets en bon état. L'économie circulaire, c'est aussi cela. Une politique pédagogique, un complément utile aux services de recyclage des collectivités.

more...
Raphael Souchier's curator insight, December 18, 2015 1:44 PM

Donner, c'est faciliter la réutilisation d'objets en bon état. L'économie circulaire, c'est aussi cela.

Thierry Belleguic's curator insight, December 18, 2015 8:40 PM

Pour réduire le gaspillage et éviter la production de déchets, la Métropole de Lyon favorise la réutilisation d’objets pouvant encore servir, en créant 9 premières donneries. Continuons à recycler... Avant de jeter, pensez à donner !

Depuis le 24 novembre dernier, les habitants de la Métropole de Lyon peuvent déposer leurs objets devenus inutiles pour eux mais encore utilisables pour d'autres, dans l'une des 9 "donneries" implantées dans 9 des 18 déchèteries du territoire métropolitain.

Qu'est-ce qu'une "donnerie" ?

C'est en faisant le constat que certains objets déposés dans les déchèteries pouvaient être réutilisés que le concept de donnerie a pris forme. En effet, il s'agit d'un lieu où l'on donne les objets encore en état ou réparables qui pourront connaître une deuxième vie.

Très concrètement, l'objectif est de réduire le gaspillage et de limiter la production de déchets. Tous les objets déposés dans les donneries sont remis à des associations relevant de l'économie sociale et solidaire.

Après les avoir réparés si nécessaire, ces structures les mettent ensuite à disposition des personnes en difficulté ou les vendent à des particuliers, leur permettant ainsi de bénéficier d'une ressource financière pour leurs autres activités solidaires.

Quels objets sont concernés ?

La plupart des objets peuvent être donnés : consoles et jeux vidéo, ordinateurs, téléviseurs, appareils photo, téléphones, lecteurs CD, DVD, livres, vélos et pièces détachées, articles de sport et de loisirs, instruments de musique, jeux, jouets, peluches, meubles, objets de décoration, vaisselle, électroménager, outils de bricolage et de jardinage, montres et bijoux, équipement bébé, accessoires et bagagerie.

Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Défi des Familles À Alimentation Positive : la France s'y met, et c'est ludique.

Défi des Familles À Alimentation Positive : la France s'y met, et c'est ludique. | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it

Manger plus de produits bio sans dépenser plus : relevez le Défi en famille ! 

Ce Défi s'adresse à tous : personnes seules, couples, familles avec enfants, étudiants, personnes âgées, etc.

Raphael Souchier's insight:

Manger sain et local sans dépenser plus, partout en France des familles montrent que c'est possible... et agréable.

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Les habitants de Marvejols se mobilisent pour redynamiser le centre-ville avant Noël - France 3 Languedoc-Roussillon

Les habitants de Marvejols se mobilisent pour redynamiser le centre-ville avant Noël - France 3 Languedoc-Roussillon | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
Dans cette commune durement touchée par la crise économique, les habitants s'efforcent de redonner vie aux commerces à l'abandon, et de recréer du lien social.
Raphael Souchier's insight:

Ré-animer le centre ville, c'est permettre aux usagers de reprendre le chemin, pour acheter mais pas seulement. Un élément d'une démarche qui doit être continue et engagée par tous les acteurs concernés.

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

The Worker-Owned Sharing Economy Aims to Disrupt the Disruptors

The Worker-Owned Sharing Economy Aims to Disrupt the Disruptors | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it

L'économie "de rupture" a surpris tout le monde (c'est un peu son but!), mais rien ne dit qu'elle aura le dernier mot. En Amérique du Nord, on constate un début d'émergence de la phase suivante: la reprise en main de ce type d'approche par les acteurs économiques dont elle pensait se nourrir pour longtemps. En France, les hôteliers, par exemple, ont lancé leur propre site coopératif, pour se libérer un peu des plateformes de réservation trop gourmandes (www.fairbooking.com). Merci Amy pour cet article éclairant.

Raphael Souchier's insight:

"Economie du partage, économie de rupture?": Oui pour la 1° manche. Mais les jeux ne sont pas faits. Les professionnels peuvent reprendre la main.

more...
No comment yet.
Rescooped by Raphael Souchier from Biomimétisme-Economie Circulaire-Société
Scoop.it!

Edgar MORIN Face aux périls totaux, « nous devons CHANGER de pensée »

Edgar MORIN Face aux périls totaux, « nous devons CHANGER de pensée » | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
Dans Penser global, qui vient d’être publié, vous en appelez à penser « l’humain et son univers » …

Edgar Morin Oui. Nous devons changer de pensée. Aujourd’hui, tout est dominé par le calcul et la quantification. Le profit, les statistiques, les sondages d’opinion, le PIB, la croissance : tout ce qui est humain est traduit en chiffres. Mais les chiffres ne comprennent ni la souffrance, ni la joie, ni l’amour, ni la peine. Nous sommes traités comme des objets. Les experts donnent à nos gouvernants des éléments qu’ils manipulent sans savoir de quoi il s’agit. D’autant plus que nous subissons une connaissance compartimentée. La réalité est scindée en différentes parties : les démographes, les économistes, les religieux, etc. Les gouvernants sont incapables d’en faire la synthèse. « Penser global », c’est penser le global, mais dans ses relations entre le tout et les parties. Sans arrêt, le global et le local interfèrent. Il faut échapper aux pensées simplifiantes.

Via association concert urbain, Christophe CESETTI, Raphael Souchier
Raphael Souchier's insight:

Edgar Morin: « Penser global », c’est penser le global, mais dans ses relations entre le tout et les parties. Sans arrêt, le global et le local interfèrent. Il faut échapper aux pensées simplifiantes.


more...
Raphael Souchier's curator insight, November 24, 2015 8:59 AM

 Edgar Morin: « Penser global », c’est penser le global, mais dans ses relations entre le tout et les parties. Sans arrêt, le global et le local interfèrent. Il faut échapper aux pensées simplifiantes." 

Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Dans les Vosges, l’économie circulaire fait revivre un village

Dans les Vosges, l’économie circulaire fait revivre un village | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
Dans un village vosgien situé en pleine campagne, l’association Minos crée une dynamique sociale autour de l’économie circulaire et de sa recyclerie. L’objectif : permettre aux gens de travailler, pour faire vivre ce territoire rural.

À Monthureux-sur-Saône (Vosges), reportage

Samedi matin, 8 h, la longue rue centrale et la place du marché sont couvertes de brume. Derrière son petit stand de légumes bio, et malgré les 5 °C qu’affiche la croix verte de la pharmacie, Jean tresse un panier en osier. (...)
Raphael Souchier's insight:

Economie circulaire dans les Vosges: Les difficultés donnent des ailes à  l'intelligence et à la solidarité. 

more...
No comment yet.