ECONOMIES LOCALES...
Follow
Find tag "banque"
27.7K views | +10 today
ECONOMIES LOCALES VIVANTES
L'avenir de nos économies est à la fois enraciné et interconnecté.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

2014: l'année du crowdfunding?

2014: l'année du crowdfunding? | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
La ministre déléguée à l'Economie numérique, Fleur Pellerin, a fait du financement participatif l'un de ses axes majeurs de travail. La réforme est enfin sur les rails.
Raphael Souchier's insight:

Le gouvernement agira-t-il vite? jusqu'à quel point le monopole des établissements bancaires sera-t-il écorné?

more...
Thierry Curty's comment, January 13, 5:20 PM
Je n'ai pas dit que nous accordions plus d'intérêt au crowdfunding qu'il ne le mérite. Mais simplement qu'en imaginant qu'au lieu de financer 1% de l'économie comme aujourd'hui, s'il en finançait seulement 10%, nous serions en faillite. Le financement participatif est l'articulation principale de l'économie contributive naissante. Il est donc l'avenir, il représente la démocratisation du capitalisme, l'étape suivante de l'évolution économique. http://thierrycurty.fr/la-transition-societale-est-ineluctable/ Seulement le système actuel est inadapté. Chaque Euro confié par les contributeurs doit être protégé (comme il l'est aujourd'hui par les banques à hauteur de 100'000€ garantis), parce que si les investissements consentis sont perdus avec la déchéance d'un projet, cela engendre une destruction de richesse insupportable pour l'économie réelle. En outre, pour financer le fonctionnement de notre civilisation, 1€ investi doit générer 11€ d'investissement. C'est le coût de notre société. Ce qui inclut un passage obligatoire au travers du système financier de la création monétaire. Les projets doivent être financés par du crédit, pas par les économies des particuliers. http://soyons-AMI.fr Et pour répondre à votre question, les monnaies locales ne contribuent ni de près ni de loin à la création monétaire ou à la création de richesse. Leur seul et unique rôle est soutenir l'économie de leur zone d'influence par leur inocuité monétaire. Comme il s'agit de billets de Monopoly sans valeur, on ne peut dépenser sa monnaie locale que chez ceux qui l'acceptent et donc on garantit ainsi le fonctionnement de l'économie locale. Mais, là encore, ça ne sera que transitoire, parce qu'il y aura bien des petits malins pour accepter de débarrasser les gens de leurs excédents de monnaie locale moyennant une petite commission. Déjà aujourd'hui certaines communes paient leurs employés en partie en monnaie locale, les obligeant alors à dépenser cette fraction de leur salaire directement dans les commerces locaux. On peut très bien imaginer que ça n'arrange pas celui qui le reçoit et qu'il serait peut-être bien prêt à perdre 1 ou 2 pourcent sur cette monnaie en échange d'Euros sonnants et trébuchants. Il faudra alors trouver le moyen de lutter contre ce trafic de change, en fixant une durée de validité des billets, ou par l'utilisation de porte-monnaies électroniques jetables, etc....
françoise revellat's comment, January 15, 11:00 AM
Permettez moi de ne pas comprendre votre position. D'un côté vous dites "le rôle des banques va changer et si nous aurons toujours des banques à terme pour l'émission de crédit, elles seront bien plus soumises à l'influence du public et la création monétaire sera alors plus démocratique. Et c'est là que le crowdfunding est important : il soumet l'économie au citoyen. " Et de l'autre vous dites que le crowdfunding ne créee pas de richesses et nous ménerait à la faillite s'il prenait trop d'ampleur ?
Thierry Curty's comment, January 15, 11:13 AM
Relisez ce que je dis : ce n'est pas le crowdfunding qui menace l'économie, ce que Karine Berger qualifie de "crise de demain" mais l'environnement économique dans lequel le crowdfunding évolue. Aujourd'hui, le crowdfunding ne fait que vider les poches des participants (alors que tout investissement devrait rapporter, par définition) pour financer des petits projets sans envergure mais dont ceux qui échouent détruisent de la richesse. Le crowdfunding doit donc passer par l'échelon du crédit, qui lui relève des banques, dont le travail est de multiplier les sommes disponibles à l'investissement en générant un levier par le crédit. Aujourd'hui, les banques sont libres d'exercer comme elles l'entendent (du moins, elles l'étaient jusqu'à la régulation qui vient d'entrer en vigueur). Mais si au lieu d'accorder le crédit au cas par cas, elles se contentaient de le fournir à l'économie qui alors l'investirait en crowdfunding, nous aurions le même système qu'aujourd'hui, générateur de richesse, mais démocratique, puisque régi par les contributeurs du crowdfunding au travers des projets aboutissants et ceux rejetés.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Des comptes low-cost bientôt disponibles chez les buralistes

Des comptes low-cost bientôt disponibles chez les buralistes | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
Premier compte «hors banque», «Nickel» coûterait 34 euros par an en moyenne, avec carte, mais sans chéquier ni découvert.
Raphael Souchier's insight:

Une solution innovante qui pourrait diversifier l'offre et sortir du monopole bancaire, réduire le coût pour les ménages en difficulté et diversifier l'activité des buralistes.

more...
No comment yet.
Rescooped by Raphael Souchier from Transitions
Scoop.it!

Le Crédit Agricole soutient (enfin) l’Agriculture Biologique ! - France - - Bio-Marche.Info

Le Crédit Agricole soutient (enfin) l’Agriculture Biologique !

Via Pierre Johnson
more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

La région Pays de la Loire veut lever 100 M EUR pour soutenir l ...

La région Pays de la Loire veut lever 100 M EUR pour soutenir l ... | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it

"La région des Pays de la Loire a émis lundi un emprunt obligataire pour lever 100 millions d'euros, avec un taux de rémunération de 4% brut par an sur six ans, afin de financer localement les petites et moyennes entreprises locales et soutenir l'emploi ...

- cBanque.com

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Alsace | La croisade de Patricia Koch contre les banques

Alsace | La croisade de Patricia Koch contre les banques | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
Le collectif de défense des PME, créé en début d’année par Patricia Koch, patronne de MGDA à Sentheim, pour dénoncer le comportement des banques, approche la barre des 500 membres.

...

- L'Alsace

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Les banques éthiques 51% plus performantes que les grosses

Une étude récente apporte la preuve que les banques éthiques offrent des rendements financiers beaucoup plus élevés que certaines des plus grandes institutions financières mondiales.


L'étude commandée par l'Alliance Mondiale pour une Banque basée sur les Valeurs (GABV), et rendue publique début avril 2012 a comparéla performance de 17 banques éthiques et 29 des banques les plus importantes et les plus influents du monde entre 2007 et 2010.  Le Conseil de Stabilité Financière considère ces 29 banques comme 'd'importance mondiale systémique’ (GSIFI). Les fameuses «too big to fail»!


Le rapport conclut que les banques éthiques étaient pendant cette période deux fois plus enclines à investir leurs actifs dans des prêts (qui représentent en moyenne plus de 70% de leurs actifs au cours de la période). Les banques éthiques semblent également être plus solides financièrement, détenant un capital plus élevé et de meilleure qualité.

Les banques éthiques analysées ont également généré des rendements financiers supérieurs. Le rendement de l'actif est en moyenne supérieur à 0,50% pour les banques éthiques, alors que les grandes banques n'ont gagné en moyenne que 0,33%. Les banques durables ont donc fait 51% de mieux. Le rendement des capitaux propres est en moyenne de 7,1% contre 6,6% pour les banques GSIFI.


"Le secteur bancaire a devant lui une occasion sans précédent de changer, pour répondre à certains des plus grands enjeux sociaux et environnementaux de notre temps», déclare Peter Blom, patron de la Banque Triodos, première banque éthique d’Europe. Ce rapport montre que faire du bien est bénéfique pour les banques non seulement dans un sens théorique et éthique, mais aussi financièrement, quand elle est mesurée sur la base des critères classiques."


Une mesure-clé de la croissance du secteur bancaire éthique durant les quatre dernières années est le montant qu'elles prêtent à leurs clients. Il a cru de 80% entre 2007 et 2010, contre un peu plus de 20% pour les banques classiques. Cela illustre le souci qu’ont les banques éthiques d'appuyer l’activité dans l'économie réelle.


Sources: Jeffrey Hollender et www.gabv.org

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Redonnons des couleurs à l’argent - Terra eco

Redonnons des couleurs à l’argent - Terra eco | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
« Au lieu d'aller dans la rue… Faire des kilomètres avec sa voiture… Tu vas dans dans la banque de ton village et tu retires ton argent (…) Et là, on (...)...

...

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Le collectif PME : une alsacienne en colère

Le collectif PME : une alsacienne en colère | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
Rencontre avec Patricia Koch qui vient de créer un collectif avec d'autres chefs d'entreprises en France pour dénoncer le manque d'accès aux crédits bancaires pour soutenir l'activité locale...

...

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Vous avez changé de banque? une étude "Move Your Money" à l'échelle internationale

Vous avez changé de banque? une étude "Move Your Money" à l'échelle internationale | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
Nous participons en effet à la campagne internationale "Move your money" qui entend recenser les problèmes que rencontrent les consommateurs pour changer de banque. Cette campagne est une initiative de Consumers ...
more...
No comment yet.
Rescooped by Raphael Souchier from Nouveaux paradigmes
Scoop.it!

Banco Palmas ou les richesses d'une favela - Cairn.info

Banco Palmas ou les richesses d'une favela - Cairn.info | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it

Quand la richesse vient de l'intérieur...

 -  CERAS.


Via Institut Palmas Europe, Christophe CESETTI
more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Martine Aubry réaffirme la volonté du PS de créer une banque ... - Le Monde

Martine Aubry réaffirme la volonté du PS de créer une banque ... - Le Monde | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
Martine Aubry réaffirme la volonté du PS de créer une banque ...Le MondeMartine Aubry, première secrétaire du PS, a assuré mardi que le Parti socialiste, en cas de victoire en 2012, mettrait en place une banque publique d'investissement permettant...
more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Une banque villageoise, solidaire et qui prête à taux zéro : rien d'impossible

Une banque villageoise, solidaire et qui prête à taux zéro : rien d'impossible | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
C'est une autre manière de reprendre le contrôle de son épargne.
Raphael Souchier's insight:

"L’économie par les citoyens et au service des citoyens."

more...
espacesolidarite974.fr's curator insight, October 28, 2013 3:17 PM

C'est une autre manière de reprendre le contrôle de son épargne.

Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Pour en finir avec la dictature des banquiers

Pour en finir avec la dictature des banquiers | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it

Non traduit en français, The Bankers' New Clothes de Anat Admati et Martin Hellwig débusque les croquemitaines de la propagande bancaire et plaide avec conviction pour une augmentation massive du capital des banques et leur éclatement en entités plus petites.


- Mediapart

Raphael Souchier's insight:
Conclusion des auteurs :

« Nous pouvons avoir un système financier qui travaille beaucoup mieux pour l’économie que le système actuel, sans rien devoir sacrifier. Mais ceci exige que les politiciens et les régulateurs se concentrent sur l’intérêt public et prennent les mesures nécessaires. L’ingrédient crucial – toujours manquant – est la volonté politique. »

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

La finance participative est dans la place

La finance participative est dans la place | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
La finance participative est dans la place...
more...
€-Futurum's curator insight, March 25, 6:35 AM

La solidarité au coeur de l'economie de demain

Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Londres prépare (aussi) sa banque publique pour les PME - Challenges.fr

Londres prépare (aussi) sa banque publique pour les PME - Challenges.fr | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
Londres prépare (aussi) sa banque publique pour les PMEChallenges.frLe gouvernement britannique va allouer 1,25 milliard d'euros à une nouvelle banque qui devra aider les PME à financer leurs projets.
more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

A Pâques, les Anglais changent de banque!

A Pâques, les Anglais changent de banque! | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
Move Your Money UK is a national campaign to spread the message that we can help to build a better banking system.

...

- Move Your Money UK · Bank On Something Better

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

UE, Régulation bancaire: la réforme "Basel 3" sera-t-elle vidée de sens sous la pression des banques?

Client - Je voudrais un prêt pour agrandir ma boutique..

Banquier - J’aimerais vous aider, mais on est officieusement en grève

Client - Comment ça en grève ??

Banquier - Le régulateur veut nous forcer à avoir plus de capital et à limiter nos investissements, et on n’est pas contents, donc on ne prête plus

Client - Et je fais quoi moi ?

Banquier - Tu dis à ta femme que c’est à cause de la crise

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Aux banques, citoyens !

Aux banques, citoyens ! | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
Les délires de la spéculation ont jeté le monde au bord du gouffre. Et si, au lieu d'encadrer les marchés, on se passait d'eux ?

- Terra eco

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

PME : ras-le-bol face aux banques

PME : ras-le-bol face aux banques | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it

Embûches multiples pour obtenir des prêts, rigidité face aux dépassements de découverts, escomptes non-renouvelés, bref une suite de « non » : ces PME alsaciennes expriment leur ras-le-bol face «à l’inertie»...

- Traces Ecrites | La lettre d'information et d'actualité économique de Bourgogne, Franche-Comté, Sud-Alsace

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Prêtez-vous les uns les autres

Prêtez-vous les uns les autres | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it

"Avons-nous vraiment besoin des banques ? Alors que celles-ci rechignent de plus en plus à prêter, Prêt d'union pose la question..."

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

Quand une banque drague la diaspora corse - Le Parisien

Quand une banque drague la diaspora corse - Le Parisien | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it

"Quand une banque drague la diaspora corse. Surtout, nous leur assurons que leur compte en banque et leur argent permettent de développer l'économie locale », ajoute Pierre Torre, directeur marketing..."

- Le Parisien

more...
No comment yet.
Scooped by Raphael Souchier
Scoop.it!

SOS PME en détresse : "Les banques sont en train de nous étrangler!"

SOS PME en détresse : "Les banques sont en train de nous étrangler!" | ECONOMIES LOCALES VIVANTES | Scoop.it
Avec la recapitalisation des banques rendue nécessaire par la crise de la dette, comme en 2008, le financement des petites entreprises est en plein marasme, y compris avec des carnets de commande plein… Sans parler des frais bancaires générés par...
more...
No comment yet.