Economie Responsable et Consommation Collaborative
87.7K views | +1 today
Follow
Economie Responsable et Consommation Collaborative
Economie Responsable, Economie Sociale et Solidaire, Innovation Sociale, Consommation Collaborative, Développement Durable, Energie et Environnement.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Livre : « produire et consommer dans les limites de la biosphère »

Livre : « produire et consommer dans les limites de la biosphère » | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

A partir du 20 août 2014, l’humanité vivra « à crédit » : elle aura utilisé son « budget » de ressources naturelles pour l’année 2014. Cet indicateur, développé depuis 1992 par le réseau Global Footprint permet de conceptualiser l’écart entre ce que la nature peut régénérer et ce qui est requis pour alimenter l’activité humaine.

La raréfaction des ressources est directement liée à l’érosion de la biodiversité, qui connait une période d’extinction massive, d’une rapidité inédite et sans précédent. Il ne fait plus de doute, comme le montrent les nombreuses études scientifiques sur ce sujet, que cette situation est principalement due aux activités humaines et industrielles. Or, les entreprises, les collectivités et l’économie en général, dépendent fortement de la nature et donc des ressources renouvelables et non renouvelables (eau, nourriture, bois, pétrole) qui servent leurs processus de fabrication. Dans le même temps, elles sont aussi tributaires du « bon » fonctionnement des écosystèmes et de leurs propriétés émergentes (pollinisation, cycles biogéochimiques, échanges gazeux, fertilité des sols). Le constat est donc aujourd’hui tout aussi brutal que préoccupant : l’économie dégrade la biodiversité dont elle dépend !



Aurélien BADET's insight:

http://www.victoires-editions.fr/ouvrage.asp?id=198

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Dossier DETOX - Les dessous toxiques de la mode : comment Greenpeace fait bouger les géants de la mode

Dossier DETOX - Les dessous toxiques de la mode : comment Greenpeace fait bouger les géants de la mode | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it
Au cours du mois d’avril 2012, les équipes de Greenpeace ont acheté des vêtements de 20 grandes marques du prêt-à-porter et les ont analysés. Les tests en laboratoire ont révélé que de nombreux vêtements contenaient des ethoxylates de nonylphénol. Cette substance toxique se dégrade en un composé encore plus dangereux, qui est aussi un perturbateur endocrinien.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Bangladesh: les multinationales face à leur responsabilité sociale

Bangladesh: les multinationales face à leur responsabilité sociale | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

Depuis plusieurs années, les entreprises étrangères ont tenté de trouver des solutions pour améliorer les conditions de travail sur place, sans toutefois empêcher de nouvelles catastrophes.

> Cet article a initialement été publié dans la Lettre professionnelle “Tendances de l’innovation sociétale” N°57 du 7 mai 2013.

 

C’est le pire drame industriel qu’ait connu le pays. Mercredi 24 avril, l’immeuble du Rana Plaza, en banlieue de Dacca au Bangladesh, s’est effondré, faisant au moins 1125 morts et des milliers de blessés, selon le dernier bilan. Un accident qui fait écho à l’incendie de l’usine Tazreen Fashion en novembre 2012 et à une multitude d’événements moins médiatiques: depuis 2005, au moins 700 ouvriers et ouvrières ont péri dans des incendies, des effondrements d’usines ou des explosions, d’après l’association Peuples solidaires (chiffres mars 2013).

more...
No comment yet.
Rescooped by Aurélien BADET from responsabilité sociétale
Scoop.it!

Quand le monde manquera de métaux - Retour à l'âge du fer ? - Basta !

Quand le monde manquera de métaux - Retour à l'âge du fer ? - Basta ! | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

500 Tours Eiffel : c’est ce que nos sociétés modernes consomment en métal chaque 24 heures. De la moindre puce électronique jusqu’aux gigantesques buildings, les métaux sont partout. Or certains sont en voie d’épuisement : les gisements de cuivre, de nickel ou de zinc n’ont plus que quelques décennies devant eux. Et si le recyclage se développe, la consommation s’emballe. Enquête sur une pénurie désormais annoncée.


Via Marie-Hélène Faure
more...
No comment yet.