Economie Responsa...
Follow
Find tag "Politique"
60.9K views | +34 today
Economie Responsable et Consommation Collaborative
Economie Responsable, Economie Sociale et Solidaire, Innovation Sociale, Consommation Collaborative, Développement Durable, Energie et Environnement.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Make It Work: ouvrir la boîte noire des négos sur le climat

Make It Work: ouvrir la boîte noire des négos sur le climat | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it
«Jouer» à négocier avant la COP21 à Paris en décembre, c’est le «Théâtre des négociations», événement organisé par le labo art et politique de Sciences Po Paris et le théâtre des Amandiers à Nanterre. En point d’orgue public ce week-end, films, performances et conférences. Makery a visité le chantier de l’arène où 200 étudiants négocieront âprement la question climatique.

En 1961, le célèbre architecte américain des dômes géodésiques Buckminster Fuller développa à l’université du sud Illinois le World Peace Game, simulation éducative pour penser la géopolitique dans le contexte de l’escalade de la Baie des cochons et la crise des missiles à Cuba. Conçu comme une alternative aux war games, le World Game fondé sur la projection de Fuller, proposa de sortir de la vision dominante de l’Etat-nation pour s’engager dans une vue plus holiste de la « totalité du monde ». Il l’organisa comme un jeu de rôle grandeur nature sous sa célèbre géode de l’Exposition universelle de Montréal en 1967. Le but du jeu était d’établir une paix et une équité entières, sans dommage écologique et par la coopération spontanée.
more...
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

EELV propose une expérimentation de revenu minimum d'existence

EELV propose une expérimentation de revenu minimum d'existence | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it
Conseil Régional de Rhône Alpes a rejeté une proposition du groupe des écologistes visant à financer une étude pour une expérimentation de revenu de base.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

« La pauvreté ne descend pas du ciel » Riccardo Petrella explique l’exclusion

« La pauvreté ne descend pas du ciel » Riccardo Petrella explique l’exclusion | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it
LaLibre.be, journal belge, nous livre l’opinion sans commentaire de Riccardo Petrella (Institut Européen de Recherche sur la Politique de lʼEau) sur l’appauvrissement de la société. Politologue et économiste italien, il est un acteur majeur dans la critique de la mondialisation notamment à travers son combat contre la privatisation de l’eau et la marchandisation des biens-communs. A 73 ans, il continue de s’exprimer sur la nécessité d’endiguer la pauvreté alors même qu’on constate son augmentation au sein même de l’Europe.

« L’appauvrissement est le produit de la société. Dès lors, pour l’éradiquer, il faut changer, à la racine, les règles, les institutions, les pratiques qui en sont à l’origine.
more...
Guy Lagaeysse's curator insight, January 5, 2:26 PM

Une réflexion pleine de bon sens !

Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Comment nos existences ont été industrialisées

Comment nos existences ont été industrialisées | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it
Le gouvernement de l’Europe, s’il n’existe pas en tant que tel, est pourtant une réalité. Nos existences sont de plus en plus modelées par des lois, règles, normes, issues des préconisation de la Commission européenne, validées par le Parlement européen, puis appliquées par les Parlements nationaux. Ce constat, en tant que tel, n’aurait rien de très inquiétant si les effets de ces changements étaient positifs. Nous pourrions imaginer des pays membres de l’UE dont les habitants seraient mieux soignés, mieux éduqués, mieux payés, avec de meilleurs services publics que cela ne l’était avant la mise place du traité de Maastricht.

Nous pourrions vivre dans une Europe plus joyeuse, pleine d’entrain, dynamique, avec un foisonnement d’initiatives, dont le rayonnement culturel serait important, bref, un vieux continent, qui, grâce à son marché unique, sa monnaie unique, ses institutions modernes, son modèle social, permettraient à ses population de « mieux vivre », c’est-à-dire, améliorer leur condition.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

De l’art de la planification

De l’art de la planification | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

Le gouvernement vient de démissionner et il ne sera resté que 147 jours aux affaires soit environ 5 mois. Une période bien maigre pour mettre en œuvre les ambitieuses réformes que la situation française, européenne et mondiale réclame. Le gouvernement précédent (Ayrault II), avait lui « tenu » 648 jours. Il faut remonter à celui de Lionel Jospin (1997-2002) pour trouver un semblant de longévité propre à des transformations d’envergure (1799 jours, soit près de 5 ans).

Non seulement nous vivons dans un pays où la droite et la gauche s’entre-déchirent, disqualifiant systématiquement la politique de leurs adversaires, mais nous voyons désormais les partis se déchirer, en leur propre sein.

Pourtant nous n’avons jamais autant eu besoin de consensus, de coopération sur les grands enjeux.

Je suis actuellement en tournage pour un documentaire que nous co-réalisons avec Mélanie Laurent et qui nous a déjà conduit dans sept pays. Nous pouvons raisonnablement dire que la situation y est profondément différente.



more...
No comment yet.
Rescooped by Aurélien BADET from Innovation sociale
Scoop.it!

L'Homme, le libéralisme et le bien commun

L'Homme, le libéralisme et le bien commun | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

" Ce livre fait le point sur l’équilibre entre les règles de l’économie et le bien commun à travers l’Histoire, des premières sociétés humaines à la crise actuelle. Je m’intéresse depuis très longtemps en dehors des projets scientifiques, à ce qui nous fait humain. J’ai étudié précédemment la relation à l’autre, l’amitié, l’amour, le rire, l’art, la science, le sens du beau et cette fois j’ai voulu me concentrer sur l’échange des biens. Ils ont commencé dans des temps très anciens par le partage, le troc, puis l’introduction de la monnaie, jusqu’à l’évolution de l’économie vers le libéralisme, avec une difficulté fondamentale : Comment la pensée libérale, qui définit l’homme comme étant égoïste et cupide, permet-elle de poursuivre le bien commun ? 


Via COMMON GOOD FORUM, Bernard BRUNET
more...
No comment yet.
Rescooped by Aurélien BADET from Innovation sociale
Scoop.it!

Pour un revenu minimum universel !

Pour un revenu minimum universel ! | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

L'idée d'accorder un revenu minimum, ou revenu de subsistance, à tous les membres de la société traverse toute la philosophie politique. Elle peut prendre des formes totalement différentes suivant qu'on le conçoit comme un «salaire» en échange de la participation à la vie commune (de Thomas More à Philippe Van Parijs aujourd'hui), comme une «compensation» permettant de rétablir l'égalité des opportunités (de Thomas Paine à John Rawls), ou comme un moyen de lutte directe contre la pauvreté (à la manière de Martin Luther King).


Via Bernard BRUNET
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Pepe Mujica n'est pas qu'un original

Pepe Mujica n'est pas qu'un original | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it
On a beaucoup glosé sur le président uruguayen, sa simplicité, ses discours qui semblent exotiques, son atypisme. Mais l'ancien guérillero devenu président est un véritable homme d'Etat, dont devraient s'inspirer les dirigeants latino-américains.
more...
Christian Allié's curator insight, April 14, 2014 9:18 AM

..........""""""""""""""""""""""..........

 

[ ... ]

 

...... 

Un des rares hommes d'Etat ...


Selon lui, "ils n'ont rien construit. Pour construire, il faut inventer une nouvelle mentalité politique, collective, voir à long terme, avec des idées, de la discipline, de la méthode. Ce n'est pas nouveau, ça a l'air vieux même. Mais sans intérêt collectif, il est difficile de changer." Le président uruguayen n'a pas l'arrogance qu'affichent certains transfuges de la gauche latino-américaine des années 1970 parvenus aujourd'hui au pouvoir.

Et force est de reconnaître que sous des gouvernements d'une gauche qui se révèle moderne et forme une coalition (Mujica a succédé à Tabaré Vázquez [au pouvoir de 2005 à 2009], qui devrait revenir à la présidence [l'élection présidentielle aura lieu en octobre 2014]), l'Uruguay, sans exaltation, ni mythe du salut, ni esprit vengeur, est un pays qui sort du lot sur notre continent.

Des faubourg de Montevideo, "Pepe" Mujica envoie un message : "Nous, Latino-Américains, devons avoir la sagesse de chercher à nous accorder pour peser, ensemble, dans le monde. Nous avons besoin du Brésil, mais le Brésil lui aussi a besoin de nous tous, car les défis se posent à l'échelle continentale." Si Mujica était davantage entendu au sein du Mercosur, peut-être le Brésil ne serait-il pas acculé dans une véritable impasse idéologique, coincé entre l'Argentine et le Venezuela. José Mujica est peut-être l'un des rares hommes d'Etat du paysage politique latino-américain.

Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Livre : "La pensée écologique. Une anthologie" de Dominique Bourg et Augustin Fragnière

Livre : "La pensée écologique. Une anthologie" de Dominique Bourg et Augustin Fragnière | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

À quel moment la conscience écologique, celle d’un tournant destructeur dans nos relations à la nature, apparaît-elle ? À la fin des années soixante, comme cela est généralement admis ? En réalité, dès le XIXe siècle. Cette anthologie retrace la généalogie de la conscience du caractère problématique de nos relations à la nature, avec des écrits forts et originaux, de culture européenne, américaine ou même japonaise, souvent méconnus. Il y est tout autant question d’amour de la nature, de sciences, de peurs et d’apocalypse que d’analyses diverses. Cette première saga environnementale débouche sur la formation progressive d’un courant de pensée original, la pensée écologique. Tout en s’appuyant sur le constat étayé scientifiquement de la dégradation du système qui nous fait vivre, cette pensée incite à la réorganisation du domaine du pensable et de la société. La pensée écologique n’est donc ni l’écologie scientifique, ni un mouvement social et politique protestataire. Elle s’est confrontée à de grandes questions, constituant ainsi au cours de son histoire un corpus aussi riche et cohérent que profond, dont cet ouvrage donne un aperçu.
Ce livre comporte une centaine d’extraits choisis de textes fondateurs de la pensée écologique et de nombreuses introductions thématiques et notices biographiques.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Premier pas vers une gouvernance contributive (1)

Premier pas vers une gouvernance contributive (1) | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

En développant une politique publique du numérique à Brest [1], l’intention première visait à réduire les inégalités, favoriser l’inclusion sociale et développer les usages.

Et puis petit à petit, nous avons appris « en marchant » de nouvelles pratiques, celle du faire avec qui laisse le temps aux uns et aux autres de s’approprier un projet à leur rythme, celle du donner à voir qui valorise les initiatives et ceux qui les portent, celle de l’attention aux initiatives qui encourage, celle de l’outillage qui met en capacité d’agir.

Ce sont les premiers pas d’une gouvernance contributive qui encourage l’implication des personnes, accompagne l’innovation sociale et met en réseau les acteur-cice-s, changeant la posture des élus et services qui deviennent animateurs plus que prescripteurs.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Plan cancer : silence sur les causes environnementales !

Plan cancer : silence sur les causes environnementales ! | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

Plein de bonnes intentions, le troisième Plan cancer (2014-2018) est d’une grande discrétion sur les causes environnementales de cette maladie qui tue tous les ans 150.000 personnes en France, pas plus qu’il ne met réellement l’accent sur la prévention.



more...
No comment yet.