Alain Madelin, ancien ministre et avocat notoire du libéralisme en France, anticipe une économie fondée sur la coopération et la créativité et où les richesses seront avant tout non-marchandes et immatérielles.

 

"J’ai fait un voyage dans le futur. Et j’ai de bonnes nouvelles à vous rapporter"

 

C’est sur cette note d’optimisme, accompagnée de la symphonie du Nouveau Monde de Dvoƙák que Alain Madelin, commençait le 22 novembre dernier une conférence intitulé “La Grande Mutation”, première d’une série de vingt conférences.