Economie Responsable et Consommation Collaborative
83.1K views | +19 today
Follow
Economie Responsable et Consommation Collaborative
Economie Responsable, Economie Sociale et Solidaire, Innovation Sociale, Consommation Collaborative, Développement Durable, Energie et Environnement.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Le gouvernement veut faire décoller le service civique

Le gouvernement veut faire décoller le service civique | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it
Cent millions d'euros de crédits sur trois ans vont être débloqués pour développer le service civique. Ce dispositif permet à des jeunes de 16 à 25 ans d'effectuer des missions d'intérêt général sur 6 à 12 mois, contre une indemnisation de 570 euros par mois. François Hollande a fixé un objectif de 100.000 jeunes par en service civique à la fin de son quinquennat.

C'est l'ex-patron de la CFDT, François Chérèque, qui est chargé du rapport que Najat Vallaud-Belkacem reçoit ce vendredi. Mais l'effort décidé par le gouvernement pour développer le service civique est déjà mesurable puisque la ministre de la Jeunesse a annoncé le montant qui lui sera alloué :  "Dans un contexte budgétaire contraint, nous allons dégager un effort
exceptionnel de 100 millions d'euros sur le budget triennal 2015-2017, pour accompagner la montée en charge du service civique
".



more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Philanthropie: 5 tendances à suivre en 2013

Petit tour des mutations, grands débats ou tendances qui vont se confirmer en 2013 dans le monde de la philanthropie, avec l’analyse de Virginie Seghers, spécialiste du secteur.

Que ce soit à travers le mécénat d’entreprise, les fondations de grands philanthropes ou la façon de donner, le secteur de la philanthropie se réinvente et trouve de nouvelles formes de générosité. Ainsi, loin de nous est l’image de la philanthropie décrivant une grande famille fortunée faisant des bonnes œuvres.

Avec l’aide avisée d’une spécialiste du secteur, Virginie Seghers (Maître de conférence à Science po et consultante pour les fondations et entreprises), nous avons sélectionné quelques grandes tendances ou débats à suivre de près en 2013.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Jusqu'à quel point les activités lucratives peuvent elles être considérées d'intérêt général ?

Jusqu'à quel point les activités lucratives peuvent elles être considérées d'intérêt général ? | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

Dans un article publié dans le numéro 464 de jurisassocitaions (septembre 2012) , Marie Lamy, conseillère technique à la CPCA, fait le constat de l'extension du domaine de l’intérêt général qui est à l’œuvre. Une affirmation qui pose une question centrale pour l'avenir associatif : "Jusqu’à quel point les activités lucratives peuvent elles être considérées d’intérêt général ? "

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

L’espoir philanthropique nous est permis

L’espoir philanthropique nous est permis | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

Un ouvrage complet, clair et précis, pour décrire les fondements, les enjeux et les perspectives d’une culture philanthropique à la française.

Poids historique de la religion, prégnance sociale et économique de l’Etat, fiscalité contraignante : en France, la philanthropie a longtemps été reléguée au rang de culture parallèle. Un chiffre, parmi tant d’autres : l’Hexagone ne compte que 3 000 fondations, quand elles sont 75 000 aux Etas-Unis. Force est pour autant de constater que la philanthropie trouve depuis une petite décennie des poches de résonance de plus en plus nombreuses. En neuf ans, les dons et le mécénat privés auraient ainsi progressé de 100%.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Livre : "De l'intérêt général à l'utilité sociale : La reconfiguration de l'action publique entre Etat, associations et participation citoyenne"

Livre : "De l'intérêt général à l'utilité sociale : La reconfiguration de l'action publique entre Etat, associations et participation citoyenne" | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

La notion d’utilité sociale a émergé sur la scène publique dans un contexte de délégation par l’Etat de certaines missions et services d’intérêt général. Si la notion a donné matière à polémiques, tant dans les débats sociopolitiques qu’académiques, deux grandes interprétations prédominent : d’une part, l’utilité sociale des activités associatives fonde leur légitimité vis-à-vis de leurs partenaires et de l’opinion publique, d’autre part, elle peut offrir aux acteurs associatifs l’opportunité de s’interroger sur le sens de leurs interventions en (re)définissant leurs propres valeurs et finalités. L’organisation d’une journée d’étude entièrement consacrée à cette thématique a été l’occasion de procéder à un état des lieux de la recherche, en réunissant des jeunes chercheurs d’horizons disciplinaires variés (sociologie, économie, sciences politiques, géographie et urbanisme). Les articles rassemblés dans cet ouvrage abordent les formes variées de reconfiguration de l’action publique sous des éclairages à la fois théoriques et empiriques. Mobilisée dans des champs d’activité aussi divers que la protection de l’environnement, les biotechnologies agricoles, la lutte contre le Sida, en passant par le commerce équitable et le secteur sportif, l’utilité sociale ne peut faire l’objet d’une définition univoque et consensuelle. Cette notion multidimensionnelle sert ainsi de prisme pour saisir les nouvelles caractéristiques de l’action publique caractérisées simultanément : par une co-construction des politiques publiques entre secteur associatif et pouvoirs publics, par l’élaboration de modes de régulation publique de l’action associative, par la transformation des modes d’engagement associatif sous l’effet d’une professionnalisation accrue et par une forte territorialisation des interventions menées au nom de l’utilité sociale. Au fil de l’ouvrage, un constat s’impose : l’enjeu apparaît moins dans la recherche d’une définition universelle que dans l’identification, toujours contextualisée, des finalités poursuivies par les différents protagonistes.

more...
No comment yet.