Economie Responsable et Consommation Collaborative
83.0K views | +15 today
Follow
Economie Responsable et Consommation Collaborative
Economie Responsable, Economie Sociale et Solidaire, Innovation Sociale, Consommation Collaborative, Développement Durable, Energie et Environnement.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Cette école française qui néglige les enfants pauvres

Cette école française qui néglige les enfants pauvres | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it
L'Unicef a étudié les inégalités entre les enfants des pays de l'OCDE dans différents domaines. A l'école, la France est en bas du classement.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Les femmes sont moins augmentées que les hommes, alors qu’elles demandent plus

Les femmes sont moins augmentées que les hommes, alors qu’elles demandent plus | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it
La dernière enquête de RegionsJob montre une constante dans le comportement des entreprises et des salariés : les femmes demandent plus d’augmentations de salaire que les hommes, et sont moins nombreuses à obtenir une hausse de leur rémunération.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Les inégalités se creusent dans le monde

Les inégalités se creusent dans le monde | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it
Les écarts de revenus et de richesses continuent de se creuser de par le monde. « Les inégalités dans les pays de l’OCDE n’ont jamais été aussi élevées depuis que nous les mesurons », a déclaré, jeudi 21 mai à Paris, le secrétaire général de l’Organisation de coopération et de développement économiques, Angel Gurria, en présentant le rapport In it together : Why Less Inequality Benefits Alls (« Tous concernés : pourquoi moins d’inégalité bénéficie à tous »). « Nous avons atteint un point critique », a-t-il ajouté.

Ce rapport montre que les écarts de revenus et de richesses se sont creusés depuis le milieu des années 1980 dans de nombreux pays, pendant les années fastes et pendant les crises. Le revenu des 10 % les plus riches est aujourd’hui 9,6 fois plus élevé que celui des 10 % les plus pauvres. Dans les années 1980, ce multiplicateur était de 7.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Michel Rocard alerte sur les dérives qui mènent au «suicide de l'humanité»

Michel Rocard alerte sur les dérives qui mènent au «suicide de l'humanité» | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it
Dans son livre «Suicide de l'Occident, suicide de l'humanité ?», Michel Rocard alerte sur les dérives qui affectent notre civilisation. L'ancien premier ministre socialiste propose quelques «traitements» et nous confie qu'il faut «repenser le temps de travail».

Michel Rocard tire la sonnette d'alarme. Dans son livre «Suicide de l'Occident, suicide de l'humanité?», publié aux éditions Flammarion, l'ancien premier ministre socialiste dresse un portrait très sombre de la période que nous traversons et met en garde contre les dérives qui menacent l'humanité. «Nous sommes actuellement face à une demi-douzaine de crises n'ayant rien à voir les unes avec les autres. La plus facile à définir c'est la crise écologique», confie Michel Rocard au Figaro.
more...
No comment yet.
Rescooped by Aurélien BADET from Innovation sociale
Scoop.it!

Travail et redistribution : une troisième voie ?

Travail et redistribution : une troisième voie ? | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

L’accroissement des inégalités dans nos sociétés industrialisées peut, en partie, être expliqué par la mutation du travail. Et, dans le même temps, les politiques publiques de redistribution montrent chaque jours leurs limites. N’y aurait-il pas une troisième voie à explorer ?




Via Economie écologique, La Métropole de Lyon- M3, Société Française de Prospective, Bernard BRUNET
more...
Philippe-Didier Gauthier's curator insight, February 6, 2015 2:47 AM

#DémarchePortfolio #BienCommun  #Citoyenneté  Voici un extrait de cet article passionnant : "En parallèle de l’émergence de ce digital labour qui chamboule l’existence du travail salarié traditionnel, l’automatisation continue de se développer rapidement, remettant pour le coup en question à long terme l’existence du travail, tout court. Ces tendances fragilisent toute une vision et une construction sociale du travail, et déséquilibrent sans doute le rapport du travail au capital."

A lire de suite...

Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Insatiable richesse : toujours plus pour ceux qui ont déjà tout

Les richesses dans le monde se concentrent de plus en plus aux mains d'une petite élite fortunée. Ces richissimes individus ont bâti et fait fructifier leur fortune grâce aux activités et aux intérêts perçus dans quelques secteurs économiques importants, notamment la finance, l'industrie pharmaceutique et les soins de santé.

Les entreprises opérant dans ces secteurs dépensent chaque année des millions de dollars en lobbying afin d'établir un environnement réglementaire qui protège et renforce leurs intérêts. Aux États-Unis, les activités de lobbying les plus prolifiques se concentrent sur les questions fiscales et budgétaires, autrement dit sur les ressources publiques qui devraient bénéficier au plus grand nombre, et non servir les intérêts de puissants groupes de pression.

Ce rapport présente la méthodologie ainsi que les sources de données d’Oxfam et offre des mises à jour sur les statistiques phares fréquemment citées telles que la statistique suivante de 2014 : « 85 milliardaires détiennent autant que la moitié de la population mondiale ».



Aurélien BADET's insight:

http://www.oxfam.org/sites/www.oxfam.org/files/file_attachments/ib-wealth-having-all-wanting-more-190115-fr.pdf

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Les revenus des plus riches sont dix fois plus élevés que ceux des plus pauvres

Les revenus des plus riches sont dix fois plus élevés que ceux des plus pauvres | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it
Jamais en 30 ans le fossé entre riches et pauvres n’a été aussi prononcé qu’actuellement dans les économies avancées. Aujourd’hui, dans les 34 pays membres de l’Organisation de Coopération et de Développement économiques (OCDE), le revenu des 10 % de la population les plus riches est 9,5 fois plus élevé que celui des 10 % les plus pauvres. Dans les années 1980, ce rapport était de 7 à 1, souligne, dans un document de travail rendu public mardi 9 décembre, l’économiste Federico Cingano - il travaille au sein de la direction de l’emploi de l’OCDE.
more...
la Fabrique Spinoza's curator insight, December 9, 2014 12:21 PM

 

Le document de Federico Cingano pour l'OCDE "Focus on Inequality and Growth" :

www.oecd.org/els/soc/Focus-Inequality-and-Growth-2014.pdf

Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

"Pour vivre", il faut au moins 1.490 euros par mois, selon les Français

"Pour vivre", il faut au moins 1.490 euros par mois, selon les Français | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

Les Français estiment qu'une personne seule a besoin au minimum de 1.490 euros par mois pour vivre, selon une enquête de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) publiée mercredi 5 février.

A la question "selon vous, pour vivre, quel est le montant dont doit disposer au minimum un individu par mois? ", les personnes interrogées par l'institut BVA répondent en moyenne 1.490 euros.



more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

La lutte contre les inégalités commence dans les crèches

La lutte contre les inégalités commence dans les crèches | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

A la suite de la note "L'enfance : un investissement d'avenir" publiée en octobre 2013, le rapport du groupe de travail de Terra Nova, présidé par Olivier Noblecourt, poursuit la réflexion sur les enjeux de l'investissement public au stade de la petite enfance.

Articulant études internationales et exemples de terrain, propositions concrètes et recul scientifique, ce rapport encourage le politique à agir dès cette période clé du développement de l'individu, où les inégalités sociales ont l'impact le plus lourd mais où l'action publique peut, justement, être la plus efficace et la plus pertinente.

A travers 10 recommandations, des pistes d'actions concrètes se dessinent pour les communes et intercommunalités, les conseils généraux, l'Etat ou encore la CNAF.