Economie Responsable et Consommation Collaborative
87.8K views | +20 today
Follow
Economie Responsable et Consommation Collaborative
Economie Responsable, Economie Sociale et Solidaire, Innovation Sociale, Consommation Collaborative, Développement Durable, Energie et Environnement.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Aurélien BADET from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

Amazonie: finie la déforestation au profit des plantations de soja!

Amazonie: finie la déforestation au profit des plantations de soja! | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it
Nous avons fait campagne pendant dix ans, et le résultat est enfin là ! Hier, les principaux négociants en soja, un groupe d’ONG dont Greenpeace et le gouvernement brésilien ont prolongé un accord qui met un terme à la déforestation à grande échelle au profit des plantations de soja dans l’Amazonie brésilienne.C’est une belle victoire !

C’est ainsi que le moratoire sur le soja - par définition, une mesure temporaire - rentre en vigueur jusqu’au moment où il ne sera plus nécessaire ! Ces dernières années, le moratoire a permis que le soja ne soit plus un facteur majeur de déforestation en Amazonie brésilienne mais pour pérenniser ce succès, il était urgent de trouver une solution à long terme.

Via Katell Rochard
more...
No comment yet.
Rescooped by Aurélien BADET from Ecolo-info
Scoop.it!

Greenpeace Lance Le Guetteur, un Guide pour Dénoncer les Pratiques Agricoles des Marques

Greenpeace Lance Le Guetteur, un Guide pour Dénoncer les Pratiques Agricoles des Marques | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

Greenpeace lançait, début février, Le Guetteur, une initiative pour alerter les consommateurs de la présence de certaines substances dans leurs assiettes.

Sous la forme d’un guide en version papier mais aussi via un site Internet, Le Guetteur analyse deux types de présence dans les produits de grande consommation : les OGM et les pesticides tueurs d’abeilles.

Pour l’association, l’objectif est d’inciter les grands groupes à développer l’agriculture biologique. Pour cela, elle s’attaque à leurs réputations en dévoilant au plus grand nombre leurs pratiques agricoles. L’ONG a d’ailleurs distribué le guide dans plusieurs lieux de grande consommation en France durant tout le mois de février.


Via Anne-Sophie
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Greenpeace provoque la mode de luxe en duel

Greenpeace provoque la mode de luxe en duel | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

On ne change pas une recette qui marche : après le prêt-à-porter de H&M ou Zara, Greenpeace poursuit son combat pour rendre la mode plus responsable et a choisi cette fois de défier 15 célèbres "maisons" de luxe. Au tour donc de Chanel, Dior, Prada et 12 autres griffes prestigieuses de devoir rendre des comptes sur les impacts de trois filières d'approvisionnement importantes : le cuir,  le papier d'emballage et la production textile. Car pour l'ONG environnementale, les top-models,  la haute couture,  les podiums et autres paillettes ne font que cacher l'envers du miroir : des forêts rasées, des fleuves et des lacs pollués, des espèces animales menacées, etc. 

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

La campagne Detox de Greenpeace fait de nouveaux adeptes

La campagne Detox de Greenpeace fait de nouveaux adeptes | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

Le combat contre les composants textiles chimiques continue ! Dans la lignée d’H&M qui s’est engagé à ne plus utiliser de composants perfluorés, Benetton et Victoria’s Secret ont annoncé leur décision de supprimer l’utilisation de produits chimiques dans leurs collections d’ici 2020. A l'origine, la campagne Detox de Greenpeace avait fait l’effet d’une bombe dans l’industrie textile, révélant l’usage de produits chimiques dangereux dans des vêtements qui se retrouvent sur notre peau, avec des effets parfois ravageurs (démangeaisons, allergies, brûlures, système hormonal déréglé, etc.). Bye-bye donc phtalates, composants perfluorés et autres substances aux noms barbares et à la réputation douteuse. Une mesure nécessaire pour les deux marques de prêts-à-porter et de lingerie, après que Greenpeace ait notamment décelé des taux de phtalates (un puissant perturbateur endocrinien) anormalement élevés sur des dessous… portés précisément sur des zones corporelles hautement concentrées en hormones. Pour enfoncer le clou, l’ONG avait même précisé que si ces vêtements avaient été des jouets, ils n’auraient pas passé les frontières de l’Union Européenne, qui se montre stricte avec les seuils de substances toxiques pour les jouets, accessoires et vêtements d’enfants. D’autres marques de prêt-à-porter se sont aussi engagées en décembre dernier, comme Zara, Mango, Esprit, Marks & Spencer ; et le japonais Uniqlo a rejoint en début d’année les rangs des 14 groupes textiles engagés. Levi’s a également cédé aux pressions et s’est engagé dans la campagne, après que Greenpeace ait retrouvé des traces des composants chimiques utilisés pour les jeans de la marque dans les eaux usées près des usines de fabrication en Chine et au Mexique… En revanche, d’autres marques font la sourde oreille, malgré le lancement de la campagne Detox depuis juillet 2011 : Calvin Klein, Gap ou G Star Raw ne se sentent pour l’instant pas concernés par ces préoccupations… qui intéressent tout de même de nombreux consommateurs, à en juger déjà les 200 000 personnes engagées dans la campagne qui ont fait réagir Levi’s par exemple.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Dossier DETOX - Les dessous toxiques de la mode : comment Greenpeace fait bouger les géants de la mode

Dossier DETOX - Les dessous toxiques de la mode : comment Greenpeace fait bouger les géants de la mode | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it
Au cours du mois d’avril 2012, les équipes de Greenpeace ont acheté des vêtements de 20 grandes marques du prêt-à-porter et les ont analysés. Les tests en laboratoire ont révélé que de nombreux vêtements contenaient des ethoxylates de nonylphénol. Cette substance toxique se dégrade en un composé encore plus dangereux, qui est aussi un perturbateur endocrinien.
more...
No comment yet.
Rescooped by Aurélien BADET from Nature to Share
Scoop.it!

En Inde, Greenpeace dérange et risque la fermeture imminente

En Inde, Greenpeace dérange et risque la fermeture imminente | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it


Le gouvernement indien a bloqué les comptes de l’organisation et interdit à des collaborateurs de quitter le pays. Mais Greenpeace ne se laisse pas réduire au silence et lutte contre cette forme d’oppression.


Il ne reste qu’un mois à Greenpeace Inde pour assurer sa survie… Depuis plusieurs mois, le gouvernement de « la plus grande démocratie du monde » prend de vastes mesures répressives contre les organisations de la société civile en général, et contre les associations de défense de l’environnement en particulier. Greenpeace Inde ne dispose plus que de 30 jours de trésorerie pour couvrir les salaires de son personnel et ses frais de fonctionnement.



Via Damoclès
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Apple affirme que ses data centers utilisent 100 % d'énergies renouvelables

Apple affirme que ses data centers utilisent 100 % d'énergies renouvelables | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it
Épinglé l'an dernier par un rapport de Greenpeace, Apple affirme que ses centres de traitement de données fonctionnent exclusivement avec des énergies renouvelables. La firme américaine indique qu'un parc de panneaux solaires a été déployé fin 2012 et qu'un autre sera en place fin 2013.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Vidéo : La transition énergétique vue par Greenpeace

Vidéo : La transition énergétique vue par Greenpeace | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

Avec le lancement du grand débat national sur la transition énergétique, Greenpeace invite les internautes à se questionner: « La transition énergétique, c’est quoi? ».


A travers ce webdocumentaire pédagogique, l’ONG dresse un état des lieux de l’offre énergétique actuelle, avant de s’intéresser aux solutions, qui façonneront le paysage énergétique de demain. En s’appuyant sur des éléments chiffrés, des archives et des interviews, Greenpeace poursuit un objectif: montrer qu’il est possible de sortir de notre dépendance aux énergies fossiles et nucléaires.

 

 

Aurélien BADET's insight:

http://liberons-energie.fr/webdoc

more...
No comment yet.