La vérité sur les emplois à domicile, services du quotidien | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

L’Assemblée nationale vient de voter la suppression du "forfait" qui permettait aux particuliers qui avaient recours à un emploi à domicile de cotiser sur une base forfaitaire indexée sur le SMIC.

Plus simplement, quand vous aviez une femme de ménage payée au delà du SMIC net, les cotisations sociales restaient calculées sur la base de SMIC. Un avantage qui, sans trop pénaliser le salarié, permettait de payer un salaire net plus avantageux que le SMIC, sans trop coûter au particulier employeur. Avec sa suppression, et malgré un ultime amendement à l’Assemblée nationale pour instaurer un abattement de charges sociales, c’est tout le secteur des services à la personne qui s’inquiète de son avenir en brandissant le risque du retour au travail dissimulé.