Economie Responsable et Consommation Collaborative
82.0K views | +40 today
Follow
Economie Responsable et Consommation Collaborative
Economie Responsable, Economie Sociale et Solidaire, Innovation Sociale, Consommation Collaborative, Développement Durable, Energie et Environnement.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Aurélien BADET from Mon Habitat Vert
Scoop.it!

Eco-logis : un autre monde en construction

Eco-logis : un autre monde en construction | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

Originaires de Haute-Normandie, ils ont pris la route à l’été 2014. Direction la Turquie. Leur projet ? Faire le tour des habitats alternatifs à travers le monde et témoigner, caméra à l’épaule, de la diversité des avenirs possibles. Soucieux de découvrir les savoirs-faire d’antan et de contribuer à leur promotion, Chloé Deleforge et Olivier Mitseno ont créé Eco- Logis et sont partis à la rencontre de ceux qui construisent un monde plus durable et solidaire.


Via Pascal Faucompré
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

OREE : Guide de l'Eco-conception de produits et de services

OREE : Guide de l'Eco-conception de produits et de services | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

Plateforme éco-conception des produits et services
La plateforme s’adresse en particulier aux PME qui souhaite mettre en place une démarche d’éco-conception.

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Sobriété fonctionnelle : la clé de l’écoconception des logiciels ?

Sobriété fonctionnelle : la clé de l’écoconception des logiciels ? | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

Plus je travaille sur des projets concrets d’écoconception de logiciel et plus il m’apparaît évident que le principal levier, pour réduire leurs impacts environnementaux, réside dans la sobriété fonctionnelle.

Pour une raison simple : tous les efforts pour coder parfaitement une fonctionnalité inutilisée ne servent à rien. Pire, c’est de l’énergie et du budget dépensés pour rien. Pourtant, certains de mes clients et tous mes (rares) concurrents dans ce domaine se concentrent sur l’efficience du code. Leur culture d’ingénieurs informaticien(ne)s les pousse à dépenser des fortunes pour optimiser des fonctionnalités inutilisées !

more...
Plateforme [avniR]'s curator insight, February 25, 2014 5:18 PM

"Le succès du concept d’innovation frugale / jugaad chez les décideurs contribuera peut être, dans les années à venir, à doter les projets d’un sponsor assez fort pour que la démarche de sobriété fonctionnelle puisse être mise en œuvre."

Plus d'info sur l'innovation frugale au Congrès Eco-technologies les 11 et 12 Juin 2014 à Lille

Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Le Trophée E.L.L.E.S. met à l'honneur la beauté et la mode éco-responsables

Le Trophée E.L.L.E.S. met à l'honneur la beauté et la mode éco-responsables | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it
Participez au Trophée E.L.L.E.S., remis lors du salon Biotyful au meilleur projet de mode et beauté éco-responsables.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Filières REP : "l’objectif d’incitation à l’écoconception est passé largement au second plan" 

Filières REP : "l’objectif d’incitation à l’écoconception est passé largement au second plan"  | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

Les sénatrices Evelyne Didier et Esther Sittler ont rendu le 13 novembre dernier un rapport d’information sur les filières REP (Responsabilité élargie du producteur) et l’écoconception. Leur étude très précise souligne que le fonctionnement des filières REP en France permet dans certains cas d’améliorer la captation des flux de déchets concernés mais n’incite pas encore suffisamment à la prévention des déchets, qui était pourtant l’un des objectifs affichés lors de leur création.
Le constat est associé à une vingtaine de recommandations ciblant notamment le fonctionnement des éco-organismes, l’utilisation des systèmes de modulations des contributions et l’organisation de certaines filières en particulier.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

La bouteille-brique d'Heineken, une idée des années 60 à recycler d'urgence ?

La bouteille-brique d'Heineken, une idée des années 60 à recycler d'urgence ? | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

Le magazine de l'innovation Fast Company remet à l'ordre du jour, dans un article récent publié sur son site Internet, une idée que le groupe Heineken avait lancé dans les années 60 - sans trop trop en avance sur son temps., Cette Heineken World Bottle (WOBO) avait été conçue par Alfred Heineken (alors PDG du groupe) et l'architecte hollandais John Habraken, après une visite aux Caraïbes durant laquelle Heineken avait été doublement frappé par l'amoncellement de bouteilles vides sur les plages et le manque de logements pour les plus démunis, lié au manque de matériaux de construction bon marché. Les bouteilles rectangulaires en question, une fois vides, pouvaient s'empiler horizontalement, comme des briques,  maintenues en place par une judicieuse imbrication entre les goulots et les fonds de bouteilles, mais aussi par une surface striée qui facilitait l'apposition de ciment. Heineken produisit 100 000 WOBOs pour un test (de quoi construire environ une centaine de petites maisons) mais le produit ne fut jamais commercialisé de manière régulière car les consommateurs des années 60 préféraient les bouteilles rondes...

 

more...
Thierry Curty's comment, June 3, 2013 5:02 AM
Oui, dans ces circonstances, je suis d'accord, mais alors il y a mieux, parce que le verre, c'est cher et c'est fragile et après quelques années on se retrouve avec une maison pleine de trous et instable : http://sco.lt/4kUdxh

- Antisismique
- Antiballes
- Bioclimatique
- Ne nécessitant pas de matériaux de construction
- Ne nécessitant aucune technologie de fabrication
- Rapide et facile
- Très bon marché à base de déchets courants et de matériaux locaux.
Aurélien BADET's comment, June 3, 2013 5:44 AM
Pas mal effectivement :-)
De toute façon, aucun n'habitat n'est sensé être éternel. Si cela coute 10 fois moins en matériaux et énergie, autant recommencer tous les 20 ans.
Thierry Curty's comment, June 3, 2013 6:07 AM
Evidemment, pris comme ça. Seulement voilà, les matériaux de construction, ça coûte pas cher. Pour 6000€ vous avez largement de quoi construire les murs de votre maison. Parpaings, sable, ciment et même les linteaux préfabriqués.

Un parpaing, ça vaut 0.80€ et il en faut 10/m2. Si on fait le calcul, il en faut pas des masses pour une maison standard de disons 12mx10mx3m=66m2 moins les ouvertures, disons 50m2 de façade soit 450€ de parpaings. 150€ de sable, 150€ de ciment, 150€ de linteaux...reste le béton de la dalle...

Donc, vous voyez, la part que vous économisez sur une maison grâce à ce genre de technique de construction est tout bonnement ridicule et ne fonctionne de toute manière qu'à la condition de faire vous-même évidemment. Sinon elle vous revient bien plus cher, parce que comme le travail est plus difficile, vous aurez plus d'heures de travail à payer.

Non, ce qui est cher, dans une maison, c'est la charpente, les fenêtres et les portes (et, éventuellement, l'isolation, qui n'est pas nécessaire dans le modèle que je vous ai montré), puis, évidemment, les équipements et les finitions.

En gros, de construire une maison en bouteilles s'adresse bel et bien aux conditions que vous citez plus haut, dans des pays où il n'est pas nécessaire d'avoir des fenêtres et avec un mode de vie chiche, une toiture en tôle ondulée.

...Et c'est là que le problème apparaît : est-ce qu'on est bien certain que de favoriser ce type de construction ne revient pas à favoriser les bidonvilles? Autrement dit, à perpétuer la misère? Ce genre de bâtisse relève plus du bricolage qu'autre chose, donc de la misère. Les Etats luttent contre ce genre de construction justement parce que non seulement elles ne tirent pas la population vers le haut, puisque ce ne sont dès lors pas de "vraies maisons", mais plutôt des "cabanes en bouteilles" mais, en plus, comme elles sont recyclées et construites gratuitement par ceux qui l'habiteront, elles ne contribuent pas à la création de richesse. Même en imaginant qu'on construise 10'000 maisons en bouteilles au Togo, par exemple, on n'augmenterait pas la richesse nationale d'un iota! Au mieux les pauvres invisibles avant parce que fondus dans la masse deviendraient visibles parce que vivants dans des taudis.

Pas évident donc...Les conséquences économiques et sociétales sont considérables.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Une mode respectueuse de l’environnement

Une mode respectueuse de l’environnement | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

L’industrie internationale de la mode est en pleine effervescence alors que la sixième édition de la semaine Eco-mode se tient à Vancouver ce mois-ci. Comme le nom du défilé le suggère, la mode entretient un véritable lien avec l’environnement, et ce dernier est susceptible d’attirer l’attention des concepteurs et des industriels du textiles du  monde entier, en particulier lorsque l’accent est mis sur l’innovation.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

En bref : Le guichet 2013 de l’éco-innovation ouvert en Aquitaine

En bref : Le guichet 2013 de l’éco-innovation ouvert en Aquitaine | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

Aquitaine lance son dispositif 2013 sur l’éco-innovation, destiné aux entreprises et  organisations, PME, laboratoires de recherche et centres techniques en tête.  La région cherche à récompenser les innovations sur les éco-activités, sur les produits éco-conçus ou encore sur les modes durables d’organisation et de production, en favorisant les projets collaboratifs. Un appel à manifestations d’intérêt est en cours, et trois vagues de sélections auront lieu durant l’année. Les porteurs de projets ont jusqu’au 1er octobre, au plus tard, pour se faire connaître.

Cinq grands domaines sont en tête des priorités régionales : l’énergie ; la construction et l’aménagement durables ; la prévention des pollutions et des nuisances ; la gestion des déchets et des émissions polluantes et les outils de mesure, d’évaluation environnementale ou d’aide à la décision.

Outre la région Aquitaine, le dispositif est appuyé par Oséo, l’agence régionale de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), l’Europe (via les fonds Feder), l’agence de l’eau Adour-Garonne et la Direccte Aquitaine (direction régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi).

 

 

more...
No comment yet.