Economie Responsable et Consommation Collaborative
87.6K views | +42 today
Follow
 
Scooped by Aurélien BADET
onto Economie Responsable et Consommation Collaborative
Scoop.it!

Audio : Ecouter l'atelier Consommation Collaborative

Audio : Ecouter l'atelier Consommation Collaborative | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

covoiturage, échange de maison, achat groupé...La consommation collaborative fait partie de l’économie du partage qui privilégie l’usage sur la propriété de l’objet. Les échanges entre particuliers ne sont pas nouveaux mais ce sont les capacités de mise en lien du web qui change la donne. Une première série de points communs entre ESS et consommation collaborative a été l’initiateur d’un débat autour des usages et de la place d’internet dans les organisations.

Des besoins en sensibilisation aux usages en s’appuyant sur les acteurs ESS (MPT, MJC...) ont été avancés comme pistes d’actions concrètes et opérationnelles.

Cet atelier a réuni plus d’une cinquantaine de personnes lors du Forum Circuits courts et de proximité Brest 30 novembre 2012.

more...
No comment yet.
Economie Responsable et Consommation Collaborative
Economie Responsable, Economie Sociale et Solidaire, Innovation Sociale, Consommation Collaborative, Développement Durable, Energie et Environnement.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Aurélien BADET from Innovation sociale
Scoop.it!

KRONOS : Monnaie temporelle

KRONOS : Monnaie temporelle | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it

Le projet KRONOS part d’une prise de conscience que le système financier qui gouverne nos sociétés aujourd’hui ne correspond plus aux réalités humaines et sociétales.


Via Bernard BRUNET
more...
Christophe CESETTI's curator insight, February 28, 7:41 AM

Les monnaies temps ICI

Philippe-Didier Gauthier's curator insight, February 28, 10:37 AM

#DémarchePortfolio  Khonos ouvre des perspectives nouvelles à une économie au service de la société et des Hommes,  et non l'inverse. Le portefeuille d'activité de chaque citoyen va s'ouvrir à l'infini, toujours au service au service du bien commun.

marc augier's curator insight, February 29, 6:43 AM

Vrai progrès ou dernière formae d'aliénation ?

Transformer le temps en monnaie, c'est aussi acheter la vie des gens.

Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Les signes que nous vivons déjà la dystopie décrite dans Wall-E

Les signes que nous vivons déjà la dystopie décrite dans Wall-E | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it
Il y a quelques jours, l’excellent magazine anglais du NewStatesman sortait un article intitulé « A list of ways our society is already like Pixar’s dystopia in WALL·E ». Cruellement pertinent, l’article reprenait une par une les caractéristiques de l’univers peu séduisant des humains tel qu’il est décrit dans l’Ĺ“uvre de Pixar. Entre publicité omniprésente, obésité morbide et pollution, les points communs avec nos sociétés sont nombreux. Petit tour d’horizon.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Matières premières : comment les traders suisses écoulent du carburant toxique en Afrique

Matières premières : comment les traders suisses écoulent du carburant toxique en Afrique | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it
Dans l’enquête intitulée « Diesel sale », l’ONG Public Eye (ex-Déclaration de Berne) dévoile les pratiques peu scrupuleuses de traders pétroliers suisses en Afrique. Quatre enquêteurs ont travaillé durant trois ans pour percer les mystères toxiques de l’essence et du diesel distribués sur le continent africain par les géants suisses du négoce de matières premières.

Les résultats de cette enquête publiée jeudi 15 septembre sont sans appel : les carburants écoulés en Afrique ont une teneur en soufre entre 200 et 1 000 fois plus élevée qu’en Europe, mettant gravement en péril la santé de populations exposées aux particules fines et à d’autres substances chimiques cancérigènes.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Les Français sont-ils méfiants, et cela les empêche-t-il de pratiquer la consommation collaborative ? Partie I, mesurer la confiance.

La France est réputée être une « société de défiance » (Algan, Cahuc ) où chacun se méfie des autres, des institutions, du marché. Pourtant les Français pratiquent comme les autres la consommation collaborative, où une bonne dose de confiance est souvent nécessaire : pourquoi accepter un inconnu chez soi ? Pourquoi monter dans la voiture d’un quidam quelconque ? Pourquoi acheter un vêtement d’occasion à l’origine inconnue ? Dans tous ces cas, il faut faire un peu confiance.
Le GIS Marsouin a lancé une enquête pour savoir ce qu’il en était de la défiance entre les Français, et de son impact éventuel sur leurs pratiques de consommation collaborative. Dans ce premier « Quatre pages », nous nous intéressons d’abord à la confiance, que nous mesurons par un jeu expérimental et par la réponse à une question, posée régulièrement dans les enquêtes des Nations Unies pour évaluer le degré de confiance dans l’ensemble des pays de l’organisation internationale. Dans un prochain « Quatre pages », nous étudierons le lien entre la confiance et la consommation collaborative.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Comment accélérer l’innovation ?

Nous avons déjà présenté Dirk Helbing : il est celui, qui, à Zurich, dirige le projet FuturICT qui cherche à simuler le monde. Dans un récent long post sur son blog, il ajoute plusieurs éléments au débat sur la stagnation de l’innovation, que nous avons mentionné à plusieurs reprises dans nos colonnes.Il rejoint donc tous ceux qui, à l’instar de Richard Jones ou Neal Stephenson pensent que les choses ne vont pas aussi vite qu’elles devraient, que la notion d’accélération de l’innovation qu’on nous sert souvent est un mythe.

Au contraire, précise-t-il, nous nous montrons incapables de résoudre des problèmes maintenant posés depuis plusieurs décennies. Ainsi, on connait l’existence du changement climatique depuis les années 60 et aucune innovation n’a pu le stopper. Helbing ne nie pas bien sûr l’existence de progrès technologiques énormes, comme dans le domaine de l’automatisation, mais justement, précise-t-il, cette robotisation à outrance risque de faire perdre des milliers d’emplois et favoriser une précarité grandissante. Il est donc nécessaire là aussi d’encourager l’innovation dans les domaines économico-sociaux pour intégrer cette brusque mutation technologique. Et là encore, nous sommes loin de répondre assez vite.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Comment un revenu de base sera testé en Finlande sur les chômeurs

Comment un revenu de base sera testé en Finlande sur les chômeurs | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it
La Finlande devrait lancer au 1er janvier 2017 un programme d'expérimentation du revenu de base, auprès de 2 000 personnes sans emploi. Une expérience qui montre toute l'ambiguïté politique de l'idée qui peut aboutir au meilleur comme au pire.

Que l’on se place à gauche ou à droite de l’échiquier politique, l’idée d’un « revenu universel de base » trouve généralement ses partisans, pour des raisons très différentes qui en font l’un des sujets politiques les plus passionnants du moment.
more...
No comment yet.
Scooped by Aurélien BADET
Scoop.it!

Pourquoi la France veut-elle maintenant enterrer le Tafta ?

Pourquoi la France veut-elle maintenant enterrer le Tafta ? | Economie Responsable et Consommation Collaborative | Scoop.it
Le demi-tour du gouvernement socialiste français sur l’accord Tafta est désormais achevé. Après avoir approuvé le lancement des négociations transatlantiques en 2013, après les avoir soutenues pendant plusieurs années envers et contre les oppositions qui montaient d’un peu partout dans la société civile et dans l’échiquier politique, François Hollande et son gouvernement ont planté mardi 30 août le dernier clou dans le cercueil de l’accord de libre-échange Europe/Etats-Unis.
more...
No comment yet.