Argent et Economi...
Follow
Find tag "usa"
91.6K views | +30 today
Argent et Economie "AutreMent"
Actualité Européenne, économie, budgets, impôts, industrie, coût de la vie et pouvoir d'achat
Your new post is loading...
Scooped by L'Info Autrement
Scoop.it!

Obama veut s'expliquer sur l'abaissement de la note des USA

Obama veut s'expliquer sur l'abaissement de la note des USA | Argent et Economie "AutreMent" | Scoop.it

Le président des Etats-Unis va faire une déclaration après la dégradation de la note de la dette américaine de AAA à AA+.

Barack Obama s'apprêtait, lundi 8 août à faire une déclaration au sujet de l'abaissement de la note de la dette américaine par l'agence de notation financière Standard and Poor's, ont annoncé des responsables américains...

more...
No comment yet.
Scooped by L'Info Autrement
Scoop.it!

La Chine, premier créancier des USA

La Chine, premier créancier des USA | Argent et Economie "AutreMent" | Scoop.it
na!dessinateur - communication par le dessin d'humour...
more...
No comment yet.
Scooped by L'Info Autrement
Scoop.it!

Note US : "Nous assistons à un véritable bouleversement de l'économie mondiale"

Note US : "Nous assistons à un véritable bouleversement de l'économie mondiale" | Argent et Economie "AutreMent" | Scoop.it

L'économiste Nicolas Bouzou analyse les conséquences de la dégradation de la note américaine. Interview par Laura Thouny. Quelles vont être les conséquences directes de l'abaissement de la note de la dette américaine ?

- On peut tout d'abord imaginer une hausse des taux d'intérêt sur la dette américaine, dès la semaine prochaine. Lorsque les investisseurs prêtent à l'Etat américain, ils prêtent contre un taux d'intérêt qui incorpore une prime de risque. Plus un prêt est risqué, plus le taux d'intérêt est élevé. Nous pouvons légitimement nous inquiéter de ce que cela se propage sur les dettes d'autres pays développés. A mon avis, cela devrait être le symptôme le plus rapide dès lundi...

more...
No comment yet.
Curated by L'Info Autrement
L'information "AutreMent" et sans concession