La direction d'Areva a convoqué en urgence un comité de groupe européen mercredi et jeudi prochains après la divulgation d'informations sur ses projets de suppressions d'emplois dans le combustible en Allemagne et en Belgique, a-t-on appris de source syndicale et auprès de la direction.

La direction du groupe nucléaire a convoqué une réunion les 26 et 27 octobre avec les représentants du personnel dont l'ordre du jour est la présentation des évolutions des activités de fabrication de combustible du groupe Areva Europe, a indiqué à l'AFP un délégué du personnel ayant requis l'anonymat.

On a reçu la convocation hier (mercredi, ndlr) soir, a indiqué cet élu syndical.

Interrogée par l'AFP, la direction a confirmé la tenue non prévue d'un comité de groupe européen.

Selon L'Expansion, le groupe nucléaire français compte supprimer 800 emplois en Allemagne et envisage de fermer une usine employant 150 personnes à Dessel en Belgique dans le cadre d'un plan drastique d'économies qu'il présentera en décembre...