TOKYO - Le ministre japonais de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie a exigé lundi que la compagnie d'électricité Tepco, gérante de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, dégage au moins 2.500 milliards de yens (24 milliards d'euros) pour indemniser les victimes.

L'Etat s'apprête à avancer des fonds à Tokyo Electric Power (Tepco) pour dédommager rapidement les personnes forcées de quitter leur domicile ou d'abandonner leur entreprise en raison de la contamination radioactive autour de la centrale du nord-est, saccagée par le séisme et le tsunami du 11 mars.

En échange, les autorités souhaitent que Tepco fasse le ménage dans ses activités et cède des biens pour pouvoir rembourser les sommes dues...