5 technologies à suivre pour l'immobilier en 2014 | Argent et Economie "AutreMent" | Scoop.it

Nous sommes bien arrivés à New York et la ville se porte plutôt bien. Toujours de grands buildings, des écrans gigantesques et des MacDonald’s ou des Starbucks à tous les coins de rue.

Je réfléchissais aux nouvelles technologies qu’on allait voir au Connect. Et je me suis dit que ce serait bien de compléter mon article sur les tendances de l’immobilier en 2014, par un listing des technologies à surveiller, de près ou de loin..

Les drones pour l’immobilier

On en parle déjà depuis un moment mais les drônes vont surement révolutionner la communication sur les bien immobilier. Que ce soit dans le neuf, dans l’ancien ou dans le commercial, les drones permette d’imaginer des nouvelles méthodes pour visualiser des biens.

Les photos aériennes deviennent largement accessibles.Des vidéos complètes de la maison ou du quartier vont pouvoir être faites avec une vraie qualité de prise de vue et une liberté totale dans les effets et les mouvements.En couplant le tout avec un outil de streaming live, certains pourraient même proposer de piloter ses propres drones pour découvrir des maisons, visiter des bureaux ou voir l’avancement des chantiers. On pourrait même imaginer des parcours programmés à même l’appareil, des caméras 360° sur les drones pour voir, sur tous les trajets, l’ensemble des recoins du bien concerné.

 

Réglementation de l’utilisation des drones pour l’immobilier

La limite reste la réglementation de chacun des pays. En France, l’utilisation d’un drone, surtout avec une caméra et soumis à autorisation et homologation de l’appareil. Il existe différents scénarios possibles. (plus d’informations ici).

Pour le Canada, il faut un certificat d’opérations aériennes spécialisées (COAS) : voir l’article à ce sujet

Du côté de la Suisse, on est beaucoup plus souples dans l’utilisation des drones de moins de 30 kg : voir les différents cas.

Enfin pour la Belgique, comme pour beaucoup d’autres pays, aucune réglementation n’a encore été mise en place… si ce n’est que vous ne pouvez pas faire décoller un drone de votre jardin.

 

La 3D pour l’immobilier

On l’avait vu avec Century21 qui proposait de visiter ses biens en 3 dimensions grâce à Imagine 21 ou avec les outils 3D tels que MyCloud3d.fr : les plans 2D/3D interactifs biens immobilier, ca parle aux professionnels comme au particulier. A défaut d’avoir une offre simple et efficace, qui permette à tout un chacun de mettre son bien en 3 dimensions,  on voit de plus en plus de services naître à travers le monde.

Toutefois, au train où vont les choses – le html 5 permet de faire de la 3D sans plugin, les services d’externalisation permettent d’avoir des biens mis en 3D pour une poignée d’euros ou de dollars, etc. – je ne serais pas surpris de voir un ou des services naître, ou s’améliorer, et inonder le marché, de sorte qu’il y ait d’ici quelques temps des biens immobiliers en 3D sur les sites leaders en quantité conséquente…

 

Imprimante 3D

Et cela m’amène forcément sur l’imprimante 3D, qui est considérée par certains comme la révolution industrielle de ces 10 prochaines années..

Quels impacts cela pourrait-il avoir sur le secteur de l’immobilier ?

La première chose qui vient à l’esprit, c’est bien sur des maquettes des biens immobiliers qui sont à la vente et à la location, avec tout ce que cela implique comme photos potentielles de coupe, de vue aérienne et de homme staging miniature de l’appartement. On est ensuite capables de prendre des photos pour donner l’impression que c’est à taille réel. En somme, il n’y a pas forcément de grands avantages par rapport à un plan 3D virtuel, si ce ‘est le coté réel et kinesthésique des choses…

Cependant, d’ici les quelques prochaines années, je suis sûr que des inventeurs vont nous surprendre concernant cette technologie !!

 

Accessoire de mode technologique et immobilier

Parmi les objets connectés, les plus utilisés seront à priori ceux que l’on peut porter comme des accessoires de mode tels que les lunettes ou les montres. En attendant que RayBan sorte une version des Google Glass que tout le monde s’arrachera ou que Rollex remixe la Samsung Galaxy Gear, cela nous laisse imaginer ce que l’on va pouvoir inventer pour proposer du service sur ces nouveaux outils.

.................................................................

(Cliquez sur l'article pour accéder à l'intégralité de l'article).

 

 


Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com), 694028