FESF: les vraies raisons du "nein" allemand à la France | Argent et Economie "AutreMent" | Scoop.it
L'Allemagne a justifié son refus d'accorder une licence bancaire au FESF en invoquant les traités. Mais il y a d'autres explications que cet argument juridique pour expliquer le veto d'Angela Merkel.

"Les traités ne le permettent pas". Pour expliquer son refus de la proposition française de transformer le Fonds européen de stabilité financière (FESF) en banque, autorisée à se refinancer auprès de la BCE, Berlin a invoqué l'argument juridique. C'est une raison qui se tient. Mais qui ne permet pas vraiment de comprendre les motivations profondes de ce veto...