Argent et Economie "AutreMent"
118.7K views | +5 today
Follow
Argent et Economie "AutreMent"
Actualite Europeenne, economie, budgets, impots, industrie, cout de la vie et pouvoir d'achat
Your new post is loading...
Scooped by L'Info Autrement
Scoop.it!

L'Accord européen du 26 octobre 2011 : un peu de temps de gagné avant les choix décisifs

L'Accord européen du 26 octobre 2011 : un peu de temps de gagné avant les choix décisifs | Argent et Economie "AutreMent" | Scoop.it

L’accord du 26 octobre n’a fait que retarder l’échéance et n’a rien résolu des problèmes de fond qui taraudent l’Union européenne : une monnaie sans Etat ; un Etat sans budget digne de ce nom ; une Union de plus en plus antidémocratique ; une Banque centrale accrochée à ses dogmes ; le refus de comprendre que les plans d’austérité à répétition surtout s’ils se généralisent à toute l’Europe ne peuvent que généraliser la récession ; des traités qui organisent la domination des marchés financiers ; le refus d’admettre que les dettes qui ont pour origine la baisse des impôts des riches et des sociétés ne sont pas plus légitimes que celles qui ont servi, après la crise de 2007-2008, à sauver les profits des banques et du patronat alors que le chômage de masse faisait des millions de nouvelles victimes en Europe ; le refus de comprendre que chercher à « rassurer les marchés » n’est ni souhaitable, ni réalisable et mène tout droit à la catastrophe...

more...
No comment yet.
Scooped by L'Info Autrement
Scoop.it!

UE : un accord aux forceps

UE : un accord aux forceps | Argent et Economie "AutreMent" | Scoop.it

Les marchés boursiers s'envolent à l'ouverture comme pour saluer l'accord que les 27 ont réussi à boucler jeudi matin dans la douleur. Ce plan anticrise est censé assurer sa survie au prix d'une une forte réduction de la dette de la Grèce, d'une recapitalisation des banques et de la contribution de pays émergents comme la Chine.

Nicolas Sarkozy, Angela Merkel et Christine Lagarde, la directrice générale du FMI, ont dû intervenir personnellement dans la nuit pour trouver un compromis avec les banques, alors que les discussions étaient enlisées. Les négociations ont été "très dures", aux dires de M. Papandréou. Finalement en échange de l'effort demandé au secteur bancaire (autour de 106 milliards d'euros), un accord a été trouvé pour recapitaliser les établissements qui en auraient besoin...

more...
No comment yet.
Scooped by L'Info Autrement
Scoop.it!

Accord européen : les marchés enthousiastes

Accord européen : les marchés enthousiastes | Argent et Economie "AutreMent" | Scoop.it
Les marchés saluent l’accord européen sur la restructuration de la dette grecque, l’accroissement des capacités du fonds de soutien à l’euro et la recapitalisation des banques européennes.

Toutes les places du vieux continent sont à la hausse, emmenées par les valeurs bancaires et les assurances.

Sur le marché obligataire, l‘écart de rendement entre la dette allemande et ses équivalents italien et espagnol se réduit.

L’euro est en forte hausse face au billet vert. Il a même franchi le seuil d’1,40 dollar...

more...
No comment yet.
Scooped by L'Info Autrement
Scoop.it!

Sarkozy juge que l'accord sur la Grèce est un succès français

BRUXELLES (Reuters) - Le nouveau plan pour la Grèce adopté jeudi représente un succès certain pour Nicolas Sarkozy même si la France a dû céder sur certains points importants à son grand partenaire allemand pour présenter un front commun à leurs partenaires.

Le président français a souligné le "caractère historique" des décisions prises, en déclarant espérer qu'elles permettraient de "pacifier les marchés" et de permettre à la Grèce, avec une dette publique divisée par deux, de retrouver "le chemin d'une croissance normale"...

more...
No comment yet.
Scooped by L'Info Autrement
Scoop.it!

Sarkozy: "un assez large accord" se dessine sur le renforcement du FESF

Sarkozy: "un assez large accord" se dessine sur le renforcement du FESF | Argent et Economie "AutreMent" | Scoop.it
Le président français Nicolas Sarkozy a affirmé dimanche qu'"un assez large accord" se dessinait sur le renforcement du Fonds européen de stabilité financière (FESF) censé endiguer la crise de la dette, objet de fortes divergences ces derniers jours entre Paris et Berlin.

S'exprimant en marge du premier des deux sommets des dirigeants européens consacrés à la crise de la dette à Bruxelles, il a souhaité qu'un "accord qui apaise la crise" soit trouvé mercredi lors de la deuxième réunion prévue pour trouver une réponse évitant la contagion à l'Italie et l'Espagne...

more...
No comment yet.
Curated by L'Info Autrement
L'information "AutreMent" est mort topics désactivés sans avertissements par scoopit alors byebye