Hausse de la CSG : entre consensus mou et versatilité | ECONOMIE ET POLITIQUE | Scoop.it
"Où est-il ? Où se cache-t-il ? Que ferai-je pour le trouver ? Où courir ? Où ne pas courir ? N'est-il point là ? N'est-il point ici ? Qui est-ce ? Arrête. Rends-moi mon argent, coquin...", s'affolait Harpagon dans L'Avare.


Le gouvernement aussi court après les deniers pour renflouer ses caisses. Augmenter la CSG fait partie de ses trésors encore cachés, sachant qu'une hausse d'un point rapporterait 11 milliards d'euros à l'Etat. Déterrer cette "cassette" lui a d'ailleurs été dûment soufflé par la Cour des comptes début juillet. L'institution de la rue Cambon a en effet jugé "difficilement évitable" une hausse de la TVA ou de la CSG pour remettre les finances publiques à flot.
Sauf que le gouvernement ne sait que faire de cette idée. Si bien que son indécision confine aujourd'hui à la schizophrénie.