ECONOMIE ET POLIT...
Follow
Find
1.9K views | +0 today
ECONOMIE ET POLITIQUE
Actualité économique et politique
Curated by Alpha Omega 24
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Alpha Omega 24
Scoop.it!

Les hausses de salaires en France seront plus faibles que prévu en 2013

Les hausses de salaires en France seront plus faibles que prévu en 2013 | ECONOMIE ET POLITIQUE | Scoop.it
Les entreprises françaises prévoient des augmentations de salaires de 2,6% en 2013, d'après une étude du cabinet Aon Hewitt publiée mardi. Soit 0,3 point de moins qu'envisagé l'été dernier.

 

Les entreprises françaises prévoient des augmentations de salaires, générales et individuelles, de 2,6% en 2013, en recul par rapport aux prévisions de l'été dernier (2,9%), révèle une enquête du cabinet Aon Hewitt publiée ce mardi.

Selon le cabinet, près de 2 entreprises sur 3 n'ont pas modifié leurs prévisions faites à l'été, mais 30% ont en revanche revu leurs budgets à la baisse et seules 6% les ont réévalués à la hausse.

Les enveloppes destinées aux augmentations générales sont en hausse par rapport aux projections de l'été (1,7% contre 1,4%), mais ne concerneront qu'une entreprise sur deux. Les budgets d'augmentations individuelles sont en revanche revus à la baisse (2,1% contre 2,6% prévus à l'été), précise le cabinet.

more...
No comment yet.
Scooped by Alpha Omega 24
Scoop.it!

Les promoteurs immobiliers craignent "une catastrophe industrielle et sociale"

Les promoteurs immobiliers craignent "une catastrophe industrielle et sociale" | ECONOMIE ET POLITIQUE | Scoop.it
Avec une chute vertigineuse de 28% ventes en 2012, la crise du marché immobilier affole les promoteurs. Ils attendent beaucoup du nouveau dispositif fiscal "Duflot" mis en route au début de l'année.

 

Les promoteurs immobiliers français, après une chute de 28% de leurs ventes en 2012, craignent que la crise se poursuive dans les années à venir comme au milieu de la dernière décennie du siècle dernier. "Le risque est grand de voir le secteur subir un véritable désastre industriel et social", a affirmé jeudi François Payelle, le président de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), lors d'une conférence de presse.

Les ventes de 2012, avec 73.700 unités, sont en recul de 28% sur un an et atteignent "leur plus bas niveau depuis 1996", a souligné le président de la FPI, qui évoque "de grosses inquiétudes de ne pas voir la courbe s'inverser" au cours des prochaines années. Après avoir atteint un record de 180.000 à la fin des années 70, les ventes avaient plongé à 62.280 en 1992 et à 62.882 en 1995 lors d'une crise financière mondiale en provenance d'Asie. Les raisons de l'atonie du marché sont, pour les promoteurs, toujours les mêmes: manque de mise à disposition du foncier public, malgré le vote d'une loi récente; une fiscalité qui décourage les propriétaires privés de vendre leurs terrains constructibles; des critères d'octroi de prêts immobiliers "durcis" par les banques et une envolée des prix, en raison d'une accumulation de nouvelles termes techniques, malgré une relative stagnation en 2012 (+0,9%).

more...
No comment yet.
Scooped by Alpha Omega 24
Scoop.it!

Europe / Eco : la balance commerciale de la zone euro excédentaire de 81,8 milliards d'euros en 2012

Europe / Eco : la balance commerciale de la zone euro excédentaire de 81,8 milliards d'euros en 2012 | ECONOMIE ET POLITIQUE | Scoop.it

La balance commerciale des biens de la zone euro a enregistré un excédent de 11,7 milliards d'euros en décembre 2012, portant le cumul annuel à 81,8 milliards d'euros, selon les données dévoilées par Eurostat à 11h00. Labalance commerciale était déficitaire de -15,7 milliards d'euros en 2011.

more...
No comment yet.
Scooped by Alpha Omega 24
Scoop.it!

Insee - Indicateur - Recul du PIB au quatrième trimestre 2012 (–0,3 %), croissance nulle sur l’ensemble de l’année

Insee - Indicateur - Recul du PIB au quatrième trimestre 2012 (–0,3 %), croissance nulle sur l’ensemble de l’année | ECONOMIE ET POLITIQUE | Scoop.it

Au quatrième trimestre 2012, le PIB en volume* se replie de 0,3 %, après +0,1 % au troisième trimestre. En moyenne annuelle, la croissance est nulle en 2012, après +1,7 % en 2011.

Les dépenses de consommation des ménages progressent légèrement en fin d’année (+0,2 % après +0,3 %). Leur croissance est toutefois compensée par le nouveau repli de la formation brute de capital fixe (FBCF) : –1,0 % après –0,5 %. Ainsi, la demande intérieure finale (hors stocks) a une contribution nulle à l’évolution du PIB (après +0,1 point). Les exportations se replient au quatrième trimestre (–0,6 % après +0,7 %) et la baisse des importations s'accentue (–0,8 % après –0,5 %). In fine, le solde du commerce extérieur contribue de nouveau positivement à la croissance : +0,1 point après +0,3 point. À l’inverse, les variations de stocks des entreprises continuent de peser négativement sur l’évolution du PIB au quatrième trimestre : –0,4 point, après –0,3 point le trimestre précédent.

La production totale se replie

La production totale de biens et services diminue au quatrième trimestre (–0,5 % après +0,3 %). La production de biens manufacturés se replie nettement (–2,3 % après +0,9 %) : à l’exception de la branche agroalimentaire, toutes les grandes branches contribuent à cette baisse, la plus forte depuis le premier trimestre 2009. Dans le même temps, la production de services marchands stagne (0,0 % après +0,3 %) et l’activité dans la construction recule (-0,8 % après 0,0%). En moyenne sur l’année, la production totale est atone : +0,1 %, après +1,9 % en 2011.

Le recul de l’investissement s’amplifie

La baisse de la FBCF totale s’accentue au quatrième trimestre (–1,0 % après –0,5 %), pesant sur l’évolution

  
more...
No comment yet.
Scooped by Alpha Omega 24
Scoop.it!

Insee - Indicateur - Hausse des créations d’entreprises en janvier 2013

Insee - Indicateur - Hausse des créations d’entreprises en janvier 2013 | ECONOMIE ET POLITIQUE | Scoop.it

-8,4 % en glissement annuel sur les trois derniers mois (T/T–4)

Le nombre cumulé de créations au cours des trois derniers mois est en baisse par rapport aux mêmes mois un an auparavant (–8,4 %).

Les secteurs qui contribuent1 le plus à cette baisse sont le soutien aux entreprises et le commerce.

-1,1 % sur les 12 derniers mois

Le nombre de créations au cours des 12 derniers mois recule légèrement par rapport aux 12 mois précédents (–1,1 %).

Plus d’une création sur deux est une demande de création d’auto-entreprise

Sur le premier mois de l’année 2013, on enregistre, en données brutes, 26 293 demandes de création d’auto-entreprises. Ces demandes représentent un peu plus de la moitié des créations.

more...
No comment yet.
Scooped by Alpha Omega 24
Scoop.it!

Le gouvernement reconnaît que l'objectif d'un déficit de 3% est inatteignable

Le gouvernement reconnaît que l'objectif d'un déficit de 3% est inatteignable | ECONOMIE ET POLITIQUE | Scoop.it

La Cour des comptes a ouvert une brèche, le gouvernement s'y engouffre. Pierre Moscovici, interrogé ce mercredi 13 février à la sortie du Conseil des ministres sur les prévisions économiques pour 2013, a ouvert la voie à une possible révision du chiffre de croissance (0,8%) mais aussi pour la première fois de l'objectif de réduction du déficit public à 3% du PIB. "Nous pourrons le cas échéant si c'est nécessaire réévaluer, réexaminer, ces différents objectifs", aussi bien en ce qui concerne la croissance que la réduction du déficit public, a affirmé le ministre de l'Economie, juste après avoir assuré que ces objectifs étaient pour l'instant "maintenus". "Nous savons qu'il sont difficiles c'est l'évidence", a-t-il ajouté.

more...
No comment yet.
Scooped by Alpha Omega 24
Scoop.it!

Europe / Eco : l'Europe dépend de l'extérieur pour plus de la moitié de ses besoins énergétiques

Europe / Eco : l'Europe dépend de l'extérieur pour plus de la moitié de ses besoins énergétiques | ECONOMIE ET POLITIQUE | Scoop.it

La consommation énergétique de l'Union européenne a subi le contrecoup de la crise. Entre 2008 et 2011, elle a ainsi reculé de 5,7%, selon une enquête d'Eurostat parue ce matin. La consommation intérieure brute d'énergie a d'abord reculé en 2009, pour rebondir en 2010 et rechuter en 2011, pour atteindre 1.700 millions de tonnes équivalent pétrole. Le taux de dépendance énergétique des 27, qui compare les importations nettes à laconsommation brute, ressortait en moyenne à 53,8%.

Le pays européen le moins dépendant de l'extérieur est le Danemark avec un ratio de -8,5%. Il est le seul pays de l'Union à être exportateur net. La Roumanie (dépendance énergétique de 21,3%) et la République Tchèque (28,6%) suivent. Parmi les grandes économies de la région, le taux de dépendance de l'Allemagne est de 61,1%, celui du Royaume-Uni de 36%, celui de la France de 48,9%, celui de l'Italie de 81,3% et celui de l'Espagne de 76,4%. Malte présente la particularité d'afficher un taux de dépendance de 100,6%, ce qui s'explique par le stockage de produits énergétiques non-utilisés lors de l'année d'importation.

more...
No comment yet.
Scooped by Alpha Omega 24
Scoop.it!

Emplois d'avenir : un démarrage lent... mais bien ciblé - Localtis.info un service Caisse des Dépôts

Emplois d'avenir : un démarrage lent... mais bien ciblé - Localtis.info un service Caisse des Dépôts | ECONOMIE ET POLITIQUE | Scoop.it

Près de 5.000 emplois d'avenir ont été signés depuis la loi du 9 octobre 2012. L'objectif de 100.000 d'ici la fin de l'année 2013 est encore loin mais la mise en oeuvre s'organise. Les collectivités locales devraient monter en charge sur le dispositif. Que ce soit par des recrutements dans leurs propres services ou, pour les départements et régions, en finançant les formations nécessaires à l'accueil des jeunes au sein, notamment, des associations.

Au total, près de 5.000 emplois d'avenir ont été signés depuis leur création dans le cadre de la loi du 9 octobre 2012. L'objectif du gouvernement est d'atteindre 100.000 emplois de ce type d'ici 2013 et 150.000 fin 2014. On est donc encore bien loin du compte, avec un démarrage assez lent du dispositif, mais le ministère du Travail veut y croire. Son cabinet assure ainsi que l'Etat signe en ce moment des conventions avec les collectivités, réseaux, associations et autres établissements publics et que les engagements portent sur plus de 40.000 recrutements. "L'objectif de 100.000 emplois d'avenir à fin 2013 devrait être atteint", assure le cabinet, précisant toutefois, par prudence, que "l'objectif du dispositif est avant tout qualitatif : l'insertion durable des jeunes les plus éloignés de l'emploi". Le ministre en personne, Michel Sapin (ici en photo venu signer des emplois d'avenir dans la Nièvre et échanger avec les jeunes concernés), appelait le 7 février les associations et les collectivités à "faire un effort".
S'exprimant le 29 janvier lors d'un colloque sur les métiers et emplois d'avenir dans l'économie sociale et solidaire (ESS), Benoît Hamon, le ministre délégué en charge de l'ESS, avait pour sa part évoqué ce démarrage lent en esquissant un parallèle avec les emplois jeunes. "Nous sommes presque exactement, à l'emploi près, au rythme de progression des emplois jeunes. Il faut du temps, ce n'est pas un programme facile car il pose des exigences pour les jeunes et pour les employeurs, et c'est en plus un programme qui cible les jeunes peu ou pas qualifiés", avait-il insisté, assurant que dans le secteur de l'ESS, un potentiel de 50.000 emplois d'avenir était là. De son côté, le Conseil national des missions locales (CNML) explique ce retard par le travail nécessaire à faire entre le moment où l'offre paraît et le moment où le jeune est prêt à occuper l'emploi, avec une phase de formalisation à réaliser.
En revanche, concernant la cible visée - les jeunes peu ou pas qualifiés -, le dispositif semble remplir ses objectifs. Sur les 2.500 premiers emplois d'avenir, qui ont fait l'objet d'une analyse au ministère du Travail, plus de 90% concernent des jeunes peu ou pas diplômés, très majoritairement inscrits à Pôle emploi (83%). 45% de ces emplois d'avenir ont été conclus avec des jeunes ayant un niveau inférieur au CAP/BEP et 35% avec des jeunes de niveau CAP/BEP. En outre, 59% des jeunes étaient sans emploi depuis plus de six mois.

 
more...
No comment yet.
Scooped by Alpha Omega 24
Scoop.it!

France / Eco : la PBI met en place son arsenal pour l'innovation

France / Eco : la PBI met en place son arsenal pour l'innovation | ECONOMIE ET POLITIQUE | Scoop.it

La Banque Publique d'Investissement a commencé à déployer ses outils de soutien économique aux PME françaises. Le "Prêt Pour l'Innovation", ou "PPI", permettra d'avancer 30.000 à 1.500.000 euros sur 7 ans aux entreprises innovantes, avec un remboursement à compter de la troisième année. "Le Prêt Pour l'Innovation aidera les entreprises à franchir la "vallée de la mort", en permettant de financer le passage d'un projet de recherche et développement à uneproduction industrielle régulière", selon les termes employés par Bercy.

Par ailleurs, la BPI a mis en place son dispositif destiné à préfinancer le crédit d'impôt recherche. Cette mesure "va permettre aux PME de disposer d'un apport de trésorerie pour couvrir leurs dépenses de recherche & développement dès l'année au cours de laquelle elles les engagent", a précisé le ministère des finances. La BPI va garantir les banques qui préfinanceront ce crédit d'impôt, et pourra elle-même octroyer ce préfinancement au-delà d'un certain taux.

more...
No comment yet.
Scooped by Alpha Omega 24
Scoop.it!

Economie : les indicateurs avancés français restent médiocres, selon l'OCDE

Economie : les indicateurs avancés français restent médiocres, selon l'OCDE | ECONOMIE ET POLITIQUE | Scoop.it

Les indicateurs composites avancés de décembre de l'OCDE "montrent des divergences de croissance des perspectives économiques des principales économies", a indiqué à la mi-journée l'organisation basée à Paris. Ainsi des signaux de croissance économique soutenus proviennent des Etats-Unis et du Royaume-Uni, même si la tendance outre-Manche semble moins dynamique que lors du mois précédent. Au Japon et au Brésil, des signes d'une reprise de croissance émergent, mais les signes sont moins évidents dans la zone euro. Ainsi en Italie et en Allemagne les indicateurs composites avancés signalent une stabilisation des perspectives de croissance, mais ceux-ci restent faibles pour la France.

"En Chine et en Inde, les indicateurs composites avancés signalent une croissance en dessous de leur tendance de long-terme comparés aux signaux plus positifs du mois dernier. Au Canada et en Fédération de Russie, les indicateurs composites avancés continuent de montrer une croissancesous la tendance de long-terme", ajoute l'OCDE.

En France, les indicateurs avancés sont passés de 99,4 en novembre à 99,3 en décembre, selon l'OCDE, si bien que l'hexagone fait partie, avec le Canada, la Chine et la Russie, des quatre nations de l'OCDE à afficher une contraction de l'indice.

more...
No comment yet.
Scooped by Alpha Omega 24
Scoop.it!

Insee - Indicateur - En décembre 2012, la production manufacturière est quasi stable (+0,1 %)

Insee - Indicateur - En décembre 2012, la production manufacturière est quasi stable (+0,1 %) | ECONOMIE ET POLITIQUE | Scoop.it

Au mois de décembre 2012, la production de l’industrie manufacturière en volume se maintient par rapport à novembre (+0,1 %, après +0,1 % en novembre).

La production de l’ensemble de l’industrie est également stable (-0,1 %).

La production manufacturière recule au dernier trimestre (-2,5 %) …

La production du quatrième trimestre 2012 baisse fortement dans l’industrie manufacturière (-2,5 %) ainsi que dans l’ensemble de l’industrie (-1,8 %).

Sur ce dernier trimestre, la production baisse nettement dans les autres produits industriels (-2,6 %) et plus encore dans les matériels de transport (-5,5 %). Elle baisse également dans les équipements électriques, électroniques, informatiques, machines (-2,3 %). La production baisse très fortement dans le raffinage (-9,1 %). En revanche, elle augmente légèrement dans les industries agricoles et alimentaires(+0,8 %).

… et est inférieure au niveau atteint l’année précédente (-3,9 %)

La production manufacturière se replie au quatrième trimestre 2012 par rapport au dernier trimestre de l’année 2011 (-3,9 %).

Sur cette période, la production baisse dans les autres produits industriels (-3,9 %), ainsi que dans les matériels de transport (-8,6 %) et dans les équipements électriques, électroniques, informatiques, machines (-2,9 %). Elle baisse fortement dans le raffinage (-18,0 %).

more...
No comment yet.
Scooped by Alpha Omega 24
Scoop.it!

Le plan du gouvernement pour orienter l'assurance-vie vers l'immobilier

Le plan du gouvernement pour orienter l'assurance-vie vers l'immobilier | ECONOMIE ET POLITIQUE | Scoop.it
Le gouvernement souhaite encourager l'utilisation des sommes qui sont déposées sur ce produit très prisé par les Français dans l'immobilier. La perspective d'être mis à contribution n'enchante guère les assureurs.

 

Le gouvernement, qui recevra dans les prochaines semaines un rapport sur l'épargne longue, répète à l'envi qu'il n'a pas l'intention de toucher au régime avantageux de l'assurance-vie mais souhaite encourager l'utilisation des sommes qui y sont déposées dans l'immobilier. En préservant ce produit très prisé par les Français et en favorisant la construction de logements, avec un objectif affiché à 500.000 par an dont 150.000 logements sociaux, l'exécutif cherche à concilier deux promesses de campagne de François Hollande.

 

Mais la perspective d'être mis à contribution n'enchante guère les assureurs, qui mettent en avant le fait qu'ils ont été privés d'une partie de l'épargne des Français en 2012 en raison des relèvements du plafond du Livret A et du Livret de développement durable (LDD). Le chef de l'Etat avait lui-même donné le ton la semaine passée, lors d'un déplacement dans le Val-d'Oise, en déclarant qu'il fallait "faire appel aux investisseurs institutionnels, tout ce qui est assurance-vie, pour qu'il y ait une meilleure orientation de l'épargne pour faire de l'immobilier".

 

La France souffre d'une pénurie de logements neufs, avec quelque 300.000 mises en chantier en 2012, soit un déficit de 200.000 par rapport au niveau que vise le gouvernement. Le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, avait précisé mercredi viser "quelques dizaines de milliards d'euros", alors que l'encours de l'assurance-vie avoisine les 1.400 milliards, à l'occasion des Rencontres parlementaires de l'épargne.

 

Ce faisant, le président et le ministre semblent déjà tracer quelques lignes qui pourraient figurer dans le rapport que préparent les députés socialistes Karine Berger et Dominique Lefebvre sur l'épargne longue. Ce document devrait être remis à Jérôme Cahuzac et Pierre Moscovici, ministre de l'Economie, fin février ou début mars, selon Karine Berger. Interrogée par l'AFP, la députée des Hautes-Alpes a aussi expliqué qu'il fallait "faire en sorte que le ciblage de l'épargne des Français aille le plus possible vers le financement des entreprises et des PME".

 
more...
No comment yet.
Scooped by Alpha Omega 24
Scoop.it!

Crédits : les Français peu nombreux à vouloir s'endetter

Crédits : les Français peu nombreux à vouloir s'endetter | ECONOMIE ET POLITIQUE | Scoop.it

(Boursier.com) -- Malgré des taux historiquement bas, les ménages sont peu tentés par le crédit... L'année 2012 a déjà été marquée par une baisse des souscriptions, comme l'ont montré de récentes statistiques. Et 2013 semble s'engager sur les mêmes bases. Selon l'Observatoire des crédits aux ménages, seuls 4,1% des foyers envisagent de souscrire un prêt immobilier durant le semestre en en cours. La proportion tombe même à 3,5% pour les crédits à la consommation. Des données similaires à celles de l'an passé mais bien inférieures aux moyennes constatées depuis le début des années 2000.

more...
No comment yet.
Scooped by Alpha Omega 24
Scoop.it!

Dividendes : tout savoir sur les niveaux de prélèvements en 2013 !

Dividendes : tout savoir sur les niveaux de prélèvements en 2013 ! | ECONOMIE ET POLITIQUE | Scoop.it

(Boursier.com) -- Depuis début janvier, le prélèvement forfaitaire de 21% sur les dividendes n'existe plus... Du moins c'est son caractère libératoire qui a disparu ! Les bénéficiaires de dividendes vont en effet continuer de le payer mais il aura désormais simplement valeur d'acompte, l'imposition des dividendes se faisant désormais au barème.

Mécanisme

Avec ce passage au barème, la fiscalité n'est plus forfaitaire, mais dépend de la tranche d'imposition du contribuable. Un ménage imposé au taux marginal de 30% paiera par exemple un impôt de 30% sur ses dividendes, ainsi que 15,5% de prélèvements sociaux. Ainsi, l'acompte de 21% réglé en année 'n', viendra se déduire de l'impôt au barème dû en année 'n+1'. Il est à noter que les ménages disposant de moins de 50.000 euros pour les célibataires et de moins de 75.000 euros pour les couples sont exonérés d'acompte.

Le cadre fiscal prévoit par ailleurs une déduction partielle de la CSG, à hauteur de 5,1%. Enfin, si l'abattement de 1.525 euros (ou 3.050 euros selon les cas) a disparu, celui de 40% reste d'actualité.

more...
No comment yet.
Scooped by Alpha Omega 24
Scoop.it!

Croissance zéro: comment se classe la France en Europe?

Croissance zéro: comment se classe la France en Europe? | ECONOMIE ET POLITIQUE | Scoop.it
C'est désormais officiel, l'économie française a stagné en 2012. C'est mieux que la moyenne de la zone euro qui s'est enfoncée dans la récession. Mais moins bien que quelques pays qui ont réussi à tirer leur épingle du jeu. Petit tour d'Europe.

 

Croissance zéro une spécificité française, écrivions-nous dès le mois d'octobre. L'analyse s'est révélée prémonitoire. La France aenregistré une croissance nulle en 2012, une performance rare dans le monde. C'est nettement moins bien qu'en 2011 où la croissance annuelle avait été de 1,7%. Cela dit, ce coup de frein n'a rien d'exceptionnel en Europe. Il est même plus accentué dans la plupart des pays voisins. La zone euro s'est ainsi enfoncée dans la récession avec un recul du PIB de 0,5% l'année dernière, selon les calculs de la banque Natixis. Le repli atteint même 0,6% sur le seul quatrième trimestre, deux fois plus que dans l'Hexagone. Et les prévisionnistes de la BCE ne voit pas l'activité repartir plus vite qu'en France puisqu'ils prévoient une croissance zéro en zone euro en 2013. Petit tour d'Europe de la croissance.

more...
No comment yet.
Scooped by Alpha Omega 24
Scoop.it!

Epargne : qu'avez-vous fait de votre argent ?

Epargne : qu'avez-vous fait de votre argent ? | ECONOMIE ET POLITIQUE | Scoop.it
(Boursier.com) -- Vers quels supports les Français ont-ils orienté leurs économies en 2012 ? Aucun recensement d'ensemble n'a pour l'instant été établi. Mais afin de répondre à cette question, Boursier.com a compilé des statistiques issues de plusieurs sources (Banque de France, FFSA). Le résultat donne un premier aperçu des produits financiers plébiscités... ou boudés par les ménages.
more...
No comment yet.
Scooped by Alpha Omega 24
Scoop.it!

Insee - Indicateur - Poursuite de la baisse de l’emploi au quatrième trimestre 2012 (estimation flash)

Au quatrième trimestre 2012, l’emploi dans les secteurs marchands non agricoles continue son repli (-28 100 emplois, soit -0,2 %, après -41 700 emplois au troisième trimestre). L’emploi du tertiaire dans son ensemble, celui de l’industrie et celui de la construction baissent au quatrième trimestre (respectivement -0,1 %, -0,4 % et -0,3 %). Hors intérim, l’emploi marchand diminue également ce trimestre (-14 300 postes, soit -0,1 %).

Les pertes d’emplois intérimaires se poursuivent au quatrième trimestre 2012

L’emploi intérimaire diminue toujours, moins fortement cependant ce trimestre qu’au troisième trimestre (-13 800 postes, soit -2,7 % contre -31 300 postes). Depuis un an, l’intérim a perdu 65 600 postes, soit 11,5 % de ses effectifs.

more...
No comment yet.
Scooped by Alpha Omega 24
Scoop.it!

Les départements sont trop dépendants du marché de l’immobilier

Les départements sont trop dépendants du marché de l’immobilier | ECONOMIE ET POLITIQUE | Scoop.it

Les recettes fiscales des départements dépendent trop des droits de mutation à titre onéreux et donc du dynamisme du marché immobilier.

 

Dans son rapport annuel de 2013,  présenté avant-hier mardi 12 février 2013, la Cour des comptes s’attarde longuement sur la santé financière des collectivités locales (communes, groupements de commune, départements et régions) et pointe notamment le déséquilibre des recettes fiscales à l’échelon départemental. Les départements sont, d’après le rapport, trop dépendants des recettes liées aux droits de mutation à titre onéreux (DMTO) et cela pourrait leur coûter cher, ou du moins aggraver sensiblement leur situation financière.

20% des recettes fiscales proviennent des droits de mutation

La Cour des comptes note qu’en 2010 et 2011, les DMTO s’élevaient respectivement à 7 et 8,51 milliards d’euros sur des recettes fiscales totales estimées à 38,75 et 41,06 milliards d’euros (hors départements Outre-mer). Les DMTO représentaient ainsi respectivement 18,1 et 20,7% des recettes fiscales des collectivités. Or, les recettes liées aux DMTO sont variables et trop imprévisibles pour bâtir les budgets durablement. Ces recettes exceptionnelles ont coïncidé avec la reprise du marché immobilier après la crise de 2009, année durant laquelle les DMTO avaient chuté de 26,9% en un an. Justement, le volume de transactions dans l’ancien a fortement chuté en 2012 pour se retrouver au plus bas niveau depuis… 2009 (655.000 ventes en 2012 contre 594.000 en 2009). Dans le même temps, pour les raisons que nous savons, la construction de logements neufs est en berne, dépassant à peine le seuil des 300.000 logements neufs construits en 2012. Les recettes fiscales des départements vont durement s’en ressentir. Et comme la politique du gouvernement n’est pas à la relance du secteur immobilier, au contraire, cette situation risque de perdurer quelques années.

more...
No comment yet.
Scooped by Alpha Omega 24
Scoop.it!

Suisse / Eco : la Confédération active le volant anticyclique en réponse à la flambée immobilière

Suisse / Eco : la Confédération active le volant anticyclique en réponse à la flambée immobilière | ECONOMIE ET POLITIQUE | Scoop.it
La Suisse tente d'enrayer la hausse excessive des prix immobiliers et la tendance à l'endettement hypothécaire excessif. Le Conseil fédéral a suivi la proposition de la Banque nationale suisse en activant partiellement le volant de fonds propres anticyclique. En conséquence, les banques devront renforcer la couverture en fonds propres de leurs créances hypothécaires à compter du 30 septembre prochain.

"La BNS est arrivée à la conclusion que l'activation du volant anticyclique est indispensable. La croissance ininterrompue de l'endettement hypothécaire et des prix des immeubles d'habitation a entraîné des déséquilibres qui représentent des risques élevés pour la stabilité du secteur bancaire et donc de l'économie", indique le Conseil. Dans quelques mois, les banques devront donc détenir des fonds propres additionnels à hauteur de 1% des positions pondérées en fonction des risques et garanties directement ou indirectement par des gages immobiliers. L'activation du volant anticyclique ne touche que les crédits hypothécaires destinés au financement de logements en propriété. Elle n'affecte pas les autres crédits, et notamment pas ceux qui sont octroyés aux entreprises.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Alpha Omega 24
Scoop.it!

Insee - Indicateur - En janvier 2013, le prix en euros du pétrole se redresse

Insee - Indicateur - En janvier 2013, le prix en euros du pétrole se redresse | ECONOMIE ET POLITIQUE | Scoop.it

En janvier, le prix du pétrole en euros s’est redressé (+1,2 % après –2,2 % en décembre) pour s’établir à 84,3 € le baril de Brent. Les prix en euros des matières premières hors énergie importées en France sont stables (+0,0 % après +0,4 % en décembre).

Le prix du pétrole se redresse

En janvier, le prix en euros du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) est en hausse (+1,2 % après –2,2 %). En dollars, le prix du Brent a progressé de 2,6  % pour s’établir à 112,1 $, mais les cours en euros ont bénéficié de la dépréciation du dollar vis-à-vis de la monnaie européenne (–1,3 %)

more...
No comment yet.
Scooped by Alpha Omega 24
Scoop.it!

Economie : moins de risques pour l'économie mondiale en 2013/2014, selon Moody's

Economie : moins de risques pour l'économie mondiale en 2013/2014, selon Moody's | ECONOMIE ET POLITIQUE | Scoop.it
Les risques pesant sur l'économie mondiale ont diminué depuis la fin de l'année dernière, mais la faiblesse du rythme de croissance devrait dominer dans plusieurs pays, selon la dernière étude globale de Moody's, parue ce matin. L'agence a notamment identifié une récessionplus sévère que prévu en Europe, une reprise trop faible dans les principales économies émergentes et une escalade des tensions géopolitiques comme étant les menaces les plus évidentes à l'activité économique mondiale.

Moody's n'a cependant pas beaucoup modifié ses anticipations antérieures. Les analystes rédacteurs de l'étude misent sur 2,9% decroissance moyenne pour les économies duG20 cette année, puis 3,3% en 2014. En 2013, les Etats-Unis devraient progresser et la zone euro stagner.
more...
No comment yet.
Scooped by Alpha Omega 24
Scoop.it!

France: la production industrielle stable

France: la production industrielle stable | ECONOMIE ET POLITIQUE | Scoop.it
a production industrielle en France est restée quasiment inchangée en décembre par rapport au mois précédent, reculant de 0,1% après avoir rebondi de 0,5% en novembre, a annoncé lundi l'Insee.

Dans la seule industrie manufacturière (hors énergie et mines), la production est également presque stable avec une légère progression de 0,1%, pareille à celle de novembre.

La production du quatrième trimestre 2012 a fortement baissé dans l'ensemble de l'industrie (-1,8%) et de façon plus marquée encore dans l'industrie manufacturière (-2,5%), précise l'Insee.

Sur ce dernier trimestre, la production a chuté de 5,5% dans les matériels de transport et dans le raffinage (-9,1%). Elle a nettement reculé dans les équipements électriques, électroniques, informatiques, machines (-2,3%) et les autres produits industriels (-2,6%).

En revanche, elle a augmenté légèrement dans les industries agricoles et alimentaires (+0,8%).
more...
No comment yet.
Scooped by Alpha Omega 24
Scoop.it!

Insee - Indicateur - Selon les chefs d’entreprise, l’investissement dans l’industrie manufacturière serait stable en 2013 

Insee - Indicateur - Selon les chefs d’entreprise, l’investissement dans l’industrie manufacturière serait stable en 2013  | ECONOMIE ET POLITIQUE | Scoop.it

Interrogés en janvier 2013, les chefs d’entreprise des industries manufacturières estiment que leurs investissements ont augmenté de 2 % en 2012, en hausse d’un point par rapport à leur prévision d’octobre dernier.

 Pour 2013, les chefs d’entreprise des industries manufacturières prévoient désormais une stabilité de leur investissement. Ils ont revu de 2 points à la hausse leurs premières estimations émises en octobre dernier. Cette révision à la hausse concerne le secteur des industries agricoles et alimentaires (+9 points) et celui des équipements électroniques, électriques, informatiques et machines (+6 points). Dans ce dernier secteur, les dépenses d’équipement rebondiraient en 2013 (+9 % après -9 % en 2012). En revanche, les industriels du secteur des matériels de transport ont confirmé que leur investissement reculerait (-10 % après +13 %), avec une dégradation marquée dans l’industrie automobile (-21 % après +20 %). Par contre, les chefs d’entreprises des secteurs des autres industries anticipent une stabilité de leur investissement en 2013.
more...
No comment yet.
Scooped by Alpha Omega 24
Scoop.it!

Le journal de 13h - Ces Français qui ont créé une entreprise Outre-Manche

Le journal de 13h - Ces Français qui ont créé une entreprise Outre-Manche | ECONOMIE ET POLITIQUE | Scoop.it
Ces Français qui ont créé une entreprise Outre-Manche - Vidéo du journal televise : Le journal de 13h sur TF1. Dans ce JT : Le Royaume-Uni bénéficie d'une réputation de terre où il fait bon entreprendre.

 

Résumé : Le Royaume-Uni bénéficie d'une réputation de terre où il fait bon entreprendre. Un des avantages, le poids des charges est nettement inférieur à la France. Elles représentent 45,5 % du coût du travail en France contre 29,6 % au Royaume Uni.

more...
No comment yet.
Scooped by Alpha Omega 24
Scoop.it!

Ce que cache la baisse du déficit commercial de la France

Ce que cache la baisse du déficit commercial de la France | ECONOMIE ET POLITIQUE | Scoop.it
Le déficit commercial de la France a reculé en 2012 de 7 milliards d'euros à 67 milliards. Une embellie en trompe-l'oeil qui ne reflète pas une amélioration de la compétitivité des entreprises tricolores.

 

En 2012, le déficit du commerce extérieur de la France s'est élevé à 67 milliards d'euros, en recul de 7 milliards par rapport à 2011. Le déficit hors énergie s'est réduit de moitié, passant de 29 à 15 milliards d'euros. "C'est un bon signal, nous avons enrayé la dégradation de la balance commerciale française", s'est réjouie Nicole Bricq ce jeudi 7 février en présentant les chiffres. "Mais il faut rester lucide, a aussitôt nuancé la ministre du Commerce extérieur: la conjoncture ne s'annonce pas bonne en 2013, l'année sera difficile".

 

Cette embellie est en effet à relativiser: le commerce extérieur français a enregistré l'année dernière sa deuxième plus mauvaise performance de son histoire, après le record de 74 milliards d'euros de 2011. Cela fait dix ans que la France est en déficit commercial - le dernier excédent remonte à 2002, à 3,5 milliards. En outre, l'amélioration du solde commercial en 2012 résulte moins d'une forte accélération des exportations que d'un net ralentissement des importations.

 

Ces dernières n'ont progressé que de 1,3% en 2012 contre +12,3% en 2011, à 508,3 milliards d'euros, en dépit d'un nouvel alourdissement de la facture énergétique (+6,6 milliards d'euros à 69 milliards). Celle-ci s'est creusée sous l'effet de la hausse du prix du pétrole et de la dépréciation de l'euro face au dollar (-7,6% en moyenne sur l'année). Les exportations ont, de leur côté, atteint 441,7 milliards d'euros, en hausse de 3,2% sur un an contre +8,4% en 2011.

more...
No comment yet.