Economie : Madrid et Rome ont fait le forcing à Bruxelles ! | ECONOMIE ET POLITIQUE | Scoop.it
Coup de théâtre cette nuit à Bruxelles ! L'Espagne et l'Italie sont parvenus à forcer la main de l'Allemagne pour obtenir des mesures d'urgence pour contrer la flambée de leurs taux d'intérêt. Le Premier ministre italien Mario Monti et son homologue espagnol Mariano Rajoy, sont même allés jusqu'à menacer de ne pas signer le pacte européen de croissance de 120 Milliards d'Euros, initié par la France, s'ils n'obtenaient pas gain de cause...

 

Le pacte a finalement pu être adopté, puisqu'à l'issue d'un bras de fer, notamment avec l'Allemagne, Herman Van Rompuy, le président de l'Union Européenne, a fait des annonces décisives dans la nuit. Les fonds de secours européens seront ainsi autorisés à recapitaliser directement les banques à partir de la fin 2012, a-t-il affirmé... La mesure, à laquelle l'Allemagne s'opposait jusqu'ici, devrait faire retomber à court terme la fièvre sur les taux espagnols et italiens, même si le plan d'aide aux banques espagnoles actuellement en discussion, ne devrait pas bénéficier de ce scénario.