Oubliez l'inflation ou la déflation, voici l'indéflation : une bombe à retardement pour l'économie... (Charles Sannat) - 506741 - Sicavonline | ECONOMIE ET POLITIQUE | Scoop.it

Charles Sannat fait un constat surprenant : déflation et inflation cohabitent. Un paradoxe dont le directeur des études économiques d'AuCOFFRE.com a tiré un nouveau concept : l'«indéflation». Et cette «anomalie économique majeure» pourrait bien constituer une véritable bombe à retardement...

« J'expliquais récemment qu'il fallait impérativement se désendetter et vite car une dette constante devient vite insupportable lorsque les revenus baissent. Logique. Nombreux sont les lecteurs à avoir fait remarquer que dans ce cas on se trouve dans une déflation et que la théorie économique admise implique de ne pas détenir d'or pendant une déflation puisque le propre d'une déflation est l'appréciation du pouvoir d'achat d'une monnaie. Le principe est simple : comme le prix des actifs baisse (les différentes choses que l'on peut acheter), chaque euro d'épargne vous permet donc d'acquérir de plus en plus d'actifs. Cette idée a été résumée par l'expression anglo-saxonne : « Cash is King ».

C'était vrai jusqu'à maintenant puisque la théorie économique standard n'admet pas la coexistence simultanée de ces deux phénomènes que sont l'inflation et la déflation. Et pourtant.