Europe / Eco : l'Europe dépend de l'extérieur pour plus de la moitié de ses besoins énergétiques | ECONOMIE ET POLITIQUE | Scoop.it

La consommation énergétique de l'Union européenne a subi le contrecoup de la crise. Entre 2008 et 2011, elle a ainsi reculé de 5,7%, selon une enquête d'Eurostat parue ce matin. La consommation intérieure brute d'énergie a d'abord reculé en 2009, pour rebondir en 2010 et rechuter en 2011, pour atteindre 1.700 millions de tonnes équivalent pétrole. Le taux de dépendance énergétique des 27, qui compare les importations nettes à laconsommation brute, ressortait en moyenne à 53,8%.

Le pays européen le moins dépendant de l'extérieur est le Danemark avec un ratio de -8,5%. Il est le seul pays de l'Union à être exportateur net. La Roumanie (dépendance énergétique de 21,3%) et la République Tchèque (28,6%) suivent. Parmi les grandes économies de la région, le taux de dépendance de l'Allemagne est de 61,1%, celui du Royaume-Uni de 36%, celui de la France de 48,9%, celui de l'Italie de 81,3% et celui de l'Espagne de 76,4%. Malte présente la particularité d'afficher un taux de dépendance de 100,6%, ce qui s'explique par le stockage de produits énergétiques non-utilisés lors de l'année d'importation.