Économie circulai...
Follow
20.8K views | +2 today
 
Rescooped by Laurent Lebot from Histoire de la Fin de la Croissance
onto Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville
Scoop.it!

A force de trop recycler, la Suède doit importer des déchets

A force de trop recycler, la Suède doit importer des déchets | Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville | Scoop.it

La Suède manque d'ordures au point de devoir en importer chez ses voisins. L'information a de quoi surprendre alors que la limitation des déchets s'avère depuis de nombreuses années un enjeu dans les pays industrialisés. C'est pourtant ce qu'a annoncé Catarina Ostlund, conseillère principale de l'Agence suédoise de protection de l'environnement, au groupe de radio américain Public radio international, dans un article repéré par Terra Eco.

 

L'origine de cette histoire, c'est le grand succès du recyclage suédois. Seulement 1 % des ordures ménagères suédoises finissent dans des décharges, contre 38 % pour la moyenne des pays européens, selon les derniers chiffres d'Eurostat. Dans le détail, 36 % de ces déchets sont recyclés, 14 % compostés et surtout 49 % incinérés, soit le plus haut taux dans l'Union après le Danemark (54 %), loin devant la moyenne européenne (22 %).

 

Au moyen d'incinérateurs de plus en plus performants, appelés par l'industrie centres de valorisation énergétique, cette combustion des ordures génère aujourd'hui suffisamment d'énergie pour assurer 20 % du chauffage urbain du pays (810 000 foyers) et un approvisionnement en électricité pour 250 000 foyers, sur 4,6 millions de ménages, détaille le Swedish Waste Management.

 

Mais le problème, si l'on peut le qualifier ainsi, c'est que les capacités d'incinération du pays s'avèrent bien supérieures aux quantités de déchets produits (2 millions de tonnes chaque année). Pour faire tourner ses usines, et éviter de perdre de l'argent, Stockholm a alors récemment commencé à importer des ordures depuis l'Europe : 800 000 tonnes par an, qui proviennent majoritairement de la Norvège voisine, où les prix encore élevés de l'incinération rendent plus rentables un traitement dans un autre pays.

 

Une nouvelle preuve, s'il en est, que les déchets ont aujourd'hui une valeur marchande de plus en plus importante. "Valoriser des déchets, au sein d'usines jouissant d'une importante efficacité énergétique, est un pari judicieux dans un monde où le prix de l'énergie ne cesse de grimper et alors que nous pourrions être confrontés à une pénurie de combustibles", estime Catarina Ostlund. "Toutefois, il est aussi important pour la Suède, note Ostlund, de trouver des moyens de réduire sa production de déchets et d'augmenter leur recyclage. Mais à court terme, la valorisation énergétique des déchets est une bonne solution."

 

Cette incinération à grande échelle des déchets pose toutefois la question des émissions polluantes. Selon l'agence suédoise de gestion des déchets, la Suède a instauré une règlementation stricte en termes de limitation des émissions, entraînant ainsi leur réduction d'environ 90 % depuis le milieu des années 1980. Le chlorure d’hydrogène (HCI) un gaz incolore toxique et hautement corrosif, est ainsi passé de 8 400 tonnes émises dans le pays chaque année en 1985 à 60 tonnes en 2007. Les oxydes de soufre (SOx), responsables des pluies acides, ont aussi été considérablement réduits (196 tonnes contre 3 400), de même que le plomb (51 kg contre 25 000).

 

Les oxydes d'azote (NOx regroupant le monoxyde d’azote (NO) et le dioxyde d’azote (NO2), qui ont des impacts en termes d'effet de serre, d'acidification de l'air, des pluies et des eaux), sont par contre restés élevés : 2 100 tonnes en 2007 (contre 3 400 en 1985). Surtout, selon le Centre national d'information indépendante sur les déchets, organisme indépendant français : "L’Institut national de veille sanitaire insiste sur le fait que, pour mesurer les effets des incinérateurs fonctionnant aux normes d’aujourd’hui, il faudra attendre la fin d’une période de latence de 5 à 10 ans. Les risques ne sont donc pas écartés, et le renforcement progressif des normes montre qu’il est impossible de garantir l’innocuité d’un processus comme l’incinération, dès lors qu’il implique de multiples réactions chimiques."

Audrey Garric


Via Damoclès
Laurent Lebot's insight:

Les limites du chauffage urbain : une incitation à la production de déchets. Avant de brûler, il faut recycler et surtout réduire notre production de déchets. "Déchet" devrait être rebaptisé "Ressource".

more...
espacesolidarite974.fr's comment, October 24, 2013 10:46 AM
La paradoxe suédois, ou la création de richesse est basée sur les rejets industriels et ménagers
espacesolidarite974.fr's comment, October 24, 2013 10:46 AM
La paradoxe suédois, ou la création de richesse est basée sur les rejets industriels et ménagers
Thierry Curty's comment, October 25, 2013 3:22 AM
Rien d'extraordinaire, j'ai déjà connu ça dans les années 90 en Suisse, quand ils ont introduit la taxe au sac. <br><br>L'incinérateur de Bienne, qui était un des premiers à y avoir été confronté, à dû racheter aux collèges des journaux issus de la collecte de papier et des pneus à une usine de transformation de pneus en bitume et matériaux de construction pour alimenter ses fours. <br><br>Dans les sacs, il n'y avait tout simplement plus assez de matière combustible...<br><br>L'incinérateur a fait faillite deux ans plus tard. Sa consommation de gaz a explosé, cumulée aux coûts du rachat des pneus et du papier, la société n'était plus rentable. <br><br>Aujourd'hui, il est subventionné.

From around the web

Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville
une économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville
Curated by Laurent Lebot
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Laurent Lebot
Scoop.it!

L'éco-pâturage à Caen et à Cheux avec des tondeuses à quatre pattes – - France 3 Basse-Normandie

L'éco-pâturage à Caen et à Cheux avec des tondeuses à quatre pattes – - France 3 Basse-Normandie | Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville | Scoop.it
Progressivement, les chevaux sont revenus en ville: transport scolaire, ramassage des ordures, promenades... Voici à présent le retour des moutons et les chèvres dans le paysage urbain.
more...
No comment yet.
Scooped by Laurent Lebot
Scoop.it!

Toilettes sèches en Suède

Toilettes sèches en Suède | Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville | Scoop.it
Afin de limiter les consommations en eau, la commune de Tanum (12.000 habitants), en Suède, a interdit depuis janvier 2002, l’installation de toilettes classiques dans la commune.
Laurent Lebot's insight:

Afin de limiter les consommations en eau, la commune de Tanum (12.000 habitants), en Suède, a interdit depuis janvier 2002, l’installation de toilettes classiques dans la commune.

more...
No comment yet.
Scooped by Laurent Lebot
Scoop.it!

Gestion des déchets : une politique inefficace selon l’UFC Que Choisir

Gestion des déchets : une politique inefficace selon l’UFC Que Choisir | Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville | Scoop.it
Pour sa dernière enquête, l’UFC Que Choisir a mis le nez dans nos poubelles et ça ne sent pas la rose. La facture payée par les ménages pour...
more...
No comment yet.
Scooped by Laurent Lebot
Scoop.it!

La poule s'invite en ville

La poule s'invite en ville | Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville | Scoop.it
Les ventes en hausse de poules pondeuses aux abords des grandes villes confirment l’intérêt croissant que lui témoignent les particuliers en milieu urbain.
more...
Agrizone Point Net's curator insight, April 16, 8:49 AM

Les ventes en hausse de poules pondeuses aux abords des grandes villes confirment l’intérêt croissant que lui témoignent les particuliers en milieu urbain.

Scooped by Laurent Lebot
Scoop.it!

La « junk food » perd du poids

La « junk food » perd du poids | Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville | Scoop.it
Des géants de l’agroalimentaire en difficulté, des supermarchés boudés par une partie de la population, l’Amérique entamerait-elle sa révolution alimentaire ?
more...
No comment yet.
Scooped by Laurent Lebot
Scoop.it!

Agriculture : une enseigne de produits locaux à Nantes / Télénantes

Agriculture : une enseigne de produits locaux à Nantes / Télénantes | Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville | Scoop.it
Le concept nous vient d'Ille et Villaine. "Les fermiers du coin" s'installent à Nantes. Un circuit alimentaire de proximité qui propose aux consommateurs, 550 m2 de produits frais et locaux. 80 % d'entre eux viennent de Loire-Atlantique et des départements limitrophes.
more...
Agrizone Point Net's curator insight, March 27, 7:05 AM

Une belle initiative. Félicitations et bon lancement!

Scooped by Laurent Lebot
Scoop.it!

Voici Babylone, la bière durable qui recycle le pain invendu

Voici Babylone, la bière durable qui recycle le pain invendu | Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville | Scoop.it
Certains changeaient l’eau en vin, d’autres font de la bière avec du pain ! De jeunes entrepreneurs bruxellois, inspirés par l’Histoire, ont développé un produit atypique : la Babylone, une bière brassée avec 30% de pains rLa suite sur mrmondialisation.org
more...
No comment yet.
Scooped by Laurent Lebot
Scoop.it!

Les toits pourraient être le garde-manger de Paris

Les toits pourraient être le garde-manger de Paris | Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville | Scoop.it
La production de légumes sur toits s’amorce en France. Un projet de recherche innovant veut stimuler ce mouvement en concevant des substrats de culture utilisables sur les toits, à partir de matériaux issus du recyclage de déchets urbains. Et ça se passe à Paris.

La production de légumes sur toits, qui s’initie en France, interroge la recherche agronomique. En collaboration avec l’association Toits potagers, AgroParisTech et des unités INRA associées ont produit des références sur la concept
more...
No comment yet.
Scooped by Laurent Lebot
Scoop.it!

Une forêt comestible pour atteindre l’auto-suffisance alimentaire

Une forêt comestible pour atteindre l’auto-suffisance alimentaire | Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville | Scoop.it
Produire des fruits sains, avec le moins de travail possible, et en respectant la nature : voici les objectifs de Juan Anton Mora, un espagnol de 78 ans. Depuis sa retraite, il s’est mis en tête de changer le monde, grâce à sa forêt comestible ! Il expérimente l’auto-suffisance alimentaire et transmet ses savoir-faire. « De cette manière, quoi qu’il se passe, si nous n’avons plus de travail, nous aurons toujours de quoi manger. » Reportage vidéo.  
more...
No comment yet.
Scooped by Laurent Lebot
Scoop.it!

Le gaspillage alimentaire coûte plus de 350 milliards d'euros par an

Le gaspillage alimentaire coûte plus de 350 milliards d'euros par an | Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville | Scoop.it
Selon un rapport britannique, un tiers de la production alimentaire mondiale est jeté chaque année. Plus de 350 milliards d'euros seraient ainsi gaspillés.
more...
No comment yet.
Scooped by Laurent Lebot
Scoop.it!

La production et la surconsommation de viande industrielle saccagent la planète

La production et la surconsommation de viande industrielle saccagent la planète | Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Laurent Lebot
Scoop.it!

Marie-Monique Robin : « L’autonomie alimentaire et énergétique sera facteur de résilience »

Marie-Monique Robin : « L’autonomie alimentaire et énergétique sera facteur de résilience » | Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville | Scoop.it
Vingt ans après la publication, en avril 2014, du cinquième rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec), l’économie mondiale vit à l’ère de ...
more...
No comment yet.
Scooped by Laurent Lebot
Scoop.it!

Quand les poules volent dans les plumes des déchets alimentaires

Quand les poules volent dans les plumes des déchets alimentaires | Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville | Scoop.it
Très grosse consommatrice de déchets, la poule fait son retour dans les chaumières. Mais pas seulement. Certains établissements d'accueil y gagnent sur plusieurs plans : réduction des déchets et sujet de joie de vivre pour leurs pensionnaires.
more...
No comment yet.
Scooped by Laurent Lebot
Scoop.it!

Qu'est-ce que la permaculture ? - Kaizen magazine

Qu'est-ce que la permaculture ? - Kaizen magazine | Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville | Scoop.it
La permaculture recouvre deux dimensions distinctes : l’une, plutôt philosophique, décrit un nouveau modèle de vie - ou paradigme - en harmonie avec la nat
more...
No comment yet.
Scooped by Laurent Lebot
Scoop.it!

5 bonnes raisons de consommer local ! - The Little Green Way

5 bonnes raisons de consommer local ! - The Little Green Way | Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville | Scoop.it
5 Bonnes raisons de consommer local et de saison. Astuces et avantages de consommer local, favoriser l'économie local de votre territoire.
more...
No comment yet.
Scooped by Laurent Lebot
Scoop.it!

UFC-Que choisir dénonce une politique du tri des déchets "désastreuse"

UFC-Que choisir dénonce une politique du tri des déchets "désastreuse" | Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville | Scoop.it
L'association de consommateurs publie jeudi une enquête sur la gestion des déchets en France qui dénonce son coût pour le porte-monnaie des Français et sa faible efficacité environnementale.
more...
No comment yet.
Scooped by Laurent Lebot
Scoop.it!

La relation déchets/climat, éclairage du climatologue Hervé le Treut. - YouTube

En tant que membre de l'Académie des Sciences et directeur de l'institut Pierre Simon Laplace, Hervé le Treut a accepté d'apporter son éclairage sur les enje...
more...
No comment yet.
Scooped by Laurent Lebot
Scoop.it!

Le compostage en college

Le compostage en collège Brest - Plabennec - Quimperlé Conseil général du Finistère - SYMEED29 Novembre 2014
more...
No comment yet.
Scooped by Laurent Lebot
Scoop.it!

Eco-quartiers.fr - Le blog - Mars 2015 - Rencontre avec Faltazi : l'économie circulaire designée par Les Ekovores

Eco-quartiers.fr - Le blog - Mars 2015 - Rencontre avec Faltazi : l'économie circulaire designée par Les Ekovores | Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville | Scoop.it
Eco-quartiers.fr : le premier espace de débat en ligne sur les éco-quartiers et la ville durable. Blog d’opinion et catalyseur d’idées, outil collaboratif et pédagogique et centre de ressources, eco-quartiers.fr s’adresse à tous ceux qui (expert ou néophyte) sont intéressés par l’urbanisme de demain.
more...
No comment yet.
Scooped by Laurent Lebot
Scoop.it!

La Bio dans les étoiles / Vendredi 27 avril 2015

La Bio dans les étoiles / Vendredi 27 avril 2015 | Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville | Scoop.it
Quelle alimentation bio pour demain ? La généralisation de l'alimentation bio est aujourd'hui suspendue à un double défi : agricole et culinaire. Le
more...
No comment yet.
Scooped by Laurent Lebot
Scoop.it!

Ces potagers envahissent les toits de Paris et c’est positif !

Ces potagers envahissent les toits de Paris et c’est positif ! | Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville | Scoop.it
Des aliments produits localement au dessus de votre tête en plein Paris ? Une capitale qui se fait une nouvelle jeunesse en se mettant au vert ? Des aliments de qualité, à un coût abordable ? Non, on ne vous raconte pas de La suite sur mrmondialisation.org
more...
No comment yet.
Scooped by Laurent Lebot
Scoop.it!

Nantes. Faltazi lance "Ekovore" : le composteur innovant

Nantes. Faltazi lance "Ekovore" : le composteur innovant | Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville | Scoop.it
Un projet développé depuis quatre ans, un prototype implanté à Malakoff l’an dernier, et désormais une série proposée en trois matériaux différents. Laurent Lebot et Victor Massip, designers nantais, lancent
more...
No comment yet.
Scooped by Laurent Lebot
Scoop.it!

La terre, le paysan et les forces de vie : l'agriculture bio et la vie du sol expliquées par Bernard Ronot fondateur de Graines de Noé

"Ils sont là regarde" s’émerveille Bernard Ronot en retournant le sol avec sa bêche. "Ils" ce sont les vers de terre avec lesquels les paysans en agriculture biologique travaillent la terre. Bernard est un céréalier à la retraite, il nous explique le rôle du paysans : maintenir la matière organique, la vie du sol pour son bénéfice et celui des générations futurs. Il nous explique comment l'agriculture conventionnelle nous mène droit dans le mur en travaillant avec des produits chimiques dangereu
more...
No comment yet.
Scooped by Laurent Lebot
Scoop.it!

La permaculture peut-elle nourrir les Français?

La permaculture peut-elle nourrir les Français? | Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville | Scoop.it
De plus en plus de paysans, y compris en ville, s'inspirent de la nature pour aménager des exploitations agricoles différentes et à taille humaine. Ils produisent en quantité plantes, fruits et légumes sans engrais, sans tracteur, sans énergie fossile. Et propagent, ainsi, l'idée de l'autosuffisance alimentaire.
more...
No comment yet.
Scooped by Laurent Lebot
Scoop.it!

Glanage, cueillette et partage des aliments : comment éviter le gaspillage

Glanage, cueillette et partage des aliments : comment éviter le gaspillage | Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville | Scoop.it
Pour se nourrir à moindre frais à la campagne, éviter le gaspillage en ville ou pour le simple plaisir de trouver soi-même ses repas, le glanage et (...)
more...
No comment yet.