Languedoc-Roussillon : les principaux éléments budgétaires 2013 des cinq universités et leurs arbitrages | économie | Scoop.it

Si certaines universités de Languedoc-Roussillon ont encore des marges de manoeuvre budgétaires, notamment au niveau de la rationalisation des coûts de fonctionnement (Montpellier-I et Perpignan), d'autres estiment avoir déjà pris toutes les mesures d'économie possibles (Montpellier-III). Unîmes opte pour la recherche de nouvelles ressources financières, tandis que Montpellier-II fait des coupes dans les budgets de recherche. AEF publie, dans le cadre d'une série de dépêches sur les budgets des universités, un tableau (format pdf) qui présente les principaux éléments budgétaires 2013 (budget global, dotations de l'État, ressources propres, fonds de roulement, etc.) transmises par ces cinq universités, notamment à partir des notifications communiquées par le ministère. (...) AEF, par Pascaline Marion, 26/04/2013


Via Collectif PAPERA