Ecology view
Follow
534 views | +0 today
 
Rescooped by viard from Planete DDurable
onto Ecology view
Scoop.it!

Intégrer la biodiversité dans les projets de construction et rénovation de bâtiments

La LPO Isère et la LPO France ont édité un livret, intitulé « Biodiversité & bâti », pour accompagner les professionnels du BTP dans l'intégration de la biodiversité lors des projets de construction ou de rénovation des bâtiments.

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Ecology view
revue de presse et nouvelles du monde scientifique
Curated by viard
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by viard
Scoop.it!

Les espèces protégées, proies des nouveaux riches dans les pays émergents

Les espèces protégées, proies des nouveaux riches dans les pays émergents | Ecology view | Scoop.it
La Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (Cites), réunie du 7 au 11 juillet à Genève, constate un pic du trafic international d'animaux.
more...
No comment yet.
Rescooped by viard from De Natura Rerum
Scoop.it!

L'évolution est-elle seulement darwinienne ? - notre-planete.info

L'évolution est-elle seulement darwinienne ? - notre-planete.info | Ecology view | Scoop.it
Dans son célèbre et magistral essai « De l'origine des espèces », publié en 1859, Charles Darwin émit l'hypothèse que le processus de sélection naturelle, moteur de l'évolution des espèces, conduisait graduellement à créer de nouvelles

Via Christian Allié
more...
Christian Allié's curator insight, July 5, 12:07 PM

................"""""""""""""""""""""""""""...............

 

[ ... ]

 

.........

La vie ayant plus d'un tour dans son sac, il semblerait donc que l'évolution du vivant s'effectue simultanément au niveau des individus et des espèces. Elle s'opère à la fois de manière graduée et ponctuée, selon les périodes, les espèces et les contraintes de l'environnement. En outre, les scientifiques ont également découvert au cours de ces dernières décennies que l'évolution des espèces n'est pas forcément irréversible et qu'il arrive parfois qu'une espèce puisse régresser à un stade antérieur si elle y trouve un avantage compétitif. À cet égard, il faut évoquer l'exemple remarquable que constitue l'évolution des épinoches à trois épines du Lac Washington. A l'origine, tous ces poissons étaient recouverts d'une carapace protectrice à épines qui avait progressivement disparu à mesure que les prédateurs de ce poisson se faisaient plus rares. Mais en 50 ans seulement, la moitié de ces poissons (contre 6 % en 1960) ont retrouvé leur armure complète car le nettoyage du lac a rendu l'eau beaucoup plus claire et les a rendus plus vulnérables aux prédateurs… On le voit, la nouvelle conception scientifique globale de l'évolution de la vie qui émerge ne peut plus se réduire à une évolution linéaire, progressive et irréversible des espèces mais doit rendre compte de la phénoménale capacité de diversification et d'évolution « buissonnantes » qu'a montré le vivant sur notre planète, depuis plus de 3 milliards et demi d'années. Cette nouvelle approche arborescente, complexe et polymorphique de l'évolution des espèces a encore été observée il y a quelques semaines par des chercheurs de l'Institut de biologie de l'École normale supérieure (CNRS/ENS/Inserm). Ces scientifiques, dirigés par Eric Meyer, ont montré que, chez la paramécie, les types sexuels se transmettaient de génération en génération par un mécanisme surprenant qui n'implique pas le génome, mais par de petites séquences d'ARN, transmises par le cytoplasme maternel

Source : http://www.notre-planete.info/actualites/4061-evolution-especes-Darwin

 

Bernadette Cassel's curator insight, July 5, 12:31 PM


« Christian Allié's insight:

................"""""""""""""""""""""""""""...............

 

[ ... ]

 

.........

La vie ayant plus d'un tour dans son sac, il semblerait donc que l'évolution du vivant s'effectue simultanément au niveau des individus et des espèces. Elle s'opère à la fois de manière graduée et ponctuée, selon les périodes, les espèces et les contraintes de l'environnement. En outre, les scientifiques ont également découvert au cours de ces dernières décennies que l'évolution des espèces n'est pas forcément irréversible et qu'il arrive parfois qu'une espèce puisse régresser à un stade antérieur si elle y trouve un avantage compétitif. À cet égard, il faut évoquer l'exemple remarquable que constitue l'évolution des épinoches à trois épines du Lac Washington. A l'origine, tous ces poissons étaient recouverts d'une carapace protectrice à épines qui avait progressivement disparu à mesure que les prédateurs de ce poisson se faisaient plus rares. Mais en 50 ans seulement, la moitié de ces poissons (contre 6 % en 1960) ont retrouvé leur armure complète car le nettoyage du lac a rendu l'eau beaucoup plus claire et les a rendus plus vulnérables aux prédateurs… On le voit, la nouvelle conception scientifique globale de l'évolution de la vie qui émerge ne peut plus se réduire à une évolution linéaire, progressive et irréversible des espèces mais doit rendre compte de la phénoménale capacité de diversification et d'évolution « buissonnantes » qu'a montré le vivant sur notre planète, depuis plus de 3 milliards et demi d'années. Cette nouvelle approche arborescente, complexe et polymorphique de l'évolution des espèces a encore été observée il y a quelques semaines par des chercheurs de l'Institut de biologie de l'École normale supérieure (CNRS/ENS/Inserm). Ces scientifiques, dirigés par Eric Meyer, ont montré que, chez la paramécie, les types sexuels se transmettaient de génération en génération par un mécanisme surprenant qui n'implique pas le génome, mais par de petites séquences d'ARN, transmises par le cytoplasme maternel » 



SUR ENTOMOSCIENCE

From www.rtflash.fr - June 22, 5:10 PM :

→  Biologie : l'évolution peut aussi être lamarckienne !


Rescooped by viard from Agir pour la biodiversité !
Scoop.it!

Les 10 espèces africaines les plus menacées

Les 10 espèces africaines les plus menacées | Ecology view | Scoop.it

28.000 espèces sont menacées d’extinction en raison de la destruction de leur habitat, du réchauffement climatique ou du braconnage.Lesquelles sont les plus en danger?


Via Pescalune
more...
No comment yet.
Rescooped by viard from Agir pour la biodiversité !
Scoop.it!

Tous Biodiv'acteurs ! - LPO

Tous Biodiv'acteurs ! - LPO | Ecology view | Scoop.it

C'est aujourd'hui que la LPO lance sa nouvelle campagne « Tous Biodiv'acteurs ». Venez la découvrir !

 
Via Pescalune
more...
No comment yet.
Scooped by viard
Scoop.it!

Les Etats-Unis veulent créer un vaste sanctuaire marin dans le Pacifique - Magazine GoodPlanet Info

Les Etats-Unis veulent créer un vaste sanctuaire marin dans le Pacifique - Magazine GoodPlanet Info | Ecology view | Scoop.it
Les Etats-Unis ont annoncé mardi un projet de création du plus vaste sanctuaire marin de la planète dans le Pacifique et des mesures "historiques" pour réprimer la pêche illégale, lors d'une conférence internationale sur la protection des océans en péril.
more...
No comment yet.
Rescooped by viard from Biodiversité
Scoop.it!

Tout ce que vous vouliez savoir sur le lémurien sans oser le demander

Tout ce que vous vouliez savoir sur le lémurien sans oser le demander | Ecology view | Scoop.it
Le Muséum publie pour la première fois en Français les "lémuriens de Madagascar", un guide qui décrit les 105 espèces connues et indique surtout les lieux où il est possible de les voir.

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Scooped by viard
Scoop.it!

Tokyo veut relancer la chasse commerciale des baleines, bravant l'ONU

Tokyo veut relancer la chasse commerciale des baleines, bravant l'ONU | Ecology view | Scoop.it
Malgré l'interdiction des Nations Unies, le Japon maintient que la chasse à la baleine fait partie de « la culture japonaise ».
more...
No comment yet.
Rescooped by viard from Agir pour la biodiversité !
Scoop.it!

L’ours va-t-il pouvoir sauver sa peau dans les Pyrénées ?

L’ours va-t-il pouvoir sauver sa peau dans les Pyrénées ? | Ecology view | Scoop.it

Troisième volet de notre série sur les 25 plantigrades qui vivent dans le massif pyrénéens, entre la France et l'Espagne. Leur présence suscite la polémique entre les défenseurs de l'animal et les éleveurs de brebis de la région.


Via Pescalune
more...
No comment yet.
Rescooped by viard from Biodiversité
Scoop.it!

Une nouvelle espèce figée dans l'ambre

Une nouvelle espèce figée dans l'ambre | Ecology view | Scoop.it
Une nouvelle espèce de blatte a été identifiée, grâce à un spécimen parfaitement conservé dans l'ambre.

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Rescooped by viard from Zoologie et Ethologie
Scoop.it!

Le mérion apprend un mot de passe à ses oisillons !

Le mérion apprend un mot de passe à ses oisillons ! | Ecology view | Scoop.it
Pour ne pas élever de jeunes intrus, un oiseau enseigne un mot de passe à ses oisillons ! Cette mesure de sécurité permettrait au mérion superbe de se prémunir contre le parasitisme de couvée...

Via Bourdoncle
more...
No comment yet.
Rescooped by viard from Carnets de plongée
Scoop.it!

Le crabe à pinceaux, un envahisseur particulier

Le crabe à pinceaux, un envahisseur particulier | Ecology view | Scoop.it
Le crabe à pinceaux, un envahisseur particulier INSU-CNRS (Communiqué de presse) Toutes ces espèces introduites peuvent en effet modifier la structure et le fonctionnement des écosystèmes marins à tous les niveaux biologiques (génome, individu,...

Via Francis Le Guen
more...
No comment yet.
Rescooped by viard from Gaia Diary
Scoop.it!

Scientists May Have Finally Pinpointed What's Killing All The Honeybees

Scientists May Have Finally Pinpointed What's Killing All The Honeybees | Ecology view | Scoop.it

"A new study seems to strengthen the evidence linking pesticides used on crops to colony collapse disorder in honeybees.

Colony collapse disorder, or CCD, is a phenomenon in which honeybees inexplicably disappear from their hives. The bodies of the dead bees are typically never found.

Researchers led by Chensheng Lu of Harvard University have pinpointed the collapse of honeybee colonies on a class of pesticides known as neonicotinoids — insecticides that also act as nerve poisons and mimic the effects of nicotine. Scientists specifically looked at how low doses of two neonicotinoids — imidacloprid and clothianidin — affected healthy bee hives over the course of a winter."



 


Via Mariaschnee
more...
Rescooped by viard from Biodiversité
Scoop.it!

Voir la vie en UV, comme la crevette-mante

Voir la vie en UV, comme la crevette-mante | Ecology view | Scoop.it
Ce crustacé est équipé d'un système optique lui permettant de voir les rayons ultraviolets.À quoi peut bien ressembler le monde vu par une crevette-mante - aussi appelée squille ? Difficile à savoir tant la structure de ses yeux et la façon dont son cerveau traite l'information visuelle sont fondamentalement différentes de ce qui se passe chez l'homme. Une chose est sûre, elle peut observer des choses "complètement hors de notre portée visuelle" insiste Michael Bok de l'université du Maryland Baltimore County.

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Rescooped by viard from Biodiversité
Scoop.it!

Portraits d'insectes dans la rosée du matin - National Geographic

Portraits d'insectes dans la rosée du matin - National Geographic | Ecology view | Scoop.it

David Chambon est un photographe français aux multiples talents. Ses sujets préférés sont la nature, le sport et, depuis peu, il se spécialise dans les macro-images. Il travaille en solo, mais fait partie d’un collectif de photographes baptisé « Les Tontons Shooters ». 

 

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
Rescooped by viard from Agir pour la biodiversité !
Scoop.it!

Il faut sauver la panthère nébuleuse - National Geographic

Il faut sauver la panthère nébuleuse - National Geographic | Ecology view | Scoop.it

Combien de panthère nébuleuse existe-t-il encore à l’état sauvage ? Nul ne sait.


Via Pescalune
more...
No comment yet.
Rescooped by viard from Agir pour la biodiversité !
Scoop.it!

Le léopard, les secrets d’un serial lover - National Geographic

Le léopard, les secrets d’un serial lover - National Geographic | Ecology view | Scoop.it

Après avoir séduit une femelle, le léopard s’accouple 70 à 100 par jour, pendant six jours. Ses ébats passionnés se poursuivent sur tout son territoire. La reproduction n’est pas de tout repos…


Via Pescalune
more...
Frédéric Liégeois's comment, June 27, 5:18 AM
Très suggestif Pascale?... ;-)
Pescalune's comment, June 27, 5:49 AM
LOL Fred ;-)
Frédéric Liégeois's comment, June 27, 5:51 AM
;-)
Scooped by viard
Scoop.it!

TRAFFIC - Wildlife Trade News - Conservationists focus on illegal trade of India's poorly-known wildlife species

TRAFFIC - Wildlife Trade News - Conservationists focus on illegal trade of India's poorly-known wildlife species | Ecology view | Scoop.it
Red Sand Boa: in recent high demand Abrar Ahmed New Delhi, India, 9th June 2014 —Measure...
more...
No comment yet.
Rescooped by viard from Biodiversité
Scoop.it!

La biodiversité sur écoute

La biodiversité sur écoute | Ecology view | Scoop.it
Du 16 au 18 juin se tient à Paris le premier colloque international dédié à une toute nouvelle discipline scientifique : l’éco-acoustique. À cette occasion, Jérôme Sueur, son organisateur, nous explique les grands objectifs et les défis de cette discipline.

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Rescooped by viard from Agir pour la biodiversité !
Scoop.it!

Toulouse : un observatoire des papillons, « très bon indicateur de la biodiversité »

Toulouse : un observatoire des papillons, « très bon indicateur de la biodiversité » | Ecology view | Scoop.it
La ville de Toulouse appelle les toulousains à observer la présence des papillons sur le territoire. Porté par l'association Noé Conservation et par le Muséum National d'Histoire Naturelle, cet observatoire a pour vocation de recueillir des données complètes sur un territoire afin d'étudier l'évolution des populations des papillons, très bons indicateurs de la biodiversité et de la qualité des milieux naturels.

Via Pescalune
more...
No comment yet.
Rescooped by viard from Insect Archive
Scoop.it!

Les outils de l'OBF : Les affiches et le flyer du programme

Les outils de l'OBF : Les affiches et le flyer du programme | Ecology view | Scoop.it

Observatoire de la Biodiversité des Forêts. « Ces outils ont pour vocation d’inciter le plus grand nombre à vouloir en savoir plus sur l’opération et à participer aux observations.
Pour les lieux d’accueil qui relaient l’opération (Offices de tourisme, Parcs naturels régionaux, villages vacances, etc.), ou tout simplement pour décorer votre intérieur, les voici désormais à votre disposition ! »  

    

→ Breaking news ! Les affiches et le flyer du programme débarquent ! 

 

 


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Rescooped by viard from Agir pour la biodiversité !
Scoop.it!

Les plantes tropicales séduisent les chauves-souris pour se faire polliniser - National Geographic

Les plantes tropicales séduisent les chauves-souris pour se faire polliniser - National Geographic | Ecology view | Scoop.it

Des plantes tropicales utilisent fleurs ou feuilles en forme d’antennes paraboliques pour mieux être repérées par les ultrasons des chauves-souris. Objectif : se faire polliniser. 


Via Pescalune
more...
No comment yet.
Rescooped by viard from Biodiversité, Herpétologie, Ichtyologie, Entomologie...
Scoop.it!

La menace des crapauds buffle pèse sur Madagascar

La menace des crapauds buffle pèse sur Madagascar | Ecology view | Scoop.it
Une espèce de crapaud très toxique a atteint les terres de Madagascar menaçant la faune malgache.

Via Rudy Palatci
more...
No comment yet.
Rescooped by viard from Zoologie et Ethologie
Scoop.it!

En plein coeur de la forêt amazonienne, les papillons s’abreuvent des larmes de tortues pour survivre

En plein coeur de la forêt amazonienne, les papillons s’abreuvent des larmes de tortues pour survivre | Ecology view | Scoop.it
Les papillons de la forêt vierge amazonienne ont une étrange habitude à laquelle peu de personnes ont eu la chance d'assister : ils s'abreuvent des larmes des tortues de la région ! Une pratique mystérieuse que DGS vous explique en détail.


Dans une région où la source de sodium la plus importante et la plus proche, l'océan, est éloignée de 1000 kilomètres, certains animaux herbivores ont trouvé un moyen de se procurer la dose de sodium nécessaire pour leur survie. Ces animaux, ce sont des papillons de la forêt amazonienne. Le moyen : harceler les tortues d'eau douce de la région pour boire leurs larmes, saturées en sodium.

C'est une vue que peu de personnes ont pu immortaliser : de pauvres tortues assaillies par un véritable essaim de papillons jaune orangé, prêts à tout pour récolter un peu de ces larmes. D'après Phil Torres, un scientifique basé au Centre de recherche de Tambopata, au Pérou, les papillons ont besoin du sodium contenu dans les larmes des tortues pour avoir le taux de sels minéraux nécessaire. Comme ils sont herbivores, ils sont obligés de s'en procurer par des moyens divers et variés : larmes de reptiles, urine, flaques d'eau boueuses ou encore des vêtements trempés de sueur.



Phil Torres explique également que les tortues ne semblent pas réellement souffrir de ces "attaques". Pour l'instant, rien n'est vraiment clair, mais il semble que ces nuées d'insectes représentent surtout une gêne pour les reptiles, qui peuvent pour le coup être mis en danger : les papillons peuvent obstruer le champ de vision des tortues, les empêchant alors de voir l'arrivée d'un prédateur. Geoff Gallice, un ancien étudiant en entomologie au Muséum d'histoire naturelle de Floride est d'accord : "Les tortues ont assez de larmes pour nourrir les papillons, tout simplement parce que les papillons n'en prennent qu'une infime partie."

D'ailleurs, les papillons ne sont pas les seuls à s'alimenter des larmes de tortues : les abeilles aussi virevoltent autour de leurs têtes pour boire un peu de liquide. Et il semblerait que les abeilles dérangent encore plus les tortues à cause du bourdonnement de leurs ailes.















La nature nous étonnera toujours ! C'est une solution très ingénieuse que les papillons ont trouvé pour pallier le manque de sodium. On savait que les papillons se nourrissaient du nectar des fleurs mais on n'aurait jamais imaginé qu'ils pouvaient aller chercher des nutriments directement dans les larmes de reptiles. Auriez-vous pensé que les papillons pouvaient déployer autant d'ingéniosité pour survivre dans la forêt vierge ?

Via Bourdoncle
more...
Scooped by viard
Scoop.it!

En Méditerranée, les navires invités à collaborer pour sauver les baleines - Magazine GoodPlanet Info

En Méditerranée, les navires invités à collaborer pour sauver les baleines - Magazine GoodPlanet Info | Ecology view | Scoop.it
Préserver les baleines de Méditerranée des collisions en permettant aux gros bateaux de s'informer entre eux en temps réel: le projet Repcet, porté par l'association Souffleurs d'écume, ouvre une piste pour épargner cette espèce protégée.
more...
No comment yet.