e santé
322 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Pichon from e-Santé Bretagne
Scoop.it!

" La télémédecine en zones rurales : représentations et expériences de médecins généralistes"

" La télémédecine en zones rurales : représentations et expériences de médecins généralistes" | e santé | Scoop.it
“ Une étude a été récemment publiée dans la revue Santé Publique concernant les représentations des médecins généralistes sur la télémédecine. ”

Via e-Santé Bretagne
more...
No comment yet.
Rescooped by Pichon from e-Santé Bretagne
Scoop.it!

TSN: nouvelle version du guide de référence technique de l'Asip santé

TSN: nouvelle version du guide de référence technique de l'Asip santé | e santé | Scoop.it
L'Asip santé a publié le 21 octobre un nouvelle version du guide de référence technique du programme Territoire de soins numérique (TSN) comprenant deux chapitres sur la dématérialisation du parcours vaccinal et l'intégration des services numériques en ligne.

Via e-Santé Bretagne
more...
No comment yet.
Rescooped by Pichon from e-Santé Bretagne
Scoop.it!

Journée "Les SI au service des coordinations" le 2 décembre à Pontivy

Journée "Les SI au service des coordinations" le 2 décembre à Pontivy | e santé | Scoop.it
“ L’Union des Réseaux de Santé Bretons (URSB) organise en partenariat avec le GCS e-Santé une journée sur le thème « Les Systèmes d’Information au service des coordinations ». Au programme : présentation des services facilitant le parcours et la coordination, les droits des usagers, le cadre réglementaire… Elle aura lieu le 2 décembre de 10h à 16h … ”

Via e-Santé Bretagne
more...
No comment yet.
Rescooped by Pichon from E-HEALTH - E-SANTE - PHARMAGEEK
Scoop.it!

E-santé : dis moi qui tu es, je te dirais à quoi faire attention

E-santé : dis moi qui tu es, je te dirais à quoi faire attention | e santé | Scoop.it
LE CERCLE/POINT DE VUE - Des logiciels savent déjà programmer des publicités ciblées. Des système

Via Rémy TESTON, Lionel Reichardt / le Pharmageek
more...
No comment yet.
Rescooped by Pichon from E-HEALTH - E-SANTE - PHARMAGEEK
Scoop.it!

Coeur, cerveau, tumeurs : le numérique au service du corps malade

Coeur, cerveau, tumeurs : le numérique au service du corps malade | e santé | Scoop.it
Avec les progrès de l'imagerie médicale et la puissance informatique, il est désormais possible d'envisager une médecine personnalisée : la médecine in silico.
Via Anne-Sophie Hardel, Lionel Reichardt / le Pharmageek
more...
No comment yet.
Rescooped by Pichon from Le numérique au service de la santé à domicile et de l’autonomie
Scoop.it!

Les français ont-ils conscience de la valeur de leurs données de santé ?

Les français ont-ils conscience de la valeur de leurs données de santé ? | e santé | Scoop.it

Dans l’étude annuelle du cabinet BCG sur le Big Data et la confiance, on constate que les Français priorisent toujours la confidentialité de leurs données bancaires par rapport à leurs données de santé.

On constate quand même que les mentalités sont en train d’évoluer sur le sujet, 78% des personnes interrogées pensent que leurs données de santé doivent être protégées.

 

Si l’on compare le niveau de maturité en matière de sécurité des systèmes d’informations pour les différents secteurs professionnels, on constate en parallèle que le secteur bancaire reste en tête et que le secteur de la santé est en pleine progression. 

#POUR QUAND LA VRAIE PRISE DE CONSCIENCE

Tant que l’on n’aura pas renversé la balance, on ne pourra pas dire que nous avons réellement conscience de la valeur de nos données ...


Via France Silver Eco
more...
France Silver Eco's curator insight, November 22, 4:21 AM

Le niveau de conscience en matière de sensibilité des données est assez représentatif du niveau de maturité des différents secteurs en termes de protection des données.

Rescooped by Pichon from Actualités E-santé
Scoop.it!

LE PARISIEN MAGAZINE. Santé connectée : entrez dans la cabine et dites 33 !

LE PARISIEN MAGAZINE. Santé connectée : entrez dans la cabine et dites 33 ! | e santé | Scoop.it
Une petite cabine blanche, qui ressemble un peu à une voiture Smart, longue de 1,90 mètre, large de 1,20 mètre et haute de 2,30 mètres.

Via L'Université d'été de la e-santé
more...
No comment yet.
Rescooped by Pichon from E-HEALTH - E-SANTE - PHARMAGEEK
Scoop.it!

Diabète : plus simple à gérer grâce à l'e-santé

Diabète : plus simple à gérer grâce à l'e-santé | e santé | Scoop.it
Pour la journée mondiale du diabète, tour d'horizon des principales applis e-santé qui vont simplifier la vie de presque 4 million
Via Anne-Sophie Hardel, Lionel Reichardt / le Pharmageek
more...
No comment yet.
Rescooped by Pichon from Actualités E-santé
Scoop.it!

N'hésitez pas à agir pour le développement de la télémédecine et de la santé connectée

N'hésitez pas à agir pour le développement de la télémédecine et de la santé connectée | e santé | Scoop.it
Santé connectée et télémédecine - http://www.telemedaction.org/
Via L'Université d'été de la e-santé
more...
No comment yet.
Rescooped by Pichon from 6- HOSPITAL 2.0 by PHARMAGEEK
Scoop.it!

A quoi ressemblera l'hôpital de demain ?

A quoi ressemblera l'hôpital de demain ? | e santé | Scoop.it
Dans quelques années, la stratégie des hôpitaux devrait être plus centrée sur la prévention et le suivi des patients à distance. Le recours au big data dans la prise de décisions médicales importantes devrait être systématique.

Via nathalie Bissot-Campos , Philippe Marchal, Lionel Reichardt / le Pharmageek
more...
Florian Morandeau's curator insight, November 21, 12:09 PM
Suivre les patients à distance, utiliser la data pour ajuster les traitements.
Rescooped by Pichon from 7- DATA, DATA,& MORE DATA IN HEALTHCARE by PHARMAGEEK
Scoop.it!

« Faire de la France un leader de l’analyse des données de santé »

« Faire de la France un leader de l’analyse des données de santé » | e santé | Scoop.it
Le Monde.fr version mobile - Il faut installer des modes de régulation modernes, qui réconcilient l’innovation, la compétitivité et la protection de la vie privée, expliquent Jean-Yves Robin et Monique Taron, membres du groupe de travail E-santé de la Fédération nationale des tiers de confiance.

Via Lionel Reichardt / le Pharmageek
more...
No comment yet.
Rescooped by Pichon from M-HEALTH By PHARMAGEEK
Scoop.it!

Comment garantir la qualité et la fiabilité des « applis santé »

Comment garantir la qualité et la fiabilité des « applis santé » | e santé | Scoop.it
La Haute autorité de santé (HAS) présente ses « 101 règles de bonne pratique » pour les développeurs d

Via Lionel Reichardt / le Pharmageek
more...
No comment yet.
Rescooped by Pichon from Le numérique au service de la santé à domicile et de l’autonomie
Scoop.it!

Santé connectée : les appareils auditifs s’y mettent aussi !

Santé connectée : les appareils auditifs s’y mettent aussi ! | e santé | Scoop.it

Imaginez mettre en place des alertes sonores dans vos aides auditives vous rappelant de prendre vos médicaments à telle heure, de boire de l’eau régulièrement ou tout simplement, une alerte vous prévenant que quelqu’un sonne à la porte. C’est un monde aux opportunités sans limite qui s’ouvre à vous… Un premier pas dans le domaine de l’audition vers l’e-santé !

Oticon Opn se connecte également sans interface à votre iPhone pour que vous puissiez l’utiliser comme n’importe qui d’autre pour téléphoner ou encore écouter de la musique.

La seule aide auditive au monde aux bénéfices scientifiquement prouvés !

Oticon Opn a d’autres atouts : cette nouvelle aide auditive améliore de 30% votre capacité à comprendre la parole*, même dans les environnements complexes, par rapport à la génération précédente. Pour vous, l’effort d’écoute est réduit de 20%*. Vous n’avez plus à faire autant d’efforts pour comprendre ce qui se dit autour de vous. Et cela vous laisse alors davantage de ressources cognitives pour vous souvenir de ce que vous avez entendu : 20% de mémorisation en plus*.

De plus, Opn intègre une nouvelle puce ultra-rapide et puissante, qui ouvre l’environnement sonore à 360°. Une véritable révolution lorsqu’on sait que la technologie des aides auditives traditionnelles se concentre sur un seul interlocuteur et ignore les autres. Ici, ce sont tous vos interlocuteurs que vous pouvez entendre et donc, suivre des conversations à plusieurs, sans difficulté ...


Via France Silver Eco
more...
France Silver Eco's curator insight, November 15, 9:26 AM

Grâce au service If This Then That, l’aide auditive du futur, Opn, est déjà là ! Elle se connecte à Internet ainsi qu’à de nombreux objets connectés : une sonnette d’entrée, un système d’éclairage domestique ou d’autres appareils de la maison (chaine-Hifi, TV, voiture, réfrigérateur, four, cafetière…).

Rescooped by Pichon from e-Santé Bretagne
Scoop.it!

Le G4 souhaite développer les pratiques de téléradiologie et mieux les encadrer

Le G4 souhaite développer les pratiques de téléradiologie et mieux les encadrer | e santé | Scoop.it
Le Conseil professionnel de la radiologie française (G4) a présenté lors des Journées francophones de radiologie (JFR) qui se sont tenues du 14 au 17 octobre à Paris un Livre blanc dans lequel il formule des propositions pour "favoriser le déploiement professionnel de la téléradiologie".

Via e-Santé Bretagne
more...
No comment yet.
Rescooped by Pichon from e-Santé Bretagne
Scoop.it!

Le programme du 9e congrès de la SFT est disponible

Le programme du 9e congrès de la SFT est disponible | e santé | Scoop.it
“ Le 9e congrès de la Société Française de Télémédecine (SFT) « La télémédecine clinique : des innovations technologiques aux pratiques de soins », aura lieu les 1er et 2 décembre à Paris. Parmi les nombreux intervenants, la Mutualité française des Côtes d’Armor, le Centre Hospitalier de Saint Brieuc et le Centre Hospitalier Guillaume Régnier seront présents pour …”
Via e-Santé Bretagne
more...
No comment yet.
Rescooped by Pichon from GAFAMS, STARTUPS & INNOVATION IN HEALTHCARE by PHARMAGEEK
Scoop.it!

Téléconseil et santé : l’explosion des plateformes de conseil médical payantes - CRIP

Téléconseil et santé : l’explosion des plateformes de conseil médical payantes - CRIP | e santé | Scoop.it
Téléconseil et santé : l’explosion des plateformes de conseil médical payantes C’est un pédiatre qui vous rappelle sur demande, un généraliste qui vous par

Via DIRECT MEDICA, Lionel Reichardt / le Pharmageek
more...
No comment yet.
Rescooped by Pichon from E-HEALTH - E-SANTE - PHARMAGEEK
Scoop.it!

Qu'est-ce que le numérique peut apporter (ou pas) à la prise en charge du patient ?

Qu'est-ce que le numérique peut apporter (ou pas) à la prise en charge du patient ? | e santé | Scoop.it
En quoi le numérique peut-il être bénéfique pour le domaine médical ? Des spécialistes, tel Axel Kahn, ont livré leur réflexion et expériences sur le sujet lors d'une journée dédiée à cette thématique.

Via Céline Cayrol, Esposito Christelle, Lionel Reichardt / le Pharmageek
more...
No comment yet.
Rescooped by Pichon from PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT
Scoop.it!

Seriez-vous prêt à partager vos données de santé pour des soins plus personnalisés?

Seriez-vous prêt à partager vos données de santé pour des soins plus personnalisés? | e santé | Scoop.it
Mais qu'en est-il du partage au sens communautaire, dès lors qu'il devient transparent, probatoire et dont le contrôle revient à ses bénéficiaires?
Via Pharmacomptoir / Corinne Thuderoz, Lionel Reichardt / le Pharmageek
more...
No comment yet.
Rescooped by Pichon from Hopital 2.0
Scoop.it!

La télémédecine à la recherche d'un financement pérenne

La télémédecine à la recherche d'un financement pérenne | e santé | Scoop.it
L'absence de financement de la télémédecine constitue une entrave à son développement, dénonce la Fédération hospitalière de France.

Via Chanfimao
more...
No comment yet.
Rescooped by Pichon from M-HEALTH By PHARMAGEEK
Scoop.it!

Le médecin vous prescrira-t-il demain une appli ?

Le médecin vous prescrira-t-il demain une appli ? | e santé | Scoop.it
Si l'évolution nous apparaît comme naturelle, un nombre croissant d'applications numériques et mobiles nous aident désormais à vivre en meilleure santé et à maintenir notre condition physique. La percée de l'e-santé et de la santé mobile en Belgique s'impose désormais comme une réalité. " 2016 sera enfin l'année du lancement par les autorités publiques belges d'initiatives positives dans ce domaine ", explique Koen Kas, expert.

Via Ilan Hirsch, Lionel Reichardt / le Pharmageek
more...
No comment yet.
Rescooped by Pichon from HEALTHCARE & SOCIAL MEDIA
Scoop.it!

Santé et médecine au temps des réseaux sociaux 

Santé et médecine au temps des réseaux sociaux  | e santé | Scoop.it

Résumé de la conférence du 15.11.2016 données à l'Université de Genève sur "les réseaux sociaux et la santé, buzz ou nouvelle médecine ?".


Via 1pharmacien2pt0 - Quentin ROSET, Philippe Marchal, Lionel Reichardt / le Pharmageek
more...
No comment yet.
Rescooped by Pichon from Actualités E-santé
Scoop.it!

[French] Livre blanc "Big Data et Prévention : de la prédiction à la démonstration" - Healthcare Data Institute

[French] Livre blanc "Big Data et Prévention : de la prédiction à la démonstration" - Healthcare Data Institute | e santé | Scoop.it
“Vouloir prévenir les épidémies, identifier le plus en amont possible les facteurs de risque pour éviter les maladies ou ralentir leur développement, prédire dès la naissance des prédispositions à telle ou telle infection… Autant d’ambitions mille fois ex- primées par les scientifiques et les représentants du corps médical. Jusqu’à présent il était répondu à ces …

Via L'Université d'été de la e-santé
more...
No comment yet.
Rescooped by Pichon from 8- TELEMEDECINE & TELEHEALTH by PHARMAGEEK
Scoop.it!

Le financement de la télémédecine est enfin déverrouillé par l'article 47 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2017

Le financement de la télémédecine est enfin déverrouillé par l'article 47 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2017 | e santé | Scoop.it
On attendait ce jour depuis 2011 ! L'article 47 du LFSS 2017 lève la quasi totalité des obstacles administratifs et financiers qui freinaient le développement de la télémédecine en France, en particulier chez les médecins libéraux. Déjà voté en première lecture par l'Assemblée nationale, il vient d'être voté par le Sénat. Soulignons les points les plus significatifs et pratico-pratiques : Tout médecin exerçant sur le territoire français, dans le secteur ambulatoire ou dans le secteur hospitalier, peut désormais s'engager dans des pratiques de téléconsultation et/ou de téléexpertise chez des patients en ALD, c'est à dire atteints d'une maladie chronique. Il devra simplement déclarer cette activité de télémédecine à l'Agence Régionale de Santé dont il dépend (simple formulaire type qu'il pourra retrouver sur le site web de l'ARS), ainsi qu'au Conseil Départemental de l'Ordre des médecins où il est inscrit. Il devra également en informer son assurance en responsabilité civile (une obligation s'il est en libéral ou salarié d'un établissement privé, une simple recommandation s'il est salarié d'un établissement public). Il est libéré de toute charge administrative, que ce soit la démarche de contractualisation ou celle de participer à l'évaluation de ces nouvelles pratiques professionnelles. L'évaluateur sera externalisé et la HAS aura la mission de valider ou non le rapport d'évaluation. Il est rémunéré sur la base des tarifs qui ont été fixés par l'arrêté ministériel du 26 avril 2016, abrogeant le précédent arrêté d'avril 2015 qui ne ciblait que la prise en charge des plaies chroniques dans les EHPADs. S'agissant encore de l'expérimentation art. 36 prorogé d'un an jusqu'au LFSS 2018, avec une enveloppe financière limitée à 8,2 millions d'euros, le nombre d'actes et leur périmètre restent encadrés jusqu'au LFSS 2018. Pour la téléconsultation : 3 tarifs 26 euros par acte et jusqu'à trois actes par an et par patient pour un médecin généraliste ou un professionnel de santé non médical bénéficiant d'un transfert d'acte (art. 51 de la loi HPST). 28 euros par acte et jusqu'à trois actes par an et par patient pour un médecin spécialiste (sauf psychiatre et gériatre) ou un professionnel de santé non médical bénéficiant d'un transfert d'acte (art. 51 de la loi HPST). 43,7 euros par acte et jusqu'à cinq actes par an et par patient, pour un médecin psychiatre ou un professionnel de santé non médical bénéficiant d'un transfert d'acte (art. 51 de la loi HPST). Lorsqu'il s'agit d'une téléconsultation auprès d'un médecin spécialiste d'organe, le médecin traitant qui la demande (le requérant) n'est pas rémunéré. Pour la téléexpertise : un forfait Le montant forfaitaire de la rémunération est de 40 euros par an et par patient pour chaque professionnel spécialiste requis. Il n' y a pas de limitation par patient. Il y a une limite de 100 téléexpertises par an par professionnel requis. Le professionnel médical requérant devra fournir à l'ARS la liste nominative de 5 experts avec lesquels il souhaite réaliser des téléexpertises. Les rémunérations sont effectives pour les établissements au titre des consultations externes. Cette procédure de la téléexpertise conserve au moins deux insuffisances. La 1ère insuffisance est la non rémunération du médecin requérant dans cette expérimentation, ce qui signifie que la téléexpertise exclut pour l'instant le dialogue vocal entre médecins et ne prend en compte que les téléexpertises par image, photo ou par écrit. C'est assez réducteur et il faudra certainement élargir la téléexpertise au dialogue vocal qui est plus riche, plus formateur et qui représente la pratique la plus moderne et humaine de la médecine du XXIème siècle ! Le dialogue entre médecins est formateur tant pour le médecin traitant que pour le médecin spécialiste. La 2ème insuffisance est de limiter la téléexpertise à des correspondants "intuiti personae". Cette clause ne prend pas en compte le fonctionnement des téléexpertises au sein de l'hôpital public, où la dynamique de compétence est plus collective qu'individuelle, en dehors bien évidemment de l'hyperspécialiste dans un domaine donné. Ces deux insuffisances ont justifié le dépôt d'un amendement à l'article 47 par la FHF en faveur d'un nouvel arrêté ministériel qui pourrait reprendre toutes ces insuffisances de l'arrêté du 26 avril 2016, en particulier pour les téléexpertises effectuées au sein d'un GHT. Pour la télésurveillance : un intéressement des médecins aux résultats obtenus Nous reviendrons plus tard sur ce financement lorsque l'arrêté ministériel aura été publié (annoncé pour la fin novembre 2016 pour les trois pathologies chroniques que sont l'insuffisance cardiaque chronique, l'insuffisance respiratoire chronique et l'insuffisance rénale dialysée et transplantée et, pour le début 2017, pour le diabète complexe). La philosophie retenue par les pouvoirs publics est d'intéresser les médecins qui s'engageront dans la télésurveillance de ces maladies chroniques à domicile et qui démontreront une réduction des coûts liés aux hospitalisations. La télésurveillance est réservée aux malades les plus sévèrement atteints qui ont, de ce fait, de fréquentes hospitalisations. L'organisation d'une télésurveillance à domicile par des dispositifs médicaux (ayant un marquage CE) peut prévenir les complications et, par voie de conséquence, les hospitalisations. Reconnaissons qu'un grand pas a été franchi pour déverrouiller le financement de la télémédecine en France. Le choix des patients en ALD (malades atteints de maladies chroniques) est judicieux et devrait permettre d'entrer enfin dans une médecine de parcours structurée par la télémédecine. On reste néanmoins sceptique sur la qualité de l'étude médico-économique qui devrait être présentée lors du LFSS 2018, soit dans un an, alors que l'expériementation qui vise deux millions de personnes en ALD n'a pas encore débutée...Les pouvolrs publics seraient bien inspirés de prendre en compte les récentes études européennes médico-économiques qui ont échoué (WSD, Renewing Health, voir sur ce site le billet "A quoi ça sert" dans la rubrique "Edito de semaine"), en partie parce que le délai d'observation était trop court et, surtout, parce que les organisations des professionnels de santé n'avaient pas été prises en compte dans la méthodologie retenue. La télémédecine est d'abord une organisation professionnelle nouvelle pour des pratiques médicales nouvelles, avant d'être une évolution technologique.
Via Medecin Geek, Lionel Reichardt / le Pharmageek
more...
PatientView's curator insight, November 20, 5:23 AM

Government funds for telemedicine - at last

Rescooped by Pichon from Actualités E-santé
Scoop.it!

S’initier à l’e-santé grâce aux MOOC

S’initier à l’e-santé grâce aux MOOC | e santé | Scoop.it
Comprendre les enjeux de l’e-santé, se former aux principales applications, anticiper les évolutions liées au numérique, mais aussi faciliter et développer les collaborations entre les différents...
Via L'Université d'été de la e-santé
more...
No comment yet.
Rescooped by Pichon from GAFAMS, STARTUPS & INNOVATION IN HEALTHCARE by PHARMAGEEK
Scoop.it!

La Blockchain redonne "le pouvoir aux patients face aux GAFA"

La Blockchain redonne "le pouvoir aux patients face aux GAFA" | e santé | Scoop.it
Selon l'avocat Thibault Verbiest, la technologie Blockchain va permettre

Via Lionel Reichardt / le Pharmageek
more...
No comment yet.