Les animateurs vont-ils remplacer les mascottes des marques ? | e-marketing, le couteau suisse | Scoop.it

La télé-réalité et les médias sociaux ont ainsi fait évoluer les idéaux des consommateurs d’effigies fantasmées (les mascottes) ou idéalisées (les stars de ciné) vers des figures plus proches, plus réalistes, mieux ancrées dans le quotidien « palpable » des cibles. La raison est toute simple : les consommateurs s’identifient beaucoup mieux à des semblables.