e-commerce entreprise
11.1K views | +3 today
Follow
e-commerce  entreprise
Entreprises : réussissez votre e-logistique et vos livraisons pour mieux vendre aux entreprises par internet.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Augustin Gueldry
Scoop.it!

Les entreprises sous-estiment l'impact de la transformation numérique... Parce qu'elles ne la comprennent pas

Les entreprises sous-estiment l'impact de la transformation numérique... Parce qu'elles ne la comprennent pas | e-commerce  entreprise | Scoop.it

Dans un sondage Cesi - Ipsos – Le Figaro, chefs d’entreprise et salariés sont peu nombreux à juger essentielle la transition numérique.
Augustin Gueldry 's insight:

Toujours utile de faire un point sur l'état d'avancement des entreprises à l'égard de la transformation numérique. Les opportunités sont encore très nombreuses dans tous les secteurs pour différencier l'offre par une nouvelle approche en adéquation avec les nouvelles façons d'acheter. 

Les opportunités semblent particulièrement nombreuses en B2B car les acteurs historiques éprouvent des difficultés à amorcer la mutation

more...
No comment yet.
Scooped by Augustin Gueldry
Scoop.it!

Qui a généré le plus de profits depuis sa création : Apple, Microsoft, Amazon ou Google ?

Qui a généré le plus de profits depuis sa création : Apple, Microsoft, Amazon ou Google ? | e-commerce  entreprise | Scoop.it
Le plus riche n'est pas forcément celui qu'on croît !

Entre Apple, Google, Microsoft et Amazon, c'est l'éditeur de Windows qui détient le record du plus de profits cumulés depuis sa création.

Du moins pour le moment, car Apple le talonne de très près.
Augustin Gueldry 's insight:

Classement intéressant pour découvrir les chiffres des géants!

Amazon, malgré sa faible rentabilité, continue de creuser l'écart dans le e-commerce et a réalisé presque 40% de C.A e-commerce total aux U.S.A lors du dernier Noël. On peut donc penser qu'une fois la domination confirmée face aux retailers, la rentabilité pourra alors prendre une autre courbe.

more...
No comment yet.
Scooped by Augustin Gueldry
Scoop.it!

FedEx met la main sur TNT Express

FedEx met la main sur TNT Express | e-commerce  entreprise | Scoop.it
Le géant de Memphis détient 88,4% du capital du groupe néerlandais de messagerie. Il pourra désormais rivalise
Augustin Gueldry 's insight:

Pourquoi cette alliance peut-elle réussir ?

Les voyants sont à présent tous bien orientés pour commencer le rapprochement :

La complémentarité territoriale est évidente.

La complémentarité des réseaux entre routier et aérien en Europe est un atout.

L'acceptation des équipes de TNT pour cette opération est à priori bien meilleure que lors de la tentative d'UPS il y a quelques années.

 

L'opération annonce aussi de futurs changements pour le marché européen avec un challenge plus important pour les autres acteurs tels DPD-CHRONOPOST en Europe par exemple.

L'autre inconnu reste le rôle joué à moyen terme par Amazon sur ce marché du colis suite à ses prises de participations chez le transporteur Colis Privé par exemple.

more...
No comment yet.
Scooped by Augustin Gueldry
Scoop.it!

Digitalisation de la supply chain : « work in progress » !

Digitalisation de la supply chain : « work in progress » ! | e-commerce  entreprise | Scoop.it
Si 70 % des dirigeants d’entreprise ont bien entamé une transformation digitale de leur chaîne d’approvisionnement, ils ne sont que 5 % à se déclarer « très satisfaits » des résultats obtenus à ce jour.
Augustin Gueldry 's insight:

L'étude rappelle tout le challenge des entreprises pour adapter leurs organisations au digital.

Il y a encore aujourd'hui un vrai décalage entre la volonté affirmée de faire muter les organisations et le quotidien qui reste ancré dans l'utilisation d'outils et technologies vieillissantes. Au regard de la prise de conscience, on peut se demander pourquoi les entreprises ne parviennent pas à décupler leur mobilisation pour franchir ce cap ?

Pourtant les dangers sont réels, notamment avec la puissance grandissante d'acteurs alternatifs (Amazon, Google, Facebook, Apple etc...) qui ont déjà prouvé leur capacité à innover et à renouveller l'offre à l'échelle mondiale dans de nombreux secteurs et plus largement dans la façon de communiquer et de commercer au quotidien.  

Les SupplyChain doivent donc évoluer et vite pour s'adapter et tirer avantage de ces nouvelles technologies à présent disponibles. Au-delà de l'objectif d'améliorer les performances de la Supply Chain, il s'agit tout simplement de ne pas être marginalisé sur les marchés. En effet, les innnovations de rupture imaginées par des start-up toujours plus nombreuses imposent aux acteurs historique un dynamisme et des initiatives et c'est tout l'enjeu des années à venir pour une multitude d'entreprises de toutes les tailles.   

more...
No comment yet.
Scooped by Augustin Gueldry
Scoop.it!

ACSEL'R - Le Grand Rendez-Vous Prospectif du Digital

ACSEL'R - Le Grand Rendez-Vous Prospectif du Digital | e-commerce  entreprise | Scoop.it
ACSEL’R, avec un R pour Réinventons le monde, un R pour Rupture de la pensée, un R pour Révolution des modes d’action, un R tout simplement pour Ère numérique.
Augustin Gueldry 's insight:

Soirée hier avec les Awards 2016 de l'ACSEL'R pour le hub français de la transformation digitale.

Très belle soirée pour découvrir des jeunes entreprises innovantes dans le domaine digital :

Les vainqueurs sont par catégorie :

Prix Open Innovation : Groupe UP

Prix Capital Humain : MyJobCompany

Prix de la Transformation Sociale : AXA

ACSEL du Grand Disrupter : Bayes Impact ONG qui accompagne Pole emploi dans le Big Data pour aider les chômeurs dans leur recherche d'emploi.

Prix Start-up Innovation : Hopwork et sa plate-forme de mise en relation des indépendants avec la clientèle pro et entreprises.

 

Une belle initiative à renouveler en 2017

 

more...
No comment yet.
Scooped by Augustin Gueldry
Scoop.it!

COLICOACH : Un entrepreneur qui aide les entreprises à s’adapter au e-commerce

COLICOACH : Un entrepreneur qui aide les entreprises à s’adapter au e-commerce | e-commerce  entreprise | Scoop.it
Fort de 18 ans d’expérience dans le management du transport et de la logistique, Augustin Gueldry a lancé Colicoach, un cabinet de conseil aidant les entreprises à s’adapter aux nouveaux modes de distribution propres au commerce digital. L’une de ses clés pour réussir ? Rester à jour des évolutions de son secteur. Portrait.
Augustin Gueldry 's insight:

Un article pour partager avec vous mon expérience d'entrepreneur depuis 6 ans avec COLICOACH. 

more...
No comment yet.
Scooped by Augustin Gueldry
Scoop.it!

Le graphique qui explique le business model magique d'Amazon (et le gros risque qui pourrait poindre)

Le graphique qui explique le business model magique d'Amazon (et le gros risque qui pourrait poindre) | e-commerce  entreprise | Scoop.it
Le modèle d'Amazon est très puissant. Un graphique tente d'expliquer ce succès phénoménal...qui pourrait bien comporter une sacrée faille.
Augustin Gueldry 's insight:

Amazon : le modèle expliqué en un schéma !

L'analyse est intéressante car elle aide à visualiser les grands principes du fonctionnement du modèle Amazon.

 

Pour essayer d'enrichir la réflexion voici quelques éléments complémentaires qui peuvent potentiellement tempérer cette vision.

1° Amazon a crée un premier business récurrent rentable avec les datas centers : Amazon web Services

 

2° Amazon cherche à améliorer sa rentabilité par la réduction de ses coûts opérationnels : après la gestion de sa logistique, il teste des options pour mieux maîtriser l'étape de livraison :

Amazon Flex, rachat de transporteur tel Colis Privé en France, achat de camion, location d'avions etc....

 

3° La prochaine étape est la commercialisation d'une prestation complète de logistique et de livraison pour le compte des entreprises pour devenir un prestataire alternatif face aux acteurs tels UPS ou Fedex. 

 

 

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Augustin Gueldry
Scoop.it!

L'expérience client et le mobile sont les priorités des décideurs e-commerce cette année.

L'expérience client et le mobile sont les priorités des décideurs e-commerce cette année. | e-commerce  entreprise | Scoop.it

Selon l'Observatoire 2016 réalisé à l'occasion du salon E-Commerce one-to-one, l'excellence du service client et l'expérience d'achat sur mobile sont les d

Augustin Gueldry 's insight:

Avec la priorité donnée à l'expérience client, les prestataires de la Supply Chain sont aux premiers rangs pour contribuer à la fidélisation.

Ils doivent pouvoir assurer la fiabilité opérationnelle de la prestation mais il faut aussi apporter une information en temps réel tout au long du processus. 

Enfin les prestataires qui veulent se différencier vont devoir apporter des innovations pour aider leurs clients chargeurs à se démarquer car la simple livraison dans les délais ne suffit plus à un e-commerçant pour fidéliser...

A l'occasion du Salon One to One de Monaco cette semaine, l'enjeu n'est pas mince mais il est majeur pour les prestataires pour ne pas être distancés et disruptés par des start-up innovantes.

more...
No comment yet.
Rescooped by Augustin Gueldry from ASLOG e-commerce : le groupe ASLOG en lien avec le digital & le e-commerce
Scoop.it!

Comment cet e-commerçant réussit là où tout le monde a échoué dans la distribution

Comment cet e-commerçant réussit là où tout le monde a échoué dans la distribution | e-commerce  entreprise | Scoop.it
Qui ? Tim Steiner, PDG d'Ocado, leader mondial du e-commerce alimentaire. Quoi ? Une plongée dans les coulisses de ce pionnier de l'e-commerce alimentaire, à

Via ASLOG e-commerce
Augustin Gueldry 's insight:
Je trouve l'exemple intéressant à plus d'un titre :

- les distributeurs classiques ont pris un vrai retard en raison d'un immobilisme durable et un manque d'innovation réelle, se limitant bien souvent aujourd'hui à une solution de Drive en écartant l'option d'une vraie automatisation de la préparation et d'une solution de livraison à domicile. Un signe : Qu'est ce qui a fondamentalement changé dans un supermarché  entre les années 70 et maintenant ? Évidemment les magasins ont évolué mais en terme  d'expérience client ? Le client prend toujours sa voiture, supporte éventuellement des bouchons ou des difficultés de stationnement, cherche parfois désespérément et sillonne les rayons, remplit son chariot et passe à la caisse...

- les prestataires n'ont pas su non plus jusqu'à présent valoriser leur savoir-faire pour proposer un modèle innovant en laissant à des pure-players tels Amazon ou Ocado le leadership de l'innovation en matière de robots, de traitement et d'exploitation des datas ou de construction de plan de transport pour le dernier km. 

Pour ces deux types d'acteurs, le recours et l'usage massif des technologies n'a pas été une priorité. Bien évidemment des investissements sont engagés pour faire évoluer un ERP, ajouter de nouvelles fonctionnalités ou un logiciel plus performant mais quoi pour changer fondamentalement l'offre proposée aux industriels et distributeurs ? Au fil des années, silencieusement mais inexorablement le fossé se creuse et devient chaque jour plus compliqué à combler...

La réaction des distributeurs et des prestataires doit à présent être décuplée pour arrêter le phénomène et disposer d'une opportunité de rester dans la course. 
more...
ASLOG e-commerce's curator insight, March 30, 3:45 PM
Je trouve l'exemple intéressant à plus d'un titre :

- les distributeurs classiques ont pris un vrai retard en raison d'un immobilisme durable et un manque d'innovation réelle, se limitant bien souvent aujourd'hui à une solution de Drive en écartant l'option d'une vraie automatisation de la préparation et d'une solution de livraison à domicile.

- les prestataires n'ont pas su non plus jusqu'à présent valoriser leur savoir-faire pour proposer un modèle innovant en laissant à des pure-players tels Amazon ou Ocado le leadership de l'innovation en matière de robots, de traitement et d'exploitation des datas ou de construction de plan de transport pour le dernier km. 

Pour ces deux types d'acteurs, le recours et l'usage massif des technologies n'a pas été une priorité. Au fil des années, silencieusement mais inexorablement le fossé se creuse et devient chaque jour plus compliqué à combler...

La réaction des distributeurs et des prestataires doit à présent être décuplée pour arrêter le phénomène et disposer d'une opportunité de rester dans la course. 

ProspecTIC's curator insight, March 31, 11:48 AM
Je trouve l'exemple intéressant à plus d'un titre :

- les distributeurs classiques ont pris un vrai retard en raison d'un immobilisme durable et un manque d'innovation réelle, se limitant bien souvent aujourd'hui à une solution de Drive en écartant l'option d'une vraie automatisation de la préparation et d'une solution de livraison à domicile. Un signe : Qu'est ce qui a fondamentalement changé dans un supermarché  entre les années 70 et maintenant ? Évidemment les magasins ont évolué mais en terme  d'expérience client ? Le client prend toujours sa voiture, supporte éventuellement des bouchons ou des difficultés de stationnement, cherche parfois désespérément et sillonne les rayons, remplit son chariot et passe à la caisse...

- les prestataires n'ont pas su non plus jusqu'à présent valoriser leur savoir-faire pour proposer un modèle innovant en laissant à des pure-players tels Amazon ou Ocado le leadership de l'innovation en matière de robots, de traitement et d'exploitation des datas ou de construction de plan de transport pour le dernier km. 

Pour ces deux types d'acteurs, le recours et l'usage massif des technologies n'a pas été une priorité. Bien évidemment des investissements sont engagés pour faire évoluer un ERP, ajouter de nouvelles fonctionnalités ou un logiciel plus performant mais quoi pour changer fondamentalement l'offre proposée aux industriels et distributeurs ? Au fil des années, silencieusement mais inexorablement le fossé se creuse et devient chaque jour plus compliqué à combler...

La réaction des distributeurs et des prestataires doit à présent être décuplée pour arrêter le phénomène et disposer d'une opportunité de rester dans la course. 
ProspecTIC's curator insight, March 31, 11:48 AM
Je trouve l'exemple intéressant à plus d'un titre :

- les distributeurs classiques ont pris un vrai retard en raison d'un immobilisme durable et un manque d'innovation réelle, se limitant bien souvent aujourd'hui à une solution de Drive en écartant l'option d'une vraie automatisation de la préparation et d'une solution de livraison à domicile. Un signe : Qu'est ce qui a fondamentalement changé dans un supermarché  entre les années 70 et maintenant ? Évidemment les magasins ont évolué mais en terme  d'expérience client ? Le client prend toujours sa voiture, supporte éventuellement des bouchons ou des difficultés de stationnement, cherche parfois désespérément et sillonne les rayons, remplit son chariot et passe à la caisse...

- les prestataires n'ont pas su non plus jusqu'à présent valoriser leur savoir-faire pour proposer un modèle innovant en laissant à des pure-players tels Amazon ou Ocado le leadership de l'innovation en matière de robots, de traitement et d'exploitation des datas ou de construction de plan de transport pour le dernier km. 

Pour ces deux types d'acteurs, le recours et l'usage massif des technologies n'a pas été une priorité. Bien évidemment des investissements sont engagés pour faire évoluer un ERP, ajouter de nouvelles fonctionnalités ou un logiciel plus performant mais quoi pour changer fondamentalement l'offre proposée aux industriels et distributeurs ? Au fil des années, silencieusement mais inexorablement le fossé se creuse et devient chaque jour plus compliqué à combler...

La réaction des distributeurs et des prestataires doit à présent être décuplée pour arrêter le phénomène et disposer d'une opportunité de rester dans la course. 
Scooped by Augustin Gueldry
Scoop.it!

Comment optimiser la présence d’une marque sur les 8 principaux réseaux sociaux en 2016 ?

Comment optimiser la présence d’une marque sur les 8 principaux réseaux sociaux en 2016 ? | e-commerce  entreprise | Scoop.it
Quels sont les usages des internautes sur les réseaux sociaux ? Quels enjeux pour les marques et comment optimiser leur présence ?
Augustin Gueldry 's insight:

Il s'agit juste d'un éclairage utile sur la place et les usages des principaux réseaux sociaux pour la communication de marque.

 

more...
Laurence Bouly's curator insight, March 29, 4:33 AM

Il s'agit juste d'un éclairage utile sur la place et les usages des principaux réseaux sociaux pour la communication de marque.

 

Scooped by Augustin Gueldry
Scoop.it!

Les quatre prochaines licornes françaises

Les quatre prochaines licornes françaises | e-commerce  entreprise | Scoop.it
Actility, Cedexis, Sigfox et Synthesio font leur entrée dans le classement Growth 50. Elles sont moin
Augustin Gueldry 's insight:

Il est bon de voir que la France engendre toujours de belles entreprises innovantes : l'illustration de Sigfox et de son réseau dédié aux objets connectés.

Il est étonnant de voir que ce thème est finalement peu abordé en logistique malgré son potentiel  au coeur de la multiplicité de mouvements génerés par les flux.

On peut penser que les applications métier vont arriver mais probablement via de jeunes entreprises innovantes qui vont parvenir à porter un regard décalé sur la profession.

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Augustin Gueldry from ASLOG e-commerce : le groupe ASLOG en lien avec le digital & le e-commerce
Scoop.it!

[INFOGRAPHIE] Quels réseaux sociaux pour mon entreprise BtoB ?

Comment sélectionner vos réseaux sociaux en BtoB, et les adapter spécifiquement à votre entreprise ? Consultez l'infographie et nos conseils.

Via ASLOG e-commerce
Augustin Gueldry 's insight:
Si vous voulez mieux comprendre pourquoi le digital & le e-commerce vont modifier la façon de faire de la logistique, il suffit de voir l'influence des réseaux sociaux dans la pratique des affaires aujourd'hui.
Il s'agit à présent de définir sa stratégie et ses objectifs pour adapter son offre & ses services pour adapter sa Supply Chain que l'on soit fabricant, prestataire ou distributeur.
more...
ASLOG e-commerce's curator insight, March 18, 5:01 AM
Si vous voulez mieux comprendre pourquoi le digital & le e-commerce vont modifier la façon de faire de la logistique, il suffit de voir l'influence des réseaux sociaux dans la pratique des affaires aujourd'hui.
ProspecTIC's curator insight, March 20, 11:06 AM
Si vous voulez mieux comprendre pourquoi le digital & le e-commerce vont modifier la façon de faire de la logistique, il suffit de voir l'influence des réseaux sociaux dans la pratique des affaires aujourd'hui.
Il s'agit à présent de définir sa stratégie et ses objectifs pour adapter son offre & ses services pour adapter sa Supply Chain que l'on soit fabricant, prestataire ou distributeur.
Scooped by Augustin Gueldry
Scoop.it!

Conférence du Club Dynamique : Les secrets de ces entrepreneurs qui réussissent !

Conférence du Club Dynamique : Les secrets de ces entrepreneurs qui réussissent ! | e-commerce  entreprise | Scoop.it

Un Club Le Club Dynamique vous donne rendez-vous à sa prochaine soirée networking. Plus de 100 chefs d’entreprise participeront à cet événement exceptionnel. Cette soirée abordera le thème Les secrets de ces entrepreneurs qui réussissent ! Vous aurez aussi l'occasion de pouvoir discuter avec les intervenants au cocktail / buffet. Nous vous conseillons vivement d’être à l’heure et de vous munir de vos cartes de visite.

Augustin Gueldry 's insight:

Un Club d'Entrepreneurs pour faire avancer son business et s'enrichir mutuellement des expériences et bonnes pratiques de chacun.

more...
No comment yet.
Scooped by Augustin Gueldry
Scoop.it!

Exclusif : Amazon va lancer Prime Now à Paris

Exclusif : Amazon va lancer Prime Now à Paris | e-commerce  entreprise | Scoop.it
Fresh devrait suivre de peu, alimentant aussi l'attractivité du programme Prime. Les retailers français n'ont qu'à bien se tenir.
Augustin Gueldry 's insight:

Amazon et son pari de la livraison en 1h00.

Après les U.S.A et U.K, Paris semble en bonne place pour sortir très prochainement une offre innovante.

A la différence des distributeurs qui sont restés focalisés sur le Drive, plus simple à mettre en place et moins coûteux mais beaucoup moins satisfaisant pour l'expérience client, Amazon innove et renforce sa position de leader du e-commerce. En cherchant à simplifier la vie de ses clients et en proposant un bouquet toujours plus grand de produits disponibles, Amazon donne à chaque client des raisons supplémentaires de rester dans son écosystème de consommation de produits et services.

 

Sa force est bien toujours dans la combinaison d'un catalogue et d'une logistique performante.

Pour en savoir plus sur sa stratégie logistique :

 http://fr.slideshare.net/AugustinGueldry/logistique-amazon-by-colicoach

more...
No comment yet.
Scooped by Augustin Gueldry
Scoop.it!

Exclusif : Amazon ne rachètera pas Colis Privé

Exclusif : Amazon ne rachètera pas Colis Privé | e-commerce  entreprise | Scoop.it
E-commerce :
En octobre 2015, Amazon avait conclu un accord en vue de l’acquisition de la société Colis Privé, entreprise française... Articles liés Commerce connecté Amazon, Entreprises, Distributeurs - Les dossiers LSA de la grande consommation
Augustin Gueldry 's insight:

Information inattendue : Amazon ne prendra pas le contrôle de Colis Privé !  La nouvelle est surprenante car la volonté d'Amazon était claire : disposer d'un réseau de livraison pour mieux maîtriser  sa distribution. Cette stratégie est d'ailleurs aussi mise en oeuvre dans d'autres pays d'Europe notamment avec Yodel au U.K.

Si ce n'est pas la volonté d'Amazon, on peut supposer que c'est donc bien l'Autorité de la concurrence qui est la cause. C'est évidemment rassurant pour le concurrent La Poste qui est l'acteur postal historique et qui dispose d'une place prépondérante dans le colis en France. 

 

Au-delà de cette surprise, on peut penser que la situation n'est pas forcément bloquée définitivement puisque qu'Amazon possède déjà 25% du capital. Qui peut prédire avec certitude l'évolution du marché du colis dans les 5 prochaines années en Europe ?

more...
No comment yet.
Rescooped by Augustin Gueldry from Supply Chain and Operations Management
Scoop.it!

Pourquoi la livraison e-commerce ne concerne pas que les colis ?

Pourquoi la livraison e-commerce ne concerne pas que les colis ? | e-commerce  entreprise | Scoop.it
How We Shop: A seismic change in the way Americans are shopping is roiling trucking. Truckers are caught in a tug-of-war with shippers and consumers over who should pay for the growing costs of delivering e-commerce.

Via Tim Rodgers
Augustin Gueldry 's insight:

Le e-commerce ne concerne pas que la livraison des colis et les impacts sont nombreux pour tout le secteur du transport.

Avec l'habitude des consommateurs de commander une variété toujours plus grande de produits via Internet, la marchandise à livrer comprend maintenant des produits parfois beaucoup plus lourds, plus ecombrants et généralement plus chers (piscine, jaccuzzi, mobilier de jardin, matériaux de construction ou de second oeuvre etc...).

Face à ce nouveau fret, les expressistes tels UPS ou Fedex ne sont pas forcément les mieux adaptés en raison d'une spécialisation historique autour du pli et du petit colis.

Les réseaux de transport plus traditionnels pour le transport de lots partiels captent donc par la force des choses une activité nouvelle mais délicate à gérer : la livraison à domicile de fret encombrant. La complexité vient évidemment des aspects liés aux particuliers (difficulté d'accès dans certaine rue, absence de quai de déchargement et de matériel de manutention, adresse incomplète, absence du destinataire etc...). Ce phénomène n'est pas nouveau mais il prend de l'ampleur et le problème principal reste de savoir qui supporte ces surcoûts de transport et de manutention ? Le marchand est ravi de pouvoir vendre en direct des commandes unitaires avec une meilleure marge que via un distributeur, le destinataire est content de ne pas avoir à gérer l'enlèvement en magasin et la manutention à l'arrivée chez lui... et le transporteur se retrouve au milieu de la relation et de la promesse client.

Cette réalité n'est pourtant qu'à son début car l'on peut s'attendre que le phénomène grandisse encore avec la montée en puissance du e-commerce B2B. En effet le e-commerce B2B concerne particulièrement les PME qui trouvent ainsi des moyens de simplifier leur processus d'achat. En raison de leur petite taille, la livraison de ces entreprises s'apparente bien souvent à celle d'un particulier (pas de quai de déchargement, localisation en dehors des zones d'activité en centre ville ou en zone résidentielle par exemple, pas de présence physique permanente au bureau etc...)

Pourtant cette clientèle ne sera pas moins exigeante car la valeur des commandes est souvent bien plus élevée que pour les particuliers et les relations B2B sont souvent nouées pour consturire un lien de collaboration dans la durée.

Le secteur du transport "traditionnel" (messagerie, affrètement)est donc particulièrement concerné par cette mutation des comportements d'achat et les solutions restent encore largement à développer.  

more...
No comment yet.
Rescooped by Augustin Gueldry from Les Echos d'Ardèche
Scoop.it!

La FNAC, en contrôlant Darty, va devenir le numéro 2 du e-commerce en France derrière Amazon

La FNAC, en contrôlant Darty, va devenir le numéro 2 du e-commerce en France derrière Amazon | e-commerce  entreprise | Scoop.it

Quelle bagarre. La Fnac a réussi son coup de prendre le contrôle de Darty. Conforama a raté la partie. La Fnac peut devenir le challenger français d'Amazon...


Via Franck Dupessey Pro, Ardèche Développement
Augustin Gueldry 's insight:

En entrant chez DARTY, FNAC aborde une nouvelle étape logistique. Le modèle de vente à distance de la FNAC est jusqu'à présent orienté principalement sur une logistique du petit colis avec des produits peu encombrants.

A l'avenir avec DARTY c'est une autre approche beaucoup plus complexe de la logistique mais qui a justement fait la force de DARTY dans les produits electroménagers depuis des années :

- les produits sont souvent encombrants.

- la valeur unitaire du produit n'est pas si élevé pour supporter  les coûts de la livraison à domicile notamment pour de la livraison en étage.

- il y a une obligation à récupérer l'ancien matériel si le client le demande avec par conséquence une logistique retour majeure et de retraitement. L'électroménager n'est pas le seul secteur concerné par le recyclage évidemment mais le poids et l'encombrement des produits rendent ici le client très demandeur de cette prestation pour ne pas avoir à gérer le problème.

- il y a une politique de maintenance et de service après-vente très importante à assurer mais qui assure dans le même temps un fort levier de fidélisation à l'heure où les clients sont très volatils.

On voit donc derrière ce rachat stratégique (puissance des réseaux de magasins, notoriété des marques, complémentarité des catalogues, e-commerce) des enjeux opérationnels très différents mais complémentaires. Le challenge sur ce plan va être de voir comment les deux enseignes vont pouvoir marier ces deux approches pour proposer aux consommateurs une expérience client différente et riche face à l'offre Amazon. En d'autres termes, comment mieux valoriser le réseau de magasins dans une expérience d'achat digital ? C'est là que la diférenciation de l'offre devra s'exprimer face aux pure-players pour démontrer la pertinence du modèle des magasins face à un modèle pur de vente à distance. Le débat va être passionnant et promet de multiples innovations de part et d'autres ! 

 

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Augustin Gueldry from E-commerce et logistique, livraison du dernier kilomètre
Scoop.it!

Plus de doute, Amazon se lance dans un marché de 400 milliards de dollars

Plus de doute, Amazon se lance dans un marché de 400 milliards de dollars | e-commerce  entreprise | Scoop.it

Les indices s'accumulent sur une offensive du géant de l'e-commerce dans le secteur du transport et de la logistique. Le prochain AWS ?


Via Bruno Sanlaville
Augustin Gueldry 's insight:

Les perspectives d'une nouvelle étape pour Amazon dans la livraison se confirment avec plusieurs signaux forts.

On peut citer parmi les raisons principales :

- Amazon n'a pas caché son mécontentement à l'égard de certains prestataires historiques notamment à l'occasion du rush annuel en fin d'année. Cette période de Noël constitue toujours une échéance majeure dans le e-commerce et le respect de l'échéance est un must absolu.

- Les flux gérés par Amazon pour son propre compte et pour celui de ses expéditeurs de sa place de marché sont suffisamment importants pour gérer en propre un réseau de distribution, au moins dans les zones les plus denses. Il y a donc un moyen de ne pas supporter partout la marge des transporteurs.

- Amazon souhaite sécuriser et maîtriser au maximum les composantes de l'expérience client qui a fait sa réputation (le catalogue produits avec de la variété et de la disponibilité, la logistique, la livraison, le service clients etc...). Il est donc souhaitable de ne pas dépendre en totalité de prestataires de transport externes.

- Comme dans le développement de son offre d'hébergement (Amazon Web Services) proposée à toutes les entreprises du monde, Amazon peut construire une offre de livraison qui viendra concurrencer celle des acteurs historiques du transport notamment dans les zones où il réalise beaucoup de ventes avec sa plate-forme.

Ainsi Amazon pourra réduire sa dépendance face à ses prestataires de transport tout en développant une nouvelle activité, source de revenus récurrents... Les 5 prochaines années vont probablement voir le paysage mondial de la livraison de colis évoluer bien davantage que les 10 dernières... et cela promet des débats passionnants. 

    

 

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Augustin Gueldry from ASLOG e-commerce : le groupe ASLOG en lien avec le digital & le e-commerce
Scoop.it!

Pourquoi la logistique va mourir ?

Pourquoi la logistique va mourir ? | e-commerce  entreprise | Scoop.it
La logistique dans son ensemble connaît actuellement un choc probablement plus violent que celui de l'après guerre où les changement ont été très nombreux (avec l'avènement de la société de

Via ASLOG e-commerce
Augustin Gueldry 's insight:
Découvrez les challenges du e-commerce & du digital qui annoncent la mutation de la logistique.

Profitez de cette occasion pour faire découvrir à votre réseau cette Revue de Presse de l'ASLOG et n'hésitez pas à commenter pour enrichir le débat.
more...
ASLOG e-commerce's curator insight, March 18, 4:35 AM
Découvrez les challenges du e-commerce & du digital qui annoncent la mutation de la logistique.

Profitez de cette occasion pour faire découvrir à votre réseau cette Revue de Presse de l'ASLOG et n'hésitez pas à commenter pour enrichir le débat.
Scooped by Augustin Gueldry
Scoop.it!

WeTruck : du covoiturage XXL à bord d'un camion

WeTruck : du covoiturage XXL à bord d'un camion | e-commerce  entreprise | Scoop.it
Un site web met en relation routiers et voyageurs pour des trajets en France et en Europe. Un moyen de transport économique et original. Le Figaro a testé.
Augustin Gueldry 's insight:

Le mode collaboratif s'inssinue partout y compris dans les camions.

Son attrait : le prix, la diversité des trajets proposés, la possibilité de trajet de jour comme de nuit, le changement pour un mode de transport différent...

Décidement le digital révolutionne bien tous les secteurs de notre économie...

 

more...
No comment yet.
Scooped by Augustin Gueldry
Scoop.it!

Too little freight, too much space

Too little freight, too much space | e-commerce  entreprise | Scoop.it
Overcapacity hits another part of the transport industry
Augustin Gueldry 's insight:

Le fret aérien connait une vraie crise qui va connaître peut être un nouveau cap avec l'arrivée d'Amazon dans l'exploitation d'avions très prochainement...

more...
No comment yet.
Rescooped by Augustin Gueldry from ASLOG e-commerce : le groupe ASLOG en lien avec le digital & le e-commerce
Scoop.it!

3 Suisses est à vendre !

3 Suisses est à vendre ! | e-commerce  entreprise | Scoop.it
Leur propriétaire, le groupe 3SI, cède ses activités de vente en ligne pour se concentrer sur les service

Via ASLOG e-commerce
Augustin Gueldry 's insight:
L'acteur historique de la Vente par Correspondance 3Suisses est à vendre.
Vendredi dernier, son actionnaire le Groupe allemand Otto a annoncé la mise en vente. Le groupe avait compté avant l'arrivée d'internet jusqu'à 9000 personnes à la fin des années 80.
Cette annonce n'est évidemment une source de satisfaction pour personne puisqu'il y a un impact sur les emplois restants et c'est aussi une marque de plus de 75ans qui ne comporte plus aujourd'hui que 150 personnes pour un chiffre d'affaires de 120millions d'euros.

Malgré la restructuration entamé il y a plusieurs années, le Groupe Otto n'est pas parvenu à redresser la tendance malgré plusieurs facteurs positifs :
- la notoriété de la marque.
- la taille du fichier clients.
- la puissance d'achat.
- l'expérience de la vente aux particuliers.
- le savoir-faire dans la logistique de détail.

Tous ces éléments n'ont pas suffit face à la vague du e-commerce et de ses spécificités notamment sur le plan logistique. L'orientation stratégique réaffirmée par Otto de se concentrer sur les activités de prestation de services aux e-commerçants amène deux réflexions :

- le e-commerce provoque des bouleversements très profonds sur tous les marchés ( B2C et maintenant B2B) et aucun des acteurs en place même historiques ne peut faire l'économie d'une remise en cause rapide et profonde de son modèle.
- le secteur du e-commerce n'est qu'à ses débuts et le positionnement du Groupe Otto sur la prestation de services illustre ce potentiel.
Les industriels et les distributeurs  (B2C et B2B) mais aussi les prestataires (logistique & transport) doivent accélérer leur virage stratégique et opérationnel dès à présent pour disposer d'un temps suffisant pour adapter leur modèle et leur organisation.   
more...
ASLOG e-commerce's curator insight, March 29, 11:19 AM
L'acteur historique de la Vente par Correspondance 3Suisses est à vendre.
Vendredi dernier, son actionnaire le Groupe allemand Otto a annoncé la mise en vente. Le groupe avait compté avant l'arrivée d'internet jusqu'à 9000 personnes à la fin des années 80.
Cette annonce n'est évidemment une source de satisfaction pour personne puisqu'il y a un impact sur les emplois restants et c'est aussi une marque de plus de 75ans qui ne comporte plus aujourd'hui que 150 personnes pour un chiffre d'affaires de 120millions d'euros.

Malgré la restructuration entamé il y a plusieurs années, le Groupe Otto n'est pas parvenu à redresser la tendance malgré plusieurs facteurs positifs :
- la notoriété de la marque.
- la taille du fichier clients.
- la puissance d'achat.
- l'expérience de la vente aux particuliers.
- le savoir-faire dans la logistique de détail.

Tous ces éléments n'ont pas suffit face à la vague du e-commerce et de ses spécificités notamment sur le plan logistique. L'orientation stratégique réaffirmée par Otto de se concentrer sur les activités de prestation de services aux e-commerçants amène deux réflexions :

- le e-commerce provoque des bouleversements très profonds sur tous les marchés ( B2C et maintenant B2B) et aucun des acteurs en place même historiques ne peut faire l'économie d'une remise en cause rapide et profonde de son modèle.
- le secteur du e-commerce n'est qu'à ses débuts et le positionnement du Groupe Otto sur la prestation de services illustre ce potentiel.
Les industriels et les distributeurs  (B2C et B2B) mais aussi les prestataires (logistique & transport) doivent accélérer leur virage stratégique et opérationnel dès à présent pour disposer d'un temps suffisant pour adapter leur modèle et leur organisation.   

Rescooped by Augustin Gueldry from ASLOG e-commerce : le groupe ASLOG en lien avec le digital & le e-commerce
Scoop.it!

(INFOGRAPHIE) Pourquoi les PME de la logistique doivent passer au digital !

(INFOGRAPHIE) Pourquoi les PME de la logistique doivent passer au digital ! | e-commerce  entreprise | Scoop.it
La transition digitale, peu importante pour les PME ? Une politique de l'autruche qui risque de vous faire perdre des plumes : neoptimal vous épaule dans vos décisions stratégiques

Via ASLOG e-commerce
Augustin Gueldry 's insight:
Découvrez les raisons qui doivent amener toutes les entreprises du secteur logistique à changer de stratégie à l'égard du digital, le temps presse pour rester dans la course en appréhendant mieux les codes et les pratiques de ce secteur jeune & innovant.
 
more...
ASLOG e-commerce's curator insight, March 18, 8:29 AM
Découvrez les raisons qui doivent amener toutes les entreprises du secteur logistique à changer de stratégie à l'égard du digital.
Scooped by Augustin Gueldry
Scoop.it!

Repenser la logistique du e-commerce

Repenser la logistique du e-commerce | e-commerce  entreprise | Scoop.it
Nous vivons un véritable chamboulement de modes de livraisons avec un focus identifié sur la gestion du dernier mètre. Si le secteur du transport est impacté, quels seraient les conséquences à prévoir sur le domaine de la e-logistique ?
Augustin Gueldry 's insight:

La logistique et les délais de livraison s'entrechoquent quotidiennement pour répondre aux enjeux du e-commerce et de l'omnicanal.

Les logisticiens et les transporteurs doivent remettre à plat leurs services et leur proposition de valeur pour répondre aux nouvelles attentes et ne pas être dépassés par les nouveaux acteurs qui tentent de disrupter le marché tel Amazon avec sa nouvelle stratégie ambitieuse :

http://fr.slideshare.net/AugustinGueldry/logistique-amazon-by-colicoach

 

more...
No comment yet.
Scooped by Augustin Gueldry
Scoop.it!

AMAZON loue des avions pour ses colis !

AMAZON loue des avions pour ses colis ! | e-commerce  entreprise | Scoop.it

Dans la continuité de sa stratégie de maîtrise de toute sa chaîne logistique, AMAZON confirme son choix de louer des avions pour assurer le transport de son fret sur les longues distances.

Augustin Gueldry 's insight:

AMAZON renforce sa stratégie de livraison en louant des avions !

Avec cette décision, il continue de déployer sa stratégie pour la maîtrise complète de sa chaîne logistique.

C'est aussi le moyen d'ajouter un maillon supplémentaire à sa démarche de conquête d'un marché plus vaste et mondial.

 

Cliquez sur le lien de l'article au-dessus de la photo et profitez-en pour découvrir le nouveau site de Colicoach.com ! 

more...
No comment yet.