Trafic magasins
4.9K views | +0 today
Follow
Un blog pour les marques & les distributeurs, dédié au Web to Store
Curated by Proximis
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Proximis
Scoop.it!

[Proximis recrute] Consultant commerce #omnicanal Paris #job

[Proximis recrute] Consultant commerce #omnicanal Paris #job | Trafic magasins | Scoop.it
Rejoignez Proximis ! Vous rêvez de participer à la grande révolution digitale liée à l’avènement de l’omnicanal. Vous êtes intéressé de près ou même passionné par le e-commerce, le textile, la mode et le retail en général.
more...
No comment yet.
Scooped by Proximis
Scoop.it!

Proximis, la solution drive-to-store qui a séduit Lacoste, The Koople et Intersport

Regarder la vidéo «Proximis, la solution drive-to-store qui a séduit Lacoste, The Koople et Intersport» envoyée par frenchweb sur dailymotion.
more...
No comment yet.
Rescooped by Proximis from LAB LUXURY and RETAIL : Marketing, Retail, Expérience Client, Luxe, Smart Store, Future of Retail, Commerce Connecté, Omnicanal, Communication, Influence, Réseaux Sociaux, Digital
Scoop.it!

Le mobile to store va exploser, pour Vente privée.com

Le mobile to store va exploser, pour Vente privée.com | Trafic magasins | Scoop.it
Le mobile to store va exploser, pour Vente privée.com
Via Jérôme MONANGE
Proximis's insight:

« L’influence du mobile pour la vente en magasins va exploser, » affirme d’Ilan Benhaim, cofondateur de vente privée.com et directeur de l’innovation du site leader de l’e-commerce français. Il a pris la parole le 10 octobre, lors d’un événement organisé par l’éditeur de logiciels Adobe sur le thème des stratégies d’engagement client cross-canal.

 

Un marché plus gros que l’e-commerce

« C’est le très gros marché du monde, plus gros encore que l’e-commerce » martèle le directeur de l’innovation. Dans ce mode de commerce, on contacte les gens à partir de l’endroit où ils sont en les localisant, et  en leur disant ce qu’il y a autour d’eux qui peut les intéresser.

«  Le mobile c’est un ordinateur que vous avez sur vous, un moyen de vous informer, de vous contacter là où vous êtes, à partir de votre position GPS, » décrit le directeur de l’innovation. Cela permet d’accompagner le consommateur dans son expérience d’achat dans les commerces de détail du monde physique.

 

Business multiplié par dix en deux ans

« En 2016, le mobile générera 700 milliards de dollars de ventes indirectes dans le commerce de détail en Europe, » annonce le directeur de l’innovation. Ce n’est que 80 milliards aujourd’hui. « On va faire fois dix en deux ans » s’enthousiasme-t-il.

Comparativement, l’e-commerce ne pèsera au même moment que 327 milliards de dollars, c’est à dire moitié moins, et le mobile commerce – c’est à dire les achats effectués directement sur son mobile – ne pèsera que 31 milliards.  Pour Ilan Benhaim, l’Europe de l’Ouest sera la deuxième zone du monde pour l’e-commerce, la première zone du monde étant l’Asie, et la troisième étant les Etats Unis et le Brésil. L’e-commerce n’est plus américain.

 

Les offres à proximité

Vente privée.com a lancé sa propre offre dans ce domaine du drive-to-store, Le Pass qui amène les consommateurs dans les boutiques qui se trouvent à proximité.  « L’application dit aux consommateurs ce que l’on a à leur proposer autour d’eux » décrit-il.

Il souhaite souligner l’adhésion des commerçants. « Nous avons un succès phénoménal auprès des retailers et des magasins. Tout le monde est prêt à prendre des abonnements pour référencer des produits qu’ils ont dans leur magasin »affirme-t-il.

 

Les consommateurs ne savent pas

Pourquoi ce marché n’a-t-il pas encore décollé ? « Aujourd’hui, les consommateurs n’ont pas encore ce réflexe de se dire que le produit qu’ils veulent le plus près de chez eux est dans un magasin, et pas dans un entrepôt d’Amazon au milieu de la campagne » présente Ilan Benhaim

Il poursuit : « quand on présente ce service dans les focus groupes, car nous faisons encore des focus groupes, les gens adorent, c’est juste qu’ils ne savent pas que cela existe. » Il faut rendre service au client, insiste-t-il. De son côté Vente privée.com a du boulot. « Le gros travail que l’on a  est d’indexer les magasins pour savoir ce qu’il y a » ajoute-t-il.

more...
No comment yet.
Scooped by Proximis
Scoop.it!

Virgin Mobile renforce sa stratégie multicanale et lance son service d’e-réservation

Virgin Mobile renforce sa stratégie multicanale et lance son service d’e-réservation | Trafic magasins | Scoop.it

Virgin Mobile renforce sa stratégie multicanale et annonce le lancement de son service d’e-réservation.


Celui-ci permet à tous ceux qui privilégient le contact de réserver leur mobile en ligne, sans en avancer les frais, tout en bénéficiant de l’expertise et du conseil du réseau de vente physique lors de son achat dans le magasin le plus proche de chez eux. Ce nouveau service s’intègre dans la complémentarité des canaux de vente mis à disposition du consommateur, avec toujours un même principe : des offres et des services Virgin Mobile au même prix quel que soit le circuit de distribution.

Simple et sans frais, le service d’e-réservation* permet dès à présent de réserver un Smartphone de dernière génération à partir du site internet virginmobile.fr sans avancer d’argent, tout en s’assurant de sa disponibilité 2h plus tard, dans le point de vente de son choix.

 

[...]

more...
No comment yet.
Scooped by Proximis
Scoop.it!

La Fédération du commerce associé fait le point sur le cross canal

La Fédération du commerce associé fait le point sur le cross canal | Trafic magasins | Scoop.it
La Fédération des enseignes du commerce associé (FCA) a diligenté une étude sur les pratiques digitales des enseignes de son réseau. Verdict? Les technologies digitales (site, mobile) font bel et bien partie du quotidien des commerçants pour générer du business et dynamiser leur relation client.
more...
No comment yet.
Rescooped by Proximis from Made In Retail : Commerce digital des réseaux de la mode
Scoop.it!

Du Pareil au Même muscle son offre e-commerce

Du Pareil au Même muscle son offre e-commerce | Trafic magasins | Scoop.it
Le distributeur en franchise de vêtements pour enfant teste depuis cet été un système de click & collect dans 84 de ses magasins sous enseigne Du Pareil au Même.

Via Made In Retail
more...
No comment yet.
Rescooped by Proximis from Solutions "commerce connecté" pour le commerce local
Scoop.it!

Quand le magasin devient « phygital »…

Quand le magasin devient « phygital »… | Trafic magasins | Scoop.it
Croissance du e-commerce, explosion du drive, consommateurs hyperconnectés : le magasin doit embrasser la révolution digitale s’il veut survivre. Tour d’horizon des évolutions en cours, alors que vient de commencer une période clé pour la distribution : les soldes.

Via Dominique Moraux
more...
distrisup's curator insight, August 29, 2014 10:46 AM

Le "phygital", nouvelle stratégie de vente pour lutter contre le "showrooming", cette tendance consistant à se rendre en magasin pour évaluer un produit, puis rentrer chez soi l'acheter en ligne... souvent moins cher.

Scooped by Proximis
Scoop.it!

7 astuces pour améliorer l’expérience click-and-collect de vos clients | Pubeco Innovation

7 astuces pour améliorer l’expérience click-and-collect de vos clients | Pubeco Innovation | Trafic magasins | Scoop.it

Le click-and-collect se répand dans les magasins et dans les esprits, mais reste encore assez peu développé en France. Pourtant, c’est un bon moyen de créer un nouveau lien avec les clients et pourquoi pas de les ramener dans les magasins. Voici quelques conseils pour améliorer son attractivité.

more...
No comment yet.
Rescooped by Proximis from PROXIMIS
Scoop.it!

Internet est devenu le meilleur ami des points de vente ! Le parcours d’achat des Français en 5 étapes clés

Internet est devenu le meilleur ami des points de vente ! Le parcours d’achat des Français en 5 étapes clés | Trafic magasins | Scoop.it

Les réseaux sociaux ont une influence marginale (2%) sur la motivation d’achat des Français, contrairement aux amis et aux connaissances (31%). Pour 46% des Français, estime Wincor Nixdorf, qui a analysé leur parcours d'achat en partenariat avec l’IFOP, Internet constitue la première source d’informations préalable à l’achat. Lorsqu’il s’agit de comparer les produits, les Français vont autant sur Internet qu’en magasin, même si ce dernier reste le premier lieu d’achat pour 62% d'entre eux. En magasin, les Français ont deux alliés privilégiés : le vendeur qu’ils sollicitent de plus en plus (90% vs 80% en 2012) et leur smartphone qu’ils sont 2 fois plus nombreux à utiliser qu’en 2012 (50% vs 23%). Contrairement à 2012, lorsqu’un article est absent des rayons, le premier réflexe des Français est de se rendre sur Internet pour l’acheter (32%)

Pour les Français, les comparateurs de prix (46%) et la diversité des produits (42%) sont les deux principaux atouts d’Internet qu’ils désirent retrouver en magasin. A l’inverse, la possibilité d’essayer un produit (56%) et de procéder facilement à son échange (52%) correspondent aux deux atouts majeurs du magasin qu’ils appellent de leurs vœux sur les sites marchands. Enfin, en matière de paiement, la carte bancaire domine largement les espèces aux yeux des Français, qui la jugent plus facile pour payer à 90%.


Alors que les canaux d’achat mis à la disposition des consommateurs ne cessent de se diversifier (m-commerce, e-commerce, magasins traditionnels…) et complexifient l’acte d’achat, on peut se demander de quelles façons cette pluralité de canaux modifie l’ensemble de leur parcours d’achat. L’originalité de l’enquête* menée par l'IFOP et Wincor Nixdorfest de mesurer l’impact de cette multiplicité de canaux sur chacune des 5 étapes fondamentales du processus d’achat, c’est-à-dire : La motivation d’achat, la prise d’informations, la comparaison, l’achat et le paiement.

more...
No comment yet.
Scooped by Proximis
Scoop.it!

Multicanal, crosscanal, omnicanal : définitions | Blog du logiciel MeilleurStock

Multicanal, crosscanal, omnicanal : définitions | Blog du logiciel MeilleurStock | Trafic magasins | Scoop.it
Multicanal, crosscanal, omnicanal : définitions

Avant l’arrivée d’Internet et des technologies on comptait seulement trois canaux d’interaction avec les clients : le magasin, le courrier et le téléphone fixe. Puis, l’avènement des canaux digitaux a bouleversé les comportements d’achats et les expériences de ventes.
Smartphones, tablettes, ordinateurs, télévisions… Désormais, le consommateur est connecté partout, tout le temps. Les technologies se sont parfaitement intégrées dans le processus d’achat, d’où la nécessité d’établir une communication homogène entre ces différents canaux. C’est ce qui a donné naissance aux notions de multicanal, crosscanal et omnicanal. Qu’est-ce qui différencie ces trois concepts ? Lequel proposer à ses clients ?
Retour sur la définition de chacun d’eux.

more...
No comment yet.
Scooped by Proximis
Scoop.it!

Magasin connecté: les 10 tendances à suivre

Magasin connecté: les 10 tendances à suivre | Trafic magasins | Scoop.it
Quinze ans après l'arrivée de l'e-commerce, les points de vente physiques accueillent toujours des clients. Mais ils doivent tenir compte des nouvelles attentes du consommateur en matière de digital. Et se connecter pour mettre en musique la convergence technologique.
more...
No comment yet.
Scooped by Proximis
Scoop.it!

Web to Store – Store to web : les convergences entre magasins de proximités et e-commerce

Web to Store – Store to web : les convergences entre magasins de proximités et e-commerce | Trafic magasins | Scoop.it
Cet article décrit les liens possibles à créer entre les sites e-commerce d'une marque et ses magasins physiques. De nombreuses solutions sont possibles.
Proximis's insight:

Un très bon article explicatif sur le Web to Store, le phénomène de Ropo et le Click & Collect.

more...
Lise Déchamps's curator insight, June 10, 2014 5:42 AM

Un article complet présentant les avantages et inconvénients de six différentes solutions permettant de créer des interactions entre les sites e-commerce et les boutiques : Click and Collect, ROPO, Product Locator, Check and Reserve, Point Relais Magasin et eStore in Store.

Scooped by Proximis
Scoop.it!

IBeacon, une révolution en entreprise et dans les magasins

IBeacon, une révolution en entreprise et dans les magasins | Trafic magasins | Scoop.it
IBeacon est une technologie d'Apple d'émission de signal sans fil à faible puissance, qui consiste à installer dans un espace couvert, là où le GPS ne fonctionne pas ou pas assez, une ou plusieurs balises permettant de géolocaliser et d'échanger des données avec un utilisateur équipé d'u...
more...
No comment yet.
Scooped by Proximis
Scoop.it!

Le Web to Store, ou l'arbre qui cache la forêt - JDN

Le Web to Store, ou l'arbre qui cache la forêt - JDN | Trafic magasins | Scoop.it
Comment le Web to Store est-il en passe de devenir une simple feature incluse dans les nouvelles plateformes de commerce omnicanal ?
Proximis's insight:

Découvrez la tribune d'Antoine Scialom, Deputy CEO de Proximis : Quel est l'avenir du Web to store en France ?

more...
No comment yet.
Scooped by Proximis
Scoop.it!

Mellow Yellow développe sa stratégie cross-canal

Mellow Yellow développe sa stratégie cross-canal | Trafic magasins | Scoop.it
Le chausseur français Mellow Yellow ajoute une corde à son arc, en proposant depuis son site une option Click & Collect.

Afin de créer du lien entre ses magasins et son site e-commerce, Mellow Yellowlance un service Click & Collect. La marque française de chaussures et d'accessoires, également présente à l'international, propose désormais à ses clients de réservés des articles en ligne, et de les retirer ensuite en boutique.

 

"Apporter ce trafic qualifié en magasin est un point fort de notre stratégie cross-canal. Si notre site e-commerce connaît un succès fleurissant, nous continuons à réaliser la majorité des ventes en magasin. Offrir ce nouveau service est un moyen de répondre à un véritable besoin de nos clients", souligne Coline Raynaud, responsable marketing cross-canal chez Mellow Yellow.

 

Ce service d'e-réservation, proposé gratuitement et sans obligation d'achat, devrait augmenter le trafic dans les 32 points de vente de la marque.

Proximis's insight:

Service de Click & Collect proposé par la Plateforme de Click & Collect Proximis.

more...
No comment yet.
Scooped by Proximis
Scoop.it!

54% des consommateurs souhaiteraient voir la disponibilité des produits en magasin à partir du site marchand

54% des consommateurs souhaiteraient voir la disponibilité des produits en magasin à partir du site marchand | Trafic magasins | Scoop.it
En septembre 2014 OrderDynamics (spécialiste anglo-saxon de l’omnicommerce) a conduit avec l’IFOP une étude sur les préférences d’achat des internautes. L’étude a été menée auprès de 1 400 consommateurs français. L’objectif de cette enquête est de comprendre les préférences et les processus d’achat des consommateurs afin d’aider les Retailers à adapter leur stratégie omnicanale. En voici quelques résultats. 
more...
No comment yet.
Scooped by Proximis
Scoop.it!

Deux acteurs phares du e-commerce français se rapprochent

Deux acteurs phares du e-commerce français se rapprochent | Trafic magasins | Scoop.it
Proximis, éditeur spécialisé dans le cross-canal depuis 2008, opère un rapprochement stratégique avec l’éditeur de la plateforme e-commerce Change et reprend dans son portefeuille produits la solution éponyme, jusqu’alors dans le giron de la société RBS.
more...
No comment yet.
Rescooped by Proximis from PROXIMIS
Scoop.it!

E-commerce : Cdiscount développe son offre de disponibilité immédiate

E-commerce : Cdiscount développe son offre de disponibilité immédiate | Trafic magasins | Scoop.it

Le géant du e-commerce français Cdiscount développe dans plusieurs villes de France son offre de disponibilité immédiate. Basé sur sa marketplace, le nouveau service propose aux commerçants de vendre leurs produits en ligne pour un retrait immédiat en magasin. 
Après un test à Bordeaux, l'offre de disponibilité immédiate a été étendue à Nantes, Toulouse et Lyon. 

Vendre sur internet, même sans disposer d'un site de e-commerce 

Avec cette offre, la filiale de Casino se tourne vers les commerçants qui cherchent à vendre sur internet sans toutefois disposer de leur propre site de e-commerce. C'est le principe déjà développé par les places de marché. Cdiscount complète le service en y ajoutant une notion de proximité : les achats effectués en ligne auprès d'un commerçant local peuvent être retirés sur place dans les heures qui suivent. 

Le service disponibilité immédiate, également appelé web-to-store, a été testé à Bordeaux, et étendu à Nantes, Lyon et Toulouse. Il devrait être ensuite proposé dans les grandes villes de France. 
Depuis trois ans, la marketplace de Cdiscount a réuni près de 5000 commerçants et webmarchands. 

Cette semaine, la Fédération des entreprises de vente à distance (FEVAD) a publié les résultats du secteur au deuxième trimestre. Ils montrent une progression du e-commerce en France : l'organisation estime qu'en 2014, les ventes représenteront 57,5 milliards d'euros, plaçant le pays en deuxième position en Europe de l'ouest derrière le Royaume-Uni. Les supports mobiles sont aussi de plus en plus utilisés. 

more...
No comment yet.
Scooped by Proximis
Scoop.it!

Infographie cross-canal : zoom sur le Store Locator

Infographie cross-canal : zoom sur le Store Locator | Trafic magasins | Scoop.it
Infographie cross-canal : zoom sur le Store Locator
more...
No comment yet.
Rescooped by Proximis from RETAILex : Nouveaux concepts et nouvelles tendances On & Offline
Scoop.it!

5 idées pour ne pas perdre un client qui utilise son smartphone en magasin

5 idées pour ne pas perdre un client qui utilise son smartphone en magasin | Trafic magasins | Scoop.it
Entrez dans l'ère du shopper connecté. Le blog RetailYou vous propose de détailler l’actualité du shopper, à travers un décryptage des tendances et des temps forts du milieu du point de vente connecté et l’étude de cas smart shopper significatifs.

Via Marie-Claude Delannoy
more...
Marie-Claude Delannoy's curator insight, August 25, 2014 4:25 AM

Bien utilisé le smartphone sera sans doute un excellent moyen de communication avec le consommateur !

Scooped by Proximis
Scoop.it!

Entretien avec Du Pareil... au Même - Proximis

Entretien avec Du Pareil... au Même - Proximis | Trafic magasins | Scoop.it
Entretien avec DPAM, marque-enseigne emblématique de prêt à porter pour enfants.

 

EXTRAITS : De l’e-commerce au cross-canal


Quand DPAM s’est-il lancé dans l’e-commerce ?
DPAM a pris très tôt le virage du e-commerce en lançant son site e-commerce au début des années 2000. Notre site dpam.com, existe en 3 langues (français, anglais, espagnol) et permet d’acheter depuis le monde entier.

 

Quelle a été votre première initiative en matière de cross-canal ?
Notre volonté est de proposer une expérience d’achat et une expérience de marque cohérente entre le web et nos 400 magasins. Cette cohérence est la première étape indispensable pour une marque qui veut favoriser le cross-canal. Nos produits et nos prix sont identiques, nos clients peuvent donc vraiment utiliser notre site internet pour préparer leurs achats en magasin. Le store-locator est d’ailleurs l’une des rubriques les plus consultées du site, en particulier sur sa version mobile.

more...
No comment yet.
Scooped by Proximis
Scoop.it!

Infographie : zoom sur la e-Réservation

Infographie : zoom sur la e-Réservation | Trafic magasins | Scoop.it
Découvrez quelques chiffres clés sur le Click & Collect. Zoom sur la e-Réservation : générez du trafic et des ventes en magasin.
more...
No comment yet.
Scooped by Proximis
Scoop.it!

Click & Collect : Nouvelle relation client pour les Click and Mortar | Blog Lengow

Click & Collect : Nouvelle relation client pour les Click and Mortar | Blog Lengow | Trafic magasins | Scoop.it

Elément incontournable du Drive-to-Store, le Click and Collect est devenu en quelques années un outil indispensable pour les boutiques adoptant unestratégie Click and Mortar. Suite à l’arrivée des pure-players sur le marché, ces acteurs avaient rencontré une baisse de leur trafic en magasin. Grâce à cette nouvelle tendance, ce temps est aujourd’hui révolu : le Click and Collect séduit de plus en plus de magasins physiques disposant d’un site e-commerce. Lancée dans les années 2000 par Argos, cette méthode innovante de collecte des achats permet de faire converger e-commerce et vente en magasin pour le bonheur des consommateurs.

 

 

Très dynamique au Royaume-Uni, le Click and Collect séduisait près de 85% des français en 2013 d’après un sondage Ifop. A noter qu’en France, selon un rapport FEVAD de janvier 2014, près de deux fois plus de consommateurs ont eu recours en 2013 au Click and Collect (21% contre 13% en 2012). Ainsi, environ 70% des enseignes françaises proposent aujourd’hui ce service (Etude Dia-Mart 2013).

 

 

Qu’est-ce que le Click and Collect ?

Le Click and Collect est un service qui aujourd’hui révolutionne le comportement d’achat des consommateurs. Il offre ainsi la possibilité aux internautes soit de régler leur commande via la boutique en ligne afin de retirer par la suite leur article dans le magasin le plus proche, soit de réserver le produit en ligne pour le récupérer et le régler en magasin. Ce nouveau concept offre une plus grande flexibilité des modes de livraisonaux clients et forme ainsi un nouvel enjeu pour les enseignes de la distribution.


Même si cette technique s’est déjà démocratisée dans le monde entier, le Click and Collect ne cesse de s’améliorer et propose des services toujours plus innovants afin de répondre au mieux aux besoins d’immédiateté de la part des consommateurs. Dans le but de se démarquer de la concurrence et de satisfaire au mieux la clientèle, il est donc indispensable pour les enseignes de rechercher de nouvelles expériences et multiplier les points de contact avec les consommateurs, source de valeur ajoutée.

 

 

Comment fonctionne cette offre ?

Visible depuis la fiche produit, le bouton “Réserver gratuitement en boutique” fait apparaître une fenêtre pop-up permettant à l’internaute de choisir, grâce à une technique de géolocalisation, les magasins à proximité disposant du produit en stock.

 

Une fois l’article réservé en ligne, l’internaute peut alors retirer le produit convoité en magasin physique pour l’essayer et régler sa commande sur place s’il ne l’a pas fait préalablement en ligne avant de se rendre en magasin. Le Click and Collect se distingue du schéma classique d’achat en magasin avec la possibilité pour le client de vérifier si l’article est disponible en magasin et de pouvoir le réserver pour le récupérer ultérieurement. Ce concept permet notamment de palier au phénomène ROPO (Research Online, Purchase Offline) en passant par la même enseigne.

 

 

Vers une nouvelle expérience client

Le Click and Collect est une combinaison efficace entre l’achat online et l’achat offline. Cette tendance dispose d’un certain nombre d’avantages non négligeables et offre une nouvelle expérience d’achat pour les clients. Dans un premier temps, cela permet un meilleur confort d’achat pour les internautes qui ont la possibilité de réaliser des économies sur les frais de livraison s’ils le souhaitent. Cette tendance offre également un gain de temps pour les clients qui peuvent directement retirer leur article dans le magasin le plus proche. Ils ont la possibilité de pouvoir voir et essayer les produits avant de les acheter. Ainsi, permettre aux internautes de se diriger en magasin physique pour pouvoir voir, toucher et essayer le produit réservé avant de la payer, permet de palier aux barrières psychologiques que rencontrent certains consommateurs dans leur acte d’achat.

 


A noter que la réservation n’est possible que dans les magasins où le produit est en stock pour que le client puisse retirer sa commande le jour même, voire quelques heures après dans l’enseigne la plus proche. C’est pourquoi il est indispensable d’avoir, tout au long de la chaîne logistique, une coordination étroite pour garantir que l’article soit disponible au bon moment et au bon endroit pour le consommateur.

 

 

Une stratégie multicanal performante

Cette nouvelle stratégie permet aux Click and Mortar d’augmenter leur fréquentation en magasin en offrant une expérience multicanal à leurs clients. Cela favorise ainsi la vente additionnelle, pour les clients se déplaçant en magasin, par la promotion d’articles dont la marge est plus importante en magasin physique que sur le site e-commerce de l’enseigne. Aujourd’hui les internautes imposent le moment et l’endroit où ils souhaitent récupérer leurs commandes. C’est pourquoi les enseignes doivent s’adapter au mieux pour offrir à leurs clients un service personnalisé et ainsi réduire les risques de perte de clientèle.

more...
No comment yet.
Scooped by Proximis
Scoop.it!

Les bonnes pratiques pour un store locator efficace

Les bonnes pratiques pour un store locator efficace | Trafic magasins | Scoop.it

Une récente étude Google montre que les recherches effectuées sur le Net sont de plus en plus locales : 4 internautes sur 5 cherchent une information de proximité. Sur les smartphones, 50% recherchent des adresses de boutiques et 50% utilisent leur mobile pour être guidés jusqu’au magasin.


On comprend donc aisément l’intérêt pour tout distributeur ayant un site Internet, qu’il soit marchand ou non, de peaufiner son store locator. Voici quelques bonnes pratiques et astuces pour vous y aider…

more...
No comment yet.
Rescooped by Proximis from PROXIMIS
Scoop.it!

Les points de vente plus pertinents qu'internet pour le commerce de demain. IBM l'affirme.

Les points de vente plus pertinents qu'internet pour le commerce de demain. IBM l'affirme. | Trafic magasins | Scoop.it
News du 30/05/2014 17:39Les points de vente plus pertinents qu'internet pour le commerce de demain. IBM l'affirme.

Si l'ensemble de la filière optique ne semble guère douter des limites du commerce en ligne, un récent avis prospectif d'IBM sur l'avenir de la distribution va achever de convaincre ceux qui en doutent. Chaque année IBM détaille cinq tendances qu'il anticipe pour les cinq années à venir : dans le domaine de la santé, de l'éducation, de la sécurité, de l'urbanisme et de la distribution. 

Sur ce dernier thème, c'est un mouvement plutôt surprenant qui nous est annoncé. Car contrairement à ce que beaucoup pensent à savoir la disparition des commerces au profit d'internet... IBM prévoit au contraire que le magasin sera demain un lieu incontournable pour le consommateur. Il retirera de son achat beaucoup plus de satisfaction qu'il n'en obtient aujourd'hui à travers l'acte désincarné que représente l'achat en ligne aujourd'hui. 

Dans cette perspective d'évolution, les points de vente ne feront pas l'impasse sur l'informatique, bien au contraire. Pour Sima Nadler, la chercheuse d'IBM spécialisée dans le commerce qui a rédigé cette note prospective, les dernières innovations technologiques viendront enrichir la visite chez le commerçant. Lunettes à réalité augmentée de type Google glass, outils de géolocalisation ou smartphones permettront de guider le client chez les bons commerçants qui lui proposeront les bons produits. Déjà, une étude de Capgemini en 2011 pointait la naissance de ce e-consommacteur, équipé de smartphone. En 2013, GFK estime qu'il s'en est vendu plus de 15 millions en France. Cet outil, et plus largement la connexion permanente à internet est utile dans les achats quotidiens mais déterminera l'arbitrage du client dans le choix du magasin. Selon Cap Gemini : « 88% des consommateurs se déclarent plus disposés à choisir une enseigne qui leur permet d'interagir via le web, un dispositif mobile ou en libre-service. Les clients veulent réaliser les achats selon leurs conditions, et non pas selon celles du distributeur ». 

Bien entendu, les informations pertinentes seront également issues du traitement des données, connues sur ce client du futur. Données recueillies lors de sa fréquentation des réseaux sociaux, de ses visites sur les sites en ligne ou par sa géolocalisation. Dernier apport de cette exploitation des « big data », le client sera sûr et certain de se rendre dans un magasin où le produit convoité sera en stock. Et pour le magasin, mieux connaître le client grâce à ces données, c'est aussi l'assurance de pouvoir livrer avec une efficacité accrue. 

Dans cette configuration prospective, notre filière n'est pas en retard. La complémentarité entre magasin ayant pignon sur rue et internet est déjà un modèle éprouvé avec le principe du drive to store, des enseignes Krys, Optical Center ou Optic 2000 ou encore les services proposés par Evioo ou Easy-verres. 

more...
No comment yet.