Colosimo : «Le roman français reste très autocentré» | Du bout du monde au coin de la rue | Scoop.it
INTERVIEW - Selon le président du Centre national du livre, la littérature française pâtit encore d'un certain nombrilisme germanopratin.