L’abrogation du délit de solidarité, un acte symbolique | La-Croix.com | Du bout du monde au coin de la rue | Scoop.it
Le projet de loi présenté jeudi 8 novembre devant le Sénat lève toute ambiguïté dans ce domaine et précise que « toute personne physique ou morale sans but lucratif qui porte assistance à un étranger lorsque cette aide n’a d’autre objectif que d’assurer des conditions de vie digne à l’étranger » bénéficiera, lui aussi, d’une immunité.