Les expatriés apprécient toujours les zones offshore peu coopératives | Du bout du monde au coin de la rue | Scoop.it

Les expatriés apprécient toujours les zones offshore peu coopératives. Singapour en particulier dénoncé comme un véritable paradis fiscal par un rapport sénatorial l'été dernier (lien à suivre dans l'article de l'Agefi)