Des sénateurs français opposés à un accord fiscal séparé avec la Suisse | Du bout du monde au coin de la rue | Scoop.it
"Nous avons de fortes réserves sur ce type d'accord", a déclaré Eric Bocquet, sénateur communiste du Nord et membre de la commission d'enquête du Sénat sur l'évasion fiscale.
"Ce type d'accord est bien vu par les banquiers suisses, qui peuvent garder leurs clients, étant donné que l'anonymat est préservé, mais cela revient de fait à une amnistie fiscale", a-t-il dit, au cours d'un point de presse à Genève.