Ces étrangers qui ne veulent pas du droit de vote | Du bout du monde au coin de la rue | Scoop.it

"Personne n'a posé la question à ce million et demi d'étrangers non communautaires en âge de voter. «Ça montre bien là où se situe le débat! lance la démographe Michèle Tribalat. C'est un positionnement franco-français, moral, humanitaire, sur des gens qui n'ont rien demandé…»"