DIGOUSK DRE NIVEROU
Follow
Find
1.1K views | +0 today
DIGOUSK DRE NIVEROU
Fil de veille sur les formes de l'innovation territoriale numérique économique sociale et solidaire en Bretagne et ailleurs
Curated by Romain
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Romain
Scoop.it!

Touché, l'interface tactile pour n'importe quelle surface, signée Disney

Touché, l'interface tactile pour n'importe quelle surface, signée Disney | DIGOUSK DRE NIVEROU | Scoop.it

Le laboratoire Disney Research .

more...
No comment yet.
Scooped by Romain
Scoop.it!

Tyfab, un fablab brestois

Tyfab, un fablab brestois | DIGOUSK DRE NIVEROU | Scoop.it

http://www.tyfab.fr/

more...
No comment yet.
Scooped by Romain
Scoop.it!

10 e séminaire du Groupement d'intérêt scientifique M@rsouin

10 e séminaire du Groupement d'intérêt scientifique M@rsouin | DIGOUSK DRE NIVEROU | Scoop.it

Le Groupement d'Intérêt Scientifique M@rsouin, créé en 2002 à l'initiative du Conseil Régional de Bretagne organise son dixième séminaire le 24 et 25 Mai à Océanopolis.

more...
No comment yet.
Scooped by Romain
Scoop.it!

MoviLab, l'incubation de modes de vie durables in vivo.

MoviLab, l'incubation de modes de vie durables in vivo. | DIGOUSK DRE NIVEROU | Scoop.it

Movilab explore l’émergence d’un nouveau paradigme, autour du partage et de la production de biens communs en Open Source, constitutifs d’une alternative à notre modèle de société, aujourd’hui en panne car fondé sur le dogme de la consommation, de la compétition et du « toujours plus ». MoviLab se caractérise aussi par son approche de recherche appliquée, nourri par l’observation des usages et des comportements à travers des expérimentations in vivo sur des sites pilotes.

 

Le changement de paradigme est déjà en cours !

 

MoviLab se fonde sur une approche inédite hybridant le libre et durable. Par cela, nous entendons bien plus que la simple addition de deux axes porteurs de gros enjeux pour notre société. En hybridant l’approche visant la durabilité et celle incarnée par l‘Open Source – principes d’abondance, réputation, réutilisation et collaboration, nous cherchons à étudier les conditions de déploiement d’une économie du partage et la viabilité d’une production de biens communs en Open Source1. Celles-ci dessinent en effet un changement de paradigme par rapport au modèle dominant, fondé sur la compétition, la prédation, le toujours plus.

Tout en englobant les avancées actuelles en matière de modes de vie durables, qu’il s’agisse d’innovation en matière de TIC ou de comportements, d’économie de fonctionnalité ou de business models collaboratifs, notre recherche entend explorer cette rupture. En effet, une mutation rapide est déjà en train de se produire par la pratique dans le monde entier et dans tous les domaines, hors de tout cadre institutionnel ou conceptuel. MoviLab entend objectiver ces éléments empiriques dispersés et leur donner une base scientifique robuste, afin d’en tirer les clés et les freins pour envisager un passage à l’échelle.

 

Des laboratoires de modes de vie durables in vivo

 

Au croisement de l’innovation technologique, comportementale et territoriale, face au foisonnement de business models émergents, les sujets que nous proposons de couvrir sont volatils2. Dotés de facultés de diffusion « virale », ils évoluent extrêmement vite, ce qui pose le problème épineux de l’obsolescence face à un temps de gestation de la recherche inscrit dans la durée.

Alors que le Web bouleverse la société de la connaissance, l’approche de laboratoires de modes de vie durables in vivo nous semble être la meilleure façon de sortir de cette impasse méthodologique. Il s’agit de documenter en temps réels ces innovations par la base, aujourd’hui foisonnantes et fragmentées, en leur donnant une assise scientifique robuste dans le but de produire des biens communs en Open Source. Seul un aller-retour efficace et permanent entre un empirisme de terrain d’avant-garde et le recul scientifique peut permettre de développer des politiques à plus long terme dans le but recherché.

C’est pourquoi notre recherche s’appuie sur les remontées « en première main » de nos partenaires de terrain, précurseurs dans leur domaine, données que nous nous proposons de qualifier et de mettre en cohérence par un dispositif académique et scientifique inscrit dans la durée, prenant sa source dans l’expérimentation directe in vivo.

1 Cf les travaux du prix Nobel Elinor Ostrom (gouvernance des biens communs), Yochai Benkler (réseaux, collaboration et biens communs) ou Rachel Botsman (consommation collaborative). Cf bibliographie en annexe

2 Voir les nombreux exemples se déployant dans le monde actuellement (FabLabs, AirBnB, montée des creative commons, etc). Comment suivre un tel foisonnement ?

 

more...
No comment yet.
Scooped by Romain
Scoop.it!

Colloque CREAD : Formes d'éducation et processus d'émancipation 22 - 24 Mai

Colloque CREAD : Formes d'éducation et processus d'émancipation 22 - 24 Mai | DIGOUSK DRE NIVEROU | Scoop.it

"Les trois journées scientifiques ont pour objectif de confronter les analyses de chercheurs en Sciences Humaines et Sociales pour chercher à savoir dans quelle mesure les principes d’éducation, ses formes et ses incidences, correspondent aux structures et fondements normatifs des sociétés à visée démocratique permettant ainsi leur actualisation" ...

more...
No comment yet.
Rescooped by Romain from Tiers lieux
Scoop.it!

Création d'un groupe de travail international francophone sur les Tiers - Lieux

Création d'un groupe de travail international francophone sur les Tiers - Lieux | DIGOUSK DRE NIVEROU | Scoop.it
L'idée de base était de pouvoir construire et écrire en commun le « code source » d'un tiers lieu, un concept qui regroupe les espaces de coworking, FabLabs, Hackers Spaces, Espaces Publics Numériques, etc.

Via Michel Briand
more...
No comment yet.
Scooped by Romain
Scoop.it!

Imagination For People

Imagination For People | DIGOUSK DRE NIVEROU | Scoop.it

Extrait du manifeste

 

"Nous croyons à la vertu de l’imagination citoyenne, l’imagination au service du bien commun. Notre filtre est la créativité utile, l’imagination appliquée.

Nous croyons à la vertu d’une imagination collective, agrégative, cumulative, collaborative. L’imagination citoyenne est l’affaire de tous, elle est à la portée de tous. Cette ubiquité heureuse est la condition de tous les engagements collectifs.

Nous croyons à une créativité réaliste appliquée à des problèmes collectifs d’amplitude locale, humaine, aisément gérable. Ainsi, à la question du changement climatique, problématique jugée trop large et trop abstraite, nous préférons une granularité plus fine (transports collectifs, habitat responsable, etc.) qui soit appréhendable par des initiatives créatives plus simples, plus spontanées, plus opérationnelles.

Nous croyons aux histoires portées par des anonymes – individus, associations, collectifs, organismes publics ou entreprises – qui inventent, testent et perfectionnent des solutions sur le terrain, autant de succès ingénieux, souvent modestes, qui ne trouvent pas leur chemin jusque dans les médias. Imagination for People se veut un moteur d'activation de nouveaux partenariats PPP : People, Public, Private.

Nous croyons à la nécessité d’une veille universelle sur des projets et actions « pilotes » concrets. Nos « héros » sont ceux qui tentent, partout dans le monde, des solutions locales : les « doers », entrepreneurs, praticiens, expérimentateurs.

Nous aspirons à une « acupuncture créative », définie par l’identification de projets symboliques souvent pointus et de taille modeste qui permettent de faire bouger de grands équilibres par une modification exemplaire des manières de faire et de vivre ensemble. .

Nous croyons à la formule de Romain Rolland, que nous adaptons et adoptons simultanément : « allier le pessimisme de l'expérience à l'optimisme de l’invention. » .

Nous croyons à la vertu de la transdisciplinarité, surtout lorsqu’elle est ingénieuse, inédite, contre-intuitive, désarmante, provocatrice, transgressive. Nous croyons à toutes les tentatives de passerelles : lorsque l’architecture rencontre la santé, lorsque la finance rencontre le social, lorsque le design rencontre l’écologie, lorsque la technologie rencontre la solidarité…

Nous croyons à la vertu de l’humour, qui est l’apanage des esprits libres. L’humour est une forme active et libératrice de l’imagination. IP se veut une plateforme « fun », capable de mobiliser et « d’énergiser ».

Nous croyons à la nécessité d’un lieu de transition permettant de passer de l’imagination citoyenne à l’action citoyenne, lieu de réconciliation entre l’idée (« inspiration ») et le passage à l’acte (« perspiration »).

Nous croyons à la nécessité d’inventer de nouveaux termes autour de l’innovation sociale et de l’imagination citoyenne, et ce au travers d’un nouvel alphabet : la capacité de lire et d’exprimer le monde tel qu’il s’invente, s’expérimente et se projette chaque jour. Nous appelons cette capacité : alphabet imaginatif . C’est donc à la création d’un alphabet imaginatif pour comprendre et diffuser l’innovation sociale que nous dédions Imagination for People."

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Romain
Scoop.it!

Ressources et liens sur l'ESS à Brest.

Ressources et liens sur l'ESS à Brest. | DIGOUSK DRE NIVEROU | Scoop.it

"Eco - sol - Brest : site d'actualités et de ressources sur l'économie solidaire et sociale du Pays de Brest".

more...
No comment yet.
Scooped by Romain
Scoop.it!

Focus acteur : Design en Bretagne

Focus acteur : Design en Bretagne | DIGOUSK DRE NIVEROU | Scoop.it

Créée en 2004, DMA est une association culturelle spécialisée dans la diffusion et la promotion du design, des arts plastiques et des métiers d’art en Bretagne. Trois permanents et une dizaine de bénévoles assurent le développement du réseau.
Créé en 2009 par DMA et Produit en Bretagne, designenbretagne.com fédère les acteurs Bretons positionnés sur le design et l’innovation.

La mission du portail est de rendre compte de l’activité design en région Bretagne, d’améliorer la circulation de l’information et des connaissances, de favoriser le croisement des compétences, de proposer une expertise, et d’impulser des projets.

Les objectifs attendus visent le partage d’une culture régionale du projet et de l’innovation, le développement territorial et la compétitivité des entreprises, l’émergence d’une identité forte et rayonnante fondée sur l’économie créative.

www.designenbretagne.com présente l’ensemble des opérateurs régionaux partenaires Produit en Bretagne, Bretagne Innovation, Institut Culturel de Bretagne, DMA, Breizpack, AFNOR, CCIr, DIRECCTE, les Écoles & Universités, Oséo, INPI, Graphisme en Bretagne et se structure autour :

D’un annuaire des agences de design et autres métiers du design D’un fil d’actualités sur l’activité design/innovation Des projets régionaux en cours (présentation et évolution) Du prix à la création Produit en Bretagne D’une matériauthèque libre D’un guide méthodologique présentant les différentes démarches design et leurs coûts D’infos pratiques sur le(s) design(s) D’une présentation de l’offre de formations D’annonces

Contact
Design en Bretagne
23, rue de Châteaudun
35000 RENNES
Tél : 02 99 87 20 10
Fax : 02 99 38 11 93
www.designenbretagne.com
designenbretagne@gmail.com

Service adhésion
Tél : 02 99 87 20 10
Fax : 02 99 38 11 93
adhesion.designenbretagne@gmail.com

Directeur DMA
Nicolas Prioux
Tél : 02 99 87 20 10
Fax : 02 99 38 11 93
nicolasprioux@gmail.com

Produit en Bretagne
Véronique Le Berre
Chargée de mission Produit en Bretagne
Tél : 02 98 47 94 88
Fax : 02 98 47 38 04
veronique.leberre@produitenbretagne.com

more...
No comment yet.
Scooped by Romain
Scoop.it!

Open factory : concours PME - TPE / Universités

Open factory : concours PME - TPE / Universités | DIGOUSK DRE NIVEROU | Scoop.it

Open factory est un concours destiné aux TPE et PME intéressées par travailler avec les compétences des établissements bretons de l’enseignement supérieur et développer leur activité.

Pendant 24 heures, des responsables de PME dans le domaine de l’agroalimentaire/agriculture et/ou du numérique travaillent avec des étudiants, enseignants et chercheurs des établissements de l’enseignement supérieur, pour définir et sélectionner des projets contribuant au développement responsable de la Bretagne.

contact@open-odyssey.org

more...
No comment yet.
Scooped by Romain
Scoop.it!

An Danvez - Focus Prospectif de la Région Bretagne sur l'innovation sociale

An Danvez - Focus Prospectif : l'innovation sociale en Bretagne via @regionbretagne http://t.co/jWnUYBoz
May 11 via TwitDoc Favorite Retweet Reply

 

Selon Bretagne Développement et Innovation, l'innovation sociale consiste à élaborer des réponses nouvelles à des besoins sociaux ou mal satisfaits, en impliquant la participation et la coopération des acteurs concernés, notamment des utilisateurs et usagers ...

 

 

http://t.co/jWnUYBoz...

more...
No comment yet.
Scooped by Romain
Scoop.it!

Super Marmite : ça mijote près de chez vous

Super Marmite : ça mijote près de chez vous | DIGOUSK DRE NIVEROU | Scoop.it

"Super Marmite est le 1er réseau social géolocalisé qui révèle les plats faits maison qui mijotent à deux pas de chez vous."

more...
No comment yet.
Scooped by Romain
Scoop.it!

Wikiradio : La webradio participative de la communauté universitaire

Wikiradio : La webradio participative de la communauté universitaire | DIGOUSK DRE NIVEROU | Scoop.it

http://ueb.saooti.com/player/

 

more...
No comment yet.
Scooped by Romain
Scoop.it!

BZHLab

Définition

Fab Lab signifie littéralement laboratoire de fabrication, et renvoie directement à l'usage d'outils numériques (ordinateurs bien sûr, mais aussi machines à commande numérique, électronique, prototypage rapide) à travers un lieu physique identifié et ouvert au plus grand nombre. Ce n'est pas forcément un atelier de services mais au contraire un espace où des outils, des savoir-faire et des temps de travail collaboratifs sont mis à disposition des usagers.

Historique

Historiquement, le concept de fab lab émerge au Massasuchetts Institute of Technology, peu de temps après l'apparition dans les années 80 de la robotique industrielle ou « usine sans hommes ». L'idée est étroitement liée à la fabrication locale, individuelle et autonome, et fait référence à un cours en particulier au MIT : « How to make (almost) anything » - comment (presque) tout fabriquer - . Ainsi, et de manière «officielle», l'existence d'un fab lab renvoie à un cahier des charges précis énoncé initialement par le MIT et précisé par le réseau de fab labs existants. C'est Neil Gershenfeld, directeur du Center For Bits and Atoms au MIT qui a précisé le concept de fabrication personnelle appliquée aux nouvelles technologies. Afin de mieux cerner le champ d'activités d'un fab lab, on peut trouver la charte originelle sur le site du MIT :

Mission : les fab labs sont un réseau mondial de laboratoires locaux, qui rendent possible l’invention en donnant aux individus accès à des outils de fabrication numérique. Accès : vous pouvez utiliser le fab lab pour fabriquer à peu près n’importe quoi (dès lors que cela ne nuit à personne) ; vous devez apprendre à le fabriquer vous-même, et vous devez partager l’usage du lab avec d’autres usagers et utilisateurs. Éducation : la formation dans le fab lab s’appuie sur des projets et l’apprentissage par les pairs ; vous devez prendre part à la capitalisation des connaissances et à l’instruction des autres utilisateurs. Responsabilité : vous êtes responsable de : La sécurité : savoir travailler sans mettre en danger d’autres personnes ni endommager les machines, La propreté : laisser le lab plus propre que vous ne l’avez trouvé, La continuité : contribuer à entretenir et réparer les outils, à gérer les stocks de fournitures et à rendre compte des incidents. Secret : les concepts et les processus développés dans les fab labs doivent demeurer disponible pour un usage individuel même si la propriété intellectuelle peut être protégée. Business : des activités commerciales peuvent être initiées dans les fab labs, mais elles ne doivent pas faire obstacle à l’accès ouvert. Elles doivent se développer au delà du lab plutôt qu’en son sein et bénéficier à leur tour aux inventeurs, aux labs et aux réseaux qui ont contribué à leur succès.

Concept

Pourquoi, là où les réseaux de communication globalisés ont pu généraliser l'utilisation d'outils de production collaborative à distance, voit-on émerger la nécessité de revenir à des espaces bien réels ? Il y a là des liens étroits entre des pratiques en ligne et des communautés qui ne peuvent finalement pas se passer d’un lieu physiquement identifié. Leurs formes peuvent prendre des noms variés : hackerspaces, hackspaces, hacklab ou fab labs. Tous ces lieux ont en commun la création, le détournement ou la réappropriation d'objets et d'outils, pas forcément numériques…

C'est aussi sous forme d’événements que se matérialisent ces communautés : festivals, rencontres informelles, concours… Aujourd'hui, aucun mot générique ne désigne ces lieux, qu'ils soient fixes où bien que l'on se réfère à un événement temporaire mais dont les desseins et les acteurs sont identiques. Nous parlons bien ici de création autonome, le plus souvent libre et en rapport étroit avec les technologies de l'information (TIC) et de la communication. Pourtant, et en particulier dans le cas des fab labs, on touche à des formes de créativité et de fabrication qui dépassent le simple cadre des TIC, au sens où ces dernières ne sont plus qu'un outil de fabrication et non objet d'expérimentation. Il se passe ici un phénomène de rapprochement non négligeable entre deux « mondes » : celui des informaticiens qui ont établi des règles bien précises autour de la création logicielle libre et d'un autre côté des artistes, créateurs, bricoleurs, ingénieurs qui estiment que cette « philosophie » devrait aussi s'appliquer à tout ce qui nous entoure.

On observe ici le croisement entre des espaces numériques où ces concepts latents ont émergé de longue date au regard de l'histoire de l'informatique, et l'apparition depuis peu d'espaces bien réels où mettre en œuvre ces pratiques.

more...
No comment yet.
Scooped by Romain
Scoop.it!

Première étude pour une Cantine numérique à Saint-Brieuc.

Première étude pour une Cantine numérique à Saint-Brieuc. | DIGOUSK DRE NIVEROU | Scoop.it

« Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l’entraide et la solidarité visant à un but commun : l’épanouissement de chacun dans le respect des différences. »
Françoise Dolto

more...
No comment yet.
Scooped by Romain
Scoop.it!

Inauguration du Labfab mardi 15 mai à 12h00

Inauguration du Labfab mardi 15 mai à 12h00 | DIGOUSK DRE NIVEROU | Scoop.it

Objectifs du projet

- Faire de l’internet des objets un enjeu citoyen et pas seulement commercial, au travers la réappropriation des relations entre personnes,objets et réseaux, et la compréhension des mécanismes associés.

- Intégrer le numérique hors des écrans d’ordinateurs dans la politique d’animation du territoire et de co-élaboration de servicespublics.

- Développer de nouvelles méthodes d’innovation agile permettant de résoudre à bas coût de nombreux problèmes concrêts (handicap,énergie, transport, seniors…) en assurant l’amélioration permanente des solutions par le partage des plans et des codes sources.

- Intégrer de nouveaux réseaux internationaux d’innovation qui émergent de façon significative (notamment celui des fablabs) avec un positionnement stratégique (réseau francophone) et y développer des partenariats (notamment nord-sud).

- Utiliser l’éducation par le faire dans le registre numérique, former les acteurs et la population.

- Acculturer les acteurs du monde économique et de l’enseignementsupérieur au nouveaux modèles liés à l’électronique libre. Commele dit Joi Ito, dirigeant le medialab du MIT : «opensource hardware is no brainer» (une évidence).

- Faire du Labfab non seulement un lieu de fabrication, mais un moteur de débats sur des enjeux sociétaux tels que les données personnelles, le transhumanisme, et la société physico-numérique«souhaitable»

- Utiliser les ressources du Labfab pour trouver des solutions dans les registres des compétences des collectivités : isolement des seniors, handicap, environnement, mobilier urbain communicant, numérique accessible pour tous, énergie, logement…

- Se positionner au niveau national et international en développant une brique complémentaire au sein de la stratégie de territoire innovant, articulée l’ouverture des données (utilisables par les objets) , la cantine numérique rennaise, les espaces d’expression et de participation, les outils de service publics géo-contextualisésles espaces publics numériques, etc.

- Permettre aux étudiants d’intégrer totalement «le numérique dans les objets» dans le cadre de leurs cursus.

- Décloisonner les relations entre acteurs économiques (entreprises), pouvoirs publics (collectivité), société civile (associations et collectifs), population (ateliers et interventions dans l’espace public).- Décloisonner non seulement les acteurs par typologie (voir ci-dessus), mais dans leurs thématiques : culture/télécom/économie/design/santé/social/droit…

- Essaimer et améliorer très rapidement les solutions au niveau international par la traduction, la mise en oeuvre et l’amélioration permanente des solutions par les membres du réseau international francophones en devenir.

- Faire rayonner les acteurs au travers le réseau des Cantines et celui des Labfab, notamment par l’exportation immédiate et intercontinentales des solutions opérationnelles développées (par exemple par les imprimantes 3D matérialisant immédiatement les créations sur 3 continents).

more...
No comment yet.
Scooped by Romain
Scoop.it!

L'exposition "Numériquement Vôtre" est à Saint - Brieuc jusqu'au 09/11/2012.

L'exposition "Numériquement Vôtre" est à Saint - Brieuc jusqu'au 09/11/2012. | DIGOUSK DRE NIVEROU | Scoop.it

Télévision, appareil photo, téléphone... L'ère du numérique
a déjà commencé pour nous tous ! Les nouvelles technologies ont définitivement
modifié notre manière de communiquer, de travailler, d'accéder à la
connaissance et ont changé notre rapport au temps et à l'espace.

 

A l'aide de nombreuses manipulations innovantes et ludiques,
cette exposition vous éclaire sur le numérique et ses multiples applications.
Venez découvrir comment et pourquoi le numérique a changé notre quotidien et
quels sont les impacts et enjeux sur nos vies.

 

"Numériquement vôtre" est une exposition traitant
du numérique, destinée aux technophiles comme au large public. En effet, alors
que les enfants sont familiers des nouvelles technologies, certains adultes
plus prudents, attendent d'en apprendre davantage pour se lancer dans la
découverte.

 

Grâce à des manipulations créées spécialement pour cette
exposition, l'ESM vous invite à un voyage où "réel" et
"virtuel" se côtoient.

more...
No comment yet.
Scooped by Romain
Scoop.it!

Association des Filières de l'Electronique, de l'Informatique et des Télécommunications en Bretagne

Association des Filières de l'Electronique, de l'Informatique et des Télécommunications en Bretagne | DIGOUSK DRE NIVEROU | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Romain
Scoop.it!

Rencontre avec Ionna Vautrin : Design en Bretagne

Rencontre avec Ionna Vautrin : Design en Bretagne | DIGOUSK DRE NIVEROU | Scoop.it

Pour la quatrième édition des Afters I&R le 6 juin 2012, en collaboration avec l’Entreprise et Design en Bretagne, c’est Ionna Vautrin qui viendra enrichir la vision de nos adhérents en apportant son regard sur le domaine du design, discipline qu’elle pratique avec bonheur, originalité et ecclectisme.

Ionna Vautrin, designer d’origine Bretonne a ouvert début 2011 son propre studio. Cette entrée dans l’activité en autonomie est le fruit de nombreuses années à travailler pour des industriels et à développer sa renommée dans des expositions, concours et partenariats.

Ionna Vautrin commence sa carrière après avoir été diplômée de l’Ecole de design Nantes Atlantique en 2002. Une fois le diplôme dans la poche, elle part dessiner des chaussures pour Camper (Baléares), puis s’installe dans l’atelier de George J. Sowden (Italie) où elle a travaillé sur des gammes d’électroménager pour des grandes marques (Téfal, Moulinex).  Son parcours s’est ensuite dirigé vers Ronan et Erwan Bouroullec en France, pour qui elle a travaillé 5 ans.

 

Gagnante du Wallpaper design Award de 2009 pour son vase « Fabricca del Vapore » édité par Industreal, c’est sa lampe best-seller « Binic » qui donne un bond en avant à sa renommée. Cette petite lampe qui fait un carton permet à Ionna Vautrin de remporter le prix de la création de la Mairie de Paris en 2010 ainsi que l’award du magazine Wallpaper en 2011. Binic est né suite à la demande de Foscarini d’imaginer une lampe « coup de cœur » à prix abordable.  Le nom est emprunté à un phare breton, avec l’avantage de bien sonner dans toutes les langues, la forme, elle, est inspirée des manches à air des bateaux qu’à côtoyé Ionna dans son enfance.

Aujourd’hui, la designer continue d’imaginer de nouvelles formes et textures en suivant sa créativité, grâce à la liberté qu’elle a acquise en montant son studio.

 

 

 

Site internet : http://www.ionnavautrin.com/

Eléments clés de son parcours :

Née en France en 1979 Diplômée de l’Ecole de design Nantes Atlantique en 2002 A travaillé pour : Camper (Espagne), George J. Sowden (Italie), Ronan et Erwan Bouroullec (France) Débute avec Industreal puis ToolsGalerie, Wallpaper, Foscarini, Moustache, Super-ette, etc. Ouvre son propre studio en janvier 2011 Gagnante du grand prix de la création de la Mairie de Paris (2010) Gagnante du Wallpaper design award (2011) : best lamp for « Binic » edited by Foscarini Gagnante du Wallpaper design award (2009) : best vases for “Fabricca del vapore” edited by Industreal
more...
No comment yet.
Scooped by Romain
Scoop.it!

Association Tiriad : Territoires et usages numériques coopératifs

Association Tiriad : Territoires et usages numériques coopératifs | DIGOUSK DRE NIVEROU | Scoop.it
Philosophie Approches coopératives et participatives

Valoriser l’individu par sa capacité à apprendre et produire selon  son libre arbitre est un enjeu de fond pour la collectivité. Les  approches collaboratives favorisent l’innovation, l’esprit d’initiative et l’estime de soi.

Economie sociale et solidaire

La coopération suppose que l’intérêt   individuel coincide avec l’intérêt collectif. L’économie sociale et solidaire amène un cadre à même de tenter l’expérience coopérative.

Biens communs

Dans une société ou la privatisation de l’espace et des idées  s’accroît, le numérique reste un champ d’application et  d’expérimentation pour l’espace collectif.

Logiciel Libre

Nous favorisons, quand cela est possible, le logiciel Libre. Outre son intérêt économique (gratuité) le Logiciel Libre contribue à la promotion des valeurs de partage et le faire ensemble.

more...
No comment yet.
Scooped by Romain
Scoop.it!

Espace Sciences et Metiers de Ploufragan en Bretagne

Espace Sciences et Metiers de Ploufragan en Bretagne | DIGOUSK DRE NIVEROU | Scoop.it

"L'espace des sciences et métiers" est un site dédié à la diffusion de la culture scientifique et technique. Il a été créé à l'initiative du syndicat mixte du Zoopole qui en assure la gestion"

more...
No comment yet.
Scooped by Romain
Scoop.it!

Licence pro. CIAN Audiovisuelle Multimédia

Licence pro. CIAN Audiovisuelle Multimédia | DIGOUSK DRE NIVEROU | Scoop.it

Dans le cadre de cette formation, les étudiants sont sensibilisés au contexte théorique et culturel (psychoacoustique, analyse filmique, principe de numérisation,  management de projet, droit de l’audiovisuel, etc.) et apprennnent à maîtriser les techniques (tournage, cadrage, prise de son, montage, intégration multimédia, etc.).

L’enseignement est prodigué, tutoré ou encadré par des enseignants et  doctorants des universités, ainsi que par des professionnels de l’image,  du son et du multimédia.

Des ateliers sont organisés pour les apprentissages de types travaux pratiques. Pour les étudiants à distance, cela fait l’objet de regroupements sur le Campus Mazier de Saint-Brieuc.

more...
No comment yet.
Scooped by Romain
Scoop.it!

L’appel à candidatures pour le 8e Carrefour des possibles en Bretagne court jusqu'au 15 Juin

L’appel à candidatures pour le 8e Carrefour des possibles en Bretagne court jusqu'au 15 Juin | DIGOUSK DRE NIVEROU | Scoop.it
Innovateurs de l’Internet, des arts numériques, des objets communicants, des réseaux sociaux, des services mobiles… Présentez votre projet au 8e Carrefour des possibles en Bretagne qui se tiendra le mercredi 11 juillet à Brest.

Vous avez un projet numérique en émergence, vous connaissez dans votre entourage un porteur de projet qui souhaite communiquer et être mis en réseau ?

 

Faites vous connaître !

 

Chaque candidat pourra participer à une séance de coaching et 10 projets bénéficieront d’un conseil personnalisé sur leur présentation ainsi que d’une couverture médiatique lors de la grande soirée du 11 juillet. Dépôt des candidatures jusqu’au 15 juin 2012.

Le Carrefour des possibles

Le Carrefour est organisé par la Fing, la région Bretagne et Télécom Bretagne depuis 2005. Il s’agit d’un événement annuel qui repère les innovations d’usage du numérique les plus inédites sur le territoire et en sélectionne 10 pour les mettre en lumière lors d’une soirée. Ils ont 6 minutes chacun pour présenter leur innovation devant un public très large. C’est pourquoi ils sont accompagnés par l’équipe et des experts pour la scénarisation de leur projet.

+ d’infos sur le site de la Fing et inscriptions ici.
Contacts et infos :  Gweltaz Le Coz – gweltaz.lecoz@telecom-bretagne.eu ou Pierre Trémenbert, Direction entreprises – pierre.tremenbert@telecom-bretagne.eu.
Lire aussi : La sélection officielle du 7e Carrefour des Possibles en Bretagne (2011).
more...
No comment yet.