Didactique, éduca...
Follow
371 views | +1 today
 
Scooped by Julien Lecomte
onto Didactique, éducation, pédagogie
Scoop.it!

Les compétences en éducation aux médias - cadre général | CSEM

Les compétences en éducation aux médias - cadre général | CSEM | Didactique, éducation, pédagogie | Scoop.it

Le Conseil Supérieur de l’Education aux Médias (CSEM) a notamment pour mission de favoriser l’intégration de l’éducation aux médias ainsi que l’exploitation pédagogique des médias et des technologies de l’information et de la communication (TIC)...

 

http://www.educationauxmedias.eu/sites/default/files/files/CompetencesEducationMedias_Web.pdf

Julien Lecomte's insight:

Cadre de compétences basé notamment sur les travaux de T. De Smedt et P. Fastrez :

- DE SMEDT Thierry, « L'insertion scolaire des compétences en littératie médiatique », conférence donnée le 12 février 2011 à Paris (in Site INA-Expert, janvier 2012) : http://www.ina-expert.com/e-dossier-de-l-audiovisuel-l-education-aux-cultures-de-l-information/l-insertion-scolaire-des-competences-en-litteratie-mediatique.html

- FASTREZ Pierre, « Quelles compétences le concept de littératie médiatique englobe-t-il ? Une proposition de définition matricielle », in Recherches en communication n°33 : les compétences médiatiques des gens ordinaires (I), Louvain-la-Neuve : Université catholique de Louvain, 2010 : http://sites.uclouvain.be/rec/index.php/rec/issue/view/494

 

Sur le compte slideshare de ce dernier : http://fr.slideshare.net/pfastrez

> « La compétence médiatique : du concept à la mesure », le 17/05/2010. 

> « Littératie médiatique : quelles compétences ? », le 16/11/2010.

> « De la lecture à la navigation : quelles compétences médiatiques ? », le 06/04/2011.

 

Actualisation de mon article relatif aux compétences en éducation aux médias en conséquence : http://julien.lecomte.over-blog.com/article-les-apprentis-sorciers-de-l-education-aux-medias-5-106720060.html (+ bibliographie en éducation aux médias : http://julien.lecomte.over-blog.com/article-les-apprentis-sorciers-de-l-education-aux-medias-7-107720254.html)

more...
No comment yet.
Didactique, éducation, pédagogie
Réflexions pédagogiques / sur la didactique et ressources en sciences humaines et sociales. Voir aussi : http://www.philomedia.be (catégorie Enseignement)
Curated by Julien Lecomte
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Image et pédagogie - Visées éducatives de l'éducation aux médias

Image et pédagogie - Visées éducatives de l'éducation aux médias | Didactique, éducation, pédagogie | Scoop.it

Écrits et ressources sur l'image, proposés par Jean-Paul Achard.

 

L'auteur met ici en lien les filiations théoriques et différents paradigmes éducatifs de l'éducation aux médias.

Julien Lecomte's insight:

La connaissance des paradigmes éducatifs, de leurs fondements et présupposés, ainsi que le choix raisonné d'un dosage entre ces paradigmes est un enjeu pour l'enseignant (ici, éducateur aux médias).

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Questions philosophiques d’éducation aux médias | Philosophie, médias et société

Questions philosophiques d’éducation aux médias | Philosophie, médias et société | Didactique, éducation, pédagogie | Scoop.it

(Renee Hobbs, Jacques Piette et Jacques Gonnet)

 

Cet article est consacré à la présentation de questions philosophiques spécifiques d'éducation aux médias, dans le cadre du cours de philosophie et éthique de la communication (master en éducation aux médias, IHECS).

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Dossier : les apprentis sorciers de l'éducation aux médias | Philosophie, médias et société

Dossier : les apprentis sorciers de l'éducation aux médias | Philosophie, médias et société | Didactique, éducation, pédagogie | Scoop.it

Comment développer des pédagogies critiques réellement efficaces en éducation aux médias ?

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

La pensée critique - Pourquoi est-elle si difficile à enseigner ?

Source : American Educator - http://www.aft.org/pdfs/americaneducator/summer2007/Crit_Thinking.pdf
Daniel T. Willingham
La pensée critique. Pourquoi est-elle si difficile à enseigner ?
Traduction (avec l'autorisation expresse de l'auteur) : Françoise Appy

 

"Tout un chacun est d’accord pour convenir que l’un des buts de l’école, même s’il est insuffisamment atteint, est de permettre aux élèves de développer une pensée critique. En termes profanes, la pensée critique consiste à envisager tous les aspects d’une question, à être ouvert à de nouvelles démonstrations infirmant vos idées premières, à raisonner sans passion, à s’appuyer sur des preuves, à déduire et inférer des conclusions à partir de faits valides, à résoudre les problèmes et ainsi de suite. Il y a aussi des types de pensée critique spécifiques caractérisant les différents sujets. Par exemple, la « pensée du scientifique » ou celle de l’historien".

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Nouvelles pratiques de la philosophie : qui interroge qui ?, par Michel Tozzi

Fait nouveau dans le paysage éducatif français [en 2001, ndlr], de nouvelles pratiques, dites "philosophiques", se développent à l'école primaire, en collège (SEGPA), en lycée professionnel notamment. Ces pratiques s'inscrivent dans un renouveau de l'intérêt de la philosophie dans ce pays (ouvrages philosophiques à grand tirage, développement des "cafés-philo", etc.).

Julien Lecomte's insight:

Le mot "nouveau" fait référence à l'enseignement traditionnel de la philosophie tel que pratiqué en France. Peut-être en effet que ces "nouvelles pratiques" font référence à des formes de philosophie (ou d'apprentissage de la philosophie) qui ne sont pas neuves.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Apprendre à philosopher. Le rôle de la discussion et des formes diversifiées d'écriture, par Michel Tozzi

M. Tozzi interroge le rôle de la discussion et des formes diversifiées d'écriture dans l'apprendre à philosopher, formes peu reconnues institutionnellement. Il y distingue 4 grands paradigmes d'apprentissage de la philo, puis approfondit sa conception didactique pour apprendre à philosopher.

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

"The idea of complete neutrality is a blatant contradiction if journalism is important to democracy"

"The idea of complete neutrality is a blatant contradiction if journalism is important to democracy" | Didactique, éducation, pédagogie | Scoop.it

"The idea of complete neutrality is a blatant contradiction if journalism is important to democracy" http://www.niemanlab.org/2012/08/metrics-metrics-everywhere-how-do-we-measure-the-impact-of-journalism

Julien Lecomte's insight:

Idem pour la "neutralité" en éducation ? Une neutralité au sens d'un "non-engagement" n'est-elle pas une contradiction flagrante également, si l'on considère que l'enseignement est important par rapport à la démocratie, la citoyenneté, etc. ?

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Cours magistral (apprendre à disparaître à l'ère de la technique)

Cours magistral (apprendre à disparaître à l'ère de la technique) | Didactique, éducation, pédagogie | Scoop.it

Je fus frappé, lors d’une conférence sur les enjeux du numérique dans l’enseignement supérieur il y a quelques années, par le propos d’un intervenant qui venait de présenter tous ces fabuleux sites de partage de connaissances : Ted, Khan academy…

Julien Lecomte's insight:

Je n'adhère pas à tout ce qui est dit dans cet article (notamment en ce qui concerne certaines généralisations sociétales), mais les questions qu'il soulève semblent fondamentales par rapport à des "nouveaux" paradigmes, a priori et postulats pédagogiques (parfois érigés en dogmes) qui accompagnent les innovations numériques...

 

Entre autres :

- La tension entre l'agitation du "faire" (collectif) et l'invisible du "penser"

- La combinaison prudente & raisonnée de méthodes (pluralisme) plutôt que le rejet ou l'adoption systématiques

- L'importance accordée à la liberté de choix face aux dogmes de tous poils (relatifs aux méthodes et contenus qu'il faudrait absolument adopter ou bannir, par exemple), surtout marketeux

- La réflexion sur la disparition, le silence, le sens, qui rejoint en quelque sorte http://julien.lecomte.over-blog.com/article-penser-la-mort-l-absurde-et-le-sens-115352805.html , notamment en ndbp 3

- ...

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Et si le numérique entrait réellement à l’Ecole ?

Et si le numérique entrait réellement à l’Ecole ? | Didactique, éducation, pédagogie | Scoop.it

Jean-François Cerisier, professeur des universités à l'université de Poitiers nous a proposé cette thématique lors de la conférence qu'il a tenu lors de la journée EIDOS 64, mercredi 15 janvier 2014.

Julien Lecomte's insight:

Il est rare de lire une contribution qui tâche de faire la part des choses entre des positions parfois très "partisanes" par rapport aux technologies dans le monde éducatif (au point d'être marquées par des stéréotypes ou des croyances erronées, y compris au sein de la sphère universitaire).

Cet article relève des enjeux du numérique à l'école d'une manière qui me semble très constructive.

more...
No comment yet.
Rescooped by Julien Lecomte from Chroniques inédites (Philosophie, médias et société)
Scoop.it!

Apprentissage 2.0 : faut-il révolutionner les pédagogies ?

Apprentissage 2.0 : faut-il révolutionner les pédagogies ? | Didactique, éducation, pédagogie | Scoop.it

J'ai rédigé un article sur la "pédagogie 2.0", "faut-il révolutionner les pédagogies" dans le magazine COJ#01 (édité par la COJ - http://www.coj.be)

 

Les médias ont des impacts sur notre manière de penser et de vivre dans le monde. Aujourd’hui, alors que de nombreuses opérations mentales sont automatisées dans des machines, notamment la mémorisation d’information, ne faut-il pas revoir en profondeur les méthodes d’apprentissage ?

 

Deux positions classiques existent. A notre droite, il y a ceux pour qui « c’était mieux avant ». Il ne faut certainement pas toucher aux « bonnes vieilles méthodes », sous peine de continuer dans la voie de ce gouffre sans fin qu’est le nivellement par le bas. D’ailleurs, depuis le temps que le niveau baisse, c’est à se demander comment l’espèce humaine n’est pas encore éteinte. A gauche, nous avons les contradicteurs, pour qui il va de soi qu’il faut tout révolutionner et repartir d’une page blanche : pourvu que l’on réinvente enfin la roue !

 

Ces extrêmes n’ont forcément pas que des travers idéologiques.

 

Coté pile, parce que la pédagogie est une affaire à laquelle de nombreux auteurs et enseignants ont réfléchi avant. Un simple regard en arrière démontre d’ailleurs que pas mal de questions qui se posent aujourd’hui sont loin d’être neuves, même par rapport aux technologies numériques. Il est faux de croire par exemple que ces technologies modifient absolument tout, en transformant instantanément la masse de consommateurs passifs que nous étions en usagers actifs. De plus, l’institution scolaire d’hier n’a pas formé que des bras-cassés, aigris de l’éducation et dégoutés de tout savoir. Un point pour les passéistes.

 

Coté face, parce que l’enseignement est un domaine où il convient de se remettre en question et d’interroger le sens des apprentissages, d’autant plus qu’il est encore aujourd’hui marqué par de profondes inégalités sociales. Les nouvelles technologies ne modifient pas tout, mais elles renforcent certaines questions et elles s’inscrivent dans différentes évolutions sociales et culturelles, d’autant plus qu’il s’agit de nouveaux médias de communication, de nouveaux langages et donc de nouvelles formes de connaissance.

 

Vous souvenez-vous de cette émission diffusée sur RTL-TVI (« Êtes-vous plus malin qu’un enfant de primaire ? »), opposant des enfants de primaire drillés de par cœur à des adultes sur des questions de « culture générale » ?

Celle-ci a eu le triste mérite de mettre en avant ce qu’on appelle les « savoirs morts ». Les chiffres à ce sujet sont effrayants, puisque trois mois après les examens de juin, les élèves ont oublié jusqu’à 80% de la matière qu’ils ont ingurgitée. Il est alors légitime de se demander s’il ne vaut pas mieux apprendre moins pour retenir plus durablement. D’autant plus lorsqu’une recherche sur Google permet de trouver ce genre de réponses… Pour peu que l’on sache l’utiliser et distinguer une information fiable du reste ! Et pour ce faire, il faut sans doute un minimum de connaissances, comme lorsqu’il s’agit d’utiliser une calculatrice : il est nécessaire de reconnaître les chiffres, comprendre les opérations, interpréter les résultats, etc. Un partout.

 

Le fait qu’il y ait des lacunes dans un système donné n’est pas une raison pour faire n’importe quoi, n’importe comment. Certains acteurs pédagogiques, associatifs ou encore marchands ne manquent pas d’inventivité. Cependant, sous prétexte d’innovation, il leur arrive de vanter des dispositifs et outils qui sont loin d’avoir fait leurs preuves, voire qui n’ont pas vraiment de sens, ou encore que les apprenants arrivent à maîtriser par eux-mêmes. Ainsi en est-il de ces enseignants qui naviguent quasiment à l’aveugle sur le web ou sur des applications avec leurs élèves, donnant parfois l’impression d’être faussement « branchés ». Face à eux, on retrouve ceux qui tiennent des discours plus hostiles à l’égard des médias et qui adoptent des postures sécuritaires marquées par des interdits, des chartes et des règlements. Littéralement de plus en plus « déconnectés » de la réalité de terrain, ils courent le risque de creuser l’écart entre la vie scolaire et la vie en-dehors de l’école. Ces catégories de personnes correspondent en quelque sorte à ceux que j’appelle les « apprentis sorciers de l’éducation aux médias ».

 

Dès lors, que faire ?

 

D’abord, faire le deuil d’une recette parfaite qui permettrait de résoudre toutes les questions éducatives. En parallèle, une des richesses d’un bon enseignement consiste à varier les pédagogies, à diversifier les méthodes et les approches. L’approche pluraliste permet de ne pas sombrer dans des discours trop orientés et radicaux, qui comportent des risques pour les apprenants – ou du moins certaines catégories d’entre eux.

 

Les enjeux sont très nombreux. On parle d’ailleurs de fracture numérique : une maîtrise de base des « technologies de l’information et de la communication (TIC) » est devenue une condition pour évoluer dans la société de demain. Il est important d’y répondre, mais aussi de le faire de manière nuancée, parce que la réalité est complexe.

 

En sortant de ces schémas binaires, il faut aussi avoir conscience qu’il ne faut pas vouloir changer trop radicalement la pédagogie. D’une part, on l’a vu, parce qu’il est dommage de jeter le bébé avec l’eau du bain : certaines choses fonctionnent ou ont fonctionné. D’autre part, parce que les enseignants et apprenants sont accoutumés à des routines, des habitudes, des manières de faire. Si vous allez dans une classe qui n’a jamais connu que des méthodes transmissives, où le prof parle et les élèves écoutent, il n’est pas dit qu’ils seront réceptifs à une pédagogie dite active. Et vice versa. Combien d’enseignants ne se sont toujours pas remis du décret « missions » de 1997, instituant l’approche par compétences ?

 

Il faut prendre en compte le public et les spécificités et sensibilités de chacun : c’est une affaire de dosage.

 

Enfin, certaines méthodes sont efficaces dans un certain contexte, d’autres le sont moins. A ce sujet, il est intéressant de se poser la question du rôle des institutions destinées à l’éducation et à la formation. Leur seul but est-il d’inculquer des données, ou bien aussi d’apporter une contribution par rapport à des enjeux plus larges, d’émancipation citoyenne, de pensée critique et de vivre-ensemble ?

Au fond, cette question du sens n’est elle pas la seule qui soit pertinente par rapport à un contexte donné ? Plutôt que de rejeter en bloc toute innovation médiatique, ou de se jeter sur la première application marchande venue et utilisée par certains jeunes, n’est-il pas intéressant de réfléchir au cas par cas en fonction d’objectifs didactiques bien définis ?

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Calvin et Hobbes (Watterson)

Calvin et Hobbes (Watterson) | Didactique, éducation, pédagogie | Scoop.it
Julien Lecomte's insight:

Un peu de cynisme, voire de nihilisme méthodologique (c'est-à-dire un a priori selon lequel tel savoir spécifique n'a aucune valeur) en tant que pédagogue ne fait pas de mal...

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

The Merchants of MOOCs by James Grimmelmann :: SSRN

The Merchants of MOOCs by James Grimmelmann :: SSRN | Didactique, éducation, pédagogie | Scoop.it

A loose network of educators, entrepreneurs, and investors are promoting Massive Open Online Courses as an innovation that will radicaly disrupt higher education. These Merchants of MOOCs see MOOCs' novel features -- star professors, flipped classrooms, economies of scale, unbundling, and openness -- as the key to dramatically improving higher education while reducing its cost.

But MOOCs are far from unprecedented. There is very little in them that has not been tried before, from 19th-century correspondence courses to Fathom, Columbia's $25 million dot-com boondoggle. Claims of disruption look rather different when this missing context is restored. This essay examines some common arguments about what gives MOOCs their value, and finds them wanting. There is a sharp division between the features that make MOOCs exciting for education and the features that make them financially appealing to the Merchants of MOOCs.

Julien Lecomte's insight:

Dominique Cardon ‏(@Karmacoma sur Twitter) : "Une critique réjouissante, alerte et profonde des marchands de MOOCs" (https://twitter.com/Karmacoma/status/408320740677525504)

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

À quoi servent les notes ?

À quoi servent les notes ? | Didactique, éducation, pédagogie | Scoop.it

Les notes constituent-elles une mesure fiable des compétences et de la valeur des élèves ? Hélas, non ! confirment les recherches sur la question. De multiples biais viennent s’introduire dans l’évaluation des copies. C’est pourquoi, selon Pierre Merle, remplacer le baccalauréat par un contrôle continu présente certains dangers.

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Faut-il prescrire des comportements aux élèves en matière d'éducation aux médias ? Le cas de Child Focus | Philosophie, médias et société

Faut-il prescrire des comportements aux élèves en matière d'éducation aux médias ? Le cas de Child Focus | Philosophie, médias et société | Didactique, éducation, pédagogie | Scoop.it

Par Nathalie Papleux (@napapleux) – Master 1 en Éducation aux médias. Rédigé dans le cadre du Cours de Philosophie et éthique de la communication, IHECS, année scolaire 2013-2014

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Pédagogie des formations professionnelles : discours sur la méthode | Philosophie, médias et société

Pédagogie des formations professionnelles : discours sur la méthode | Philosophie, médias et société | Didactique, éducation, pédagogie | Scoop.it

Malgré le clin d’œil à Descartes, ce texte n'est pas un discours de la méthode, recommandant comment faire, mais bien sur la méthode, par rapport à ce qui existe. Il s'agit d'un point de vue qui se veut critique quant au modèle didactique ambiant dans les formations pour adultes en Belgique francophone.

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Fragilités et défis de la formation des enseignants à la complexité culturelle

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Philotozzi | L'apprentissage du Philosopher

Ce site a pour objectif de présenter les travaux menés depuis 1988 par Michel TOZZI sur la didactique de la philosophie, ou plus exactement la didactique de l’apprentissage de philosopher. On y trouvera les références bibliographiques d’ouvrages et d’articles sur la question, ainsi que certaines publications récentes in extenso. Le champ de recherche couvre :

1) les pratiques de la philosophie à l’école

2) Les pratiques nouvelles de la philosophie dans la cité


more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

L’oral argumentatif en philosophie - Les Cahiers pédagogiques

Note de lecture relative à l'ouvrage de M. Tozzi, sur le site des Cahiers pédagogiques.

 

[...] À noter aussi un intéressant chapitre sur le dialogue philosophique (le fonctionnement du dialogue argumentatif, ses règles, ses limites) où l’on voit qu’il ne s’agit pas seulement de faire dialoguer ses élèves mais bien aussi de les faire réfléchir sur le dialogue [...] Est-ce parce que [la discussion] aborde des notions ou des problèmes philosophiques ? Sans doute, mais c’est bien autant par la manière dont ces questions sont abordées [...]

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Égalité des chances par l’école : le jeune prof qui défiait Bourdieu

Égalité des chances par l’école : le jeune prof qui défiait Bourdieu | Didactique, éducation, pédagogie | Scoop.it

Un jeune professeur est en train d’emmener sa classe vers un 100% de réussite au bac. Rien d’exceptionnel, sauf quand on enseigne dans un lycée de banlieue défavorisée, où le taux de réussite avoisine péniblement les 70%. Rencontre avec Jérémie Fontanieu. Jérémie Fontanieu a 25 ans, il est professeur agrégé de sciences économiques et sociales [...]

Julien Lecomte's insight:

Au-delà des méthodes qui semblent montrer une certaine efficacité - dans une certaine mesure (*) -, tout en réhabilitant la question de la rigueur et de l'exigence, il s'agit de dépasser la stigmatisation et d'aborder "simplement" les jeunes sans a priori figé une fois pour toutes sur ce qu'ils sont ou non, sur ce qu'ils aiment ou non, sur ce qui les motive ou non.

 

Pas mal de jeunes sont régulièrement réifiés par certains discours, y compris au sein du corps professoral (mais pas seulement).

 

Cette histoire peut-être un brin romancée a tout de même le mérite de montrer que des étudiants auxquels certains n'auraient pas laissé leur chance peuvent y arriver, et que cela ne dépend pas que de leur initiative...

 

C'est le "pari d'éducabilité", le fait de croire de manière authentique que chaque individu peut apprendre.

 

(*) La nuance étant dans le fait qu'il ne faut pas tirer de conclusions hâtives quant aux contenus et méthodes mis en place, comme si elles étaient la panacée. Les éléments "moraux" pour juger de ce qui est "bon" en pédagogie sont divers : l'efficacité, le sens (la raison d'être, les enjeux), l'utilité ou encore le plaisir (sachant que d'aucuns éprouvent du plaisir en faisant des maths ; il ne s'agit pas ici d'un plaidoyer pour les "pédagogies ludiques", mais de réhabiliter la notion de plaisir à l'école : pourquoi l'apprentissage devrait-il s'abstenir de prendre en compte ce paramètre ?), etc.

more...
No comment yet.
Rescooped by Julien Lecomte from Chroniques inédites (Philosophie, médias et société)
Scoop.it!

Faut-il innover en pédagogie ?

Faut-il innover en pédagogie ? | Didactique, éducation, pédagogie | Scoop.it

 

Faut-il innover ou ne pas innover, notamment en éducation aux médias (EAM) ? L’innovation semble recueillir un certain consensus et aller de soi dans un contexte mouvant, d’autant plus s’il est question de former les apprenants par rapport à leur avenir, plutôt que vis-à-vis de leur contexte immédiat. Il est ainsi question de les mettre face à des situations nouvelles afin que ceux-ci puissent apprendre à les dépasser en mobilisant des ressources.

Néanmoins, comme le pense Hubert Guillaud, il serait hasardeux de répondre à cette question de manière absolue :

 

« On peut certes innover sans questionner les finalités. Mais c’est pourtant bien elles qui demeurent tout l’enjeu de l’innovation et ce sont bien elles qu’il va falloir un jour mettre à plat » (http://www.internetactu.net/2014/03/25/innovation-innovation-innovation-innovation-innovation-innovation/)

 

Ce questionnement renvoie donc à la question des objectifs pédagogiques. Bien sûr, il ne s'agit pas d'une problématique propre à l'éducation aux médias et à l'information. Cependant, elle est particulièrement présente dans la mesure où le contexte technologique et social est lui-même marqué d'innovation, voire d'appel à l'innovation. Or, une lacune que nous avons constatée dans plusieurs dispositifs didactiques en EAM repose dans l’absence de mise en perspective de l’adéquation entre les moyens utilisés (méthodes et contenus d’enseignement) et l’atteinte (ou non) des objectifs initialement fixés (On retrouve par exemple la confusion entre « éducation aux médias » et « éducation par les médias » : certains dispositifs postulent a priori que l'utilisation de telle technologie ou de telle application va favoriser une appropriation critique de ces outils, mais ce postulat n'est pas mis à l'épreuve). Pour le formuler simplement, si elles réfèrent clairement à des finalités, les pratiques pédagogiques doivent pouvoir être évaluées en tant que telles : fonctionnent-elles ?

more...
No comment yet.
Rescooped by Julien Lecomte from Education ; numérique
Scoop.it!

"Les inégalités n'ont pas disparu, elles ont juste été repoussées plus loin dans le cursus scolaire."

"Les inégalités n'ont pas disparu, elles ont juste été repoussées plus loin dans le cursus scolaire." | Didactique, éducation, pédagogie | Scoop.it

En France, en 2013, 70 % des enfants d’ouvriers n’ont pas d’opportunités de promotion sociale. Face à ce constat, le sociologue Camille Peugny appelle à réinventer une école “vraiment” démocratique.

 

Dénoncé dès 1970 par Pierre Bourdieu, le mécanisme du déterminisme social se perpétue depuis les années 80. Selon le sociologue Camille Peugny, pour déjouer les pièges de notre école méritocratique et élitiste, il faut mettre l’accent sur le primaire et promouvoir la formation tout au long de la vie [...]

 


Via Vincent DUBOIS, City Of Words, MLB
more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Apprendre/désapprendre : sur la ligne de crête des apprentissages numériques « InternetActu.net

Apprendre/désapprendre : sur la ligne de crête des apprentissages numériques « InternetActu.net | Didactique, éducation, pédagogie | Scoop.it

Texte introductif du sociologue d’Orange Labs, Dominique Cardon, qui revient sur les rapports entre éducation et technologies. Une bonne introduction aux deux principales problématiques de l’apprentissage : qu’est-ce qu’apprendre et qu’est-ce que change le fait d’apprendre avec le numérique…

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Méthodes et modèles pédagogiques - Le blog de Frédéric Haeuw

Méthodes et modèles pédagogiques - Le blog de Frédéric Haeuw | Didactique, éducation, pédagogie | Scoop.it

L'irruption massive des  technologies et des réseaux dans la formation des jeunes et des adultes fait ressurgir de vieux débats sur les méthodes pédagogiques. Les Massive Open Online Courses, par exemple, sont généralement distingués en « xMOOC » plutôt basés sur une pédagogie transmissive de savoirs clairement identifiés dans des référentiels fermés, et en « cMOOC » dont les objectifs d’apprentissage sont plus ouverts et qui se basent sur le principe que ce sont les participants qui créent le contenu [...]

more...
No comment yet.
Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Éducation aux médias en réseaux - brochure - fiches thématiques | CSEM

Éducation aux médias en réseaux - brochure - fiches thématiques | CSEM | Didactique, éducation, pédagogie | Scoop.it

Avec la numérisation et la mise en réseau des médias, le contexte médiatique évolue. En conséquence, de nombreuses questions se posent...

more...
Joëlle Acoulon's curator insight, December 12, 2013 4:51 AM

Un ensemble de fiches téléchargeables organisées autour des thèmes suivants : identité(s) numérique(s) ; socialisation numérique ; recherche et évaluation de l'information en ligne ; production et agencement de l'information sur les médias en réseaux. L'ensemble est complété par trois fiches transversales, une fiche juridique et un lexique.

Scooped by Julien Lecomte
Scoop.it!

Analyse des médias : d'abord se pencher sur ses préjugés et sa vision du monde. Education aux médias = propagande ?

Analyse des médias : d'abord se pencher sur ses préjugés et sa vision du monde. Education aux médias = propagande ? | Didactique, éducation, pédagogie | Scoop.it

Renee Hobbs (@reneehobbs sur Twitter, à l'occasion des 30 ans du CLEMI, citée par @Educmedias sur Twitter) :

> "Les attitudes et croyances des enseignants vis à vis des médias (love/hate...) influent profondément l'EAM [éducation aux médias, ndlr]"

> "Analyse des médias : d'abord se pencher sur ses préjugés et sa vision du monde. EAM = propagande ?"

 

Julien Lecomte's insight:

C'est l'un de mes propos dans mon livre (Médias : influence, pouvoir et fiabilité : http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=38392), ainsi que dans "Les apprentis sorciers de l'éducation aux médias" (http://julien.lecomte.over-blog.com/article-dossier-les-apprentis-sorciers-de-l-education-aux-medias-111896992.html)

Voir aussi : http://www.scoop.it/t/didactique-education-pedagogie/p/4010226649/2013/10/31/dans-medias-influence-pouvoir-et-fiabilite-vous-avez-ete-amene-a-questionner-les-rapports-que-les-usagers-entretiennent-avec-medias-quelles-strategies-educatives-mettre-en-place

more...
No comment yet.