Développement dur...
Follow
Find tag "climat"
14.4K views | +0 today
Développement durable et efficacité énergétique
Pour un développement durable et pour l'efficacité énergétique. «Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir mais de le rendre possible. »  Antoine de Saint-Exupéry
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Stephane Bilodeau from Actualités Développement Durable, RSE et Energies
Scoop.it!

La progression du dioxyde de carbone s accélère

La progression du dioxyde de carbone s accélère | Développement durable et efficacité énergétique | Scoop.it

La teneur de l'atmosphère en gaz à effet de serre a atteint un nouveau pic en 2013, en raison de la hausse accélérée des concentrations de dioxyde de carbone, d'après le bulletin annuel de l'Organisation météorologique mondiale (OMM) sur les gaz à effet de serre.

 


Via Stéphane NEREAU
Stephane Bilodeau's insight:
"Nous savons avec certitude que le climat est en train de changer et que les conditions météorologiques deviennent plus extrêmes à cause des activités humaines telles que l'exploitation des combustibles fossiles", a déclaré le Secrétaire général de l'OMM, Michel Jarraud.


"Le bulletin sur les gaz à effet de serre souligne que la concentration de dioxyde de carbone dans l'atmosphère, loin de diminuer, a augmenté l'an dernier à un rythme inégalé depuis près de 30 ans", a poursuivi M. Jarraud. "Nous devons inverser cette tendance en réduisant les émissions de CO2 et d'autres gaz à effet de serre dans tous les domaines d'activité. Le temps joue contre nous."
more...
Stéphane NEREAU's curator insight, September 20, 3:42 AM

Les observations effectuées par le réseau de la Veille de l'atmosphère globale (VAG) de l'OMM révèlent que le taux d'accroissement du CO2 atmosphérique entre 2012 et 2013 représente la plus forte augmentation interannuelle de la période 1984-2013. Des données préliminaires laissent supposer que cela pourrait être dû à la réduction des quantités de CO2 absorbées par la biosphère terrestre alors que les émissions de ce gaz continuent de croître.

Rescooped by Stephane Bilodeau from Green iTea
Scoop.it!

Le protocole de Kyoto, c'est fini? Pas encore!

Le protocole de Kyoto, c'est fini? Pas encore! | Développement durable et efficacité énergétique | Scoop.it
Alors que les regards sont rivés sur Doha, revenons ensemble sur les objectifs initiaux et le fonctionnement du protocole de Kyoto...
Via Energystream, Erwan Bouvier
more...
No comment yet.
Rescooped by Stephane Bilodeau from Energie & environnement
Scoop.it!

The Conversion of a Climate-Change Skeptic

The Conversion of a Climate-Change Skeptic | Développement durable et efficacité énergétique | Scoop.it

Richard Muller est un statisticien dont les travaux portent sur une analyse minutieuse des historiques de températures à l'université de Berkeley. Climatosceptique souvent cité comme source, ses derniers travaux l'ont conduit à admettre comme certain statistiquement que :
- le réchauffement climatique est avéré,
- il est dû aux émissions de gaz à effet de serre par l'espèce humaine.
Ses travaux minutieux vont au delà du périmètre du GIEC et en valident les conclusions.
Cependant il averti les catastrophistes sur le fait qu'il n'admet pas pour autant le lien avec les catastrophes climatiques...


Via Professeur Neptune
more...
No comment yet.
Rescooped by Stephane Bilodeau from Actualités Développement Durable, RSE et Energies
Scoop.it!

Climat : en congrès à Montréal, les météorologues annoncent le pire

Climat : en congrès à Montréal, les météorologues annoncent le pire | Développement durable et efficacité énergétique | Scoop.it

Turbulences aériennes accrues, épisodes polaires et caniculaires toujours plus extrêmes, vagues géantes dans les océans: les spécialistes mondiaux du climat ont brossé un tableau apocalyptique de la météo des prochaines décennies lors d’un congrès international qui s’est conclu jeudi à Montréal.

 

 


Via Stéphane NEREAU
Stephane Bilodeau's insight:

Après des semaines de calculs, son verdict est sans appel: « Le changement climatique donne plus de force à ces courants. (…) D’ici 2050, vous passerez deux fois plus de temps en vol dans des turbulences. » Tout en notant qu’actuellement, en moyenne, seulement 1% du temps de vol des avions commerciaux subit des turbulences, M. Williams souligne que si la concentration de dioxyde de carbone augmente de façon exponentielle dans les prochaines années, « on ne sait pas comment les avions vont réagir » à ces masses d’air très agitées.


Et pas question de se rabattre sur le transport maritime pour voyager en toute quiétude: il faut en effet s’attendre à des vagues monstrueuses sur les océans. « Les compagnies de transport maritime rencontrent toujours plus de vagues énormes« , dont certaines font 40 mètres de hauteur alors qu’auparavant 20 mètres était exceptionnel, dit Simon Wang, de l’Université Utah State. « Ce n’est que le début du changement climatique, car les océans auront beaucoup plus d’impact en libérant davantage de chaleur et davantage de vapeur« , avertit-il.

more...
Stéphane NEREAU's curator insight, August 24, 5:34 AM

La première décennie du XXIe siècle a vu la température moyenne de la surface de la planète augmenter de 0,47 degré celsius. Or, une hausse de 1 degré génère 7% plus de vapeur d’eau dans l’atmosphère, et comme l’évaporation est le moteur de la circulation des flux dans l’atmosphère, une accélération des phénomènes météorologiques est à prévoir. D’autant que les scénarios retenus par la communauté scientifique privilégient une hausse de 2 degrés de la température moyenne à la surface de la Terre d’ici 2050. « Les nuages vont se former plus facilement, plus rapidement et les pluies vont être plus fortes », engendrant notamment davantage d’inondations soudaines, note Simon Wang, de l’Université Utah State. D’une manière générale, relève ce chercheur américain, la hausse des températures va avoir « un effet d’amplification sur le climat tel qu »on le connaît actuellement« . Les épisodes de grand froid, tel le vortex polaire qui s’est abattu cet hiver sur une grande partie de l’Amérique du nord, seront plus marqués, plus extrêmes, tout comme les vagues de chaleur et les périodes de sécheresse, ajoute-t-il.


Scooped by Stephane Bilodeau
Scoop.it!

Communiquer sur le climat : choisir les bons outils

Communiquer sur le climat : choisir les bons outils | Développement durable et efficacité énergétique | Scoop.it
Comment inciter efficacement à l’adoption de comportements sobres en carbone ? comment valoriser les efforts de son organisation en matière de réduction des émissions de CO2 ?
more...
No comment yet.