La RSE doit disparaître pour survivre ? | Développement durable et efficacité énergétique | Scoop.it

Greenbiz et Ernst&Young viennent de publier les résultats d’un sondage auprès d’un groupement de professionnels et de leaders d’opinion dans le domaine du développement durable en entreprise, qui regroupe près de 300 participants de 24 secteurs d’activité différents (essentiellement américains).
Beaucoup d'éléments intéressants à prendre dans ce rapport, même si on peut s'étonner de la remarque suivante "...les vérifications indépendantes de ces rapports RSE ne sont pas confiées aux cabinets experts en développement durable en majorité, mais plutôt aux cabinets d’expertise comptable et de commissaires aux comptes.". La vraie question ne serait-elle pas plutôt, comment peut-on définir des outils de mesure de la performance sociale et environnementale des organisations, d'une façon équitable, dans les prochaines années ? Question dont devrait s'emparer les pouvoirs public plutôt que de s'en remettre à des organismes privés d'évaluation et d'audit. Et c'est une consultante qui l'écrit...


Via Respons, Pierre Wouters