Interview : Claire Martin Directrice de la RSE du Groupe Renault | Développement durable et efficacité énergétique | Scoop.it

Vous êtes directrice de la RSE de Renault depuis 2009. Quels est le bilan de ces 4 premières années ? Et quels sont vos ambitions futures ?

 

C.M. : Nous avons élaboré une politique RSE, structuré notre réseau de responsables RSE dans les principaux pays dans lesquels nous sommes implantés,  mis en place des incubateurs d’innovation sociale et sociétale en privilégiant une approche de co-construction avec le milieu associatif, académique, scientifique….

Nous comptabilisons 350 actions sur le plan sociétal, en faveur de communautés locales, sur des thèmes en relation avec nos axes stratégiques, qui sont aussi des champs de compétence de nos salariés très liés à notre business : sensibilisation à la sécurité routière, insertion par la mobilité, accès à l’éducation, égalité des chances…. En 2012, Renault a adopté une démarche de transparence avec l’évaluation du niveau d’intégration en matière de RSE par un organisme indépendant (AFNOR), la vérification de ses résultats extra-financiers (Ernst&Young et Deloitte), et l’élaboration du rapport RSE du groupe.

Nos ambitions pour le futur ? Informer et convaincre, sans relâche, du bien fondé de notre démarche et de sa valeur ajoutée pour toutes les parties-prenantes.


Via Marc Unfried, Berto Taieb