Sustainable development
6 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Yannick DHISER from "industrie" du futur
Scoop.it!

Otto Scharmer: "The Blind Spot of Leadership"

Social transformation and the path to a green, regenerative, and just economy requires a new collective leadership capacity that enables communities to innov...

Via Karine Durand-Garçon
more...
No comment yet.
Rescooped by Yannick DHISER from Abeilles, intoxications et informations
Scoop.it!

Bridget Kyoto : OG-Haine

Où l'on apprend que les faucheurs volontaires ne sont pas vraiment contre les OGM, en fait, mais plutôt contre les petits enfants handicapés vietnamiens. r


Via Bee Api?
more...
Bee Api?'s curator insight, May 21, 2013 1:32 PM

add your insight...

Rescooped by Yannick DHISER from Vallée d'Aure - Pyrénées
Scoop.it!

Les Trophées du développement durable en Midi-Pyrénées


Via Philippe Villette
more...
No comment yet.
Rescooped by Yannick DHISER from Développement Durable, RSE et Energies
Scoop.it!

L'électricité bientôt deux fois moins chère en Allemagne qu'au Royaume-Uni

L'électricité bientôt deux fois moins chère en Allemagne qu'au Royaume-Uni | Sustainable development | Scoop.it
Développement durable

Via Stéphane NEREAU
more...
Stéphane NEREAU's curator insight, June 17, 2013 7:59 AM

Selon les calculs des analystes de Bloomberg, en mai 2015 l'électricité anglaise sera produite au coût de 53,16 livres le MWh, soit 62,62 euros, contre 33,21 euros en Allemagne.

Rescooped by Yannick DHISER from Histoire de la Fin de la Croissance
Scoop.it!

Le Canada fait la "promo" de son pétrole issu des sables bitumineux

Le Canada fait la "promo" de son pétrole issu des sables bitumineux | Sustainable development | Scoop.it

Le ministre canadien des ressources naturelles, Joe Oliver, entame un voyage officiel en Europe jusqu'à vendredi 11 mai - successivement à Paris, Bruxelles et Londres -, envoyé spécial du gouvernement fédéral pour défendre auprès des Européens l'industrie pétrolière des sables bitumineux et son "bilan" environnemental.


Ce voyage intervient alors que l'Union européenne s'apprête à adopter une directive, qui vise à réduire l'empreinte carbone des carburants fossiles utilisés dans le transport, en prenant en compte les émissions de gaz à effet de serre liés à leur production.

 

Dans cette liste, le pétrole extrait des sables bitumineux se voit attribuer une "valeur" de gaz à effet de serre nettement supérieure à celle du pétrole conventionnel.

 

"Ce n'est pas dans l'intérêt économique de l'Europe de se priver du pétrole canadien", estime M. Oliver, ajoutant que la directive européenne pourrait avoir cet effet.

 

Il juge cette dernière "injuste", car ignorant des sources de gaz à effet de serre d'autres pays "moins transparents", dont la production pétrolière a "une intensité égale ou supérieure aux sables bitumineux, comme le brut léger russe, aux méthodes d'extraction plus polluantes."

 

2 MILLIONS DE BARILS DE PÉTROLE PAR JOUR


Alors que la demande énergétique mondiale devrait augmenter d'un tiers d'ici à 2035 et que les hydrocarbures occuperont encore les deux tiers du marché, selon l'Agence internationale de l'énergie, le ministre défend l'idée que le Canada est "un fournisseur d'énergie écologiquement responsable", y compris dans les sables bitumineux.

 

L'industrie canadienne de l'or noir produit près de 2 millions de barils de pétrole par jour, soit 2% de la production mondiale. Le chiffre devrait atteindre 3,7 millions d'ici à 2020. A condition de pouvoir l'exporter!

 

C'est là que le bât blesse. Aux États-Unis, principal marché, le Canada lorgne sur une voie d'exportation par le golfe du Mexique, avec le projet d'oléoduc Keystone XL (5 milliards de dollars d'investissement), mais celui-ci rencontre une vive opposition.

 

Deux autres projets d'oléoducs sont aussi controversés au Canada : vers l'ouest pour accéder au Pacifique et vers l'est pour acheminer le pétrole vers des raffineries, avec visées sur le marché européen.

 

Les groupes de défense de l'environnement ou les scientifiques, canadiens ou étrangers, dénoncent la dérive du Canada dans la lutte contre les changements climatiques, depuis son retrait du Protocole de Kyoto.

 

DES PROGRÈS "DÉCEVANTS"


L'Institut Pembina, think tank canadien réputé sur les questions énergétiques, a indiqué, le 29 avril, que "les progrès réalisés depuis deux ans pour développer les sables bitumineux de façon responsable sont très décevants".

 

Il s'inquiète de la pollution à grande échelle de l'eau en Alberta et du manque de volonté pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

M. Oliver réplique en rappelant que, contrairement à d'autres pays, notamment européens, le Canada a "77% d'électricité venant de sources non émettrices de gaz à effet de serre", principalement hydroélectriques.

 

Un document de son ministère avance que les émissions découlant de la production d'électricité dans l'UE représentaient, en 2010, un quart de ses émissions totales et étaient "près de 30 fois supérieures à celles de l'industrie des sables bitumineux."

 

Le Canada a fait "des efforts énormes", selon M. Oliver, pour limiter les dégâts, investissant "10milliards de dollars [7,6 milliards d'euros] dans des technologies vertes, des études et des technologies visant à diminuer les émissions du secteur hydrocarbures."

 

Avec pour résultat, dit-il, une baisse de 26 % de l'intensité des émissions pour les sables bitumineux entre 1990 et 2010.

 

Cette intensité est toutefois une mesure contestée par rapport à celle qui identifie des réductions "absolues" d'émissions. Or, en prenant ce critère, les émissions de gaz à effet de serre au Canada ont augmenté de 26 % par rapport à 1990.

 


Via Damoclès
more...
No comment yet.
Rescooped by Yannick DHISER from Planete DDurable
Scoop.it!

Juin 2013 : la délégation française en Allemagne pour poursuivre les négociations sur les changements climatiques - Ministère du Développement durable

Juin 2013 : la délégation française en Allemagne pour poursuivre les négociations sur les changements climatiques - Ministère du Développement durable | Sustainable development | Scoop.it

Cinq mois après la conférence de Doha, qui a mis en œuvre une poursuite du Protocole de Kyoto , et posé les jalons du futur accord à obtenir en 2015, les délégations des 195 Parties à la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques se retrouvent à partir du 3 juin à Bonn pendant 2 semaines pour continuer à préparer les grands contours que cet accord devra recouvrir. La délégation française sera composée des services des ministères en charge de l’Ecologie, des Affaires étrangères, des Finances et de l’Agriculture afin d’assurer un suivi de la cinquantaine des sujets traités dans les 3 différents groupes de travail de cette session onusienne.

 

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Rescooped by Yannick DHISER from Chuchoteuse d'Alternatives
Scoop.it!

Le développement durable doit guider tous les choix politiques

Le développement durable doit guider tous les choix politiques | Sustainable development | Scoop.it

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, appelle à un plan d'actions mondial pour faire face au grand défi de notre époque : le développement durable.


Via blueQUEST, www.blue-quest.fr, Stephane Bilodeau, @Chuchoteuse d'Alternatives
more...
Stephane Bilodeau's curator insight, June 11, 2013 7:01 PM

"L'époque de la recherche de la simple croissance économique est révolue. Nous devons également éliminer l'extrême pauvreté, un objectif réalisable d'ici 2030. Nous devons gérer l'économie de manière à protéger l'environnement, et non à le détruire. Nous devons également encourager une distribution plus équitable de la richesse, plutôt qu'une société clivée entre très riches et très pauvres."