Développement durable
19 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Andry
Scoop.it!

Le développement durable et les français? - Durable.com

Le développement durable et les français?
Durable.com
On note très clairement une évolution des mentalités sur le développement durable depuis ces dernières années notamment grâce à l'information sur le sujet plus présente qu'auparavant.
more...
No comment yet.
Scooped by Andry
Scoop.it!

Le développement durable, un argument pour les PME dans les marchés publics

Le développement durable, un argument pour les PME dans les marchés publics | Développement durable | Scoop.it
La commande publique est souvent synonyme de complexité pour les PME alors qu'elle représente une vraie opportunité avec un volume de 120 et 150 milliards d'euros par an, soit 10% du PIB.
more...
No comment yet.
Rescooped by Andry from Infos en français
Scoop.it!

#alimentation #aliments #matièrespremières #glencore :: Quand les spéculateurs se gavent

#alimentation #aliments #matièrespremières #glencore  :: Quand les spéculateurs se gavent | Développement durable | Scoop.it

par Christophe Koessler 

 

CÉRÉALES • Alors que les prix du grain explosent et font craindre une nouvelle crise alimentaire, le cynisme affiché par Glencore fait des vagues. Les spéculateurs ont même réussi à fâcher l’ONU.

L’affaire est restée discrète sur le continent. Au Royaume-Uni, plusieurs médias se sont alarmés le 23 août dernier d’une déclaration de Chris Mahoney, directeur du commerce de Glencore, transnationale domiciliée dans le canton de Zoug, à propos de la hausse actuelle des prix des céréales. «L’environnement est bon. Des prix élevés, beaucoup de dislocation des marchés, une grande volatilité des prix et de nombreuses opportunités d’arbitrage», s’est-il réjoui.
Cette confession a eu le don d’irriter un responsable de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et un membre de l’administration britannique, dans le quotidien The Independent de Londres. Alors que la sécheresse sévit aux Etats-Unis et en Russie et que les prix du blé, du maïs et du soja ont explosé, un tel sens des affaires décomplexé choque de la part d’une des plus gros acteurs du commerce des matières premières sur la planète. D’autant que les plus pauvres vont voir leur accès à l’alimentation encore réduit, alors que 850 millions de personnes souffrent de malnutrition dans le monde.

Les moutons de la finance
Au cœur de l’indignation: le fait que les activités d’entreprises comme Glencore, qui interviennent aussi sur les marchés financiers des aliments, ont tendance à faire monter les prix, et donc à en restreindre l’accès aux plus démunis. Olivier Schutter, rapporteur spécial de l’ONU sur le droit à l’alimentation, confirme: «En 2008, nous étions peu nombreux à pointer du doigt la spéculation financière. Aujourd’hui il existe un consensus sur cette question parmi les experts indépendants. Cette spéculation accélère et aggrave les hausses de prix provoquées par d’autres facteurs. Les crises alimentaires de 2008 et 2010 ont été péjorées par ce type de spéculation», assure-t-il.
Les gros acteurs qui opèrent sur le marchés financiers, banques et fonds de pension notamment, influencent les marchés physiques par l’information qu’ils génèrent. En clair, en anticipant arbitrairement une hausse du prix du blé par exemple, d’importants acteurs financiers peuvent provoquer cette tendance dans les faits, en entraînant le mimétisme des autres acteurs. On est dans le domaine des prédictions auto-réalisatrices. «La logique qui prédomine est celle des comportements moutonniers des acteurs financiers qui passent leur temps à essayer d’anticiper ce que l’autre va faire. C’est irrationnel», explique-t-il.
On observe ainsi depuis le milieu des années 2000 que les cours des matières premières sont de plus en plus déconnectés de l’économie réelle. Ils suivent désormais le reste des mouvements boursiers. «Les évolutions sont en dent de scie, on ne peut pas les expliquer par des modifications au niveau de l’offre et de la demande», commente Olivier De Schutter. Difficile, en revanche, voire impossible, de déterminer la part de la spéculation financière dans la hausse des prix, parmi la multitude d’autres facteurs, que ce soit la sécheresse ou l’augmentation des terres consacrées aux agrocarburants. Les voies des marchés sont impénétrables.

Parieur et joueur
Glencore peut de surcroît jouer sur les deux tableaux: celui de la spéculation financière sur les matières premières (y compris, pétrole et minéraux), qui représentait quelque 14% des ses profits en 2011, indique la Déclaration de Berne (lire ci-dessous). Et celui de l’intervention sur les marchés physiques, qui constitue le gros de ces activités. La transnationale est devenue un acteur de poids dans le domaine des denrées alimentaires depuis qu’il a racheté en mars dernier l’entreprise canadienne Viterra, pour la bagatelle de 5,6 milliards de francs. Désormais, elle achète et vend des récoltes, les stocke et les transporte. Glencore peut donc désormais agir sur les deux types de marchés, le financier et le physique. Ce qui n’est pas sans poser problème, d’après Olivier Longchamp, responsable finance et fiscalité à la Déclaration de Berne: «Nous sommes en présence d’un acteur qui influence les prix des matières premières directement par ses interventions physiques et qui peut de l’autre prendre des paris spéculatifs sur l’évolution de ces marchés. C’est un peu comme si vous pariez sur un match de foot dans lequel vous êtes joueur.»

Oligopole mondial
Glencore fait désormais partie des cinq plus importants traders de céréales du monde, aux côtés de Cargill, Louis Dreyfus, ADM, et Bunge. A eux seuls, ils contrôlent au moins 75% du marché. Le risque d’une entente entre ces firmes est clairement souligné par Olivier De Schutter: «Si ces géants décident qu’il est dans leur intérêt que les prix grimpent, cela peut être extrêmement dommageable pour les pays importateurs. Il n’est même pas besoin d’une entente formelle. Il peut s’agir d’une stratégie concordante.» Les pays d’Afrique de l’Ouest, par exemple, sont fortement dépendants des importations de riz en provenance d’Asie. indique le spécialiste du droit à l’alimentation.
Mais les transnationales ne sont pas les seules à utiliser les marchés céréaliers pour réaliser de juteux bénéfices: «En mars et avril 2008, on a vu des Etats d’Asie, comme la Thaïlande, spéculer avec le riz. Voyant la forte demande, ils en ont interdit l’exportation pendant un certain temps, ce qui a provoqué une forte hausse du prix de cet aliment.» Les estomacs, eux, n’ont pas eu leur mot à dire. I

Solutions contre le casino des céréales

La jungle sur les marchés financiers des aliments est-elle inévitable? La réponse est négative pour Olivier De Schutter: «Il faut les domestiquer de différentes manières», explique l’expert de l’ONU. Premièrement, les Etats doivent garantir une plus grande transparence sur les marchés physiques, car la spéculation se nourrit avant tout de l’incertitude: «Si tous les gouvernements divulguaient l’état de leurs stocks de céréales, ils seraient beaucoup plus facile de ne pas céder à la panique».
Le G20, le groupe des vingt pays les plus influents, a pris récemment une mesure dans ce sens en lançant le Système d’information sur les marchés agricoles (AMIS), dont l’efficacité dépendra du bon vouloir des Etats.

Ensuite, il convient bien sûr de réguler les marchés financiers. Les Etats-Unis ont déjà fait un premier pas en ce sens en votant en 2010 la loi Dodd-Frank sur la réforme de Wall Street et la protection des consommateurs. Celle-ci définit des limites en matière de «prise de position» par les acteurs financiers. En clair, «cela permet d’éviter que des grands investisseurs capturent une grande part des marchés pour influencer les cours, par exemple pour faire augmenter les prix du maïs».

Mais l’application de cette loi fait pour l’instant défaut.
«L’agence chargée de sa surveillance est dominée par le Parti républicain à la suite des dernières élections», explique le spécialiste. Un parti qui prône la dérégulation complète dans le domaine économique.

Au niveau européen, en revanche, c’est l’inaction la plus complète. Parlementaires européens et commissaires peineraient à s’affranchir des conseillers issus des milieux de la finance.

En Suisse, les Jeunes socialistes ont opté pour une solution radicale face à l’inaction des élus: interdire purement et simplement la spéculation financière sur les denrées alimentaires. Leur initiative populaire fédérale sera lancée le 1er octobre prochain.


Via Juan Carlos Hernandez
more...
No comment yet.
Scooped by Andry
Scoop.it!

Le lait "équitable " made in France arrive début juin dans les magasins ...!!!

Le lait "équitable " made in France arrive début juin dans les magasins ...!!! | Développement durable | Scoop.it

C'est une première en France, le label de lait équitable « FaireFrance » lance sa production. Un millier de producteurs se sont réunis au sein d’une structure de vente. Objectif : garantir un revenu correct aux producteurs de lait et encourager l'achat "citoyen".

La première brique de lait équitable a été produite lundi, dans la laiterie de Varennes dans l'Indre (Région Centre) à Varennes-sur-Fouzon.  Les consommateurs  pourront trouver les premières briques de lait dans les magasins d'ici 8 jours. Et dans la plupart des grandes enseignes à la mi-septembre. 

Le lait équitable, qu’est-ce que c’est ?

C’est un lait comme les autres ou presque. Il n’a pas le label bio. Il est vendu en brique avec bouchon. Sa particularité, c’est qu’il garantit un revenu correct à l’agriculteur. Vendu entre 85 et 95 centimes au consommateur (au lieu des 60 centimes pour le lait "standart" des grandes surfaces), ce lait permet au producteur de toucher 400 euros pour 1000 litres de lait. Ce qui correspond à environ 10 centimes de plus sur chaque litre. 

10 millions de litres de lait équitable devraient sortir de l'usine de la Varennes la première année.  L’objectif visé est de fournir 25 millions de litres d’ici un ou deux ans, soit moins de 1,5 % du marché français.

Où acheter le lait équitable ?

Ce lait équitable trouvera sa place dans certains magasins, mais surtout dans les grandes surfaces. Un premier contrat a été signé avec le groupe Intermarché. D’autres devraient suivre. Les producteurs assureront la promotion de ce nouveau lait en se rendant dans les supermarchés pour expliquer la démarche.

Comment est né le label "FaireFrance"

Le concept de "lait équitable" a été lancé il y a 5 ans en Autriche, puis en Allemagne, au Luxembourg, aux Pays-Bas et en Belgique il y a deux ans.

Le label Faire France est portée par l'Association des producteurs de lait indépendants (Apli) et l'Organisation des producteurs de lait (OPL, Coordination rurale) au sein de l'organisation de producteurs France Milk Board.
Une structure baptisée Fairecoop (coopérative) est chargée de la commercialisation, qui se fera essentiellement via la grande distribution.
Le collectage, le stockage et la logistique sont sous-traités. 

Pour adhérer à FaireFrance, l’agriculteur doit être membre du Milk Board européen, l'EMB et posséder des parts de la coopérative Fairecoop (ce qui représente un investissement minimal de 1000 euros).

"Le lait équitable" est symbolisé par la vache Faironika que l'on peut voir partout en Europe. Les Faironikas ont une apparence différente d'un pays à l'autre puisqu'elles reprennent les couleurs du drapeau national : rouge, blanche et verte en Italie, jaune et bleue en Suède. Et bleu, blanc rouge en France ...

Quelle différence entre le label "lait équitable " et le label  "le Lait d'Ici" ? 

Le «Lait d'ici»  lancée en 2010 par Orlait, filiale du géant coopératif français Sodiaal, est apparu en pleine crise laitière. Initié par la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL), il avait pour vocation de contrer les importations de lait UHT.

En 2009, un tiers du lait consommé en France provenait d’importation, essentiellement d’Allemagne.
La promesse du Lait d’Ici était de faire parcourir moins de 330 km au lait entre le producteur et le consommateur. Promesse tenue, en 2012, le trajet moyen de la brique de lait affiche 280 km.
Pour connaître la provenance du lait, il suffit de regarder son étiquette ovale imprimée sur le dessus : elle mentionne le numéro du département de production.

 

la video ...

http://api.dmcloud.net/player/pubpage/4f3d114d94a6f66945000325/51a460e89473991bfd00034b/fa854747f4034ffa966382ade601d93d?wmode=transparent

 

more...
No comment yet.
Scooped by Andry
Scoop.it!

Bio équitable : du commerce équitable issu de l'agriculture biologique

Bio équitable : du commerce équitable issu de l'agriculture biologique | Développement durable | Scoop.it
Découvrez les labellisations Bio équitable et Bio solidaire pour des produits issus du commerce équitable ET de l'agriculture biologique. Bio partenaires
more...
No comment yet.
Rescooped by Andry from Herbovie
Scoop.it!

La coopération sino-danoise sur le développement durable jouit de larges perspectives (président du Parlement danois)

La coopération sino-danoise sur le développement durable jouit de larges perspectives (président du Parlement danois) | Développement durable | Scoop.it
La coopération entre le Danemark et la Chine sur le développement durable jouit de larges perspectives, a déclaré le président du Parlement danois Mogens...

Via herbovie
more...
No comment yet.
Scooped by Andry
Scoop.it!

Quatrième édition du prix des femmes pour le développement durable - zegreenweb

Quatrième édition du prix des femmes pour le développement durable
zegreenweb
Le groupe de presse Mondadori France s'associe cette année encore à la marque Yves Rocher pour son désormais traditionnel prix des femmes pour le développement durable.
more...
No comment yet.
Scooped by Andry
Scoop.it!

L'économie associative - Ou comment favoriser le développement d'une agriculture bio et équitable - Conférence - Stéphane Lejoly - Tri-articulation

L'économie associative - Ou comment favoriser le développement d'une agriculture bio et équitable - Conférence - Stéphane Lejoly - Tri-articulation | Développement durable | Scoop.it
La crise économique et financière est-elle une fatalité? L'angoisse, les peurs et les souffrances qu'elle suscite sont-elles inévitables ?
more...
No comment yet.
Scooped by Andry
Scoop.it!

ASSYSTEM : Rapport développement durable 2012 | Zone bourse

ASSYSTEM : Rapport développement durable 2012 | Zone bourse | Développement durable | Scoop.it
pouR une cRoissance Responsable


RappoRt


Développement Durable


2012


Engagés sur lE chEmin dE la croissancE


la...
more...
No comment yet.
Scooped by Andry
Scoop.it!

Afrosomething - Les Secrets de Loly Cosm Ethique Naturels... | Facebook

Afrosomething - Les Secrets de Loly Cosm Ethique Naturels... | Facebook | Développement durable | Scoop.it
Les Secrets de Loly Cosm Ethique Naturels sera au salon BEYOND COLOR les 8-9 et 10 juin ! Vous y serez dimanche ? Remportez votre soin Supreme...Rdv ce...
more...
No comment yet.
Scooped by Andry
Scoop.it!

Un smartphone fabriqué selon les principes du commerce équitable

Un smartphone fabriqué selon les principes du commerce équitable | Développement durable | Scoop.it
Un collectif néerlandais d'entreprises a annoncé cette semaine la production d'un téléphone multimédia, respectueux des conditions de travail de ses fabricants.
more...
No comment yet.
Scooped by Andry
Scoop.it!

Commerce équitable : la France veut tripler ses ventes - Natura Sciences

Commerce équitable : la France veut tripler ses ventes
Natura Sciences
À l'occasion du lancement de la quinzaine du commerce équitable, Pascal Canfin et Benoît Hamon ont présenté leur plan de soutien au commerce équitable.
more...
No comment yet.
Scooped by Andry
Scoop.it!

Rapport Developpement Durable APESA Année 2012

Rapport Developpement Durable APESA Année 2012 | Développement durable | Scoop.it
Rapport d'activité de l'APESA sur l'année 2012 (#DD Rapport Developpement Durable APESA Année 2012 sur #calameo : http://t.co/e4RuHtynrP)
more...
No comment yet.
Scooped by Andry
Scoop.it!

Green LED, business et développement durable - Al-Kanz

Green LED, business et développement durable - Al-Kanz | Développement durable | Scoop.it
Découverte n°35. La e-boutique du week-end commercialise des produits écologiques, plus précisément des ampoules LED.
more...
No comment yet.
Rescooped by Andry from WebZine E-Commerce & E-Marketing - Alexandre Kuhn
Scoop.it!

Le Commerce Équitable Progresse de 10%

Le Commerce Équitable Progresse de 10% | Développement durable | Scoop.it
La croissance des ventes de commerce équitable (+ 10% en 2012) illustre l'intérêt des consommateurs pour une prise en compte des critères sociaux et environnementaux dans leurs achats.

Via Alexandre Kuhn
more...
Alexandre Kuhn's curator insight, May 30, 2013 4:50 PM

Si vous souhaitez avoir quelques chiffres (très rapide) sur le commerce équitable. Uniquement pour ceux qui sont intéressés, les autres, passez votre chemin !

Scooped by Andry
Scoop.it!

FaireFranceLe lait équitable arrive dans les rayons - l'Agriculteur Normand - l'Eure Agricole

FaireFranceLe lait équitable arrive dans les rayons - l'Agriculteur Normand - l'Eure Agricole | Développement durable | Scoop.it
FaireFranceLe lait équitable arrive dans les rayons
l'Agriculteur Normand - l'Eure Agricole
Chaque actionnaire doit apporter de son temps pour promouvoir le lait équitable et son métier dans les magasins.
more...
No comment yet.
Rescooped by Andry from Chuchoteuse d'Alternatives
Scoop.it!

Élaborer son rapport développement durable - 27 juin 2013

En Ile-de-France, plus de 90 collectivités sont soumises à la présentation d'un rapport sur la situation en matière de développement durable, en amont du débat d'orientation budgétaire.

Via @Chuchoteuse d'Alternatives
more...
No comment yet.
Scooped by Andry
Scoop.it!

Développement durable: Dexia AM réaffirme son engagement - Boursorama

Développement durable: Dexia AM réaffirme son engagement - Boursorama | Développement durable | Scoop.it
Développement durable: Dexia AM réaffirme son engagement
Boursorama
...
more...
No comment yet.
Scooped by Andry
Scoop.it!

DELHAIZE GROUP : Le Groupe Delhaize publie son rapport de ... - Zonebourse.com

DELHAIZE GROUP : Le Groupe Delhaize publie son rapport de ... - Zonebourse.com | Développement durable | Scoop.it
DELHAIZE GROUP : Le Groupe Delhaize publie son rapport de ...
more...
No comment yet.
Rescooped by Andry from KILUVU
Scoop.it!

SALON DEVELOPPEMENT DURABLE - AFPA QUETIGNY (21800) #Développement_Durable | Salons et conférences | France

SALON DEVELOPPEMENT DURABLE - AFPA QUETIGNY (21800) #Développement_Durable | Salons et conférences | France | Développement durable | Scoop.it

SALON DEVELOPPEMENT DURABLE - AFPA QUETIGNY (21800), 

mercredi 3 juillet 2013 de 09h00 à 17h00


Via Yves Carmeille "Libre passeur"
more...
No comment yet.
Scooped by Andry
Scoop.it!

Agenda Développement durable

Agenda Développement durable | Développement durable | Scoop.it
RT @ccifrance: Les 12èmes Rencontres de Fos: L'écologie industrielle : pour un avenir durable des territoires ? http://t.co/Drf3VxW2MW
more...
No comment yet.
Scooped by Andry
Scoop.it!

Des parlementaires veulent une loi pour interdire
les pesticides dans les collectivités

Des parlementaires veulent une loi pour interdire<br/>les pesticides dans les collectivités | Développement durable | Scoop.it
La cause de la défense des abeilles transcende les clivages politiques : la réunion organisée hier au Sénat par le Comité de soutien des élus à l’abeille et aux apiculteurs regroupait des élus de tous bords, du PCF à l’UMP.
more...
No comment yet.